ROUMANIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Roumanie : carte physique

Roumanie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Roumanie : drapeau

Roumanie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Monts  Făgăraș, Roumanie

Monts  Făgăraș, Roumanie
Crédits : P. Stelian/ Shutterstock

photographie

Agriculture traditionnelle en Transylvanie (Roumanie)

Agriculture traditionnelle en Transylvanie (Roumanie)
Crédits : Gavriel Jecan/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Nom officielRoumanie (RO)
Chef de l'ÉtatKlaus Iohannis (depuis le 21 décembre 2014)
Chef du gouvernementViorica Dăncilă (depuis le 29 janvier 2018)
CapitaleBucarest
Langue officielleroumain
Unité monétairenouveau leu roumain (RON)
Population19 438 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)238 397

Histoire

La Roumanie daco-romaine

Les premiers habitants du territoire actuel de la Roumanie à l'époque historique furent les Daces, peuple indo-européen apparenté aux Thraces. Agriculteurs, éleveurs de chevaux, sachant travailler les métaux, ils empruntèrent leur première civilisation aux Celtes, aux Scythes et aux colonies grecques de la mer Noire (comme Tomis, l'ancien nom de Constanţa). Les archéologues ont mis au jour les vestiges de leurs forteresses aux murailles massives, de leurs ateliers métallurgiques et de leurs sanctuaires. Une ébauche d'État dace se forme au ier siècle avant J.-C. sous Burebista : d'abord fragile fédération de tribus, elle deviendra au siècle suivant assez puissante pour que Rome, maîtresse de la péninsule jusqu'au Danube, en prenne ombrage.

Raisons stratégiques et visées purement économiques (conquête du sel, du fer et surtout de l'or de la Dacie) sont à l'origine des campagnes de Trajan (101, puis 106 apr. J.-C.). Leur récit se déroule sur la longue bande sculptée de la colonne Trajane, du franchissement du Danube à la prise de la capitale, Sarmizegetusa, et au suicide du roi dace, Décébale. La Dacie conquise (dont le territoire correspondait à l'Olténie et à la Transylvanie actuelles) jouit dès lors des bienfaits de la « paix romaine » ; construction de routes, de villes (Ulpia Trajana), de monuments (pont de Turnu-Severin, trophée de Trajan en Dobrogea [Dobroudja]) à l'abri d'un limes discontinu de tours et de camps fortifiés. Mais c'est dans le peuplement que se marque surtout le « sceau de Rome » (N. Iorga) : soldats des légions qui gardent la frontière, colons installés par l'administration impériale ou spontanément immigrés font souche, se mêlent à la population dace, constituent avec elle le peuple daco-romain, dont le ciment est la langue latine, qui [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 52 pages




Écrit par :

  • : journaliste
  • : rédacteur en chef de Lettre(s), titulaire d'un D.E.A. de roumain, Institut national des langues et civilisations orientales, doctorant à l'université de Paris-III
  • : chargée de cours à l'Institut d'études européennes de l'université de Paris-VIII, analyste-rédactrice aux éditions de la Documentation française
  • : professeur à l'université de Göttingen.
  • : professeur à l'université de Bucarest, directeur de l'Institut d'études est-européennes
  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État
  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur honoraire à l'Institut national des langues et civilisations orientales et à l'université de Paris-Sorbonne
  • : professeur à l'Institut national des langues orientales vivantes

Classification


Autres références

«  ROUMANIE  » est également traité dans :

ROUMANIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/roumanie/#i_23263

ANTONESCU ION (1882-1946)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 261 mots
  •  • 1 média

Officier et homme politique roumain, Ion Antonescu est né à Pitesti en Transylvanie, qui appartenait alors au royaume de Hongrie. Il participe aux combats de la Première Guerre mondiale comme officier dans l'armée roumaine. Nommé attaché militaire à Londres, puis à Rome, il ne cache pas ses sympathies pour le régime fasciste. Il devient chef d'état-major général, puis ministre de la Guerre. Le dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ion-antonescu/#i_23263

BANAT

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 492 mots

Région située au sud-est de la plaine hongroise, à proximité du défilé des Portes de Fer par où le Danube perce l'arc carpato-balkanique. Sa vocation de passage et de carrefour utilisée dès l'époque romaine lui a valu bien des vicissitudes au cours de l'histoire : dévastée par les Ottomans, au xvii e siècle, elle fut désertée ; l'Empire habsbour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banat/#i_23263

BRASOV

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 371 mots
  •  • 1 média

Fondée par les chevaliers Teutoniques au xiii e siècle sous le nom de Cronstadt, la ville roumaine de Braşov a été un foyer de colonisation saxonne en Transylvanie. Forteresse et centre commercial à proximité du passage des Carpates et sur le plus court chemin menant à Bucarest et à Constantinople, elle est riche d'une double tradition de commer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brasov/#i_23263

BRATIANU ION (1821-1891)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 196 mots

Homme d'État roumain, Ion Bratianu fait ses études à Paris ; de retour dans son pays, il prend part à la révolution de 1848 et il fait partie du gouvernement provisoire. Après l'échec de la révolution, il se réfugie à Paris, où il continue à lutter en faveur de l'autonomie des principautés danubiennes. En 1854, il a des démêlés avec la police française et regagne sa patrie en 1856. De 1859 à 1866, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ion-bratianu/#i_23263

BUCAREST

  • Écrit par 
  • Philippe LOUBIÈRE
  •  • 730 mots
  •  • 1 média

Capitale de la Roumanie , Bucarest est une agglomération de près de deux millions et demi d'habitants à la fin des années 2000, située à 200 kilomètres à l'ouest de la mer Noire et à mi-distance entre le Danube au sud et le piémont sud-est des Carpates au nord. Elle est arrosée par la Dâmboviţa, sous-affluent du Danube, et le climat y est continental. Son nom en roumain, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bucarest/#i_23263

BUKOVINE ou BUCOVINE

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 252 mots
  •  • 1 média

Située sur le versant nord-est des Carpates, la province historique de Bucovine par sa position stratégique commandant le large passage qui sépare les Carpates moldaves des Carpates slovaques, fit longtemps l'enjeu des volontés expansionnistes autrichiennes et russes. Après maintes dominations successives, elle a été scindée en deux par le traité de Paris, le 10 février 1947, le Sud restant roumai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bukovine-bucovine/#i_23263

CAROL ou CHARLES Ier (1839-1914) prince (1866-1881) puis roi de Roumanie (1881-1914)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 386 mots

Prince (1866-1881) puis roi de Roumanie (1881-1914), né le 20 avril 1839, à Sigmaringen (Allemagne), mort le 10 octobre 1914 au château de Peles, Sinaia (Roumanie). Le prince allemand Charles de Hohenzollern-Sigmaringen reçoit son éducation à Dresde et à Bonn. En 1864, il est officier dans l'armée prussienne lors de la guerre des duchés contre le Danemark. Avec l'accord tacite de son cousin, l'emp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carol-charles-ier/#i_23263

CAROL ou CHARLES II (1893-1953) roi de Roumanie (1930-1940)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 352 mots

Roi de Roumanie (1930-1940), né le 15 octobre 1893 au château de Peles, Sinaia (Roumanie), mort le 4 avril 1953, à Estoril (Portugal). Fils aîné du roi Ferdinand I er , Carol devient l'héritier du trône roumain à la mort de son grand-oncle Charles I er , en octobre 1914. Sa vie privée est une source continuelle de scandales : après un mariage morga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carol-charles-ii/#i_23263

CARPATES

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Mircea SANDULESCU
  • , Universalis
  •  • 4 836 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Unités géologiques »  : […] L'orogène carpatique comprend, d'une part, la chaîne de montagnes à double courbure qui s'étend de Bratislava, en Slovaquie, jusqu'à la rivière Timok, en Serbie orientale, d'autre part, des reliefs plus ou moins isolés, situés à l'intérieur de l'arc, tels les monts Apuseni en Roumanie, Bakony, Mecsek et Villányi en Hongrie. Cet ensemble montagneux s'est formé durant l'orogenèse alpine (c'est-à- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carpates/#i_23263

CEAUṢESCU NICOLAE (1918-1989)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 650 mots
  •  • 1 média

Né à Scornicesti (département de l'Olt) dans une famille de paysans, Nicolae Ceauşescu devient apprenti cordonnier à Bucarest et milite bientôt dans un comité antifasciste. En 1933, il est arrêté pour avoir incité à la grève. Cette même année, il adhère à l'Union de la jeunesse communiste et devient secrétaire des comités régionaux de ce mouvement à Prahova et Doltana puis à Olt. À nouveau incarc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolae-ceausescu/#i_23263

CELAN PAUL (1920-1970)

  • Écrit par 
  • Jean BOLLACK
  •  • 2 821 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « La mort est un maître d'Allemagne » : de l'anéantissement au refus de l'oubli »  : […] Celan a grandi à Czernowitz, la capitale de la Bucovine, attribuée à la Roumanie en 1919 par le traité de Saint-Germain juste avant la naissance de l'écrivain. La ville avait été, avant la guerre de 1914, la plus orientale de l'Empire austro-hongrois, proche et éloignée de Vienne, aux limites de la Russie. Sa bourgeoisie avait la particularité, sans doute unique en Europe, d'être majoritairement c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-celan/#i_23263

CLUJ-NAPOCA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 327 mots

La ville de Cluj-Napoca est le chef-lieu du district ( judet ) de Cluj, dans le nord-ouest de la Roumanie. Capitale historique de la Transylvanie, située à environ 320 kilomètres au nord-ouest de Bucarest, dans la vallée du Some ul Mic (« petit Some »), elle occupe le site de l'ancienne cité dace de Napoca, qui devint ultérieurement municipe romain. Ainsi qu'attesté histori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cluj-napoca/#i_23263

CODREANU CORNELIU (1899-1938)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 280 mots
  •  • 1 média

Agitateur roumain, chef de la Garde de fer . Fils d'un Polonais et d'une Allemande, Corneliu Codreanu est capitaine dans l'armée roumaine lorsqu'il rejoint le mouvement nationaliste du professeur Couza, la Ligue chrétienne, mais s'en sépare bientôt. C'est un exalté, qui assassine en 1923 le préfet de Iassy. Sous la pression de l'opinion, il est bientôt relâché et déchaîne sa propagande contre la m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corneliu-codreanu/#i_23263

COMANECI NADIA (1961- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 368 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La petite fée de Montréal »  : […] Nadia Comaneci naît le 12 novembre 1961, à Onesti, dans la partie moldave de la Roumanie, d'un père mécanicien et d'une mère qui fut danseuse étoile – ses parents divorceront rapidement. À six ans, sa mère la conduit au gymnase, pour canaliser son énergie débordante. Là, l'entraîneur Béla Károlyi décèle les exceptionnelles qualités de cette fillette au caractère affirmé, qui allie sang-froid et éq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nadia-comaneci/#i_23263

COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 10 451 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « U.R.S.S. et Europe de l'Est »  : […] Jusque vers 1965, l'exécution du plan était imposée aux entreprises sous forme d'ordres directs (ou « indices », quelquefois aussi appelés « indicateurs ») relatifs aux objectifs à atteindre (production) et aux moyens à mettre en œuvre (utilisation de ressources matérielles et humaines). Un ensemble de réformes, commencées en 1963 en R.D.A. et achevées avec le lancement du « nouveau mécanisme éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire-economique-des-pays-communistes/#i_23263

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Intangibilité des frontières et État-nation »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le tracé des frontières en Europe centrale et orientale ne fut nullement établi dans la perspective du règlement de la question nationale. Les frontières nationales recouvrent aujourd'hui davantage qu'avant guerre les frontières ethniques essentiellement en raison de l'extermination de la plupart des quatre millions de juifs qui peuplaient la région dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_23263

CONSTANTA

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VIGNEAU
  •  • 201 mots
  •  • 1 média

Ancienne colonie grecque (Tomis), puis emporium romain et comptoir génois, Constanţa a connu, après une longue éclipse, un renouveau de son activité maritime : rattachée à la Roumanie (fin xix e  s.), elle devint le principal port du pays. Les aménagements entrepris alors se sont poursuivis et la progression du trafic est soutenue. Les importation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constanta/#i_23263

DACES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 576 mots
  •  • 1 média

Peuple d'origine thrace appelé Dakoi par les Grecs et Daci par les Romains, les Daces étaient très proches des Gètes. Ils avaient atteint un degré élevé de civilisation. Ils croyaient à l'immortalité de l'âme, la mort n'étant qu'un changement de pays. La société dace était divisée en deux classes : les aristocrates, ou pilleati (qui avaient droit au port du chapeau) et les p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daces/#i_23263

DANUBE

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 505 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Danube, frontière des Balkans »  : […] La Save et le Danube matérialisent traditionnellement la limite nord de la péninsule balkanique et c'est à ce confluent que se trouve la capitale de la Serbie, Belgrade (1 274 000 habitants en 2002). En aval, le fleuve se transforme en un lac de 150 kilomètres de longueur, depuis l'érection du double barrage des Portes de fer, construit de 1964 à 1972 en commun avec la Roumanie. Au-delà, le Danube […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danube/#i_23263

DÉMOCRATIE CHRÉTIENNE

  • Écrit par 
  • Pierre LETAMENDIA
  • , Universalis
  •  • 6 251 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Europe d'après guerre »  : […] Le retour de la démocratie en Autriche, en Allemagne et en Italie, la libération du reste de l'Europe et l'action de nombreux chrétiens contre le nazisme vont donner de nouvelles perspectives au catholicisme politique, qui dans de nombreux pays est de surcroît conforté par l'introduction du suffrage féminin. Les tendances catholiques autoritaires sont privées de légitimité par l'issue du conflit. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democratie-chretienne/#i_23263

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 416 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Roumanie »  : […] Nicolae Ceauşescu, secrétaire général du Parti communiste roumain depuis 1965 et président de la République depuis 1974, favorablement considéré à l'Ouest pour son opposition à la politique étrangère soviétique depuis 1968, perdait ce capital de sympathie à cause de sa mégalomanie. Il fut réélu à l'unanimité à la tête du parti à la fin de novembre 1989. Après une manifestation d'hostilité à Timişo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democraties-populaires/#i_23263

DOBROUDJA

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX, 
  • Jean-Pierre VIGNEAU
  •  • 948 mots

Région de plateaux et de plaines dominant le cours inférieur du Danube en aval de Ruse et s'abaissant vers la mer Noire, de la baie de Varna aux bouches du Danube, la Dobroudja est traversée par une frontière dont le tracé, depuis le port danubien de Silistra jusqu'à la côte, fut une source d'âpres conflits entre la Bulgarie et la Roumanie. Lieu de fondations grecques (à partir du ~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dobroudja/#i_23263

GALATI, Roumanie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

La ville de Galaţi (en allemand Galatz) est le chef-lieu du district ( judeţ ) du même nom, dans le sud-est de la Roumanie. Port fluvial situé à quelque 190 kilomètres au nord-est de Bucarest, elle se dresse sur une hauteur de la rive sud-occidentale du lac Brateş surplombant une zone marécageuse au confluent du Danube et du Siret. L'existence d'un village de pêcheurs désign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galati-roumanie/#i_23263

GARDE DE FER

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 330 mots
  •  • 2 médias

Nom pris par le parti fasciste roumain qui s'appuie sur un antisémitisme combatif et, après 1933, sur la propagande national-socialiste. La Garde de fer est fondée par un jeune capitaine, Codreanu, qui se sépare bientôt du mouvement nationaliste et conservateur du vieux professeur Couza, la Ligue chrétienne. Il prétend rendre à la vie politique un idéal qu'on croit évanoui depuis la réalisation d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garde-de-fer/#i_23263

GERMAINS ORIENTAUX, archéologie et art

  • Écrit par 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 4 230 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'époque romaine (Ier-IVe s.) »  : […] Pline et Tacite ont décrit la Germania , vaste territoire compris entre la Rhénanie à l'ouest et le bassin de la Vistule et les Carpates à l'est. Ils distinguaient trois principaux groupes de Germains : en Rhénanie, ceux qu'ils appellent « les fils du dieu Mannus », dans la région de l'Elbe, les Suèves et, enfin, à l'est, les Vandilii. Selon l' archéologue allemand Rolf Hachm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germains-orientaux-archeologie-et-art/#i_23263

GHEORGHIU-DEJ GHEORGHE (1901-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

Homme d'État roumain, né le 8 novembre 1901 à Bârlad (Moldavie), mort le 19 mars 1965 à Bucarest (Roumanie). Rallié à la cause révolutionnaire aux lendemains de la Première Guerre mondiale, Gheorghe Gheorghiu-Dej adhère en 1930 au Parti communiste roumain, alors dans la clandestinité. Cheminot, il est condamné à une peine de douze années de travaux forcés pour sa participation à la grève de Gri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gheorghe-gheorghiu-dej/#i_23263

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 422 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « Buts de guerre. La « guerre dans la guerre » »  : […] Les dirigeants français ne revendiquent ouvertement que le « retour de l'Alsace-Lorraine » ; en réalité, ils pensent à des « garanties » sur la rive gauche du Rhin, en Sarre ; ils rêvent aussi de démanteler l'empire allemand. En outre, Français, Anglais et Italiens envisagent de se partager l'empire turc (pacte de Londres et accords Sykes-Picot de 1915). De leur côté, les Britanniques entendent me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_23263

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « D'une diplomatie de bon voisinage... »  : […] Les Hongrois se sont employés à faire la preuve que des tensions bilatérales, une fois inscrites dans une problématique plus large (régionale et/ou européenne), peuvent être sinon résolues, du moins désamorcées. Pays de petite taille, la Hongrie a tenu à s'imposer au sein de différents regroupements régionaux. Dès 1992, s'appuyant pour cela sur le groupe de Visegrad, constitué en février 1991 ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_23263

IASI ou JASSY

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 334 mots
  •  • 1 média

Deuxième ville de Roumanie (320 800 hab. au recensement de 2002), Iasi est située dans le nord-est du pays, à 13 kilomètres du Prut qui délimite la frontière avec la Moldavie. . Un peuplement est attesté sur le site au vii e  siècle. La ville reçoit son nom allemand, Jassy, à la fin du xiv e -débu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iasi-jassy/#i_23263

ILIESCU ION (1930- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Homme politique roumain, président de la République de 1990 à 1996, puis de 2000 à 2004. Ion Iliescu, né le 3 mars 1930 à Olteniţa (au sud de Bucarest), est titulaire d'un diplôme de commerce de l'Institut polytechnique de Bucarest, puis suit des études d'ingénieur à Moscou. En 1953, il entre au Parti communiste où il occupe des fonctions de plus en plus importantes au cours de la décennie suivant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ion-iliescu/#i_23263

JEUX OLYMPIQUES - Les dissensions au sein du bloc de l'Est et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 790 mots
  •  • 1 média

Quand débutent les compétitions olympiques à Melbourne, la Hongrie est à feu et à sang. Le pays souhaite se libérer du joug stalinien, un vaste mouvement populaire prend forme en octobre 1956, de grandes manifestations s'organisent, les travailleurs créent des conseils ouvriers et prennent la direction des usines. Imre Nagy, entraîné par ce mouvement populaire, constitue un gouvernement dans lequ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-les-dissensions-au-sein-du-bloc-de-l-est-et-les-jeux/#i_23263

MANIU IULIU (1873-1953)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 222 mots

Homme d'État roumain. Né en Transylvanie, catholique, Maniu fait ses études de droit à Cluj, à Budapest et à Vienne ; élu député en 1906, il siège au Parlement de Budapest jusqu'en 1910. Lors de l'effondrement de la monarchie des Habsbourg, il est élu chef du gouvernement provisoire transylvain à Alba-Julia. De 1919 à 1938, il siège à la Chambre des députés roumaine, à Bucarest. Il réussit la fusi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iuliu-maniu/#i_23263

MAUROCORDATO LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 248 mots

Famille de Grecs phanariotes dont les membres exercèrent d'importantes fonctions politiques à Constantinople, en Roumanie, puis en Grèce. Le fondateur de la famille Maurocordato est un marchand de Chios, Alexandre Maurocordato (1640 env.-1709). Celui-ci devient drogman en 1673 et négocie la paix de Karlowitz avec l'empereur et la Sainte Ligue (1699). Son fils, Nicolas Maurocordato (1670-1730), est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-maurocordato/#i_23263

MICHEL Ier (1921-2017) roi de Roumanie (1927-1930 et 1940-1947)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 315 mots

Roi de Roumanie (1927-1930 et 1940-1947). Né le 25 octobre 1921 à Sinaia (Roumanie), dans le château royal, Michel est le fils du prince héritier de Roumanie Carol et de la princesse Hélène de Grèce. En janvier 1926, son père, le futur roi Carol II, est formellement exclu de la succession royale et Michel I er est proclamé roi de Roumanie, sous l'égide d'un Conseil de rég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ier/#i_23263

MICHEL LE BRAVE (1557 env.-1601) prince de Valachie (1593-1601)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 237 mots

Héros national roumain, il tenta le premier d'unifier les terres peuplées de Roumains (Moldavie, Valachie et Transylvanie). En 1593, le nouveau prince valaque, Michel, fait alliance avec Sigismond Bathory, prince de Transylvanie, afin de résister aux exigences financières du sultan, qui veut lui faire payer les dettes laissées par son prédécesseur. Il déclare la guerre aux Turcs. En 1595, il repre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-le-brave/#i_23263

MOLDAVIE

  • Écrit par 
  • Barbara BUCKMASTER, 
  • Keith Arnold HITCHINS, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Yann RICHARD
  • , Universalis
  •  • 8 539 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une indépendance par défaut »  : […] La Moldavie indépendante a été immédiatement reconnue par la Roumanie, ce qui était une façon de ne pas poser, du moins dans l'immédiat, la question de leur réunification. La République de Moldavie a donc dû trouver ses marques identitaires, non seulement vis-à-vis de la Russie, mais aussi par rapport à l'ancienne mère patrie. L'enthousiasme de la réouverture de la frontière sur le Prut – herméti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moldavie/#i_23263

MOUVEMENT DES NATIONALITÉS DANS L'EUROPE BALKANIQUE ET DANUBIENNE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 486 mots

1774 Le traité de Kutchuk-Kaïnardji, qui met fin à la guerre russo-turque (1768-1774), donne aux Russes un droit de protection sur les chrétiens des Balkans. 1821 Déclenchement de la révolte anti-ottomane à partir des provinces danubiennes, à l'initiative des sociétés secrètes helléniques. 1822 Proclamation de l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-des-nationalites-dans-l-europe-balkanique-et-danubienne-reperes-chronologiques/#i_23263

NOIRE MER

  • Écrit par 
  • Luch Mikhaylovich FOMIN, 
  • Yves GAUTIER, 
  • Vladimir Petrovich GONCHAROV, 
  • Aleksï Nilovitch KOSAREV
  •  • 3 579 mots
  •  • 2 médias

Vaste mer continentale située entre le sud-est de l'Europe et l'Asie Mineure, la mer Noire est délimitée par l'Ukraine au nord, la Russie au nord-est, la Géorgie à l'est, la Turquie au sud et la Bulgarie et la Roumanie à l'ouest. La mer Noire occupe un large bassin qui jouit d'une position stratégique à l'extrême sud-est de l'Europe (cf. carte ). Elle est reliée aux lointaines eaux de l'Atlantique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-noire/#i_23263

OLTÉNIE

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 294 mots

Partie occidentale de la Valachie roumaine, située à l'ouest de l'Olt et centrée sur le bassin hydrographique du Jiu. Cette région pauvre a vu partir bon nombre de ses habitants vers Bucarest et la Munténie voisine qu'ils ont contribué à développer. Cela explique en partie que l'Olténie demeure une région surtout rurale. La zone des collines de piémont est particulièrement pauvre, dépeuplée et di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oltenie/#i_23263

ORIENT QUESTION D'

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 6 468 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le traité de Paris : règlement de la Question d'Orient (1856-1862) »  : […] Les Russes ayant remporté quelques succès en Anatolie orientale et le nouveau tsar Alexandre II se montrant plus conciliant, un accord est dès lors possible : il aboutit à la signature du traité de Paris (30 mars 1856). Ce traité revêt une importance particulière dans la Question d'Orient : on a même pu croire qu'il en apportait la solution. Il comportait les clauses suivantes : évacuation des ter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/question-d-orient/#i_23263

OTTOMAN EMPIRE

  • Écrit par 
  • François GEORGEON, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 9 911 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Vers le démembrement de l'Empire  »  : […] Après une période de paix d'une dizaine d'années au cours desquelles les réformes de 1839 sont mises en application, les difficultés surgissent à propos des Lieux saints, dont la protection, alors détenue par les Russes, est réclamée par les Français au nom des capitulations. Le différend dégénère en conflit en raison des exigences russes : le siège de Sébastopol (1854-1855) est l'épisode essentie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-ottoman/#i_23263

OURS BRUN EN EUROPE

  • Écrit par 
  • Farid BENHAMMOU, 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 4 567 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des situations de conservation contrastées  »  : […] Dans les territoires où les ours ont toujours été présents, les situations sont aussi contrastées. La population d'ours espagnols située dans les monts Cantabriques, au nord du pays, donne des signes encourageants après avoir longtemps inquiété les spécialistes. En 2009, ces derniers alertaient sur la scission définitive de cette population en deux noyaux, l'un occidental, l'autre oriental et l’o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ours-brun-en-europe/#i_23263

PEṢTERA CU OASE SITE PRÉHISTORIQUE DE, Roumanie

  • Écrit par 
  • Oana MOLDOVAN, 
  • Hélène ROUGIER, 
  • Erik TRINKAUS
  •  • 304 mots

En 2002, la découverte d'une mandibule humaine adulte dans la grotte Peştera cu Oase (« grotte avec des os »), dans le sud-ouest de la Roumanie, a fourni des données exceptionnelles sur le peuplement de l'ouest de l'Eurasie. En effet, la morphologie clairement moderne du spécimen et sa datation au carbone 14, qui le situe entre 34 000 et 36 000 ans B.P., en font un des plus anciens fossiles humai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-prehistorique-de-pestera-cu-oase-roumanie/#i_23263

PHANARIOTES

  • Écrit par 
  • Spyros ASDRACHAS
  •  • 696 mots

Couche sociale grecque qui participe, dès le xvii e  siècle, au système administratif de l'Empire ottoman. Les Phanariotes (du quartier de Constantinople Phanari) acquièrent une conscience de classe et une idéologie qui reflètent l'équilibre possible entre un despotisme éclairé et la soumission à un État de type oriental. Des familles enrichies da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phanariotes/#i_23263

PLOESTI ou PLOIESTI

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 238 mots
  •  • 2 médias

Neuvième ville de Roumanie, avec 250 000 habitants en 2006 (estim.), et grand centre de la première région pétrolière du pays, située en Munténie, sur le piémont méridional de l'arc des Carpates, Ploesti fut d'abord une ville de contact entre la montagne et la plaine danubienne, jouissant d'une position privilégiée sur l'axe Brasov-Bucarest où fut construite la première voie ferrée du pays. La vil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ploesti-ploiesti/#i_23263

RAKOVSKI KHRISTIAN GUEORGUIEVITCH (1873-? 1941)

  • Écrit par 
  • Claudie WEILL
  •  • 536 mots

Bulgare de naissance, roumain de nationalité, français d'éducation, russe par ses sympathies et sa culture, Rakovski, qui s'illustra à la tête du gouvernement soviétique d'Ukraine et dans la diplomatie soviétique, était, dès avant 1914, l'une des personnalités connues du mouvement ouvrier international. C'est en tant que militant révolutionnaire bulgare qu'il vient en Suisse, en 1890, où il devien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khristian-gueorguievitch-rakovski/#i_23263

ROM

  • Écrit par 
  • Marcel COURTHIADE
  •  • 6 984 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Apparition et expansion en Europe »  : […] Historiquement, une première migration de Rom couvre l'Europe dès le Moyen Âge à partir des Balkans et les migrants se fixent dès qu'ils le peuvent un peu partout, sauf en France et dans les îles Britanniques, où ils restent largement nomades. Les chroniques locales ont consigné assez fidèlement les premières apparitions de Rom en Europe et la stupeur qu'ils y ont provoquée (1407 en Allemagne, 141 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rom/#i_23263

ROMANIE BYZANTINE

  • Écrit par 
  • Freddy THIRIET
  •  • 226 mots

Le terme de Romanie n'exprime pas une réalité géographique bien définie et se retrouve en Romagne (ancien exarchat byzantin de Ravenne), en Roumélie bulgare et, bien entendu, en Roumanie. Il est partout étroitement lié au souvenir d'une présence romaine, vivace surtout dans les couches populaires. À la fin de l'Empire, au iv e  siècle, les habitan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romanie-byzantine/#i_23263

SARAKATSAN

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 771 mots

Terme qui désigne les pasteurs transhumants d'origine ethnique commune de la péninsule balkanique tout entière ; il est employé de préférence aux noms de Vlakh, Valaque, ou Koutso-Valaque (semi-Valaque), qui ont introduit une confusion entre ces pasteurs transhumants et les habitants de l'ancienne principauté de Valachie. Le terme Sarakatsan (Karakatsan ou Karakatchan) aurait pour origine une trib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarakatsan/#i_23263

SOCIALISME - Histoire des mouvements socialistes (1870-1914)

  • Écrit par 
  • Daniel LIGOU
  •  • 8 056 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Balkans »  : […] Dans les Balkans, le socialisme est apparu dès 1870, en relation avec le populisme russe. Le Parti social-démocrate bulgare se constitue en 1891, le parti serbe en 1903. Animé par G. Rakovski (bien qu'il fût bulgare d'origine), le parti roumain a connu une certaine vitalité entre 1890 et 1900 ; il devint clandestin pendant quelques années et reprit une certaine vigueur après 1904, grâce surtout à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-mouvements-socialistes-socialisme/#i_23263

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 580 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Données numériques »  : […] S'il existait une constante qu'on pût relever dans tous les pays socialistes européens sans exception, c'était bien un développement quantitatif du théâtre considérable, qu'il s'agît du nombre des salles et des troupes ou de la fréquentation du public. Quelques chiffres permettent de saisir l'importance de cette expansion. En U.R.S.S., d'abord, il y avait dans les années 1970 500 théâtres profess […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-dans-les-pays-socialistes/#i_23263

TIMIṢOARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 487 mots

Ville de l'ouest de la Roumanie, située sur le canal de la Bega, Timişoara (en hongrois Temesvár) est le chef-lieu du district ( judet ) du Timiş, dans la région du Banat. Les vestiges archéologiques découverts dans les alentours témoignent des origines néolithiques du site, ainsi que d'une présence romaine. Attestée pour la première fois en 1212 sous l'appellation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/timisoara/#i_23263

TRANSYLVANIE

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 619 mots

Occupant le centre du pays, à l'intérieur de l'arc carpatique, la Transylvanie (63 000 km 2 ) fut pourtant la région la plus tardivement rattachée au royaume de Roumanie (1918) ; très marquée par les influences occidentales, elle conserve un profil socio-économique plus complexe que celui des autres régions roumaines. Vaste cuvette d'effondrement tertiaire, la Transylvanie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transylvanie/#i_23263

UNION EUROPÉENNE : ÉLARGISSEMENT VERS L'EST - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Edith LHOMEL
  •  • 696 mots

11-12 décembre 1992 Le Conseil européen d'Édimbourg annonce que des décisions vont être prises « afin de préparer les pays associés à l'adhésion à l'Union ». 22-23 juin 1993 Le Conseil européen de Copenhague précise que les pays associés devront remplir trois critères s'ils désirent devenir membres de l'UE : présenter les caractéristiques d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/union-europeenne-reperes-chronologiques/#i_23263

VALACHIE

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 495 mots

Région très étendue située au pied des Alpes de Transylvanie, la Valachie (75 000 km 2 ) constituait historiquement l'une des deux principautés roumaines, l'autre étant la Moldavie. Foyer de peuplement purement roumain, elle reste soumise à l'autorité turque jusqu'au milieu du xix e  siècle ; en 1869, sa capitale Bucarest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valachie/#i_23263

VARSOVIE (PACTE DE)

  • Écrit par 
  • Mario BETTATI, 
  • Universalis
  •  • 5 953 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Intégration militaire de l'Europe de l'Est »  : […] Le pacte de Varsovie groupait à l'origine huit démocraties populaires : l'U.R.S.S., la Roumanie, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la République démocratique allemande et l'Albanie. Cette composition est moins large que celle du Conseil de l'aide économique mutuelle (C.A.E.M., ou Comecon) auquel participent également la Mongolie, le Vietnam et Cuba. De fait, la qualité d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varsovie-pacte-de/#i_23263

Voir aussi

Pour citer l’article

Valentin VIVIER, Philippe LOUBIÈRE, Edith LHOMEL, Gustav INEICHEN, Mihai BERZA, Catherine DURANDIN, Alain GUILLERMOU, Robert PHILIPPOT, « ROUMANIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roumanie/