OTTON IV DE BRUNSWICK (1174 env.-1218) roi des Romains (1198-1218) empereur germanique (1209-1218)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Prince de la puissante famille des Welf. En 1180, lorsque son père Henri le Lion, duc de Bavière et de Saxe, est privé de ses duchés par Frédéric Barberousse, Otton (ou Othon) le suit en Angleterre à la cour d'Henri II Plantagenêt, son grand-père. Son oncle Richard Cœur de Lion le fait successivement comte d'York, comte de Poitiers et duc d'Aquitaine.

Son père n'a conservé que les villes de Brunswick et de Lunebourg. Pourtant, à la mort de Henri VI (Messine, 1197), Otton se porte candidat à l'Empire, car son oncle a besoin en Allemagne d'un souverain qui soit son allié contre Philippe Auguste. Il est élu roi des Romains par le parti guelfe en 1198. De leur côté, les partisans des Staufen, n'ayant pu ramener Frédéric II de Sicile, élisent alors Philippe de Souabe, frère de Henri VI, mais le pape Innocent III soutient Otton IV qui lui a promis son aide en Italie.

Philippe l'emporte après quelques revers, le pape doit le reconnaître : les Anglais n'ont pu soutenir Otton car ils subissent des défaites en France. Quand Philippe est assassiné (1208), Otton IV est à nouveau élu roi à Francfort ; il se fiance à la fille de Philippe et, en octobre 1209, est couronné empereur à Rome.

Il ne tient pas les promesses faites au pape et envahit la Toscane et la Sicile ; Innocent III l'excommunie et lui oppose Frédéric II de Hohenstaufen. Vaincu à Bouvines (1214) par Philippe Auguste qui l'emporte sur les Plantagenêts et installe le jeune Frédéric en Allemagne, Otton de Brunswick se retire en Saxe où il meurt isolé.

—  Anne BEN KHEMIS

Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur à la Bibliothèque nationale de Tunis

Classification


Autres références

«  OTTON IV DE BRUNSWICK (1174 env.-1218) roi des Romains (1198-1218) empereur germanique (1209-1218)  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 146 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Frédéric II (1194-1250) et la fin de l'idée d'empire universel »  : […] À défaut de faire admettre l'hérédité de la couronne impériale, Henri VI avait du moins pu faire élire, en 1196, Frédéric-Roger « roi des Romains », expression qui avait prévalu dès l'époque d'Henri IV et Henri V pour désigner le successeur élu de l'empereur. Que valait l'engagement, face au péril d'une longue minorité ? Unanimes pour n'en pas tenir compte, les princes ne s'entendirent pas quant a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_10725

BOUVINES BATAILLE DE (1214)

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 402 mots

Bouvines est une bataille, c'est-à-dire, selon les conceptions du temps, un duel où deux concurrents décident de s'engager, seul à seul ou accompagnés de leurs amis, afin de forcer le jugement de Dieu et de trancher définitivement une querelle. Procédure exceptionnelle alors, un acte quasi liturgique, nettement distinct des harcèlements de la guerre auxquels il met un terme généralement pour de lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-bouvines/#i_10725

INNOCENT III, GIOVANNI LOTARIO comte de SEGNI (1160-1216) pape (1198-1216)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 1 048 mots

Lothaire, de la famille des comtes de Segni, élu pape le 8 janvier 1198 sous le nom d'Innocent III, est considéré comme le plus grand pontife du Moyen Âge. Il étudia la théologie à Paris et le droit canonique à Bologne, puis fit carrière à la curie et fut nommé cardinal en 1190. Intellectuel et homme d'action, préoccupé en premier lieu de remplir au mieux sa fonction religieuse, il fut un chef à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-lotario-innocent-iii/#i_10725

PHILIPPE DE SOUABE (1177 env.-1208) empereur germanique (1198-1208)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 490 mots

Empereur germanique (1198-1208), né vers 1177, mort le 21 juin 1208 à Bamberg (auj. en Bavière). Fils cadet de l'empereur Frédéric I er Barberousse (1122-1190), Philippe se destine à l'Église. Après avoir été prévôt de la cathédrale d'Aix-la-Chapelle, il est élu évêque de Würzburg en 1190. Il abandonne cependant sa carrière ecclésiastique peu après la mort de son frère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-de-souabe/#i_10725

VALDEMAR II LE VICTORIEUX (1170-1241) roi de Danemark (1202-1241)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 556 mots

Roi de Danemark (1202-1241), né le 28 juin 1170 et mort le 28 mars 1241 à Vordingborg au Danemark. Fils du roi Valdemar I er le Grand (1157-1182) et frère du roi Knud IV, Valdemar est nommé duc de Schleswig en 1191 et conquiert le Holstein et Hambourg en 1200-1201. Monté sur le trône en 1202, il soutient dans un premier temps le candidat du parti guelfe à la couronne imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valdemar-ii-le-victorieux/#i_10725

Pour citer l’article

Anne BEN KHEMIS, « OTTON IV DE BRUNSWICK (1174 env.-1218) roi des Romains (1198-1218) - empereur germanique (1209-1218) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/otton-iv-de-brunswick/