Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MALAWI

Nom officiel

République du Malawi (MW)

    Chef de l'État et du gouvernement

    Lazarus Chakwera (depuis le 28 juin 2020)

      Capitale

      Lilongwe 1

        Langue officielle

        Aucune 2

          Unité monétaire

          Kwacha (MWK)

            Population (estim.) 20 271 000 (2024)
              Superficie 118 760 km²
                • Article mis en ligne le
                • Modifié le
                • Écrit par , et

                Le Malawi, établi le long du lac éponyme, constitue la charnière entre l'Afrique orientale et l'Afrique australe. Enclavée, rurale, très peuplée, cette ancienne colonie britannique, devenue un État indépendant en 1964, doit aujourd'hui trouver sa place dans une région bouleversée par l'ouverture de l'Afrique du Sud en 1994. Il possède des atouts certains, une agriculture dynamique, un potentiel touristique, un régime politique multipartiste, mais il est victime, comme toute la région, de l'épidémie de sida et d'une pauvreté endémique de la population, aggravée depuis le début des années 2000 par une succession d'inondations catastrophiques dans le sud du pays, région la plus densément peuplée.

                Malawi : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Malawi : drapeau

                Malawi : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Malawi : carte physique

                Géographie

                Le Malawi, qui s'allonge sur près de 900 kilomètres pour une largeur maximale de 160 kilomètres, est la terminaison de l'Afrique des Rifts : le lac Malawi (ancien lac Nyassa) occupe le quart du pays. L'architecture naturelle du territoire est donc orientée nord-sud. De part et d'autre du lac et du fossé qui le prolonge à moins de 1 000 mètres d'altitude, par où le Shire rejoint le Zambèze, s'ordonnent de hautes terres, plus élevées (culminant à 3 000 mètres au mont Mulanje) mais plus morcelées au sud-est, ne dépassant guère 2 000 mètres mais plus continues au nord-ouest, dans le plateau de Nyika. Vers l'ouest, les reliefs s'abaissent doucement vers la Zambie. La pluviométrie est partout favorable, avec des minima dans le Rift, où il ne tombe cependant pas moins de 800 millimètres, et des maxima sur les hauteurs, tout particulièrement dans le nord-ouest, où les reliefs, escarpés aux approches du lac, reçoivent jusqu'à 3 000 millimètres.

                En revanche, la géographie humaine du Malawi se lit en bandes ouest-est. Le pays, avec près de 13 millions d'habitants en 2005 pour 118 480 kilomètres carrés (lac compris), est densément peuplé, à l'exception du nord où la densité ne dépasse pas 30 habitants par kilomètre carré. Cette répartition est un héritage. Au centre du pays, les Chewa furent épargnés par la traite. Le Nord, point de départ pour la traite esclavagiste menant à Zanzibar, fut plus atteint, jusqu'à l'installation de la station missionnaire protestante de Livingstone (1875). Au Sud, les exactions des traitants yao furent contrariées après l'établissement de la station de Blantyre (nom du village natal de David Livingstone).

                La distinction des trois régions (qui constitue aujourd'hui encore le découpage administratif en trois provinces) fut accentuée durant la période coloniale. Le Nord fut négligé par les autorités (mais les missions protestantes y restèrent actives, formant une élite intellectuelle), alors que dans le Sud était développée l'agriculture de plantations et que le centre servait de réservoir de main-d'œuvre pour les mines sud-africaines et rhodésiennes. L'accession à l'indépendance (1964), sous l'égide du docteur Hastings Kamuzu Banda, marqua la revanche des Chewa. Le régime du président Banda fut autoritaire, soutint une politique économique libérale visant au renforcement de l'agriculture commerciale (au tabac et au thé de l'époque coloniale s'ajoutèrent le coton et la canne à sucre cultivés dans le Sud) et des industries agroalimentaires et textiles. Une relation ambiguë avec l'Afrique du Sud de l'apartheid, dont le Malawi fut un des rares alliés africain, explique l'ampleur des investissements dans ces secteurs.

                Au moment où l'Afrique du Sud se libérait de l'apartheid, le régime Banda était démis (1994) et le multipartisme instauré. Depuis lors, le Malawi est en transition politique et économique. Ayant perdu ses relations privilégiées avec l'Afrique du Sud, le pays a vu sa situation économique se dégrader, il est aujourd'hui[...]

                La suite de cet article est accessible aux abonnés

                • Des contenus variés, complets et fiables
                • Accessible sur tous les écrans
                • Pas de publicité

                Découvrez nos offres

                Déjà abonné ? Se connecter

                Écrit par

                Classification

                Pour citer cet article

                Encyclopædia Universalis, Philippe GERVAIS-LAMBONY et Philippe L'HOIRY. MALAWI [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

                Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

                Médias

                Malawi : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Malawi : drapeau

                Malawi : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Malawi : carte physique

                Malawi : territoire et activités - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Malawi : territoire et activités

                Autres références

                • AFRIQUE AUSTRALE

                  • Écrit par
                  • 6 100 mots
                  • 5 médias

                  L’Afrique australe trouve sa dynamique et sa cohérence autour de l’Afrique du Sud, véritable moteur et pays émergent du continent africain. Constituée de dix États (Afrique du Sud, Angola, Botswana, Eswatini, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Zambie et Zimbabwe), elle fut longtemps désignée...

                • BANDA HASTINGS KAMUZU (1906-1997)

                  • Écrit par
                  • 299 mots

                  Homme politique malawite né en 1906 (date officielle) près de Kasungu dans le protectorat britannique d'Afrique centrale (auj. Malawi), mort le 25 novembre 1997 à Johannesburg.

                  Après une scolarité chez les missionnaires écossais, Hastings Kamuzu Banda commence à travailler très jeune dans les...

                • BLANTYRE

                  • Écrit par
                  • 286 mots
                  • 1 média

                  Principale ville du Malawi, capitale de la Région Sud (Southern Region), Blantyre est née en 1876 de l'établissement d'une mission protestante écossaise. Dominant la vallée du Shire, émissaire du lac Nyassa, le site originel assez escarpé facilitait la défense. La ville est implantée dans la zone la...

                • CRISES D'ACCÈS À L'ALIMENTATION

                  • Écrit par
                  • 5 698 mots
                  • 6 médias
                  ...Le moindre incident, qu’il soit climatique, économique ou autre, peut conduire à une catastrophe. On peut interpréter ainsi la famine qui a eu lieu au Malawi en 2002. Pendant des années, le gouvernement de ce pays a conduit des politiques de réduction des dépenses publiques, en concertation avec le ...
                • Afficher les 11 références