LUBUMBASHI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

carte : Congo (République démocratique du) : carte administrative

Congo (République démocratique du) : carte administrative

Carte administrative de la République démocratique du Congo. 

Afficher

Deuxième ville de la République démocratique du Congo, située à 1 220 mètres d'altitude sur un plateau dominant les gorges de la rivière Lubumbashi, l'ancienne Élisabethville fut créée en 1910 pour répondre aux besoins de l'U.M.H.K. (Union minière du Haut-Katanga, aujourd'hui  : Gécamines) ; sa situation permettait un approvisionnement facile en eau et l'arrivée par le rail du charbon rhodésien, nécessaires au traitement du minerai de cuivre. Le climat comporte une saison sèche de six mois et des températures moyennes relativement fraîches. Capitale du Katanga, qui sous la direction de Moïse Tschombé fit sécession de 1960 à 1963, Lubumbashi comptait, en 2003, 1 100 000 habitants. Dès l'origine fut définie la séparation entre la ville blanche au plan en grille, où apparaît un zonage précis (quartiers commercial, administratif, industriel, résidentiel), et les « centres extra-coutumiers » et camps de travailleurs de l'U.M.H.K. et du B.C.K., chemin de fer du Bas-Congo au Katanga. Mais l'afflux massif de néo-citadins a entraîné la naissance de bidonvilles. Lubumbashi remplit des fonctions administratives d'autant plus importantes que son activité économique s'appuie sur la richesse minière du Katanga. Le cuivre et les métaux associés (zinc, cobalt) ont donné naissance à des industries connexes : électrométallurgie, métallurgie lourde et différenciée, usines d'acide sulfurique, cimenteries, industries alimentaires (huileries, brasseries, minoteries), industries textiles. La ville possède une université. Lubumbashi est reliée par voie ferrée à l'Atlantique, à travers l'Angola, et au Cap, en Afrique du Sud, à travers la Zambie et le Zimbabwe.

—  Pierre VENNETIER

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Bordeaux-III, directeur de recherche honoraire au C.N.R.S.

Classification

Autres références

«  LUBUMBASHI  » est également traité dans :

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 764 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Démographie et activités humaines »  : […] Avec une population estimée à 60 millions d'habitants dans les années 2010, la R.D.C. occupe le deuxième rang des États africains au sud du Sahara. La densité demeure toutefois assez faible et surtout très inégalement répartie. L'afflux de populations vers les zones à forte concentration donne un taux d'urbanisation à croissance rapide : environ 30 p. 100. La capitale Kinshasa dépasse quatre mill […] Lire la suite

Les derniers événements

3-7 avril 2017 République démocratique du Congo. Nomination de l'opposant Bruno Tshibala au poste de Premier ministre.

Lubumbashi ‒ en vue de forcer le président Joseph Kabila à respecter l’accord de cogestion du pays conclu en décembre 2016. Celui-ci prévoyait la nomination d’un Premier ministre membre de l’opposition et l’organisation d’élections présidentielle, législatives et provinciales avant décembre 2017. Le Rassemblement s’était formé en juillet 2016 autour […] Lire la suite

19-31 décembre 2016 République démocratique du Congo. Accord de sortie de crise.

Lubumbashi. Un accord conclu en octobre avec une partie de l’opposition prévoit le report à avril 2018 de l’élection présidentielle. Ce même jour est annoncé le nouveau gouvernement d’union nationale nommé en application de ce même accord. Le 31, le pouvoir signe, « sous réserve », un nouvel accord avec l’opposition, sous l’égide de l’Église catholique […] Lire la suite

2-29 août 1998 République démocratique du Congo. Tentative de renversement du régime de Laurent-Désiré Kabila

Lubumbashi, dans le sud. Le 18, à Harare, à l'issue d'une réunion de la Communauté pour le développement de l'Afrique australe (S.A.D.C.), le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, annonce l'envoi d'une aide au président Kabila pour « rétablir la paix et la stabilité ». De son côté, l'Organisation de l'unité africaine condamne toute intervention extérieure […] Lire la suite

2-27 avril 1997 Zaïre. Conquête de Lubumbashi par l'A.F.D.L.

Lubumbashi, deuxième ville du pays et chef-lieu du Shaba, la province où sont situées les richesses minières du pays : cuivre, cobalt et zinc. Le 16, l'A.F.D.L. signera un nouveau contrat avec la société minière America Mineral Fields qui exploite le sous-sol de la région. Par ailleurs, Laurent-Désiré Kabila donne trois jours au président Mobutu pour […] Lire la suite

5-27 mars 1997 Zaïre. Chute de Kisangani et démission du Premier ministre

Lubumbashi, capitale du Shaba et deuxième ville du pays, et prédit la conquête de Kinshasa « avant le mois de juin ». Le 20, les pays occidentaux recommandent à leurs ressortissants de quitter le Zaïre. Le 21, le maréchal Mobutu appelle à la création d'un « Conseil national représentant les divers courants politiques, l'armée et le Parlement » avant […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre VENNETIER, « LUBUMBASHI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lubumbashi/