Anne BEN KHEMIS

archiviste-paléographe, conservateur à la Bibliothèque nationale de Tunis

ADOLPHE DE NASSAU (1250 env.-1298) empereur germanique (1292-1298)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 239 mots

Petit prince de la vallée du Rhin, Adolphe de Nassau est élu roi à la mort de Rodolphe de Habsbourg pour empêcher Albert, son fils, d'accéder à l'Empire. Les électeurs, qui ne veulent pas d'un maître trop puissant, ont cru qu'Adolphe de Nassau, présenté par l'archevêque de Cologne, serait un homme tout dévoué à leur cause. Comme il ne dispose d'aucune fort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolphe-de-nassau/#i_0

AIDES

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 209 mots

Taxes perçues sur certains produits de consommation (surtout les boissons, mais aussi le papier, le bois, le bétail, l'huile, le savon) et accordées à l'origine par les états généraux, en 1355, pour payer la rançon du roi Jean le Bon fait prisonnier par les Anglais. Plus tard, quelques provinces rachètent en tout ou en partie les droits d'aides qu'ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aides/#i_0

ALBERT Ier DE HABSBOURG (1250 env.-1308) empereur germanique (1298-1308)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 371 mots

Fils du roi des Romains, Rodolphe Ier de Habsbourg, Albert d'Autriche, se porte candidat à la succession de son père en 1291, mais cet homme sévère et violent, qui se refuse à toute concession, déplaît aux électeurs qui lui préfèrent Adolphe de Nass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-ier-de-habsbourg/#i_0

ALBERT L'OURS (1100 env.-1170) margrave de Brandebourg (1134-1170)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 272 mots

Fondateur de la dynastie des Ascaniens et de la Marche de Brandebourg, qui est à l'origine du royaume de Prusse, Albert l'Ours, comte de Ballenstädt, était originaire d'Aschersleben en Saxe (Ascaria ou Ascania en latin, d'où le nom de la dynastie). Il a reçu en 1134, de Lothaire de Supplinburg, l'Altmark, ou Marche du Nord ; il parvient à s'implanter très sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-l-ours/#i_0

BAN, pouvoir de commandement

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 201 mots

En droit féodal, le seigneur haut-justicier dispose du pouvoir de faire des règlements et des proclamations publiques, ou droit de ban, sur l'étendue de son domaine, d'où il a aussi le droit de bannir les criminels. Ainsi, par un ban, le seigneur s'attribue, dès le xie siècle, le monopole d'installations telles que four, halle (qu'à l'origine il était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ban-pouvoir-de-commandement/#i_0

BAN & ARRIÈRE-BAN

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 128 mots

Dans le système féodal, les vassaux, ou titulaires de fiefs, doivent au seigneur, donc au roi en particulier, un temps de service militaire, le service d'ost : ils forment le ban. En cas de grand péril, les seigneurs procèdent à la levée en masse de tous les hommes, vassaux et paysans : c'est l'arrière-ban, service sans limitation de durée. Dès la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ban-et-arriere-ban/#i_0

CARTULAIRE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 347 mots

Recueil d'actes et de documents concernant une personne physique ou morale et transcrits pour elle d'après des textes authentiques, le cartulaire n'a en lui-même aucune valeur d'authenticité. Il servait en général d'instrument d'administration intérieure, car, dans la détermination des droits de l'intéressé, il supprimait la consultation de documents multiples. Il existe, après le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cartulaire/#i_0

CHARTES DE FRANCE TRÉSOR DES

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 224 mots

Le Trésor des chartes remonte au roi de France Philippe Auguste, qui fait refaire les registres du domaine et les chartes scellées, disparus au cours de la bataille de Fréteval, pendant laquelle il a perdu ses bagages (1194). Pour éviter le renouvellement d'une telle aventure, il fait garder ces documents par le service de la Chambre et son petit-fils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tresor-des-chartes-de-france/#i_0

CONRAD III (1093-1152) empereur germanique (1138-1152)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 542 mots

Neveu par sa mère du dernier des Saliens, Conrad III était le frère de Frédéric de Hohenstaufen, candidat malheureux, quoique héritier en titre, de la précédente élection. Il fut élu, pour avoir été choisi par le légat du pape en Germanie, l'archevêque de Trèves. Les princes électeurs le préféraient, parce que moins puissant, à Henri le Superbe qui était duc de B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conrad-iii/#i_0

ÉLECTEURS D'EMPIRE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 984 mots

Dans la tradition franque, le roi est acclamé par le peuple, en réalité par les hommes libres en état de porter les armes : les Freiherrn, qui sont les barons de l'époque féodale. Ils sont regroupés en nations dans la partie germanique de l'Empire carolingien : Bavarois, Souabes et Saxons (peuples soumis par les Francs à l'époque des Méro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electeurs-d-empire/#i_0

ESTIENNE ou ÉTIENNE LES

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 712 mots

Au xvie siècle, les Estienne forment une famille d'imprimeurs et d'érudits. Célèbres en leur temps, ils le sont demeurés pour la qualité des travaux auxquels ils se sont attachés. Leur marque, un olivier, évoque Laure de Montolivet, mère d'Henri Ier Estienne.Henri Ier, collaborant avec Hopyl, un Allemand, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estienne-etienne/#i_0

FRÉDÉRIC Ier BARBEROUSSE (1122 env.-1190) empereur germanique (1152-1190)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 1 267 mots

L'une des figures les plus attachantes de l'Empire germanique et de l'histoire du Moyen Âge européen. Frédéric Ier Barberousse s'est laissé séduire par l'Italie, comme tous ses prédécesseurs, et s'est efforcé de reconstituer un bloc politique formé de la Lombardie et de l'Allemagne : pourtant il n'a pas compris le mouvement communal, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-ier-barberousse/#i_0

GEORGES DE PODEBRADY (1420-1471) roi de Bohême (1458-1471)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 764 mots

Hussite de tradition, Georges de Podebrady est un nationaliste tchèque. Son arrière-grand-père avait repris l'usage de la langue slave dans sa famille, son père était le bras droit de Jean Žižka, général des troupes hussites contre l'empereur Sigismond, héritier du trône de Bohême. Georges ou Jiri grandit dans le tumulte des guerres hussites, menées par de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-podebrady/#i_0

HENRI III LE NOIR (1017-1056) empereur germanique (1039-1056)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 456 mots

À la mort de son père Conrad II le Salien, Henri III, qui avait déjà été désigné et couronné, hérita très normalement de la couronne. Il avait reçu une éducation religieuse assez soignée et s'était convaincu de l'importance de ses fonctions. Il veilla donc au cours de son règne à maintenir la paix dans l'Empire (trône de Dieu) et sur les frontières, comme en Pologne ou en Bohême. S'il respectait l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-iii-le-noir/#i_0

HENRI IV (1050-1106) empereur germanique (1056-1106)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 1 014 mots

Fils de l'empereur Henri III et d'Agnès de Poitiers, élu roi des Romains à trois ans, héritier légitime du trône d'Allemagne, Henri IV était le petit-fils du puissant duc d'Aquitaine qui avait décliné la couronne d'Italie et protégeait Cluny. Le plus grand des abbés de Cluny, Hugues (1049-1109), fut son parrain et son conseiller.Intelligent, doué d'un certain sens politique et énergique, Henri eut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-iv-1050-1106-empereur-germanique-1056-1106/#i_0

HENRI V (1081-1125) empereur germanique (1106-1125)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 688 mots

Fils de l'empereur Henri IV, Henri V avait été couronné roi en 1099. Bien qu'il fût l'héritier en titre de l'Empire, il se révolta contre son père, de 1104 à 1106. Par la ruse, il obtint que ce dernier se défît de son armée, se saisit alors de lui, l'emprisonna et se fit donner les Reichsinsignien qui lui permirent de se faire couronner […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-v-1081-1125-empereur-germanique-1106-1125/#i_0

HENRI VI (1165-1197) empereur germanique (1190-1197)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 338 mots

À la mort de Frédéric Barberousse, en 1190, son fils Henri, déjà proclamé roi des Romains en 1169 et couronné roi d'Italie en 1186, prend le pouvoir à titre personnel, apparemment sans difficulté, malgré une certaine réticence de la part des princes.D'un tempérament cruel, autoritaire et taciturne, Henri VI ne recule ni devant la séquestration (Richard Cœur de Lion, 1193-1194), ni devant l'assassi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-vi-1165-1197-empereur-germanique-1190-1197/#i_0

HENRI X LE SUPERBE (1100 env.-1139) duc de Bavière (1126-1139)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 331 mots

Fils unique du Welf Henri le Noir, duc de Bavière (mort en 1126), Henri le Superbe échoua dans ses ambitions de prétendant à l'Empire. Son père, en tant que roi de Germanie, avait aidé à l'élection de Lothaire de Supplinburg, duc de Saxe, contre la promesse que son fils épouserait Gertrude, l'unique héritière du duché de Saxe. Devenu gendre de Lothaire III, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-x-le-superbe/#i_0

HENRI LE LION (1129-1195) duc de Saxe (1142-1180) et de Bavière (1155-1180)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 649 mots

Fils de Henri le Superbe, duc de Bavière, l'un des hommes les plus riches et les plus puissants de l'Empire germanique, et de l'unique fille de l'empereur Lothaire III, qui avait été duc de Saxe. Quand son père, manquant de peu son élection au trône d'Allemagne, se révolta et entraîna sa famille avec lui, Henri le Lion se trouva dépossédé de tous ses héritag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-le-lion/#i_0

HOHENSTAUFEN ou STAUFEN LES

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 1 006 mots

Famille qui règne en Allemagne et en Italie de 1138 à 1250, c'est-à-dire de l'élection de Conrad III à la mort de Frédéric II. Elle joue un rôle considérable en Europe à cette époque, mais ses membres, qui ont souvent été des personnages remarquables, n'ont pu résister aux tendances centrifuges de ce conglomérat de duchés. Les Hohenstaufen héritent du rêve d'un empire unifié, plus ou moins central […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hohenstaufen-staufen/#i_0

INTERRÈGNE GRAND (1250-1273)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 428 mots

Quand, en 1250, disparaît l'empereur germanique Frédéric II de Hohenstaufen, il laisse deux fils, Manfred et Conrad, pour hériter de l'Empire et de son royaume sicilien. Le pouvoir des Hohenstaufen sort amoindri de la lutte qu'ils ont soutenue contre la papauté : Guillaume de Hollande est proclamé anti-roi (1248) et, en Sici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-interregne/#i_0

LIGE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 111 mots

Un même homme peut au Moyen Âge se trouver vassal de plusieurs seigneurs : mais il doit à un seul d'entre eux, qu'il reconnaît comme son principal seigneur, l'hommage lige. Il en devient l'homme lige et doit lui rendre tous les services d'un vassal, quitte à négliger ses devoirs vis-à-vis des autres. Le roi de France a beaucoup usé de cette méthode pour faire entrer dans la mouvance capétienne les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lige/#i_0

LOTHAIRE II ou LOTHAIRE III (1075-1137) empereur germanique (1125-1137)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 342 mots

Élu roi de Germanie et empereur germanique en 1125, Lothaire de Supplinburg l'emporta sur les héritiers d'Agnès (sœur du dernier empereur, Henri V, mort sans enfants), c'est-à-dire Frédéric de Hohenstaufen, son fils d'un premier mariage, et Léopold de Babenberg, margrave d'Autriche, son deuxième mari. Pendant le règn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lothaire-ii-lothaire-iii/#i_0

LOUIS IV DE BAVIÈRE (1287-1347) roi des Romains (1314-1346) et empereur germanique (1328-1346)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 502 mots

Louis de Wittelsbach, duc de Bavière-Ingoldstadt, est élu roi des Romains en 1314, l'emportant sur Jean de Luxembourg, roi de Bohême, fils du précédent empereur, et sur Frédéric le Beau, duc d'Autriche, héritier d'Albert et de Rodolphe de Habsbourg, roi des Romains de 1273 à 1308.Il a du mal à s'imposer, car le duc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-iv-de-baviere/#i_0

MABILLON JEAN (1632-1707)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 254 mots

Moine bénédictin de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, où il aide dom Luc d'Achery à la bibliothèque, Jean Mabillon voyage beaucoup pour prendre copie d'actes conservés dans les abbayes d'Europe. Il est amené à tirer les conclusions de ce travail en publiant le De re diplomatica, qui fonde la diplomatique ou étude des actes officiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-mabillon/#i_0

OST

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 216 mots

Terme (en latin hostis) désignant le service militaire féodal dont les dépenses sont à la charge du vassal. L'ost est dû par tout vassal à son seigneur. À l'origine illimité, il est réduit ensuite à quarante jours par an ; parfois restreint à une zone proche du territoire occupé par le fief, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ost/#i_0

OTTON IV DE BRUNSWICK (1174 env.-1218) roi des Romains (1198-1218) empereur germanique (1209-1218)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 281 mots

Prince de la puissante famille des Welf. En 1180, lorsque son père Henri le Lion, duc de Bavière et de Saxe, est privé de ses duchés par Frédéric Barberousse, Otton (ou Othon) le suit en Angleterre à la cour d'Henri II Plantagenêt, son grand-père. Son oncle Richard Cœur de Lion le fait successivement comte d'York […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otton-iv-de-brunswick/#i_0

PLAID JUDICIAIRE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 142 mots

Sous le règne des mérovingiens et des carolingiens, le plaid (du latin placitum) judiciaire est une assemblée d'hommes libres, en fait composée surtout d'évêques et de comtes qui, en présence du roi, discutent des problèmes politiques et législatifs. Le roi y appelle qui il veut, le convoq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plaid-judiciaire/#i_0

PROCOPE LE GRAND (1380 env.-1434)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 229 mots

Prêtre, issu par sa mère de la haute bourgeoisie germanique de Prague, Procope le Chauve ou le Grand appartient à la secte orébite des hussites, qui veulent réformer la religion et la société de façon égalitaire.Il apparaît vers 1426 comme le principal chef de guerre des hussites, alors que l'empereur Sigismond d'Alle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procope-le-grand/#i_0

RAINALD VON DASSEL (1120 env.-1167)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 260 mots

Fils cadet d'un noble saxon, Rainald (ou Reinald, Renaud en français) de Dassel devient évêque de Hildesheim en 1154. Il est lié à Wibald, abbé de Stavelot et de Corvey, et à Otton de Freising, l'oncle du nouvel empereur Frédéric de Hohenstaufen. En mai 1156, Frédéric Barberousse le nomme chancelier de l'Empire. Il est désormais le bras droit de l'empereu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rainald-von-dassel/#i_0

RELIEF DROIT DE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 99 mots

Au Moyen Âge, quand le fief devient vacant, l'héritier doit le droit de relief ou de rachat au seigneur, qui lui concède ensuite son héritage — à moins qu'il n'use de son droit de retrait. Les héritiers directs ont en général été exemptés de cette charge à peu près partout dans le royaume de France : dès le xiie si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-de-relief/#i_0

SALIQUE LOI

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 271 mots

À l'époque franque, les Francs Saliens, comme beaucoup d'autres peuples barbares, ont un code de procédure judiciaire et un code pénal, la loi salique, qui est pour l'essentiel un tableau des amendes compensatrices de crimes.Cette loi excluait les femmes de la succession tant qu'il restait des héritiers mâles et cette prati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-salique/#i_0

SIGISMOND (1368-1437) empereur germanique (1411-1437)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 629 mots

Fils de Charles IV, empereur germanique et roi de Bohême, et de sa troisième femme, Anne de Silésie. De l'héritage de son père, Sigismond reçoit à huit ans le margraviat de Brandebourg, mais, comme Charles IV l'a marié très jeune à l'une des deux filles du roi Louis de Hongrie, de la famille des princes d'Anjou, il devient, en 1387, roi de Hongrie et succède […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigismond/#i_0

VENCESLAS (1361-1419) roi de Bohême sous le nom de VENCESLAS IV (1363-1419) et empereur germanique (1378-1400)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 539 mots

Fils aîné de Charles IV, Venceslas est couronné roi de Bohême en 1363, puis élu roi des Romains en 1376 contre la promesse de fortes sommes à verser aux électeurs : il succède ainsi très naturellement à son père, qui meurt en 1378. C'est un prince très cultivé, certainement très paresseux, moins diplomate que son père ; c'est pourquoi en disposant des mêmes moyens, c'est-à-dire d'une certaine fort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venceslas/#i_0

VILLENEUVE

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 156 mots

Quand le mouvement communal se développe au xiie siècle, certains seigneurs ou le roi créent des agglomérations nouvelles, auxquelles ils accordent des franchises pour y attirer des immigrants. Ils espèrent augmenter leurs ressources grâce au travail des nouveaux habitants, asseoir leur autorité sur un territoire, éventuellement faire concurrence à le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/villeneuve/#i_0