Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CONGO RÉPUBLIQUE DU

Nom officiel

République du Congo (CG)

    Chef de l'État

    Denis Sassou-Nguesso (depuis le 25 octobre 1997)

      Chef du gouvernement

      Anatole Collinet Makosso (depuis le 18 mai 2021)

        Capitale

        Brazzaville

          Langue officielle

          Français 2

            Unité monétaire

            Franc CFA

              Population (estim.) 6 161 000 (2023)
                Superficie 342 000 km²

                  La république du Congo, en tant qu'État, est un produit de la colonisation. C'est du fleuve qu'elle tire son nom, et ce n'est qu'à travers ce dernier que s'établit la filiation qui mène au royaume du Kongo découvert au xve siècle par les Portugais. Ce royaume était contenu, dans sa quasi-totalité, même au temps de sa plus grande extension, dans les limites actuelles de la république du Congo et de l'Angola septentrional. Une première esquisse du Congo actuel prit forme en 1886, quand Brazzaville et les territoires qui en dépendaient furent administrativement séparés de la colonie mère du Gabon, et confiés en propre à Savorgnan de Brazza. Parmi les innombrables changements qui affectèrent, durant toute la période coloniale, aussi bien le statut du Congo que son assiette géographique, deux étapes sont capitales : 1910, création de l'Afrique-Équatoriale française ; 1960, accession à l'indépendance, au terme d'une courte phase d'autonomie par rapport à l'ancienne métropole. Dans l'intervalle, les périodes de centralisme alternèrent avec les phases de déconcentration ; des unités administratives furent longtemps disputées par les États voisins. Amputée de la Lobaye et de la Haute-Sangha au bénéfice de la République centrafricaine (R.C.A.), du Haut-Ogooué resté aux mains du Gabon, mais dotée en revanche (depuis 1918) d'une façade maritime longtemps monopolisée par Libreville, la république du Congo s'est trouvée cristallisée dans ses limites de 1960.

                  Congo (République du) : carte physique

                  Congo (République du) : carte physique

                  Congo (République du) : drapeau

                  Congo (République du) : drapeau

                  — Gilles SAUTTER

                  Au moment de l'indépendance, le Congo est un pays peu peuplé, doté de ressources limitées. En quelques années, avec la chute de Youlou (1963), le pouvoir échappe aux milieux directement liés à l'ancienne métropole et le pays s'engage dans une série d'expériences révolutionnaires qui infléchissent la construction de l'État dans le sens du socialisme. La militarisation du régime, à partir de 1968, ne fait que confirmer une tendance à l'autoritarisme, mais dans un contexte encore favorable aux mobilisations populaires.

                  Le Congo découvre la richesse grâce au pétrole dans les années 1970, puis subit un pénible retour à la pauvreté, à cause de l'endettement. À l'euphorie d'une société qui jouit d'une large diffusion de biens collectifs dans les domaines de l'éducation, de la santé, des transports, par exemple, succèdent à partir de 1985, des conditions de vie qui se détériorent. Les années 1990 sont marquées par l'apparition de tensions urbaines de plus en plus aiguës qui débouchent sur la guerre civile. Le partage inégal de la rente pétrolière participe des pratiques d'une classe politique particulièrement stable dans sa composition depuis les années 1960, malgré la virulence apparente des purges successives. Cette société est marquée par des clivages qu'accentue l'urbanisation. S'appuyant sur la prégnance des appartenances claniques, les affiliations régionales, manipulées par les politiciens, s'imposent à tous. Le recours à la violence physique collective, telle celle des milices partisanes, constitue le changement le plus notable d'une société dans laquelle la limitation de la liberté d'action des individus s'effectuait auparavant de manière privée. Mais le principal clivage réside aujourd'hui dans le fossé qui s'est creusé entre d'une part une « nomenklatura » fabriquée et reproduite par le système politique et par l'accès à l'argent du pétrole et, d'autre part, les larges couches de la population qui n'ont guère profité des redistributions liées au pétrole, dont les gisements sont pourtant loin d'être épuisés.

                  Géographie

                  La République du Congo (République populaire du Congo de 1969 à 1992) partage avec la République démocratique[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : chef de la rubrique Afrique noire au journal Le Monde, rédacteur en chef de La Revue française d'études politiques africaines
                  • : doctorat ès lettres et sciences humaines, professeur honoraire, université de Paris-Panthéon-Sorbonne, membre de l'Académie des sciences d'outre-mer
                  • : directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques, Centre d'étude d'Afrique noire, Bordeaux
                  • : maître de conférences à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris, directeur d'études à l'École pratique des hautes études
                  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                  . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                  Médias

                  Congo (République du) : carte physique

                  Congo (République du) : carte physique

                  Congo (République du) : drapeau

                  Congo (République du) : drapeau

                  Éléphants dans le Parc national d'Odzala, République du Congo

                  Éléphants dans le Parc national d'Odzala, République du Congo

                  Autres références

                  • CONGO RÉPUBLIQUE DU, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • AFRIQUE-ÉQUATORIALE FRANÇAISE (A-ÉF)

                    • Écrit par Alfred FIERRO
                    • 500 mots

                    Jusqu'en 1883, les possessions françaises d'Afrique équatoriale ont été administrées par un officier de marine portant le titre de commandant supérieur des Établissements français du golfe de Guinée. Le 16 décembre 1883, l'administration du Gabon est détachée de celle...

                  • BAKOTA ou KOTA

                    • Écrit par Roger MEUNIER
                    • 410 mots

                    Population bantoue, du groupe nord-ouest, les Bakota (ou Kota, singulier Mukota) constituent une des populations forestières du Gabon, comme les Fang, leurs voisins, avec lesquels ils partagent de nombreux traits. Au nombre d'environ 44 000, ils sont dispersés dans l'est du Gabon et au Congo, de...

                  • BRAZZA PIERRE SAVORGNAN DE (1852-1905)

                    • Écrit par Jean-Marcel CHAMPION
                    • 439 mots
                    • 1 média

                    Explorateur et colonisateur français, d'origine italienne. Élève de l'École navale à titre étranger (1868), Pierre Savorgnan de Brazza prend part à la guerre de 1870-1871 dans la marine française et demande sa naturalisation qu'il obtiendra en 1874. À l'issue d'une croisière au...

                  • BRAZZAVILLE

                    • Écrit par Roland POURTIER
                    • 684 mots
                    • 1 média

                    Capitale de la république du Congo, Brazzaville est située en bordure du Pool Malebo (ex-Stanley Pool), à l'amont des rapides de Kintambo, premiers d'une série de chutes et de rapides qui interdisent la navigation sur le cours inférieur du Congo. Elle partage avec Kinshasa une position...

                  • Afficher les 12 références

                  Voir aussi