POINTE-NOIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deuxième ville de la république du Congo, Pointe-Noire a été fondée en 1921, en raison des qualités maritimes de la baie, lorsqu'il fallut fixer un terminus maritime à la voie ferrée Congo-Océan entre Brazzaville et l'océan Atlantique. La construction de la ligne, celle de la ville, puis les activités portuaires attirèrent des milliers de ruraux en quête d'un emploi. Si Pointe- Noire ne comptait encore que 8 000 habitants en 1939, il y en avait 32 000 en 1955, 75 000 en 1952 et 663 400 en 2005 (1 million hab. environ pour l'aglomération). L'expansion s'est accomplie vers le nord-est, au-delà de la rivière Songolo, alimentée d'abord par le boom économique des années 1970-1980 puis, dans les années 1990, par des migrants fuyant les affrontements des guerres civiles.

Congo (République du) : carte administrative

Congo (République du) : carte administrative

carte

Carte administrative de la République du Congo. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Pointe-Noire, autrefois appelée « le poumon de l'A.-É.F. », est avant tout un port maritime – le seul du pays – et une gare. L'un et l'autre voient passer des gros tonnages, hier de manganèse (depuis la mise en service du Transgabonais, en 1986, le minerai de Moanda n'est plus exporté via le Congo-Océan), aujourd'hui de pétrole (terminal de Djeno) et de bois, notamment. Les activités industrielles (raffinerie de pétrole) et le commerce (import-export, redistribution) sont liés au pétrole et à la fonction portuaire.

—  Pierre VENNETIER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Bordeaux-III, directeur de recherche honoraire au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  POINTE-NOIRE  » est également traité dans :

BRAZZAVILLE

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 680 mots
  •  • 1 média

Capitale de la république du Congo, Brazzaville est située en bordure du Pool Malebo (ex-Stanley Pool), à l'amont des rapides de Kintambo, premiers d'une série de chutes et de rapides qui interdisent la navigation sur le cours inférieur du Congo. Elle partage avec Kinshasa une position stratégique de première importance au point de rupture de charge entre le réseau navigable du Congo et de ses a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brazzaville/#i_34588

CONGO RÉPUBLIQUE DU

  • Écrit par 
  • Philippe DECRAENE, 
  • Roland POURTIER, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Gilles SAUTTER
  •  • 12 267 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « De l'indépendance à l'éviction de Youlou (1960-1963) »  : […] L'indépendance est l'occasion d'un grand courant d'unité nationale. La Constitution de 1961 renforce encore les pouvoirs du chef de l'État, instituant un véritable régime présidentiel. Seul candidat à la magistrature suprême, l'abbé Youlou est élu le 20 mars 1961 avec 97,56 p. 100 des suffrages exprimés. Vivant de facto sous le régime du parti dominant, les Congolais semblent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-du-congo/#i_34588

Pour citer l’article

Pierre VENNETIER, « POINTE-NOIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pointe-noire/