Roumanie, histoire


ANTONESCU ION (1882-1946)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 264 mots
  •  • 1 média

Officier et homme politique roumain, Ion Antonescu est né à Pitesti en Transylvanie, qui appartenait alors au royaume de Hongrie. Il participe aux combats de la Première Guerre mondiale comme officier dans l'armée roumaine. Nommé attaché militaire à Londres, puis à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ion-antonescu/#i_0

BRASOV

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 374 mots
  •  • 1 média

Fondée par les chevaliers Teutoniques au xiiie siècle sous le nom de Cronstadt, la ville roumaine de Braşov a été un foyer de colonisation saxonne en Transylvanie. Forteresse et centre commercial à proximité du passage des Carpates et sur le plus court chemin menant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brasov/#i_0

BRATIANU ION (1821-1891)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 200 mots

Homme d'État roumain, Ion Bratianu fait ses études à Paris ; de retour dans son pays, il prend part à la révolution de 1848 et il fait partie du gouvernement provisoire. Après l'échec de la révolution, il se réfugie à Paris, où il continue à lutter en faveur de l'autonomie des principautés danubiennes. En 1854, il a des démêlés avec la police française et regagne sa patrie en 1856. De 1859 à 1866, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ion-bratianu/#i_0

CAROL ou CHARLES Ier (1839-1914) prince (1866-1881) puis roi de Roumanie (1881-1914)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 388 mots

Prince (1866-1881) puis roi de Roumanie (1881-1914), né le 20 avril 1839, à Sigmaringen (Allemagne), mort le 10 octobre 1914 au château de Peles, Sinaia (Roumanie).Le prince allemand Charles de Hohenzollern-Sigmaringen reçoit son éducation à Dresde et à Bonn. En 1864, il est officier dans l'armée prussienne lors de la guerre des duchés contre le Danemark. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carol-charles-ier/#i_0

CAROL ou CHARLES II (1893-1953) roi de Roumanie (1930-1940)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 355 mots

Roi de Roumanie (1930-1940), né le 15 octobre 1893 au château de Peles, Sinaia (Roumanie), mort le 4 avril 1953, à Estoril (Portugal).Fils aîné du roi Ferdinand Ier, Carol devient l'héritier du trône roumain à la mort de son grand-oncle Charles Ier, en octobre 1914. Sa vie p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carol-charles-ii/#i_0

CEAUṢESCU NICOLAE (1918-1989)

  • Écrit par 
  • Bernard FÉRON
  •  • 658 mots
  •  • 1 média

Né à Scornicesti (département de l'Olt) dans une famille de paysans, Nicolae Ceauşescu devient apprenti cordonnier à Bucarest et milite bientôt dans un comité antifasciste. En 1933, il est arrêté pour avoir incité à la grève. Cette même année, il adhère à l'Union de la jeunesse communiste et devient secrétaire des comités régionaux de ce mouvement à Prahova […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolae-ceausescu/#i_0

CLUJ-NAPOCA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 328 mots

La ville de Cluj-Napoca est le chef-lieu du district (judet) de Cluj, dans le nord-ouest de la Roumanie. Capitale historique de la Transylvanie, située à environ 320 kilomètres au nord-ouest de Bucarest, dans la vallée du Some ul Mic (« petit Some »), e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cluj-napoca/#i_0

CODREANU CORNELIU (1899-1938)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 284 mots
  •  • 1 média

Agitateur roumain, chef de la Garde de fer. Fils d'un Polonais et d'une Allemande, Corneliu Codreanu est capitaine dans l'armée roumaine lorsqu'il rejoint le mouvement nationaliste du professeur Couza, la Ligue chrétienne, mais s'en sépare bientôt. C'est un exalté, qui assassine en 1923 le préfet de Iassy. Sous la pression de l'opinion, il est bientôt relâché et déchaîne sa propagande contre la mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corneliu-codreanu/#i_0

CONSTANTA

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VIGNEAU
  •  • 204 mots
  •  • 1 média

Ancienne colonie grecque (Tomis), puis emporium romain et comptoir génois, Constanţa a connu, après une longue éclipse, un renouveau de son activité maritime : rattachée à la Roumanie (fin xixe s.), elle devint le principal port du pays. Les aménagements entrepris alors se sont poursuivis et la progression du t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constanta/#i_0

GALATI, Roumanie

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 367 mots

La ville de Galaţi (en allemand Galatz) est le chef-lieu du district (judeţ) du même nom, dans le sud-est de la Roumanie. Port fluvial situé à quelque 190 kilomètres au nord-est de Bucarest, elle se dresse sur une hauteur de la rive sud-occidentale du lac Brateş surplombant une zone marécageuse au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galati-roumanie/#i_0

GARDE DE FER

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 334 mots
  •  • 2 médias

Nom pris par le parti fasciste roumain qui s'appuie sur un antisémitisme combatif et, après 1933, sur la propagande national-socialiste. La Garde de fer est fondée par un jeune capitaine, Codreanu, qui se sépare bientôt du mouvement nationaliste et conservateur du vieux professeur Couza, la Ligue chrétienne. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garde-de-fer/#i_0

GHEORGHIU-DEJ GHEORGHE (1901-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 426 mots

Homme d'État roumain, né le 8 novembre 1901 à Bârlad (Moldavie), mort le 19 mars 1965 à Bucarest (Roumanie).Rallié à la cause révolutionnaire aux lendemains de la Première Guerre mondiale, Gheorghe Gheorghiu-Dej adhère en 1930 au Parti communiste roumain, alors dans la clandestinité. Cheminot, il est condamné à une pei […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gheorghe-gheorghiu-dej/#i_0

HOLBAN BORIS (1908-2004)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots

Résistant communiste. Issu d'une famille juive qui s'installe en Bessarabie (roumaine à partir de 1917), Boris Holban (Bruhman de son vrai nom) adhère en 1930 au Parti communiste roumain clandestin. Après plusieurs emprisonnements, déchu de sa nationalité, il arrive en France en 1938 et s'engage comme volontaire étranger dans l'armée française. Il est à la tête des F.T.P.-M.O.I. (Francs-tireurs et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-holban/#i_0

ILIESCU ION (1930- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 371 mots

Homme politique roumain, président de la République de 1990 à 1996, puis de 2000 à 2004.Ion Iliescu, né le 3 mars 1930 à Olteniţa (au sud de Bucarest), est titulaire d'un diplôme de commerce de l'Institut polytechnique de Bucarest, puis suit des études d'ingénieur à Moscou. En 1953, il entre au Parti communiste où il occupe des fonctions de plus en plus imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ion-iliescu/#i_0

MANIU IULIU (1873-1953)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 227 mots

Homme d'État roumain. Né en Transylvanie, catholique, Maniu fait ses études de droit à Cluj, à Budapest et à Vienne ; élu député en 1906, il siège au Parlement de Budapest jusqu'en 1910. Lors de l'effondrement de la monarchie des Habsbourg, il est élu chef du gouvernement provisoire transylvain à Alba-Julia. De 1919 à 1938, il siège à la Chambre des dép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iuliu-maniu/#i_0

MICHEL Ier (1921-2017) roi de Roumanie (1927-1930 et 1940-1947)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 318 mots

Roi de Roumanie (1927-1930 et 1940-1947).Né le 25 octobre 1921 à Sinaia (Roumanie), dans le château royal, Michel est le fils du prince héritier de Roumanie Carol et de la princesse Hélène de Grèce. En janvier 1926, son père, le futur roi Carol II, est formellement exclu de la succession royale et Michel I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ier/#i_0

MICHEL LE BRAVE (1557 env.-1601) prince de Valachie (1593-1601)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 241 mots

Héros national roumain, il tenta le premier d'unifier les terres peuplées de Roumains (Moldavie, Valachie et Transylvanie). En 1593, le nouveau prince valaque, Michel, fait alliance avec Sigismond Bathory, prince de Transylvanie, afin de résister aux exigences financières du sultan, qui veut lui faire payer les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-le-brave/#i_0

ROUMANIE

  • Écrit par 
  • Mihai BERZA, 
  • Catherine DURANDIN, 
  • Alain GUILLERMOU, 
  • Gustav INEICHEN, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Philippe LOUBIÈRE, 
  • Robert PHILIPPOT, 
  • Valentin VIVIER
  •  • 35 086 mots
  •  • 16 médias

Pour qui cherche à définir la personnalité de la Roumanie, le premier caractère qui retient l'attention est sa diversité. La Roumanie est un carrefour culturel. L'histoire l'associe au monde balkanique, puisqu'elle a subi comme lui l'influence religieuse et artistique de Byzance et le joug ottoman. Mais elle n'atteste pas moi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roumanie/#i_0

TIMIṢOARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 487 mots

Ville de l'ouest de la Roumanie, située sur le canal de la Bega, Timişoara (en hongrois Temesvár) est le chef-lieu du district (judet) du Timiş, dans la région du Banat.Les vestiges archéologiques découverts dans les alentours témoignent des origines néolithiques du site, ainsi que d'une présence rom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/timisoara/#i_0

TRANSYLVANIE

  • Écrit par 
  • Violette REY
  •  • 624 mots

Occupant le centre du pays, à l'intérieur de l'arc carpatique, la Transylvanie (63 000 km2) fut pourtant la région la plus tardivement rattachée au royaume de Roumanie (1918) ; très marquée par les influences occidentales, elle conserve un profil socio-économique plus complexe que celui des autres régions roumaines.Vaste cuvette d'eff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transylvanie/#i_0


Affichage 

Roumanie, XXe siècle

Roumanie, XX e  siècle

carte

La formation de la Grande Roumanie, de la fin de la première guerre balkanique en 1913 aux traités de paix de 1920. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Roumanie : drapeau

Roumanie : drapeau

drapeau

Roumanie (1848 ; modif. 1866 et 1989). La révolution de 1848 avait donné au drapeau roumain ses trois couleurs, réplique des couleurs héraldiques de la Moldavie et de la Valachie sous la férule ottomane ; la disposition de ces couleurs à la verticale date de 1866. L'avènement... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Antonescu et Hitler

Antonescu et Hitler

photographie

Le maréchal Ion Antonescu (1882-1946), commandant en chef de l'armée roumaine sur le front de Bessarabie, en compagnie d'Adolf Hitler, le 23 mars 1944. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Soldats en retraite

Soldats en retraite

photographie

La retraite des soldats roumains après la prise de Bucarest par les Allemands (vers 1916). 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

La Grande Roumanie

La Grande Roumanie

photographie

Carol II (1893-1953), roi de Roumanie de 1930 à 1940, visite les nouveaux territoires obtenus par les traités de paix, après la Première Guerre mondiale. Par ces annexions, la Roumanie double son territoire et sa population. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Constitution roumaine de 1938

Constitution roumaine de 1938

photographie

On affiche la nouvelle Constitution roumaine sur les murs de Bucarest, en 1938. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Garde de fer en Roumanie, 1940

La Garde de fer en Roumanie, 1940

photographie

Les "chemises vertes", jeunes fascistes roumains de la Garde de fer, et des hommes en costume traditionnel, à Bucarest, en 1940. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Célébration de la révolution russe à Bucarest

Célébration de la révolution russe à Bucarest

photographie

La foule roumaine célèbre le trente-deuxième anniversaire de la révolution russe, à Bucarest, en 1949. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Ion Antonescu, 1940

Ion Antonescu, 1940

photographie

Le général roumain Ion Antonescu (1882-1946) prononce un discours, entouré de la Garde de fer de Horia Sima. Antonescu força le roi Carol II à abdiquer en faveur de son fils Michel, en septembre 1940, et établit un régime dictatorial allié des nazis. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Nicolae Ceausescu, 1979

Nicolae Ceausescu, 1979

photographie

Le dictateur roumain Nicolae Ceausescu (1918-1989) ouvre une session du XIIe congrès du Parti communiste roumain. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Bombardier B24

Bombardier B24

photographie

La ville roumaine de Ploesti est en feu, lors des bombardements de 1944. Un appareil américain B24 Liberator sort d'un nuage de fumée et évite de peu des cheminées. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Réfugiés roumains, 1945

Réfugiés roumains, 1945

photographie

Des réfugiées roumaines dans un camp américain, en Tchécoslovaquie, en juin 1945. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Petite-Entente

La Petite-Entente

photographie

Roumains membres de la Petite-Entente, à Belgrade, vers 1930. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Roumanie, XX e  siècle

Roumanie, XXe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Roumanie : drapeau

Roumanie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Antonescu et Hitler

Antonescu et Hitler
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Soldats en retraite

Soldats en retraite
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

La Grande Roumanie

La Grande Roumanie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Constitution roumaine de 1938

Constitution roumaine de 1938
Crédits : Hulton Getty

photographie

La Garde de fer en Roumanie, 1940

La Garde de fer en Roumanie, 1940
Crédits : Hulton Getty

photographie

Célébration de la révolution russe à Bucarest

Célébration de la révolution russe à Bucarest
Crédits : Hulton Getty

photographie

Ion Antonescu, 1940

Ion Antonescu, 1940
Crédits : Hulton Getty

photographie

Nicolae Ceausescu, 1979

Nicolae Ceausescu, 1979
Crédits : Hulton Getty

photographie

Bombardier B24

Bombardier B24
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Réfugiés roumains, 1945

Réfugiés roumains, 1945
Crédits : Hulton Getty

photographie

La Petite-Entente

La Petite-Entente
Crédits : Hulton Getty

photographie