MABILLON JEAN (1632-1707)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Moine bénédictin de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, où il aide dom Luc d'Achery à la bibliothèque, Jean Mabillon voyage beaucoup pour prendre copie d'actes conservés dans les abbayes d'Europe. Il est amené à tirer les conclusions de ce travail en publiant le De re diplomatica, qui fonde la diplomatique ou étude des actes officiels. Au cours de ses voyages, en Suisse, en Allemagne, en Italie, il s'intéresse à l'histoire de la liturgie, discipline dont il est le grand initiateur, notamment par son ouvrage De liturgia gallicana (1685).

Il est aussi l'éditeur des œuvres de saint Bernard, des Acta sanctorum ordinis sancti Benedicti en neuf volumes, des Vetera Analecta et des Annales ordinis sancti Benedicti, qui restent des sources importantes pour les historiens, en raison de l'exactitude des renseignements donnés. La disparition de nombreux documents pendant la Révolution et aux époques troublées des Temps modernes donnent à ces publications une valeur considérable.

Dom Mabillon appartient au groupe des moines qui ont rendu la congrégation bénédictine de Saint-Maur illustre par la qualité de leurs travaux, par l'ampleur de leur érudition. Il a défendu la cause de l'érudition et le travail intellectuel des hommes d'Église contre l'abbé de Rancé, réformateur de l'ordre des Cisterciens : à cet effet, il a écrit le Traité des études monastiques en 1691.

—  Anne BEN KHEMIS

Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur à la Bibliothèque nationale de Tunis

Classification


Autres références

«  MABILLON JEAN (1632-1707)  » est également traité dans :

DIPLOMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert-Henri BAUTIER
  •  • 5 767 mots

Dans le chapitre « Histoire de la diplomatique »  : […] Si les « documents diplomatiques » ont été utilisés, avec plus ou moins de bonheur, par les historiens de toutes les époques et si une critique des faux, plus ou moins assurée, s'est exercée de tout temps devant les juridictions, ce n'est que progressivement que se sont dégagées certaines règles de critique : les humanistes – depuis Pétrarque au xiv e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diplomatique/#i_16926

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Sources et méthodes de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 6 218 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La naissance d'une critique érudite (XVIe-XVIIIe siècles) »  : […] L'acte de naissance d'une critique des sources écrites, qui amorce l'ère des progrès, est indissociable de la critique de la Donation attribuée à Constantin ( De falso credita et ementita Constantini donatione ) que l'humaniste italien Lorenzo Valla rédige depuis la cour du roi de Sicile, Alphonse d'Aragon. Publié autour de 1440, ce texte analyse la source sur laquelle repos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-sources-et-methodes-de-l-histoire/#i_16926

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Les usages sociaux de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 3 820 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Entre science et propagande »  : […] La force argumentative et justificatrice de la tradition ou de l'héritage de ce qui a été explique pourquoi le recours à l'histoire est une constante ; les progrès du savoir de la Renaissance et du xix e  siècle en renforcent l'attrait. Depuis le xvi e  siècle, la discipline, consacrée pour sa cap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-les-usages-sociaux-de-l-histoire/#i_16926

PALÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert MARICHAL
  •  • 4 855 mots

Dans le chapitre « Paléographie latine »  : […] La paléographie latine est née une trentaine d'années avant la paléographie grecque et dans des conditions très différentes : c'est en effet à la suite d'une polémique avec le bollandiste Daniel Papebroch sur l'authenticité des actes mérovingiens que dom Jean Mabillon, bénédictin de la congrégation de Saint-Maur, fut amené à publier en 1681 son De re diplomatica  : la paléogr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleographie/#i_16926

Pour citer l’article

Anne BEN KHEMIS, « MABILLON JEAN - (1632-1707) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-mabillon/