Pierre GEORGEL

conservateur en chef du Patrimoine

BONINGTON RICHARD PARKES (1802-1828)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 980 mots

Peintre anglais, contemporain de la grande génération de peintres romantiques français, Bonington exerça sur elle une influence originale et considérable, et contribua plus que personne à l'initier aux formules de la peinture romantique anglaise, mises au point un quart de siècle plus tôt par Constable, Turner et Lawrence. L'essentiel de sa courte et éclatante carrière se déroule à Paris, entre 18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-parkes-bonington/#i_0

CARSTENS ASMUS JAKOB (1754-1798)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 388 mots

Peintre et dessinateur danois-allemand ; né dans un village qui se trouvait alors au Danemark, mais qui appartient aujourd'hui à l'Allemagne, Asmus Jakob Carstens est revendiqué par les deux pays. Il se forme dans le climat esthétique de l'académisme nordique, à Copenhague, où il est l'élève d'Abildgaard, puis il voyage en Italie (1783), en particulier à Mantoue, où il étudie l'œuvre de Jules Roma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asmus-jakob-carstens/#i_0

CATLIN GEORGE (1796-1872)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 313 mots

Après des débuts de portraitiste, le peintre américain George Catlin se consacre à recueillir et à faire connaître les traits et les coutumes des Indiens d'Amérique. Il entreprend, à partir de 1839, de longs voyages d'été à travers les tribus de l'Ouest, et il en rapporte quantité d'études et d'ébauches qu'il achève l'hiver dans son atelier d'Albany. L'intérêt ethnographique en est considérable, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-catlin/#i_0

CHURCH FREDERIC EDWIN (1826-1900)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 356 mots

Peintre américain dont l'œuvre constitue l'expression la plus originale et la plus complète du romantisme dans la peinture américaine. Church a le paysage pour domaine. Élève de Thomas Cole entre 1844 et 1846, il commence par recueillir les formules ambiguës de son maître et sa vision d'un immense paysage dramat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-edwin-church/#i_0

COOPER DOUGLAS (1911-1984)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 981 mots

L’historien de l’art Douglas Cooper, mort à Londres à l'âge de soixante-treize ans, fut un grand collectionneur. Né riche, au moins suffisamment pour mener une vie luxueuse sans avoir besoin de travailler, il aurait pu cultiver le goût des arts en dilettante et déléguer à des conseillers le soin de former sa collection. Mais cet excentrique au ventre de Falstaff, au timbre éclatant, à la verve mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douglas-cooper/#i_0

COPLEY JOHN SINGLETON (1738-1815)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 858 mots

Peintre américain. Copley joue un rôle essentiel dans l'histoire de la peinture américaine, car c'est lui qui la fait passer de la tradition archaïque des « primitifs », caractérisée par un style linéaire à deux dimensions, de caractère idéographique, et par des formules stéréotypées, à une vision beaucoup plus réaliste, remarquablement accordée au génie et au goût de l'Amérique coloniale. Lui-mêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-singleton-copley/#i_0

COURBET GUSTAVE (1819-1877)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 3 488 mots

Courbet est un des peintres les plus puissants mais aussi les plus complexes du xixe siècle. Contemporain du positivisme et du matérialisme dont il partage, de la monarchie de Juillet à la IIIe République, le refus des traditions défaillantes et l'exigence d'objectivité, lié par l'esprit et par le cœur au mouvement démocratique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courbet-gustave-1819-1877/#i_0

DUSEIGNEUR JEAN-BERNARD dit JEHAN (1808-1866)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 561 mots

Sculpteur français. Son nom est étroitement lié à l'histoire du romantisme en France, car il fut une des figures les plus pittoresques de l'avant-garde artistique de 1830. Mais cette effervescence fut de courte durée, et l'œuvre de Duseigneur n'est qu'un impur reflet de l'idéal romantique. Formé à l'École des beaux-arts, auprès de maîtres d'un classicisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duseigneur-jean-bernard-dit-jehan/#i_0

EHRENSVÄRD CARL AUGUST comte (1745-1800)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 259 mots

Architecte et dessinateur suédois. Fils d'amiral, amiral lui-même, C. A. Ehrensvärd se forme comme dessinateur auprès du peintre suédois Elias Martin. Surtout, il consacre à l'étude de l'architecture un séjour en Italie (1780-1782), au cours duquel il élabore des théories sur les rapports de l'architecture et du climat, qui sont « fonctionnalistes » par avance. La découverte de l'architecture dori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-august-ehrensvard/#i_0

FANTIN-LATOUR IGNACE HENRI (1836-1904)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 493 mots

Peintre français. L'œuvre de Henri Fantin-Latour réalise éminemment le vœu de Baudelaire qui, dans le Salon de 1845, souhaitait l'avènement de peintres sachant exprimer la poésie de la vie moderne. Il appartient à la génération qui commence à s'affirmer vers 1860 (plus particulièrement au groupe hétéroclite qui exposa en 1863 au Salon des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ignace-henri-fantin-latour/#i_0

GILL LOUIS ANDRÉ GOSSET DE GUINES dit ANDRÉ (1840-1885)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 154 mots

Peintre et dessinateur français. On doit à André Gill quelques peintures (certaines figurèrent au Salon entre 1875 et 1884, par exemple L'Homme ivre au Salon de 1880) et surtout une énorme production de caricatures, publiées notamment dans Le Charivari, Le Hanneton et surtout La Lune (1868-1876), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gill-louis-andre-gosset-de-guines-dit-andre/#i_0

GIRTIN THOMAS (1775-1802)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 499 mots

Formé auprès de l'aquarelliste Edward Dayes, dont l'œuvre est bien représentatif de l'agréable tradition topographique du xviiie siècle, le peintre anglais Thomas Girtin va révolutionner cette dernière. Vers la même époque, en copiant et en coloriant des gravures d'après Rubens, le Canaletto, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-girtin/#i_0

GRANDMA MOSES (1860-1961)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 392 mots

Illustre centenaire de la peinture américaine, Grandma Moses, de son véritable nom Anna Mary Robertson, était une fermière de la Nouvelle-Angleterre, épouse de Thomas S. Moses, qui à près de quatre-vingts ans se prit de passion pour la peinture. Elle se consacra à la peinture, qui l'avait déjà attirée au cours des années vingt, avec tout le naturel qu'elle avait accordé jusqu'alors aux occupations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandma-moses/#i_0

GRANDVILLE JEAN IGNACE ISIDORE GÉRARD dit (1803-1847)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 288 mots

Dessinateur français. L'œuvre de Grandville se partage entre des planches satiriques et des illustrations bizarres, que Baudelaire comparait à un « appartement où le désordre serait systématiquement organisé ». Les premières, dont beaucoup furent publiées dans La Caricature de Philipon, sont des charges de contemporains ou de violentes attaques contre la politique de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandville/#i_0

GUILLAUMIN ARMAND (1841-1927)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 332 mots

Peintre français, Guillaumin fut l'un des membres historiques du groupe impressionniste. Il prit part aux principaux épisodes de son histoire : formation à l'Académie suisse, Salon des refusés (1863), la plupart des « expositions impressionnistes » entre 1874 et 1886. Mais, à l'intérieur de ce groupe, il représente, avec ses amis Cézanne et Pissarro, la tendance la plus constructive, celle dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-guillaumin/#i_0

HAMILTON GAVIN (1730-1797)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 510 mots

Peintre écossais dont la carrière presque entière se déroula à Rome. Hamilton ne contribua guère aux destinées de la peinture britannique et fut d'ailleurs mal connu de son vivant en Grande-Bretagne. En revanche, il occupe une place importante dans le mouvement néo-classique international de Rome. Outre ses tableaux, les fouilles qu'il dirigea, son activité dans le commerce d'art — de nombreuses s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gavin-hamilton/#i_0

HEADE MARTIN JOHNSON (1819-1904)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 314 mots

Peintre américain, Heade a surtout peint des paysages, dans des manières assez différentes, mais parfois simultanées. L'une, dans la tradition « luministe » américaine, fond les touches en une matière lisse, brillante, glacée, et diffuse sur l'ensemble du paysage un éclairage égal qui donne à chaque détail la même intensité et évoque la photographie (Lake George, 1862, Museum o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-johnson-heade/#i_0

HODLER FERDINAND (1853-1918)

  • Écrit par 
  • E.U., 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 629 mots

Né à Berne et mort à Genève, Ferdinand Hodler peut être considéré comme le Puvis de Chavannes helvétique. Comme ce dernier, il est un des grands rénovateurs de la peinture décorative monumentale et son art est fortement symbolique, mais il possède une tendance expressionniste proprement allemande, qui transparaît notamment dans la part autobiographique de son œuvre.Hodler est d'abord apprenti chez […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-hodler/#i_0

HOMER WINSLOW (1836-1910)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 438 mots

Peintre et graveur américain. Winslow Homer débute comme lithographe à Boston, puis se rend en 1859 à New York où il étudie la peinture. Il exécute à cette époque un grand nombre de gravures sur bois pour des journaux illustrés. Les motifs, les compositions sont ceux de l'illustration populaire du temps en Europe et en Amérique ; le dessin est sommaire, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/winslow-homer/#i_0

HUGO VICTOR

  • Écrit par 
  • Anne UBERSFELD, 
  • Jacques SEEBACHER, 
  • Philippe VERDIER, 
  • Pierre ALBOUY, 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 13 606 mots

Roman, critique, voyages, histoire dialoguent dans l'œuvre de Victor Hugo avec le lyrisme, l'épopée, le théâtre en un ensemble dont le « poète » a souvent proposé des articulations historiques, géographiques ou idéologiques plutôt qu'une périodisation. En règle générale, l'œuvre en prose a pour fonction de recueill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-hugo/#i_0

LAWRENCE sir THOMAS (1769-1830)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 579 mots

Peintre anglais. Bien que Thomas Lawrence ait exécuté quelques peintures d'histoire au début de sa carrière (Homère récitant ses poèmes, exposé en 1791, coll. Kincaid-Lennox, Downton Castle), sa production presque entière se compose de portraits. Lawrence est, dans ce domaine, le successeur immédiat de Reynolds et de Gainsborough, et l'héritier de l'éclatante tradition inauguré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-sir-thomas/#i_0

LEBOURG ALBERT (1849-1928)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 324 mots

Peintre français. Les conflits parfois dramatiques de l'avant-garde et de la tradition, dans le dernier quart du xixe siècle, risquent de cacher l'accord qui exista parfois entre l'impressionnisme et certains tempéraments d'artistes, rebutés par la production académique, mais plus sensibles qu'audacieux. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-lebourg/#i_0

NÉO-IMPRESSIONNISME

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 315 mots

Mouvement dont l'activité s'affirme avec le plus de cohérence entre 1885 et 1890 environ, et dont Seurat, Signac, Cross, Angrand et Camille Pissarro sont, en France, les principaux représentants. Le néo-impressionnisme se définit d'abord, comme son nom l'indique, par rapport à l'impressionnisme ; mais « néo » est un préfixe ambigu : il indique une r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-impressionnisme/#i_0

RAEBURN HENRY (1756-1823)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 368 mots

Appartenant à la génération qui suit celle de Reynolds, Henry Raeburn, peintre de portraits écossais, reste proche des types fixés par le fondateur de la Royal Academy. Il s'agit pourtant d'un artiste authentiquement « provincial », qui eut peu de contrats avec les ateliers londoniens. Sa formation fut celle d'un miniaturiste et il semble n'avoir connu, à ses débuts, l'œuvre de Reynolds et de Gain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-raeburn/#i_0

RAMSAY ALLAN (1713-1784)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 276 mots

Peintre écossais dont la carrière se déroule pour l'essentiel en Angleterre. Fils du poète Allan Ramsay (1685-1758), il est avec Thomas Hudson, et mis à part Hogarth, le principal représentant de la génération de portraitistes anglais qui prépare l'époque classique de Reynolds et de Gainsborough. Il étudie successivement à Londres, avec le Suédois Hans Hysing, à Rome avec Francesco Fernandi Imperi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allan-ramsay/#i_0

RICHARDSON JONATHAN, dit LE VIEUX (1665-1745)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 245 mots

L'œuvre de Jonathan Richardson se compose essentiellement de portraits. Il se forme auprès de Riley, dont il commence par adapter les formules à celles de Kneller (Lady Catherine Herbert et son frère Robert, 1698 env.) avant de trouver un style plus personnel, grave et comme empesé (Le Premier Marquis de Rockingham, 1711, Saint John's College, Cambridge ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonathan-richardson/#i_0

ROMNEY GEORGE (1734-1802)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 777 mots

Un peu plus jeune que Reynolds et que Gainsborough, auprès desquels il apparaît généralement comme un peintre anglais « mineur », George Romney est surtout connu pour son œuvre de portraitiste. Sa production dans ce domaine est abondante et ne présente pas de grandes innovations par rapport aux formules de ses illustres contemporains et à celles d'autres peintres de l'aristocratie anglaise comme A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-romney/#i_0

ROWLANDSON THOMAS (1756-1827)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 421 mots

Peintre et dessinateur anglais. Rowlandson, sans doute le plus anglais des caricaturistes et l'héritier direct de Hogarth, commence par se former en France. Après un bref passage à la Royal Academy, il entre comme élève à l'Académie royale de Paris, où il est protégé par Pigalle (1772-1775). Ces études académiques, qui se poursuivent à la Royal Academy après son retour en Angleterre, lui font pein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-rowlandson/#i_0

RUSKIN JOHN (1819-1900)

  • Écrit par 
  • Claude JACQUET, 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 2 550 mots

Écrivain, critique d'art et réformateur social, Ruskin eut une influence considérable sur le goût de l'Angleterre victorienne et s'opposa aux doctrines économiques de l'école de Manchester. Dans ses ouvrages sur l'économie, la violence et l'amertume sont souvent comparables à celles de Swift. Ses réflexions sur l'art furent accueillies avec enthousias […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-ruskin/#i_0

SARGENT JOHN SINGER (1856-1925)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 362 mots

Type même du peintre américain cosmopolite, Sargent est né à Florence et mort à Londres, et sa carrière se déroula presque tout entière en Europe. Il fut à Paris l'élève de Carolus Duran, dont il apprit les procédés du portrait mondain, et il allait à son tour les exporter avec une virtuosité saisissante.Les compositions pleines de « chic », les motifs empr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-singer-sargent/#i_0

STUART GILBERT (1755-1828)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 522 mots

Peintre américain, Stuart est formé auprès d'un maître écossais, le portraitiste Cosmo Alexander, qu'il accompagne en Écosse en 1772 ; il s'expatrie en Angleterre et en Irlande de 1775 à 1792. Si ses premiers portraits relèvent directement de la tradition archaïque des « primitifs » américains (Mrs. John Bannister et son fils, vers 1774, Redwood Library and Athenaeum, Newport, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-stuart/#i_0

STUBBS GEORGE (1724-1806)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 645 mots

Peintre et graveur anglais. L'étiquette de peintre animalier qu'on lui attribue généralement ne doit pas faire illusion sur l'originalité de la démarche et du talent de Stubbs. Son œuvre est précédée, en Angleterre, par une abondante production de sporting painting, dont les principaux représentants sont John Wootton, Peter Tillemans et James Seymour ; mais leurs tableaux sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-stubbs/#i_0

SZENES ARPAD (1897-1985)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 765 mots

Le peintre Arpad Szenes est mort à Paris à l'âge de quatre-vingt-sept ans ; il n'a connu la consécration officielle que dans ses dernières années (1974, rétrospective au musée d'Art moderne de la Ville de Paris ; 1978, Prix national des arts...), mais sa carrière s'est déroulée au sein d'une élite qui l'a entouré de sa ferveur. À Budapest, où il était né en 1897, il avait vécu dans un milieu raffi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arpad-szenes/#i_0

TACHISME

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 160 mots

Bien que le terme de tachisme ne s'emploie pas encore couramment avec une valeur générale, il peut désigner l'ensemble des techniques artistiques qui utilisent des taches. En fait, ces techniques se divisent en deux catégories, correspondant aux deux acceptions principales du mot tache. Dans le premier cas, tache signifie à peu près touche : la couleur déposée par un coup de pinceau et formant une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tachisme/#i_0

VUILLARD ÉDOUARD (1868-1940)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 1 748 mots

Les premières œuvres connues de Vuillard, après des académies qu'il signe « Vuillard, élève de M. Gérôme », datent des années héroïques, entre 1888 et 1890, où se forme le futur groupe des nabis. Son art, comme celui de Bonnard et de Roussel à la même époque, reste traditionnel et révèle l'attrait qu'exercent sur lui C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edouard-vuillard/#i_0

WEST BENJAMIN (1738-1820)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 847 mots

Peintre américain. Bien que West soit né en Amérique et qu'il y ait appris la « partie mécanique » (selon ses propres termes) de la peinture, son œuvre est entièrement étrangère au développement de l'art américain. Au contraire, elle occupe une position centrale et joue un rôle décisif dans l'histoire de la peinture européenne à la fin du xviiie siècl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-west/#i_0

WILSON RICHARD (1713/14-1782)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 806 mots

Seul grand peintre britannique qui soit originaire du pays de Galles. La carrière de Richard Wilson se déroula pour l'essentiel à Londres, et il joua un rôle de premier plan dans le développement du paysage anglais. On peut le comparer à celui de Reynolds dans le domaine du portrait, car il contribua éminemment à la diffusion de l'esthétique classique en An […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-wilson/#i_0

WRIGHT OF DERBY JOSEPH WRIGHT dit (1734-1797)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL
  •  • 830 mots

Peintre anglais, contemporain de Reynolds qui apporte à l'art de son époque une contribution extrêmement originale. Sa carrière se déroule presque entièrement dans son Derbyshire natal (d'où son surnom), loin de Londres, et, sauf exceptions rares et peu convaincantes (Mrs. Sacheverell Pole et son fils, 1771, coll. Chandos-Pole), il ne cherche guère à suivre l'exemple de Reynold […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wright-of-derby/#i_0