LOTHAIRE II ou LOTHAIRE III (1075-1137) empereur germanique (1125-1137)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Élu roi de Germanie et empereur germanique en 1125, Lothaire de Supplinburg l'emporta sur les héritiers d'Agnès (sœur du dernier empereur, Henri V, mort sans enfants), c'est-à-dire Frédéric de Hohenstaufen, son fils d'un premier mariage, et Léopold de Babenberg, margrave d'Autriche, son deuxième mari. Pendant le règne de Henri V, qui l'avait fait duc de Saxe en 1106, il avait été le chef du parti d'opposition, donc le principal représentant du parti grégorien en Allemagne. Tout au long de son règne, il se montra très respectueux des droits que l'Église se réservait.

Par le mariage de sa fille unique, Gertrude, avec l'héritier du duché de Bavière, Henri le Superbe, de la famille des Welf, il fonda la puissance du parti guelfe, soutien de la papauté contre la dynastie des Hohenstaufen. Conseillé par Bernard de Clairvaux et par Norbert, fondateur de l'ordre de Prémontré, Lothaire reconnut Innocent II, l'un des papes élus en 1130, et réunit une petite armée pour l'installer dans Rome (1133) où il fut lui-même couronné empereur. Innocent II lui donna en fief les terres que la margravine Mathilde de Toscane avait léguées au Saint-Siège, avec droit de succession pour son gendre Henri. Il dut revenir en Italie en 1136 pour abattre la puissance des Normands qui avaient chassé Innocent II et l'avaient remplacé par son adversaire, Anaclet II. Le pape et l'empereur, qui se retrouvèrent à Bari en mai 1137, se disputèrent la suzeraineté des fiefs des Pouilles ; Lothaire décida alors de rentrer en Allemagne et mourut dans le Tyrol. Roger de Sicile réoccupa peu à peu tous les territoires qu'il avait abandonnés aux Allemands en se retirant en Sicile. Lothaire laissait la succession à son gendre Henri, mais il n'avait pas pu réduire le parti des Hohenstaufen, qui comptait de nombreux adeptes, les gibelins, du nom de la ville souabe de Waiblingen.

—  Anne BEN KHEMIS

Écrit par :

  • : archiviste-paléographe, conservateur à la Bibliothèque nationale de Tunis

Classification


Autres références

«  LOTHAIRE II ou LOTHAIRE III (1075-1137) empereur germanique (1125-1137)  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 144 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne dans la première moitié du XIIe siècle »  : […] Au début du xii e  siècle, la limite de l'Empire, comme celle du christianisme, restait, à peu de chose près, comme trois siècles plus tôt, sur l'Elbe et la Saale. Tous les efforts accomplis au x e  siècle par les Otton pour assujettir les territoires de l'Est s'étaient terminés par des échecs. La dynastie franconienne s'était désintéressée de ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_10709

HENRI X LE SUPERBE (1100 env.-1139) duc de Bavière (1126-1139)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 326 mots

Fils unique du Welf Henri le Noir, duc de Bavière (mort en 1126), Henri le Superbe échoua dans ses ambitions de prétendant à l'Empire. Son père, en tant que roi de Germanie, avait aidé à l'élection de Lothaire de Supplinburg, duc de Saxe, contre la promesse que son fils épouserait Gertrude, l'unique héritière du duché de Saxe. Devenu gendre de Loth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-x-le-superbe/#i_10709

SAINT EMPIRE ROMAIN GERMANIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 472 mots

962 Otton I er , vainqueur des Hongrois en 955, reçoit du pape Jean XII la couronne impériale à Rome (2 février). 972 Mariage de Théophano de Byzance et du futur Otton II (973-983), fils d'Otton I er . 1024 Mort d'Henri II (1002-1024). Succession difficile de Conrad II le Salique (1024-1039), qui inaugure la dynastie des empereurs franconiens. 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-empire-romain-germanique-reperes-chronologiques/#i_10709

Pour citer l’article

Anne BEN KHEMIS, « LOTHAIRE II ou LOTHAIRE III (1075-1137) - empereur germanique (1125-1137) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lothaire-ii-lothaire-iii/