GEORGES DE PODEBRADY (1420-1471) roi de Bohême (1458-1471)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Hussite de tradition, Georges de Podebrady est un nationaliste tchèque. Son arrière-grand-père avait repris l'usage de la langue slave dans sa famille, son père était le bras droit de Jean Žižka, général des troupes hussites contre l'empereur Sigismond, héritier du trône de Bohême. Georges ou Jiri grandit dans le tumulte des guerres hussites, menées par des troupes populaires mais bien entraînées. Il y acquiert une grande renommée comme chef de guerre et comme politique. Il devient très vite le plus important des nobles tchèques, lesquels accèdent à cette époque au pouvoir, en raison de la carence du pouvoir central.

L'empereur Sigismond meurt en 1437 ; son gendre, un Habsbourg, lui succède et disparaît très vite (1439), mais il reste un fils posthume, Ladislas. C'est le nouvel empereur, Frédéric III de Habsbourg, qui en est le tuteur. Il retient l'enfant à sa cour et tente de s'immiscer dans les affaires des royaumes de Hongrie et de Bohême dont hérite Ladislas. Les nobles hongrois lui préfèrent les Jagellon de Pologne et plus tard Jean Hunyadi, alors qu'en Bohême renaît la guerre civile entre catholiques et hussites modérés ou utraquistes. Avec ceux-ci, Georges de Podebrady s'empare de Prague (1448). Il est déclaré régent du royaume en 1452 à la « diète de saint Gall », après sa victoire sur les hussites taborites ou radicaux.

Il obtient de Frédéric III que le jeune roi vienne à Prague s'y faire couronner (1453) et visiter ses États. Quand celui-ci meurt à dix-sept ans (1457), les nobles tchèques, imitant les Hongrois, décident d'élire leur souverain : bien que la famille de Habsbourg ait revendiqué la succession de Ladislas, Georges de Podebrady devient roi de Bohême. A-t-il assassiné Ladislas pour prendre le pouvoir en Bohême et permet [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur à la Bibliothèque nationale de Tunis

Classification


Autres références

«  GEORGES DE PODEBRADY (1420-1471) roi de Bohême (1458-1471)  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 144 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne au XVe siècle »  : […] En fait, le règne d'Albert II (1437-1439) fut une courte transition, d'autant que, parmi les Habsbourg, Albert était l'un des moins pourvus, et qu'il fut plutôt héritier des titres et des biens de la maison de Luxembourg. Peu de temps après sa mort, le pouvoir effectif passa, en Bohême, à un seigneur tchèque, Georges de Podebrady, qui devint roi ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_10747

LADISLAS V LE POSTHUME (1440 env.-1457) roi de Hongrie (1444-1457) et de Bohême (1453-1457)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 377 mots

Roi de Hongrie (1444-1457) et de Bohême (1453-1457), né le 22 février 1440 à Komárom, en Hongrie (auj. Komarno, Slovaquie), mort le 23 novembre 1457 à Prague, en Bohême (auj. Rép. tchèque). Fils unique de l'empereur germanique Albert II de Habsbourg, également roi de Hongrie et de Bohême, Ladislas naît quatre mois après la mort de son père. La no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ladislas-v-le-posthume/#i_10747

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 243 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La crise hussite et ses conséquences »  : […] Les tensions entre le patriciat urbain, alors majoritairement allemand, et les autres couches urbaines tchèques, une crise à l'université entre maîtres tchèques et maîtres allemands, les ambitions de la haute noblesse, et surtout le désir d'une réforme de l'Église et de la vie chrétienne, prêché en public dès le milieu du xiv e  siècle par des préd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-tcheque/#i_10747

Pour citer l’article

Anne BEN KHEMIS, « GEORGES DE PODEBRADY (1420-1471) - roi de Bohême (1458-1471) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-de-podebrady/