Pierre VENNETIER

professeur émérite à l'université de Bordeaux-III, directeur de recherche honoraire au C.N.R.S.

ABOMEY

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 295 mots

Au xviiie siècle, Abomey devint la capitale d'un royaume noir dont les souverains successifs agrandirent leur domaine par des guerres renouvelées contre leurs voisins, surtout les Yoruba (ou Nago). L'un des plus puissants fut Ghézo (1818-1858), bon organisateur et grand chef militaire, dont le vaste palais, restauré, a été transformé en musée d'histoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abomey/#i_0

ACCRA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 433 mots

Capitale du Ghāna, Accra est née vers la fin du xvie siècle avec l'installation, sur la rive orientale du Korle Lagoon, d'un petit village, Ga. La fondation, entre 1650 et 1680, de trois forts (Fort James, par les Anglais, Fort Crevecœur par les Hollandais, Christiansborg Castle, par les Danois), pour protéger les comptoirs commerciaux établis par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accra/#i_0

ANTSIRANANA, anc. DIÉGO-SUAREZ

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 279 mots

Ville de Madagascar et chef-lieu de la province homonyme, Antsiranana (ou Antseranana) fut, sous le nom de Diégo-Suarez, un comptoir commercial actif dès avant la période coloniale. L'agglomération s'est développée dans un site portuaire magnifique : une presqu'île s'avançant dans l'une des plus belles rades du monde, ouverte sur l'océan Indien par une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antsiranana-diego-suarez/#i_0

BLANTYRE

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 289 mots

Principale ville du Malawi, capitale de la Région Sud (Southern Region), Blantyre est née en 1876 de l'établissement d'une mission protestante écossaise. Dominant la vallée du Shire, émissaire du lac Nyassa, le site originel assez escarpé facilitait la défense. La ville est implantée dans la zone la plus densément peuplée de l'État, où l'agriculture commercia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blantyre/#i_0

BOBO-DIOULASSO

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 238 mots

Deuxième ville du Burkina Faso par le nombre de ses habitants, capitale du pays (alors appelé Haute-Volta) jusqu'en 1947, Bobo-Dioulasso a pour origine le petit village de Sia, situé sur un promontoire entre deux marigots et agrandi par l'arrivée de commerçants dioula ; il fut transformé après sa conquête par les Français (1897), qui lui donnèrent en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bobo-dioulasso/#i_0

BOUAKÉ

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 438 mots

Ville de la Côte d'Ivoire et capitale de la région de la Vallée du Bandama, Bouaké fut à l'origine un poste militaire fondé en 1898 en pays baoulé, dont les habitants acceptaient mal la colonisation ; la ville comptait 19 000 habitants en 1946, 113 000 en 1969, 333 000 en 1988 et 573 700 en 2005, mais les Baoulé n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouake/#i_0

CABORA BASSA BARRAGE DE

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 193 mots

Construit entre 1967 et 1974 au Mozambique, le barrage de Cabora Bassa (ou Cahora Bassa) fait partie de l'aménagement général de la vallée du Zambèze dont une autre pièce maîtresse est le barrage de Kariba, au Zimbabwe, sur la frontière entre cet État et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barrage-de-cabora-bassa/#i_0

CONAKRY

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 362 mots

Capitale de la Guinée, Conakry était encore dans la seconde moitié du xixe siècle un petit village situé dans l'île de Tombo, aux côtes ourlées de rochers et relativement abritée par les îles de Los. Occupée par les Français en 1887, l'île fut rapidement transformée en un comptoir important, bénéficiant d'un moui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conakry/#i_0

COTONOU

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 527 mots

Bien qu'elle n'en soit pas la capitale officielle (qui est Porto-Novo, établie par la Constitution et siège du pouvoir législatif), Cotonou est la première ville du Bénin, avec une population de 761 137 habitants en 2006. Elle s'étend sur des terrains qui avaient été cédés à la France par le souverain de Porto-Novo en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cotonou/#i_0

DOUALA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 412 mots

Ville du Cameroun, capitale de la province du Littoral, Douala connut, à partir de 1884, un essor rapide lorsque l'Allemagne obtint des rois Bell et Akwa la souveraineté sur leurs domaines. Capitale du Cameroun de 1885 à 1909, elle dut sa fortune à son port, que des voies ferrées relièrent bientôt à la capitale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douala/#i_0

ÉDÉA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 261 mots

Ville du Cameroun, chef-lieu du département de la Sanaga-Maritime dans la province du littoral, Édéa doit sa fortune à la construction (de 1949 à 1953) d'un barrage et d'une centrale hydraulique, ainsi qu'à sa position le long du chemin de fer transcamerounais. Les conséquences économiques et démographiques se sont révélées décisives pour ce petit chef-lieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edea/#i_0

FREETOWN

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 370 mots

Capitale de la Sierra Leone, Freetown fut fondée une première fois en 1787, puis, après sa destruction, une seconde fois en 1792, sous le nom de Nova Scottian Town ; elle devint alors rapidement le point de ralliement de milliers d'esclaves noirs américains libérés et sa population se grossit également d'éléments autochtones. De 35 000 habitants en 1901 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/freetown/#i_0

IBADAN

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 492 mots

Troisième ville du Nigeria et capitale de l'État d'Oyo, Ibadan était encore un village au début du xixe siècle ; elle est devenue une agglomération urbaine à partir de 1829, quand des groupes yoruba, chassés de leurs villes du Nord par l'extension de l'empire peul, sont ven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibadan/#i_0

KANO

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 335 mots

Ville du Nigeria et capitale de l'État homonyme, Kano est l'une des plus anciennes villes caravanières du pays : dès le xiie siècle, elle était fortifiée et pratiquait avec la Libye un commerce actif. Capitale d'un royaume haoussa, elle passa au xixe siècle sous la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kano/#i_0

KISANGANI

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 260 mots

Ville de la République démocratique du Congo, capitale de la vaste province Orientale, Kisangani portait à l'époque coloniale le nom de Stanleyville.Le poste militaire établi par Stanley sur un îlot, en 1877, est devenu une ville dont la population était estimée en 2004 à 685 000 habitants. Comme beaucoup d'agglomérations du bassin c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kisangani/#i_0

KITWE ou KITWE-NKANA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 143 mots

Ville de la province de Copperbelt, en Zambie, Kitwe a dû sa création et son développement à l'exploitation, après 1927, d'un riche gisement de minerai polymétallique (cuivre et cobalt) qui fait partie du Copperbelt, commun à la République démocratique du Congo et à la Zambie.Le paysage urbain oppose une zone d'habitat moderne, dominée par de hauts terrils, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kitwe-kitwe-nkana/#i_0

KUMASI ou KOUMASSI

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 225 mots

Ville du Ghāna, capitale des Ashanti depuis 1697, Kumasi contrôle une importante piste commerciale entre la côte et la boucle du Niger. Elle comptait de 12 000 à 15 000 habitants à la fin du xviiie siècle, mais fut détruite par les Britanniques en 1873. Sa position est telle qu'elle retrouva assez vite ses fonct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kumasi-koumassi/#i_0

LUANDA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 447 mots

Capitale de l'Angola, anciennement São Paulo de Loanda, ou Loanda, Luanda fut fondée en 1575 comme point d'appui côtier protégeant la piste qui mène vers le bassin du Congo ; elle est la plus ancienne agglomération d'origine européenne en Afrique tropicale. Ce fut d'abord un comptoir fortifié (fort de São Miguel), puis un port d'embarquement des esclaves. L'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luanda/#i_0

LUBUMBASHI

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 307 mots

Deuxième ville de la République démocratique du Congo, située à 1 220 mètres d'altitude sur un plateau dominant les gorges de la rivière Lubumbashi, l'ancienne Élisabethville fut créée en 1910 pour répondre aux besoins de l'U.M.H.K. (Union minière du Haut-Katanga, aujourd'hui  : Gécamines) ; sa situation permettait un approvisionneme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lubumbashi/#i_0

LUSAKA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 388 mots

Capitale de la Zambie, Lusaka a été fondée en 1905, à 1 300 mètres d'altitude, lors de la construction du chemin de fer reliant Livingstone (aujourd'hui Maramba, en Zambie) à l'État indépendant du Congo (aujourd'hui République démocratique du Congo). La ville fut pendant une trentaine d'années un simple chef-lieu régional d'importance réduite. Par sa position […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lusaka/#i_0

MONROVIA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 250 mots

Capitale du Liberia, Monrovia est la seule grande ville du pays. Fondée en 1822 par l'installation d'un premier groupe d'esclaves libérés (les settlers américains), elle n'a connu qu'une croissance tardive ; de 45 000 habitants en 1956 elle est passée à 100 000 en 1967 et 208 600 en 1978. On ne connaît pas le chiffre de sa population à la suite de la guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monrovia/#i_0

NAMPULA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 135 mots

Ayant succédé à Moçambique comme chef-lieu de province homonyme en 1898, Nampula (477 900 hab. au recensement de 2007), troisième ville du pays, est située dans la zone de moyenne altitude du Mozambique septentrional, entre la plaine côtière et les hautes terres de l'intérieur. Elle doit à cette position une température modérée (21,5 0 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nampula/#i_0

NDOLA

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 175 mots

Deuxième ville de Zambie, capitale de la province du Copperbelt, Ndola comptait 374 757 habitants en 2000. C'est un centre industriel et commercial. L'extraction du minerai de cuivre, interrompu sur le gisement de Bwana Nkukwa depuis 1931, a repris en 1970 grâce à la mise au point de procédés de traitement plus rentables. Des industries ont été créées dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ndola/#i_0

POINTE-NOIRE

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 240 mots

Deuxième ville de la république du Congo, Pointe-Noire a été fondée en 1921, en raison des qualités maritimes de la baie, lorsqu'il fallut fixer un terminus maritime à la voie ferrée Congo-Océan entre Brazzaville et l'océan Atlantique. La construction de la ligne, celle de la ville, puis les activités p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pointe-noire/#i_0

PORT HARCOURT

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 144 mots

Ville du Nigeria, capitale de l'État de Rivers, Port Harcourt est situé sur la Bonny, bras le plus oriental du delta du Niger, à la limite entre terre ferme et mangrove. Il a été créé en 1912 comme port exportateur de charbon de l'Enugu. Son essor industriel et démographique est dû à l'activité pétrolière (extraction et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/port-harcourt/#i_0

PORTO-NOVO

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 306 mots

Capitale du Bénin, Porto-Novo a dû abandonner la quasi-totalité de ses fonctions politiques et administratives au profit de sa rivale Cotonou. C'est l'agglomération d'Hogbonou qui, vers le milieu du xviiie siècle, fut rebaptisée Porto-Novo par le Portugais E. de Campos. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porto-novo/#i_0

SAINT-LOUIS, Sénégal

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 319 mots

La plus ancienne ville d'origine européenne d'Afrique occidentale. Fondée en 1659 sur l'île de N'Dar, comptoir commercial fortifié à l'embouchure du Sénégal, Saint-Louis abritait 12 000 habitants vers 1850, dont 2 000 Blancs. Capitale de l'A.-O.F. en 1895, la ville comptait alors 21 000 habitants. Port colonial, elle était aussi tête de ligne d'une très active navigation fluviale et le débouché na […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-louis-senegal/#i_0

SEKONDI-TAKORADI

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 197 mots

Troisième plus grande ville du Ghana, chef-lieu de la Région-Occidentale, Sekondi-Takoradi est une agglomération (335 000 hab. en 2006) formée par la réunion, en 1963, de deux villes initialement distinctes.Sekondi, la plus ancienne, a été conçue au début du xxe siècle comme le débouché maritime d'un riche arrièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sekondi-takoradi/#i_0

TOAMASINA, anc. TAMATAVE

  • Écrit par 
  • Pierre VENNETIER
  •  • 224 mots

En 2005, Toamasina, anciennement Tamatave, était la deuxième ville de Madagascar (206 390 hab.) et son principal port. Avant la colonisation française, l'activité commerciale avait attiré déjà un groupe d'étrangers, qui s'installèrent près du port, sur la pointe Hastie ; pourtant, au début du xxe siècle, la population ne dépassait pas 7 000 habitants. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toamasina-tamatave/#i_0