ILLUSTRATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Les Souffrances du jeune Werther, Goethe

Les Souffrances du jeune Werther, Goethe
Crédits : AKG

photographie

Clarissa Harlowe

Clarissa Harlowe
Crédits : Hulton Getty

photographie

Les Misérables, V. Hugo

Les Misérables, V. Hugo
Crédits : Géo Dupuis/ musée Victor Hugo, Paris/ AKG Images

photographie

Vingt Mille Lieues sous les mers, J. Verne

Vingt Mille Lieues sous les mers, J. Verne
Crédits : AKG

photographie

Tous les médias


Le mot illustration, nom de l'hebdomadaire « à images » fondé en 1843 par Paulin, Johanne et Charton, peut désigner autant un survol de l'histoire du livre illustré qu'un bilan méthodologique sur un domaine d'études, le texte et l'image, apparu dans les années 1870 et dont la dénomination varie. On parle parfois, par exemple, d'iconotexte (colloque de Clermont-Ferrand, printemps de 1988), terme par lequel Michael Nehrlich souhaitait caractériser l'ensemble des travaux en cours sur le texte et l'image, aussi divers par leur extension chronologique que par celle des corpus et des méthodes. À l'ambiguïté de la notion d'illustration s'ajoute la polémique qui entache un terme problématique, tantôt vilipendé parce qu'il définirait un genre mineur, fondé sur la dépendance littérale de l'image par rapport au texte, tantôt valorisé parce qu'il permettrait la saisie de nouvelles interrogations à la croisée de l'histoire de l'art et de la gravure, de l'histoire littéraire et de l'histoire du livre. L'approche ici retenue sera fondée sur l'itinéraire de cette notion depuis la « révolution de l'image du xixe siècle », dans la langue française. Utilisée dans le sens d'image gravée associée à un texte imprimé sur un support en papier, cette notion se développe tout au long du romantisme et du réalisme, pour être contestée dans le dernier quart du xixe siècle, remise en cause tant par les applications de la photographie que par l'esthétique de l'art pour l'art et le livre de peintre.

Au xxe siècle, les champs d'application des images d'illustration restent nombreux et accompagnent l'émergence de nouveaux supports qui donnent lieu à la « troisième révolution du livre ». Le livre illustré surréaliste recourt à la photographie, le rôle des revues est important, tandis que le livre d'art devient un [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages


Écrit par :

  • : doctorante en histoire de l'art à l'université de Paris-X-Nanterre
  • : professeur des universités, membre de l'I.U.F., professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université de Paris-ouest Nanterre-La Défense

Classification


Autres références

«  ILLUSTRATION  » est également traité dans :

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Du placard à l'affiche »  : […] Des siècles durant, information et savoir sont véhiculés en latin et destinés à une élite. Les protestants, les premiers, font un large usage de l'imprimé en langue vulgaire. Les thèses affichées par Luther, en 1517, ou les placards antipapistes apposés en octobre 1534, dans Paris, en province, et jusque sur la porte du roi François I er , révèlent la force d'une adresse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_22433

ANTONIO ANTONIO LOPEZ dit (mort en 1986)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 813 mots

Américain né d'une famille d'immigrés espagnols, Antonio passe son enfance à Puerto Rico et à New York où, fasciné par le luxe des grands magasins, séduit par les publicités de la ville, il trouve sa voie dans l'illustration publicitaire et dans le dessin de mode. Car le caractère tapageur et éphémère de la mode, l'atmosphère de perpétuel renouvellement du monde publicitaire le stimulent. Dessinan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio/#i_22433

AQUAFORTISTES MOUVEMENT DES

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 854 mots

En 1862, la fondation de la Société des aquafortistes fut la première manifestation d'un mouvement de renaissance de l'eau-forte originale de peintre ; la Société était animée par l'imprimeur Auguste Delâtre (1822-1907) et par le marchand d'estampes Alfred Cadart (1828-1875). Ils publièrent trois cents eaux-fortes originales entre septembre 1862 et août 1867 dans la publication mensuelle de la Soc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-des-aquafortistes/#i_22433

ARABESQUE, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Peter FUHRING
  •  • 3 456 mots

Dans le chapitre « Succès et diffusion d'un ornement »  : […] L'absence de sources littéraires rend difficile l'explication du succès inouï des arabesques en Italie. Et l'assimilation immédiate de cet ornement par la culture italienne est à l'origine de plusieurs variantes, sans qu'il soit aujourd'hui possible de suivre en détail le développement de chacune d'elles. Le jeu des lignes, permettant une infinité de solutions différentes, a sans doute contribué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabesque-histoire-de-l-art/#i_22433

ARCHITECTURE REVUES D'

  • Écrit par 
  • Hélène JANNIÈRE, 
  • Marc SABOYA
  •  • 8 997 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La presse architecturale française »  : […] C'est à un entrepreneur en menuiserie, Camille Le Bars, que l'on doit la première revue française spécialisée dans l'architecture, le Journal des bâtimens civils et des arts , lancé le 25 novembre 1800 et plus connu sous le titre de Journal des bâtimens civils, des monumens et des arts qu'il ne tardera pas à prendre. Cette publication ne présentait pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revues-d-architecture/#i_22433

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Peinture »  : […] Il nous reste peu d'exemples de la peinture monumentale. L'église d'Aght'amar était aussi somptueusement décorée à l'intérieur qu'à l'extérieur ; le cycle christologique et les portraits des saints qui recouvraient les parois sont conservés en majeure partie, malheureusement les couleurs sont délavées et se détériorent de plus en plus. À Tat'ev, les fragments d'une grande composition du Jugement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_22433

ART COLONIAL

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL, 
  • Alexis SORNIN
  •  • 8 402 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Historiographie »  : […] Les dessins, les peintures et les gravures que les voyageurs européens exécutent en Inde et circulent par le biais de publications, telles que les Select Views of India (1793) de William Hodges ou Oriental Scenery (1795-1808) de Thomas et William Daniell. Ces illustrations qui prétendent à l'objectivité scientifique, grâce notamment aux techniques du r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-colonial/#i_22433

ARTISTE L', revue d'art

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 2 542 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Faire l'histoire, jour par jour, de l'art français » »  : […] Ce mot d'ordre de L'Artiste , qui se donne pour but de parler de peinture, de sculpture, d'architecture, d'arts décoratifs et de musique, signifie que le but de la revue est de laisser parler tous les artistes, romantiques ou non, même si la préférence des rédacteurs va aux plus jeunes. L'idée d'une nécessaire « association » des artistes, similaire à la Société des gens de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-artiste-revue-d-art/#i_22433

BANDE DESSINÉE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 17 298 mots
  •  • 16 médias

Toute bande dessinée est fondée sur une juxtaposition d'images, organisée en séquences narratives. Chaque image – dite « vignette » – se trouve généralement à l'intérieur d'un cadre rectangulaire, la « case ». Un alignement de cases forme un « registre » ou « strip ». Une superposition de registres occupant toute une page d'une revue ou d'un album constitue une « planche ». La bande dessinée, dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bande-dessinee/#i_22433

BARBIER GEORGE (1882-1932)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 695 mots

L'illustrateur de mode George Barbier est une des figures fascinantes de l'Art déco. D'un style graphique accompli, les vignettes qu'il a composées apportent une vision à la fois sophistiquée et sereine du monde de la mode. Barbier fut également un illustrateur de livres. Né à Nantes en 1882, il effectue ses études à l'École des beaux-arts de Paris dans l'atelier de Jean-Paul Laurens. Devenu indép […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-barbier/#i_22433

BARTHÉLEMY D'EYCK Maître du roi René (vers 1415/1419-apr. 1472)

  • Écrit par 
  • Claude SCHAEFER
  •  • 2 717 mots

Dans le chapitre « Barthélemy et le roi René d'Anjou »  : […] On a longtemps cru que quelques enluminures ajoutées à un livre d'heures de René d'Anjou (British Library, Londres, ms. Egerton, 1070 ) ont été peintes par Barthélemy lors de la captivité du roi à Dijon en 1435-1436, mais les armoiries ornant ce livre font penser, si l'on suit les conclusions de M. de Mérindol, à une date plus tardive vers l'année 1445 au plus tôt. L'enluminu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barthelemy-d-eyck/#i_22433

BEARDSLEY AUBREY VINCENT (1872-1898)

  • Écrit par 
  • Élisabeth ZADORA
  •  • 462 mots

Remarquable illustrateur, Beardsley est, après Oscar Wilde, le personnage le plus célèbre du mouvement esthétisant et décadent qui marque en Angleterre la dernière décennie du xix e siècle. Beardsley s'intéresse au dessin dès l'enfance. Arrivé à Londres en 1888, il continue à dessiner tout en travaillant dans une compagnie d'assurances. Une visit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aubrey-vincent-beardsley/#i_22433

BEATUS DE SAN MILLÁN DE LA COGOLLA, province de la Rioja (Espagne)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 266 mots

Le Beatus de San Millán de la Cogolla est le plus complet des trois copies réalisées dans ce monastère de la Rioja. L'ouvrage, conservé à la Real Academia de la Historia de Madrid, est composé de 282 feuilles de parchemin et mesure 355 × 240 mm. On pense qu'il a été commencé vers 1010, mais l'ouvrage, entrepris à l'époque troublée de la Reconquista ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatus-de-san-millan-de-la-cogolla/#i_22433

BEAUREPAIRE ANDRÉ (1924-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 251 mots

André Beaurepaire fut un peintre-scénographe, dont les constructions aux géométries complexes et mystérieuses ont séduit les grands noms du théâtre français avec qui il a collaboré. Ce dessinateur autodidacte est né à Paris en 1924. Il illustre Sagesse de Paul Verlaine en 1944, et est alors remarqué par Jean Cocteau et l'illustrateur et décorateur Christian Bérard. Tous deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-beaurepaire/#i_22433

BELLMER HANS (1902-1975)

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 917 mots

Dans le chapitre « Le corps désarticulé »  : […] En 1938, Bellmer, désormais veuf et indésirable dans son pays, s'installe à Paris. Lorsque la guerre éclate, il est interné au camp des Milles avec Max Ernst, puis se réfugie à Toulouse, et à Castres, où il survit en vendant des portraits. Parallèlement, il poursuit son exploration graphique du désir. Raffinant son trait à l'extrême, il traduit la polymorphie du fantasme en multipliant les effets […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-bellmer/#i_22433

BÉRARD CHRISTIAN (1902-1949)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 009 mots

Un extraordinaire talent d'illustrateur et de décorateur, une personnalité hors du commun, fantasque et nostalgique, ont assuré la notoriété de Christian Bérard. Ses amitiés avec les personnalités du théâtre, du ballet, de la mode et de la littérature, ses travaux d'illustrateur, sa vie mondaine et affective très animée ne l'ont pas empêché d'effectuer, parallèlement, une carrière de peintre pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-berard/#i_22433

BERTALL CHARLES ALBERT D'ARNOUX dit (1820-1882)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 848 mots

Dessinateur, caricaturiste et photographe, Bertall se forme à la scène de genre dans l'atelier de Drolling. Émule de Gavarni, dont il se rapproche par l'inspiration, Bertall retrace l'histoire des mœurs du second Empire dans la presse comique ( Magasin pittoresque , L'Illustration , Journal pour rire ...) et dans de nombreux albums […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertall/#i_22433

BEWICK THOMAS (1753-1828)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 662 mots

Graveur à Newcastle, Bewick est l'un des « pères » du livre illustré romantique. Il a mis en valeur et fait reconnaître la validité de la technique du bois de bout : la plaque faite d'aubier de buis est coupée perpendiculairement au sens des fibres, et non parallèlement, comme dans le bois de fil. L'utilisation d'un bois dur et la coupe de la plaque autorisent l'emploi de l'outil de la gravure nob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-bewick/#i_22433

BLAKE WILLIAM (1757-1827)

  • Écrit par 
  • Claude DOUBINSKY, 
  • Régine LUSSAN
  •  • 5 461 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des livres qui sont autant de tableaux »  : […] L'artiste était en Blake indissolublement lié au poète. Il refusa toujours d'abandonner ses œuvres à l'anonymat de l'impression, préférant les graver et les illustrer une à une, plaque par plaque. On ne saurait donc vraiment lire Blake comme il voulait être lu sans regarder ses livres comme autant de tableaux, sans embrasser du regard l'entrelacs de branches, de nuages et de lettres que dessinent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blake-william-1757-1827/#i_22433

BOIS DE BOUT, gravure

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 883 mots

Après avoir connu de grandes heures dans les débuts du livre illustré, la gravure sur bois n'a survécu aux xvii e et xviii e  siècles qu'à titre ornemental dans le texte. Elle était réservée aux fleurons, bandeaux et culs-de-lampe, tandis que la gravure sur métal, plus noble, dominait pour les pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bois-de-bout-gravure/#i_22433

BOUCHER FRANÇOIS (1703-1770)

  • Écrit par 
  • Marianne ROLAND MICHEL
  •  • 3 776 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un dessinateur exceptionnel »  : […] Boucher, enfin, est un dessinateur admirable. Lui-même estimait, à la fin de sa vie, avoir exécuté quelque dix mille dessins ; ce chiffre est peut-être exagéré, mais l'on sait aujourd'hui que dès ses débuts, il multipliait les vignettes à la plume et au lavis : sujets religieux ou historiques pour l' Histoire de France du père Gabriel Daniel, paysages d'Italie, frontispices p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-boucher/#i_22433

BOUËT-WILLAUMEZ RENÉ (1900-1979)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 805 mots

Illustrateur de grand talent, René Bouët-Willaumez s'est intéressé au dessin de mode et aux scènes hippiques. Le style graphique qu'il a défini, nerveux et distingué, traduit bien l'esthétique arrogante de la haute couture des années 1930-1950. Breton de naissance, le comte Bouët-Willaumez appartient à une famille qui a donné plusieurs amiraux français. Son éducation, très sportive, le familiarise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-bouet-willaumez/#i_22433

BOULANGER LOUIS (1806-1867)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 390 mots

Avec Célestin Nanteuil, Eugène et Achille Devéria, Louis Boulanger appartient à cette pléiade de peintres-graveurs étroitement liés au mouvement romantique, dont ils sont les fidèles illustrateurs et compagnons de combat, tandis que Delacroix mène, avec la liberté du génie, une carrière beaucoup plus indépendante. C'est en 1824 que Boulanger, qui avait lui-même des ambitions poétiques, fait la con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-boulanger/#i_22433

BOUTET DE MONVEL MAURICE (1851-1913)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 098 mots

Né à Orléans dans une famille qui comptait des comédiens et des musiciens, le jeune Maurice n'a pas de difficulté à faire admettre sa vocation de dessinateur et suit les cours de Cabanel et de Boulanger, ce qui explique l'académisme de sa formation où l'accent est mis sur la conception graphique du sujet. Avec Carolus-Duran, dont l'utilisation de la couleur est alors jugée révolutionnaire, il comp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-boutet-de-monvel/#i_22433

BRION GUSTAVE (1824-1877)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 830 mots

Comme Schuler (qui fut d'abord un illustrateur), Brion est un peintre de l'Alsace, dont l'œuvre, après 1870, touche le public du Salon par la fibre patriotique des « provinces perdues ». Né à Rothau dans les Vosges dans une famille où l'on se faisait volontiers pasteur, il était le petit-neveu de Frédérique Brion, l'amie de Goethe. En 1831, sa famille s'installe à Strasbourg, où il reçoit sa forma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-brion/#i_22433

BRODOVITCH ALEXEY (1898-1971)

  • Écrit par 
  • Gabriel BAURET
  •  • 684 mots

Le directeur artistique d'origine russe Alexey Brodovitch est l'un des plus illustres metteurs en page de la photographie du xx e  siècle. Son nom est lié au magazine de mode américain Harper's Bazaar pour lequel il n'a cessé d'inventer de 1934 à 1958 des combinaisons originales d'images et de typographies. Alexey Brodovitch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexey-brodovitch/#i_22433

BRUNELLESCHI UMBERTO (1879-1949)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 902 mots

L'œuvre d'illustrateur de Brunelleschi, trop méconnue, témoigne de l'étendue de son talent qui va de la peinture de chevalet à l'illustration de mode, de la publicité aux costumes de théâtre. Après une enfance à Montemurlo, près de Pistoia en Toscane, Brunelleschi s'inscrit à l'Accademia di Belle Arti de Florence. Déçu par le rigorisme académique de cet enseignement, il préfère participer, à titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/umberto-brunelleschi/#i_22433

BRUNHOFF JEAN DE (1899-1937)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 224 mots

Conteur et illustrateur, Jean de Brunhoff appartient à une famille d'origine balte et suédoise d'éditeurs et de rédacteurs de revues d'art (son père avait édité le Programme des Ballets russes de Diaghilev). Élève de l'atelier d'Othon Friesz, il peint dans une veine impressionniste quand un incident donne une tout autre orientation à sa carrière : il entend sa femme raconter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-brunhoff/#i_22433

BYZANCE - Les arts

  • Écrit par 
  • Catherine JOLIVET-LÉVY, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 613 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Les enluminures »  : […] Les miniatures de manuscrits représentent un très vaste domaine de l'art byzantin, domaine en partie encore inexploité et qui pose les habituels problèmes de datation et de localisation. La recherche sur les ateliers de miniaturistes n'en est encore qu'à ses débuts, la notion même d'ateliers de peintres et les rapports de ceux-ci avec les scriptoria étant, à Byzance, diffic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/byzance-les-arts/#i_22433

CARELMAN JACQUES (1929-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 542 mots

Dessinateur humoristique, illustrateur de livres, peintre, sculpteur et décorateur de théâtre, Jacques Carelman est surtout connu pour son Catalogue d'objets introuvables . Né à Marseille en 1929, Jacques Carelman s'installe comme dentiste à Paris en 1956. Il se consacre également à diverses activités artistiques : décoration théâtrale, illustration de livres, peinture et sc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-carelman/#i_22433

CAROLINGIENS

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ, 
  • Carol HEITZ
  •  • 12 134 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les plaques d'ivoire »  : […] En revanche, la sculpture « mineure » est bien connue. Les plaques d'ivoire de l'époque carolingienne constituent un trésor sans pareil. Metz, la région mosane, le Soissonnais et Saint-Denis semblent avoir été les principaux centres de cette sculpture. Presque toutes ces plaques qui ornaient des évangéliaires ou des sacramentaires sont subdivisées en plusieurs scènes. La Résurrection en est souve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carolingiens/#i_22433

CARTE POSTALE

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 3 148 mots

Dans le chapitre « Histoire d'une naissance »  : […] « D'humble extraction et de naissance obscure, la carte postale illustrée eut une jeunesse difficile, mais, vers la trentaine, elle connut une gloire sans pareille », écrit Georges Guyonnet dans son livre La Carte postale illustrée , qui reste l'un des meilleurs ouvrages de référence sur le sujet. Bien qu'en 1855 une carte reproduisant une gravure ait été mise en vente à Bâle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carte-postale/#i_22433

CARZOU JEAN (1907-2000)

  • Écrit par 
  • Philippe BOUCHET
  •  • 798 mots

Le peintre Jean Carzou, de son vrai nom Garnik Zouloumian, est né dans une famille arménienne le 1 er  janvier 1907 à Moligt, près d'Alep (Syrie). Il est élevé en Égypte où il fait sa scolarité chez les Frères maristes puis au lycée français du Caire. Ses résultats scolaires lui permettent d'obtenir une bourse et de venir en 1924 à Paris où il s'installe définitivement. In […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-carzou/#i_22433

CASTELLI HORACE (1825-1889)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 516 mots

Horace Castelli appartient à l'école de graveurs sur bois de bout qui, dans le sillage étincelant de Gustave Doré, poursuit la tradition du livre illustré romantique entre 1860 et 1880. Travaillant principalement pour la Bibliothèque rose illustrée dont il est un des plus vivants imagiers, il réussit à dominer la contrainte du format uniforme par l'alternance éprouvée du hors-texte et de l'« image […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horace-castelli/#i_22433

CHAMPFLEURY JULES FLEURY HUSSON dit (1821-1889)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 546 mots

Né à Laon (Aisne), fils d'un secrétaire de mairie, Jules Fleury Husson commence des études classiques, puis entre comme commis dans une librairie de gros. Il donne des articles à L'Artiste — c'est le directeur, Arsène Houssaye, qui lui conseille en 1844 d'adopter le pseudonyme de Champfleury —, à La Revue de Paris , au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champfleury/#i_22433

CHARLET NICOLAS TOUSSAINT (1792-1845)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 769 mots

Étroitement mêlé à celui de la lithographie romantique, le nom de Charlet est aussi, comme ceux de Bellangé, Raffet ou Vernet, associé au mythe de Napoléon, dont la gloire rejaillit sur lui. Très populaire auprès de ses contemporains, il s'est spécialisé dans la scène de genre à sujet militaire ou enfantin. Gros admire son Bonaparte, général en chef de l'armée d'Italie , et D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-toussaint-charlet/#i_22433

CHAVAL (expositions)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 050 mots

Chaval, l'un des plus importants dessinateurs d'humour des années 1950-1960, est né Yvan Le Louarn le 10 février 1915 à Bordeaux et mort à Paris le 22 janvier 1968. Son succès repose sur l'irruption d'un univers incongru dominé par des gags visuels et des légendes insolites. Deux rétrospectives lui ont été consacrées, l'une au Scriptorial d'Avranches ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaval/#i_22433

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Estampe et livre »  : […] Les estampes chinoises (à l'exception des « images de Nouvel An ») sont fondamentalement liées au livre. L' imprimerie est une invention chinoise très ancienne ; certains échantillons d'ouvrages imprimés par planches xylographiques datent de l'époque Tang, mais la qualité de leur exécution fait supposer que cette technique avait déjà une longue histoire. La plus ancienne estampe est une gravure b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_22433

CIESLEWICZ ROMAN (1930-1996)

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 1 702 mots

Dans le chapitre « Directeur artistique »  : […] En 1963, Roman Cieslewicz quitte la Pologne pour devenir assistant de Peter Knapp, directeur artistique de Elle , à Paris. Au sein de ce périodique à la pointe de la modernité, il peut expérimenter à loisir. Ainsi, partageant l'attrait du pop art pour les images sérielles, naïves et distancées, et le jeu avec les matières (encres sérigraphiques, trames photographiques, etc.), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-cieslewicz/#i_22433

CLAVELOUX NICOLE (1940- )

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 928 mots

Après avoir suivi les cours de l'école des beaux-arts de Saint-Étienne, sa ville natale, Nicole Claveloux (née en 1940) se rend à Paris. Elle envoie ses premiers dessins à la revue Planète qui, dans chacun de ses numéros, consacre plusieurs de ses pages à de jeunes dessinateurs. François Ruy-Vidal et l'Américain Harlin Quist recherchent des écrivains et des illustrateurs cap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicole-claveloux/#i_22433

COLIN LES SŒURS

  • Écrit par 
  • Françoise TÉTART-VITTU
  •  • 735 mots

Trois des quatre filles du peintre Alexandre Colin (1798-1875), Héloïse (1820-1873), Anaïs (1822-1899) et Laure (1827-1878) sont renommées pour leur collaboration comme illustratrices des principaux journaux de mode du xix e siècle. Nées dans une famille d'artistes apparentés à Greuze, aux deux Drouais et aux frères Challe, elles ont appris à des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-soeurs-colin/#i_22433

CRANE WALTER (1845-1915)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 167 mots
  •  • 1 média

Illustrateur anglais, né à Liverpool. Fils d'un portraitiste qui encourage très tôt son fils à la peinture, Walter Crane s'amuse à treize ans à décorer des livres d'encadrements floraux et d'initiales ornées ; son père le présente au graveur londonien William Linton chez qui il fait son apprentissage et qui participe à l'extraordinaire essor de la gravure sur bois. Le garçon y développe ses dons p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-crane/#i_22433

CRUIKSHANK GEORGE (1792-1878)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 671 mots

Fils et frère d'artistes qui ont consacré une part non négligeable de leur activité à la caricature, George Cruikshank clôt la grande période de la caricature anglaise qui débuta avec Hogarth et se poursuivit avec Gillray et Rowlandson. Hogarth avait créé la caricature de mœurs, Gillray s'était particulièrement distingué dans la caricature politique, Rowlandson avait oscillé entre les deux express […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-cruikshank/#i_22433

DAUBIGNY CHARLES FRANÇOIS (1817-1878)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 754 mots
  •  • 1 média

Issu d'une lignée d'artistes qui compte plusieurs peintres en miniatures, Charles François Daubigny est initié à la peinture par son père, Edme François, qui est un élève de Victor Bertin. Très jeune, il doit travailler :« Il eut à naître artiste, dans une famille d'artistes, trouver dans son berceau d'enfant deux puissances irréconciliées encore, le génie et la pauvreté ; entrer dans la vie sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-francois-daubigny/#i_22433

DAVID JULES (1808-1892)

  • Écrit par 
  • Françoise TÉTART-VITTU
  •  • 572 mots

Célèbre dessinateur de mode particulièrement apprécié des Anglo-Saxons, grands amateurs d'aquarelles. Les carnets de croquis de Jean-Baptiste, dit Jules David, ont été révélés en 1987 lors d'une exposition ( Dessins de mode : Jules David, 1808-1892, et son temps , Salon du Vieux-Colombier, mairie du VI e  arrondissement, Paris). Ce peintre illustrateu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-david/#i_22433

DECARIS ALBERT (1901-1988)

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 614 mots

Qu'un très grand graveur, récemment disparu, ait été davantage connu du grand public par les timbres-poste qu'il a gravés que par ses autres œuvres, voilà qui témoigne bien de la diffusion des arts, et de l'évolution de leurs supports économiques. Né le 6 mai 1901, Albert Decaris entre à quatorze ans à l'école Estienne où il apprend la gravure, puis en 1918 à l'École des beaux-arts. Il obtient en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-decaris/#i_22433

DE COSTER GERMAINE (1895-1992)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 1 176 mots

Grande figure de l'art du livre, Germaine De Coster laisse derrière elle l'œuvre impressionnant d'une artiste qui exerça ses talents à la fois dans les domaines de la gravure, de l'illustration de livres et de la décoration de reliures. Née le 1 er  septembre 1895, à Paris, dans une famille d'ingénieurs d'origine flamande, elle connaît une enfance sereine et équilibrée dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-de-coster/#i_22433

DELESSERT ÉTIENNE (1941- )

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 145 mots

Né en 1941 à Lausanne, fils de pasteur, Étienne Delessert garde de son enfance la croyance « aux personnages venus de notre inconscient qui cognent, s'envolent et rient en renversant tout ce qui est sur la table de notre raison ». Sa formation de dessinateur de presse ( Elle , Twen , Graphis ) et son expérience de graphiste et de pu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-delessert/#i_22433

DESRAIS CLAUDE-LOUIS (1746-1816)

  • Écrit par 
  • Françoise TÉTART-VITTU
  •  • 720 mots

Célèbre pour les figures de mode des Costumes français de la Galerie des modes éditée par Jacques Esnault et Michel Rapilly entre 1778 et 1787, l'illustrateur Claude-Louis Desrais a souvent éclipsé ses confrères, Pierre-Thomas Leclerc et François Watteau (dit de Lille), les érudits et les collectionneurs lui attribuant de préférence la paternité de nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-louis-desrais/#i_22433

DESSIN

  • Écrit par 
  • Robert FOHR, 
  • Geneviève MONNIER
  •  • 6 940 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La plume et l'encre »  : […] Matériau de prédilection des dessinateurs d'Extrême-Orient, l'encre, appliquée à la plume ou au pinceau (voir lavis), n'a cessé d'être employée dans le dessin comme dans l'écriture, depuis l'Antiquité. Les dessins à la plume sont assez fréquents dans les manuscrits médiévaux en accompagnement de textes eux-mêmes calligraphiés (ainsi dans le fameux Psautier dit d'Utrecht, ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dessin/#i_22433

DEVÉRIA ACHILLE (1800-1857) & EUGÈNE (1805-1865)

  • Écrit par 
  • Bernard PUIG CASTAING
  •  • 1 116 mots

Dans la préface d' Hernani , Victor Hugo définit le romantisme comme « la liberté dans l'art ». Le peintre Achille Devéria ne manqua pas de prendre part à la bataille du romantisme. Dès 1824, l'artiste fréquente le salon de l'Arsenal tenu par Charles Nodier ; il y retrouve le dimanche soir, parmi tant d'autres, ses amis Victor Hugo et Théophile Gautier qui lui consacrèrent de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deveria-achille-et-eugene/#i_22433

DORÉ GUSTAVE (1832-1883)

  • Écrit par 
  • Bernard PUIG CASTAING
  •  • 845 mots
  •  • 5 médias

L'art du noir et blanc connut au xix e siècle, avec le sentiment romantique du fantastique et la renaissance de la gravure, un épanouissement remarquable. L'un des plus grands maîtres du genre est le dessinateur et graveur français Gustave Doré. Popularisé par le livre, son style déploie dans une veine épique, tragique et comique, des prodiges d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-dore/#i_22433

DRIAN ADRIEN DÉSIRÉ ÉTIENNE dit (1885-1961)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 766 mots

Dessinateur, graveur et décorateur, Drian est l'interprète talentueux de la mode Art déco dans ce qu'elle a de nerveux, d'éphémère. Venu à Paris vers 1898, Drian s'oriente bientôt vers l'illustration ; ses compositions, publiées dans L'Art et la mode , sont d'un style élaboré mais encore bien conventionnel. La description des robes et de leurs falbalas gomme la présence anato […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drian/#i_22433

DUBOUT ALBERT (1905-1976)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 511 mots

Humoriste aussi populaire que timide, Albert Dubout a imposé un style d'humour graphique truculent et grotesque. Né à Marseille en 1905, il est mort à Saint-Avnès, près de Montpellier. Entré très jeune à l'école des beaux-arts de Montpellier, Dubout fait paraître ses premiers dessins dans un journal d'étudiant en 1923, bientôt suivis de beaucoup d'autres dans la presse parisienne ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-dubout/#i_22433

DUMAS PHILIPPE (1940- )

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 790 mots

Auteur-illustrateur français, peintre et décorateur de théâtre, Philippe Dumas (né en 1940 à Cannes) s’est spécialisé dans le livre pour enfants. Son premier héros, l'âne Édouard ( Histoire d'Édouard , 1977), s'inscrit dans la tradition de l'histoire animalière et témoigne de l'aptitude de l'auteur à créer un univers de fiction subtil, aux frontières de la fable, de l'aventur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-dumas/#i_22433

DUNOYER DE SEGONZAC ANDRÉ (1884-1974)

  • Écrit par 
  • Cariss BEAUNE
  •  • 429 mots

Peintre, graveur et illustrateur français. Artiste réaliste, il est l'héritier des Le Nain, Courbet et Millet. Peintre indépendant, lié d'amitié avec Apollinaire, Max Jacob, Raoul Dufy, Vlaminck, Dunoyer de Segonzac n'adhéra jamais à aucun des grand mouvements esthétiques du début du siècle. Son style témoigne de l'exigence d'une nouvelle sobriété chromatique et d'une grande rigueur graphique ; sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-dunoyer-de-segonzac/#i_22433

DUPÉRAC ÉTIENNE (1530 env.-1604)

  • Écrit par 
  • Claude MIGNOT
  •  • 868 mots

Né à Paris, ou à Bordeaux, Étienne Dupérac part sans doute très jeune en Italie, où il va réaliser un œuvre gravé dont le catalogue comprend plus de cent vingt-deux numéros. Il débute à Venise, à une date mal déterminée, gravant une série de paysages proches de ceux des aquafortistes véronais (Battista d'Angolo del Moro, Battista Fontana). Vers 1559 et 1560, il est à Rome, où il commence à étudier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-duperac/#i_22433

DU PRÉ ou DUPRÉ JEAN (XVe s.)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 150 mots

Parmi les premiers imprimeurs parisiens, à la fin du xv e siècle, Jean Du Pré est remarquable par l'originalité de ses illustrations. Alors que ses confrères réutilisaient inlassablement des gravures sur bois d'origine allemande, Du Pré prit quelque liberté avec ces modèles commerciaux et s'inspira de la tradition médiévale des manuscrits françai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-pre-dupre/#i_22433

EMBLÈMES LIVRES D'

  • Écrit par 
  • Claudie BALAVOINE
  •  • 796 mots

L'emblème, concrétisation spectaculaire et durable d'un langage symbolique qui s'élabore au xv e siècle sur le modèle de l'exégèse allégorique antique, des « moralisations » des Métamorphoses d'Ovide, des Hieroglyphica d'Horapollon (où les hiéroglyphes égyptiens sont interprétés comme des idéogrammes) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-d-emblemes/#i_22433

ENLUMINURE

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN, 
  • Eric PALAZZO
  •  • 11 847 mots
  •  • 11 médias

Le nom d' enluminure est aujourd'hui donné au décor des manuscrits de préférence à celui de miniature , utilisé au xix e  siècle. Ce second terme fut d'abord réservé aux lettrines peintes en rouge (minium) puis, par extension, à toute l'ornementation des manuscrits ; mais il prit rapidement d'autres se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enluminure/#i_22433

ERIC CARL ERICSON dit (1891-1958)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 703 mots

Fils d'un marchand de whisky de l'Illinois, Carl Ericson s'est formé aux disciplines artistiques à l'École d'art de Chicago. Ses premiers dessins, assez conventionnels, sont influencés par l'enseignement académique ; ces illustrations au style clair et efficace répondent aux désirs des chefs d'entreprise de l'époque qui commandent affiches et documents publicitaires. Au bout de douze années il rom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric/#i_22433

ERTÉ ROMAIN DE TIRTOFF dit (1892-1990)

  • Écrit par 
  • Patrick MAURIES
  • , Universalis
  •  • 1 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un lyrisme précieux »  : […] Erté naît véritablement dans ces années-là, et signe en 1915 un contrat avec Harper's Bazaar , auquel il restera fidèle pendant plus de vingt ans, devenant rapidement une autorité pour l'élégante du Middle West, au point d'être une sorte de styliste avant la lettre. Ces compositions complexes, ces femmes-fleurs, femmes-oiseaux, sultanes ou déesses font régulièrement la couve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erte/#i_22433

ESPAGNE (Arts et culture) - L'art espagnol

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 5 033 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La part de l'Orient »  : […] Jusqu'à l'époque romane, l'Europe occidentale a vécu dans la nostalgie de l'unité impériale perdue et avec le désir de récupérer la part de l'héritage culturel romain conciliable avec l'idéal chrétien. Son histoire artistique apparaît comme une suite de renaissances, celle à laquelle Charlemagne a donné son nom n'étant que la plus connue. L'attitude de l'Espagne protomédiévale est toute différente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-arts-et-culture-l-art-espagnol/#i_22433

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 456 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La peinture de manuscrits »  : […] Parallèlement à l'art monumental et à la grande peinture murale, l'effort des artistes éthiopiens s'est exercé dans un domaine fort séduisant, celui des miniatures : elles ornent les lourds manuscrits, sur parchemin, où textes et figures sont tracés à la main par les prêtres et leurs aides, les dabtaras , selon des règles immuables. Les miniatures des évangiles destinés à êtr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethiopie/#i_22433

FANTASY

  • Écrit par 
  • Anne BESSON
  •  • 2 824 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Richesse visuelle »  : […] Dès les origines du genre, romans illustrés ( Alice au pays des merveilles ) et auteurs-artistes (William Morris, proche des peintres préraphaélites et fondateur du mouvement Arts and Crafts) rappellent le lien qui existe, dans la fantasy, entre imaginaire et image. John Howe et Alan Lee, les grands illustrateurs de Tolkien, après les frères Greg et Tim Hildebrandt dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantasy/#i_22433

FAUCHEUX PIERRE (1924-1999)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 733 mots

Né le 12 février 1924 à Paris, Pierre Faucheux manifeste très tôt un intérêt pour les métiers du livre. Reçu au concours d'entrée à l'École Estienne en 1938, il s'y passionne pour la typographie et la mise en page. Sa formation achevée, il est embauché en 1942 par Paul Faucher (1898-1967), grand rénovateur de l'édition pour la jeunesse et pionnier de l'Éducation nouvelle et de sa pédagogie. Dès s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-faucheux/#i_22433

FAURE ÉLIE (1873-1937)

  • Écrit par 
  • Henri PERETZ
  •  • 1 482 mots

Dans le chapitre « Une étude comparative de l'art »  : […] Si l'histoire de l'art n'est plus linéaire, celui qui la décrit peut ici juxtaposer des œuvres que le temps sépare. Élie Faure procède ainsi comparativement ; il rapproche les civilisations et les systèmes symboliques en établissant des analogies que seul un regard exercé est capable d'instaurer. C'est pourquoi il faut souligner le rôle prépondérant qu'Élie Faure a accordé aux illustrations qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elie-faure/#i_22433

LES FIANCÉS, Alessandro Manzoni - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Salvatore Silvano NIGRO
  •  • 1 243 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle approche de la littérature »  : […] À leur tour, Les Fiancés de 1827 et 1840 constituent deux expériences narratives différentes. Et pas seulement à cause de leur langue. Le roman de 1840 s'adjoint en effet l' Histoire de la colonne infâme , absente de l'édition de 1827. Une transformation que sous-tend la dimension idéologique plus marquée de la narration. De manière polémique, le roman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-fiances/#i_22433

FLAXMAN JOHN (1755-1826)

  • Écrit par 
  • Jacques de CASO
  •  • 479 mots

L'Anglais John Flaxman fut à la fois un sculpteur et un dessinateur de grand talent. Son œuvre gravé, plus que sa sculpture, eut une action déterminante sur la formation et le rayonnement européen de l'esthétique néo-classique. Né dans le Yorkshire, John Flaxman a eu la carrière internationale typique des artistes à la fin du xviii e siècle. Aprè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-flaxman/#i_22433

FOLON JEAN-MICHEL (1934-2005)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 749 mots

Le plus aimable des dessinateurs était avant tout un enchanteur. En 1975, les téléspectateurs français découvrent sur Antenne 2 l'envol dans un ciel d'aquarelle d'un homme aux longs bras, vêtu d'un pardessus et coiffé d'un chapeau. Ce générique bouclait quotidiennement les programmes de la chaîne, et c'est à cette occasion qu'un large public fit la connaissance d'une des innombrables créatures de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-michel-folon/#i_22433

FOUQUET JEAN (1420 env.-av. 1481)

  • Écrit par 
  • Claude SCHAEFER
  •  • 3 267 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Œuvres de Fouquet sous Louis XI »  : […] À partir des Grandes Chroniques , toute influence italienne disparaît de l'art de Fouquet ; la tradition flamande ou franco-flamande s'impose comme le montre le portrait de Guillaume Jouvenel des Ursins. Un dessin rehaussé de couleurs préparait le tableau (cabinet des Estampes, musées de Berlin). Il fut certainement tracé rapidement devant le modèle. Mais, en dépit de l'appa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-fouquet/#i_22433

FRANÇAIS FRANÇOIS LOUIS (1814-1897)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 372 mots

Né à Plombières-les-Bains, François Louis Français arriva en 1825 à Paris, où il travailla chez un libraire. Au bout de cinq ans, il put vivre de ses dessins, exécuta des vignettes sur bois pour des éditions de luxe et se fit un nom dans la lithographie. Élève de Corot, il exposa au Salon de 1857 son premier paysage, Une chanson sous les saules , peint avec H. Baron. En 1855, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-louis-francais/#i_22433

FRANÇOIS ANDRÉ (1915-2005)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 972 mots

« De tout temps, j'ai été une espèce de Janus à trois visages : la peinture (avec un P très majuscule), le graphisme (avec comme dieu Cassandre), puis la presse, les contemplant à tour de rôle selon l'opportunité, l'humeur, la nécessité [...]. Puis de plus en plus peintre, espérant que les trois profils [...] se superposent pour former un seul visage. » Ainsi se présentait André François en 1997, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-francois/#i_22433

FRASCONI ANTONIO (1919-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 322 mots

L’artiste et illustrateur américano-uruguayen Antonio Frasconi s’est fait connaître aux États-Unis par son travail dans le domaine de la gravure sur bois. Il a réalisé la conception graphique et les illustrations de plus d’une centaine d’ouvrages. Son œuvre est exposée dans de nombreux musées, notamment à la National Gallery of Art et à la National Portrait Gallery de la Smithsonian Institution, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-frasconi/#i_22433

FRÖLICH LORENS (1820-1908)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 850 mots

Peintre et dessinateur, Lorens Frölich, de nationalité danoise, vient se fixer à Paris de 1857 (où il fréquente l'atelier de Thomas Couture) à 1877, date à laquelle il retourne à Copenhague pour enseigner à l'Académie des beaux-arts. À Paris, il trouve sa voie d'illustrateur grâce à l'éditeur Hetzel, séduit d'emblée par la qualité de ses croquis d'enfants et mettant à profit cette veine dans des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorens-frolich/#i_22433

GAVARNI SULPICE GUILLAUME CHEVALIER dit PAUL (1804-1866)

  • Écrit par 
  • Bernard PUIG CASTAING
  •  • 723 mots

« Je vais à la bibliothèque en partant pour le bal de l'Opéra », remarque le dessinateur et le lithographe Sulpice Guillaume Chevalier, dit Gavarni. Cela n'est pas une simple boutade ; la désinvolture de vie que ce mot suppose définit bien le caractère de l'homme et de son œuvre. Ce séduisant romantique est, comme d'autres petits maîtres français, héritiers du xviii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gavarni-sulpice-guillaume-chevalier-dit-paul/#i_22433

GEOFFROY HENRI JULES JEAN (1853-1924)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 668 mots

Peintre et illustrateur, né à Marennes, mort à Paris où son épitaphe au cimetière de Pantin précise qu'il était le « peintre des enfants et des humbles ». Humble et laborieux, il l'était lui-même, vivant au milieu des gens du faubourg qui lui servaient de modèles. Après avoir suivi les cours de gravure et de lithographie d'Eugène Levasseur, Geoffroy expose régulièrement aux Salons à partir de 1874 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-jules-jean-geoffroy/#i_22433

GÉORGIE

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET, 
  • Régis GAYRAUD, 
  • David Marshall LANG, 
  • Kalistrat SALIA
  • , Universalis
  •  • 15 746 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Miniature et fresque »  : […] Au Moyen Âge, la peinture géorgienne s'exerce à deux genres, la miniature et la fresque. Les manuscrits révèlent un art de la calligraphie très élaboré. À partir de la période des Évangiles d'Adish (897), ils sont régulièrement rehaussés de miniatures polychromes, par exemple les tables canoniques enluminées et les portraits des apôtres des manuscrits évangéliques. Contrairement aux autres peuples […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georgie/#i_22433

GID RAYMOND (1905-2000)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 984 mots

L'affichiste Raymond Gid est né à Paris en 1905. Fils d'un ingénieur de l'École centrale, il suit d'abord une formation d'architecte à l'école des Beaux-Arts, mais il n'exercera jamais ce métier. Il préfère le dessin : croquis humoristiques et caricatures sont ses genres de prédilection. En 1930, Raymond Gid fait la connaissance de Guy Lévis-Mano (GLM), l'éditeur et le typographe de nombre de poè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-gid/#i_22433

GIGOUX JEAN-FRANÇOIS (1806-1894)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 364 mots

Élève de Gros, le peintre Jean-François Gigoux fut aussi un lithographe célèbre et le pionnier de l'illustration romantique ; dans son atelier, il forma de nombreux disciples, qui comprirent la leçon d'une double carrière : de peintre au Salon, d'illustrateur dans la presse et le livre. Gigoux est en effet l'un des premiers artistes à avoir pris conscience de l'avenir du métier d'illustrateur, dév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-gigoux/#i_22433

GOREY EDWARD (1925-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 568 mots

Écrivain, illustrateur et dessinateur américain à l'humour malicieux et à la sensibilité gothique. Dans le monde très noir qui apparaît sous la plume de Gorey, vont des personnages aux yeux en boutons de bottine, aux visages inexpressifs et au maintien très digne (Edwardien), dont les événements stupides et généralement macabres auxquels ils sont confrontés ne les déparent qu'à peine. Ses poèmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-gorey/#i_22433

GRAVELOT HUBERT FRANÇOIS BOURGUIGNON dit (1699-1773)

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL
  •  • 319 mots

Parmi les maîtres de l'illustration qui font la gloire du livre français au xviii e siècle, Gravelot occupe une place de choix. Né à Paris, il eut une jeunesse assez aventureuse, marquée par un voyage à Saint-Domingue où son père l'avait envoyé pour réfréner un peu ses débordements. Rentré en Europe, il s'établit d'abord à Londres en 1732, et c'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravelot/#i_22433

GRAVEURS SUR BOIS ROMANTIQUES

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 959 mots
  •  • 1 média

La gravure sur bois de bout a été importée en France par un graveur anglais, Charles Thompson. Appelé par Ambroise Firmin Didot en 1817, il forma un atelier avec des compatriotes et, peu à peu, des disciples français, et suscita rapidement une émulation sur place avec des graveurs concurrents, comme Brevière à Rouen ou Durouchail à Paris. Tout au long de la période romantique, le rôle des graveurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graveurs-sur-bois-romantiques/#i_22433

GRAVURE

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT, 
  • Michel MELOT
  •  • 8 560 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La gravure, mode de reproduction ou mode d'expression »  : […] La gravure n'est pas née de volontés esthétiques mais de la nécessité pratique de multiplier les images, dans ce même mouvement qui assurait la diffusion des textes par l'imprimerie. Sur ces origines très obscures on ne peut faire que des hypothèses. À la fin du xiv e  siècle, les gravures sur bois, ou xylographies, faisaient l'objet d'un commerc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gravure/#i_22433

GREENAWAY KATE (1846-1901)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 795 mots

L'illustratrice anglaise Kate Greenaway est redevable de sa vocation à son père graveur. Des séjours d'enfance à la campagne où elle a pu observer des usages surannés lui fournissent les éléments d'un style vestimentaire au charme indéniable : longs manteaux boutonnés, capotes à rubans, larges ceintures pastel, mitaines, ombrelles et éventails. Ce sont en effet des petites filles qui peuplent ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kate-greenaway/#i_22433

GRUAU comte ZAVAGLI RICCIARDELLI DELLE CAMINATE dit RENÉ (1909-2004)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 054 mots

L'œuvre unique et féconde de Gruau offre une image saisissante des partis pris esthétiques d'une société éprise de luxe et de distinction. Illustrateur de mode et dessinateur de publicité, il a donné à son talent une expression libre et dégagée des conventions. Après une enfance choyée, passée dans l'Italie des villégiatures (Rimini, sa ville natale, et Venise) et dans les villes de séjour de la h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gruau-comte-zavagli-ricciardelli-delle-caminate-dit-rene/#i_22433

GUJARĀT ÉCOLE DE

  • Écrit par 
  • Jeannine AUBOYER
  •  • 324 mots

D'une remarquable unité de style, du xii e (1127) à la fin du xvi e ou au début du xvii e siècle, l'école de manuscrits illustrés de Gujarāt fut l'héritière des traditions de la grande peinture murale de l'Inde médiévale (notamment par les proc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-gujarat/#i_22433

HARPER'S BAZAAR

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 848 mots
  •  • 1 média

Célèbre magazine de mode américain, Harper's Bazaar a été associé pour le public au prestige de son principal propriétaire, le magnat de la presse William Randolph Hearst (1863-1951). Créé en 1868 par les frères Harper, le magazine Harper's Bazar (qui ne gagnera son deuxième « a » que plus tard) a pour vocation, dès l'origine, d'offrir très objectiveme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harper-s-bazaar/#i_22433

HELLÉ ANDRÉ (1871-1945)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 760 mots

Peintre et dessinateur parisien qui a évoqué son enfance dans les Souvenirs d'un petit garçon (Berger-Levrault, 1942), Hellé fut aussi décorateur de théâtre et dessinateur d'albums pour enfants. Il collabore à plusieurs revues illustrées ( L'Assiette au beurre , Le Cri de Paris , Fantasio , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-helle/#i_22433

HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC ET L'ESTAMPE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 685 mots

1891 Moulin Rouge, La Goulue , à la fois la première lithographie de Lautrec et sa première affiche (toutes seront dans cette technique). L'œuvre démontre son habileté technique et stylistique. Par l'économie de moyens et la simplification des formes (la profondeur de la scène ne vient que de la différence d'échelle des silhouettes), Lautrec renouv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-toulouse-lautrec-et-l-estampe-reperes-chronologiques/#i_22433

HEURES LIVRE D'

  • Écrit par 
  • Claude SCHAEFER
  •  • 914 mots
  •  • 1 média

Vers la fin du Moyen Âge se manifeste le besoin d'un livre rendant accessible aux laïcs certains éléments du bréviaire utilisé par les prêtres. D'après ce modèle liturgique s'est développé lentement pendant le xiv e  siècle un livre de dévotions privées qui reprend le rôle antérieur du psautier. Ces livres d'heures se sont surtout répandus en Fran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-d-heures/#i_22433

HOKUSAI (1760-1849) (exposition)

  • Écrit par 
  • Christophe MARQUET
  •  • 931 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La leçon de dessin de Hokusai »  : […] Après Hokusai et son temps. Le fou de peinture (Centre culturel du Marais, 1980) – qui fut une révélation – et la plus récente présentation centrée sur les œuvres conservées au musée Guimet ( Hokusai 1760-1849. L’affolé de son art , 2008), l’exposition du Grand Palais constitue en France la troisième grande manifestation d’envergure consacrée au peintre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hokusai-1760-1849/#i_22433

HONORÉ PHILIPPE HONORÉ dit (1941-2015)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 927 mots
  •  • 1 média

Né le 25 novembre 1941 à Vichy par le hasard de la guerre et de l’exode, Philippe Honoré, dessinateur de presse et illustrateur , a peu connu son père en raison du divorce de ses parents après sa naissance et de la mort accidentelle de celui-ci. En 1949, il vit avec sa mère dans le sud-ouest, à Biarritz, puis à Pau. La faillite de l’épicerie familiale contraint le jeune homme à abandonner l’école. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/honore/#i_22433

ILIAZD (1894-1975)

  • Écrit par 
  • Régis GAYRAUD
  •  • 949 mots

Iliazd, de son vrai nom Ilia Mikhaïlovitch Zdanevitch, connu comme éditeur de bibliophilie, mais aussi comme poète et critique d'art, est né le 21 mars 1894 à Tiflis, dans une famille mixte polonaise et géorgienne de russification récente. Ces origines complexes et son enfance à Tiflis, cité cosmopolite où se mêlaient l'Orient et l'Occident, expliquent peut-être son adhésion à une conception total […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iliazd/#i_22433

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN
  • , Universalis
  •  • 14 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Émergence du livre moderne »  : […] C'est dans ce climat que les grands imprimeurs humanistes, et notamment ceux de la famille des Estienne, se firent les initiateurs des mises en texte modernes. Leur influence se manifeste d'abord dans la présentation des pages de titre. Aux titres enrobés dans des formules pompeuses et insérés dans des décors gravés sur bois qui caractérisent la production de Josse Bade ou même de Froben à Bâle s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie/#i_22433

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Iconographie jaïna »  : […] On mentionne en premier lieu les vingt-quatre Tīrthaṃkara (ou Tīrthakara, littéralement « Faiseurs de gué »), promoteurs du jaïnisme : personnages masculins, ils sont habituellement figurés « vêtus d'espace » ( digambara ), c'est-à-dire complètement nus. Lorsqu'ils sont debout, la loi de frontalité la plus stricte est observée et les bras pendent le long du corps, les mains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_22433

ISLAM (La civilisation islamique) - L'art et l'architecture

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 16 017 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les Saldjoukides (XIe et XIIe s.) »  : […] En tant qu'esclaves militaires, les Turcs firent tôt leur apparition dans l'empire arabo-islamique. Les premiers États turco-islamiques ne se constituèrent cependant qu'à partir de la fin du x e  siècle (ce sont essentiellement les Qarakhanides, les Ghaznévides et, plus tard, les Saldjoukides). Les Saldjoukides, sunnites, s'installèrent à Bagdad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-l-art-et-l-architecture/#i_22433

JAPON (Arts et culture) - Les arts

  • Écrit par 
  • François BERTHIER, 
  • François CHASLIN, 
  • Nicolas FIÉVÉ, 
  • Anne GOSSOT, 
  • Chantal KOZYREFF, 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Françoise LEVAILLANT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Shiori NAKAMA, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 56 364 mots
  •  • 34 médias

Dans le chapitre « La xylographie au service du bouddhisme »  : […] Jusqu'à la fin du xvi e  siècle, toute l'activité xylographique se concentra dans les monastères. Mais, par rapport à la durée de cette période, elle fut peu abondante. C'est assez logique, puisqu'elle se cantonnait quasi exclusivement dans une fonction religieuse : elle se préoccupait surtout de diffuser les écritures bouddhiques et les commentai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/#i_22433

JEUNESSE LITTÉRATURE POUR LA

  • Écrit par 
  • Jean PERROT
  •  • 7 689 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les pouvoirs de l'illustration : du conte au documentaire »  : […] Les effets du développement de la caricature et de l'image des années 1830 furent décisifs. P.-J. Hetzel publia en 1841-1842 Scènes de la vie publique et privée des animaux , visions caricaturales avec des illustrations de Grandville, célèbre déjà pour d'autres ouvrages illustrés. Alfred de Musset y publia de son côté Histoire d'un merle blanc , et Balza […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-pour-la-jeunesse/#i_22433

JOB JACQUES MARIE GASTON ONFROY DE BRÉVILLE dit (1858-1931)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 022 mots

Né à Bar-le-Duc, Jacques de Bréville commence à signer Job dès son enfance crayonneuse au collège Stanislas. D'un milieu familial peu ouvert à la République naissante, il hérite d'une pensée conservatrice qui le fait adhérer à la Ligue de la patrie française anti-dreyfusienne et rechercher les amitiés de Caran d'Ache, Forain ou Albert Guillaume sans cependant engager comme ceux-ci son crayon dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/job-jacques-marie-gaston-onfroy-de-breville-dit/#i_22433

JOHANNOT ALFRED (1800-1837) & TONY (1803-1852)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 379 mots
  •  • 1 média

Les plus célèbres et les plus prolifiques des illustrateurs romantiques furent les frères Johannot d'origine française. Le plus connu des trois frères est Tony, le plus jeune, qui naquit en Allemagne à Offenbach-sur-le-Main ; le père, François Johannot, avait été un pionnier de la lithographie. Alfred fut le collaborateur de Tony après avoir essayé, avec un succès certain mais fort éphémère, de fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannot-alfred-et-tony/#i_22433

JOSSOT HENRI GUSTAVE (1866-1951)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 358 mots

L'un des plus originaux des nombreux dessinateurs humoristes, illustrateurs et affichistes des années 1900. Le style d'Henri Gustave Jossot, d'une schématisation brutale rehaussée de couleurs sans nuances et d'un trait uniformément noir, était l'arme dont il voulait se servir comme anarchiste. Des historiens ont émis l'hypothèse que ce style pouvait avoir touché les fauves, dont certains collabora […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-gustave-jossot/#i_22433

JOUBERT PIERRE (1910-2002)

  • Écrit par 
  • Jacques DUTREY
  •  • 880 mots

L'illustrateur français Pierre Joubert est né le 27 juin 1910 à Paris. Pendant la Première Guerre mondiale, il est auprès d'un oncle à Dieppe où il découvre les joies de la bagarre avec les gamins du port. De retour à Paris en 1918, c'est un excellent élève à l'école primaire, médiocre au collège, sauf en dessin. Il entre donc à quatorze ans sur dossier à l'École des arts appliqués et choisit la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-joubert/#i_22433

JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 855 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge : les manuscrits à peinture »  : […] Le livre manuscrit avait un rôle fondamental dans la survie et l'épanouissement de la tradition juive . Assurant la sauvegarde de la langue sacrée, véhicule unique de tout l'héritage religieux, scientifique et littéraire, le livre fabriqué à la main, libre des contraintes sociales qui souvent entravèrent le développement des arts majeurs, devint aussi le support privilégié des aspirations esthétiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/#i_22433

KIRCHNER ERNST LUDWIG (1880-1938)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 2 166 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Peindre la ville moderne »  : […] Toutefois, Dresde n'est qu'une ville de province. L'avenir est dans la capitale même, à Berlin. Pechstein en a pris le chemin dés 1908. Les autres peintres de Die Brücke y déménagent à leur tour. Kirchner, qui a déjà publié des gravures sur bois dans la revue berlinoise d'avant-garde Der Sturm , décide d'y partir en octobre 1911. Avec Pechstein, il ouvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-ludwig-kirchner/#i_22433

KOLLWITZ KÄTHE SCHMIDT (1867-1945)

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 510 mots

Une des artistes les plus représentatives de l'expressionnisme allemand par la violence dramatique des thèmes qu'elle traite dans un style puissant, avec une sincérité passionnée. Née à Königsberg dans un milieu profondément socialiste, Käthe Schmidt épousa en 1891 le docteur Kollwitz. Très tôt passionnée de dessin, elle étudia d'abord avec le graveur Rudolf Maurer, puis à Berlin avec Stauffer-Ber […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kathe-kollwitz/#i_22433

LANDON CHARLES-PAUL (1760-1826)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 546 mots

Peintre, critique d'art et éditeur. Élève de F.-A. Vincent et de J.-B. Regnault (dont les ateliers étaient rivaux de celui de David), Landon remporta le grand prix de Rome en 1792 et exposa au Salon jusqu'en 1812 des tableaux mythologiques et des allégories. Son style précieux, à la composition harmonieuse et au coloris frais, est empreint de la suavité aimable chère à une époque qui n'oublia jama […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-paul-landon/#i_22433

LANGLOIS EUSTACHE HYACINTHE (1777-1837)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 583 mots

« Je désirais mettre à la suite de saint Julien le vitrail de la cathédrale de Rouen ; il s'agissait de colorier la planche qui se trouve dans le livre de Langlois, rien de plus. Et cette illustration me plaisait précisément parce que ce n'était pas une illustration, mais un document historique. En comparant l'image au texte, on se serait dit : „Je n'y comprends rien. Comment a-t-il tiré ceci de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eustache-hyacinthe-langlois/#i_22433

LÉANDRE CHARLES (1862-1934)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 414 mots

Bien qu'il ait pratiqué l'illustration avec un certain bonheur ( Les Trois Mousquetaires de Dumas père ; Scènes de la vie de bohème d'Henry Murger), c'est surtout comme auteur de portraits en charge que Charles Léandre est connu. Son activité de caricaturiste a trouvé son point de départ dans l'observation des mœurs rurales de la Normandie, son pays n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-leandre/#i_22433

LECLERC SÉBASTIEN (1637-1714)

  • Écrit par 
  • Maxime PRÉAUD
  •  • 709 mots

Sébastien Leclerc est certainement le graveur le plus représentatif du règne de Louis XIV dont il est le contemporain presque exact et dont il transcrit avec rigueur et élégance les manifestations essentielles. Sa carrière, longue et laborieuse, est cependant exempte des noirceurs du siècle, et son art échappe à toute brutalité. Fils d'un orfèvre de Metz, Sébastien Leclerc est baptisé le 26 septem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-leclerc/#i_22433

LECTURE

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Martine POULAIN
  •  • 10 498 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La lente visualisation du discours écrit »  : […] Cependant, ces typographes, qui veillèrent si soigneusement à la correction de leurs textes et qui furent pour la plupart d'admirables metteurs en page, continuèrent à présenter les œuvres sans paragraphes ni blancs. Comment donc pouvait-on lire au xvi e  siècle les œuvres de Rabelais ou les Essais de Montaigne sans qu'aucun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lecture/#i_22433

LEMOINE GEORGES (1935- )

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 796 mots

Graphiste et illustrateur français, Georges Lemoine, né en 1935 à Rouen, se consacre au livre d'enfants, et particulièrement aux textes de portée philosophique. Georges Lemoine débute en mettant en images des nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar, de Michel Tournier ( Barbedor , 1980) et Le Rossignol et l'empereur de Chine d'Andersen (1979). Il de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lemoine/#i_22433

LE MONDE SELON TOPOR (exposition)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 175 mots

Dans le chapitre « Un théâtre de la cruauté »  : […] D’emblée, le visiteur est accueilli par un texte de Topor qui éclaire les lignes de force de son inspiration : « […] Je veux que mon existence/ Soit une suprême offense/ Aux vautours qui s'impatientent/ Depuis les années quarante/ En illustrant sans complexe/ Le sang la merde et le sexe » (« Biographie », Pense-bêtes , 1992). Le sang, la merde, le sexe : autant d’éléments vit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-monde-selon-topor/#i_22433

LEPAPE GEORGES (1887-1971)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 071 mots

Célèbre pour ses illustrations réalisées pour Poiret et pour La Gazette du bon ton , Georges Lepape fut également professeur. Fils d'un ingénieur constructeur d'automobiles, Georges Lepape, souffrant dans son enfance d'une arthrite à la cheville, est encouragé à dessiner et à peindre. En 1902, il entre à l'atelier Humbert, où ses condisciples s'appellent Georges Braque, Marie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-lepape/#i_22433

LEROUX GEORGES (1922-1999)

  • Écrit par 
  • Pascal FULACHER
  •  • 643 mots

Le relieur Georges Leroux est né à Grasse en 1922. Il fait son entrée dans le monde artistique par la poésie : auteur de poèmes puis rédacteur d'une revue de poésie, il ouvre à Cannes une librairie de livres rares et épuisés. Sa future femme, Lilette, pratique la reliure et c'est pour elle qu'il crée ses premiers projets. Une longue complicité va alors s'établir entre Georges Leroux et son épouse, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-leroux/#i_22433

LES MOTS ET LES IMAGES. SÉMIOTIQUE DU LANGAGE VISUEL (M. Schapiro) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Claude SCHMITT
  •  • 1 004 mots

Le livre de Meyer Schapiro ( Les Mots et les images. Sémiotique du langage visuel , Macula, Paris, 2000) comporte deux études différentes : la première, « Les Mots et les images. Littéralité et symbolisme dans l'illustration d'un texte », qui donne son titre à l'ensemble, est la traduction d'un essai fameux paru en 1973 dans la série Approaches to Semiotics […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-mots-et-les-images-semiotique-du-langage-visuel/#i_22433

LIONNI LEO (1910-1999)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 710 mots

Peintre et graphiste italo-américain. Léo Lionni est né à Amsterdam. Après des études en Italie, il émigre aux États-Unis en 1939 et devient citoyen américain en 1945. Mais il ne rompra jamais avec l'Italie où il meurt en 1999, à Radda, où il devient conseiller artistique de groupes industriels. Son premier album pour enfants, Petit-Bleu et Petit-Jaune (1959 ; éd. franç. 1970 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-lionni/#i_22433

LISSITZKY ELIEZER dit EL (1890-1941)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 306 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Primitivisme et premiers travaux d'illustration »  : […] Les gouaches peintes avant la guerre, des « souvenirs » de Ravenne, de Venise ou de Vitebsk, ainsi qu'un projet de scène pour Le Navire de Gabriele D'Annunzio (1914) adoptent un style décoratif, sous l'influence de l'Art nouveau russe. La couverture dessinée pour le recueil du poète Konstantin Bolchakov, Solntse na izlete ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lissitzky-eliezer-dit-el/#i_22433

LITHOGRAPHIE ORIGINALE AU XIXeSUP SIÈCLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 423 mots

1819 Francisco Goya exécute sa première lithographie. Mais c'est en France, durant son exil, qu'il pratiqua véritablement la nouvelle technique, à Paris mais surtout à Bordeaux, où il réside et où il exécute la série des Taureaux dits de Bordeaux (1825). 1820 Début de la publication des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithographie-originale-au-xixe-siecle-reperes-chronologiques/#i_22433

LITHOGRAPHIE ROMANTIQUE

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 1 018 mots

À la différence des procédés de gravure dits « en creux » (pour le métal) et « en relief » (pour le bois), la lithographie est un procédé « à plat ». Le dessin est tracé à l'encre grasse sur la pierre lithographique, un fin calcaire bavarois, très poreux, laquelle est ensuite humidifiée et enduite d'encre d'imprimerie : l'encre ne se dépose alors que sur les surfaces dessinées, car elle est repous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithographie-romantique/#i_22433

LIVRE

  • Écrit par 
  • Jacques-Alexandre BRETON, 
  • Henri-Jean MARTIN, 
  • Jean TOULET
  •  • 26 563 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'illustration des incunables »  : […] Les illustrations des incunables doivent être situées dans le double sillage de l'enluminure et de la xylographie. Elles sont d'abord d'une facture fruste qui, au jugement actuel, peut sembler d'une grande vigueur expressive, mais qui, confrontée à l'exécution de certaines enluminures, paraît déficiente. Les graveurs sur bois étaient des artisans au savoir-faire simple, accoutumés à produire des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre/#i_22433

LORIOUX FÉLIX (1872-1964)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 717 mots

Né à Angers, Lorioux se forme à l'École des beaux-arts de Paris où son tempérament de flâneur dilettante (qui le fait hésiter entre peinture et musique) lui permet de découvrir l'Art nouveau international comme l'estampe japonaise. Une rencontre en 1910 avec les frères Draeger, imprimeurs spécialisés dans la publicité, le décide à se lancer dans le dessin publicitaire (grands magasins, automobiles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-lorioux/#i_22433

MANDIARGUES BONA DE (1926-2000)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 750 mots

Bona Tibertelli de Pisis (dite Bona), artiste peintre, est née le 12 septembre 1926 à Rome. Se déclarant volontiers « autodidacte et ignorante », elle eut très tôt la révélation de la peinture : en 1932, son oncle Filippo de Pisis, peintre de la tendance métaphysique, séjourne dans la résidence familiale près de Modène, installe un atelier et produit sur la petite fille une forte impression qui dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bona-de-mandiargues/#i_22433

MANUSCRITS - Histoire

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER, 
  • Geneviève HASENOHR, 
  • Jean VEZIN
  •  • 7 355 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Les manuscrits enluminés  »  : […] Donner à des textes didactiques et narratifs un appui et un commentaire visuels grâce à l'insertion d'images est une pratique attestée dès la fin de l'Antiquité ; mais le développement en est lié à la transformation qui s'est opérée, à partir du i er  siècle de notre ère, dans la forme même du livre. La généralisation, à partir du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuscrits-histoire/#i_22433

MANUSCRITS DE L'ÉCOLE DE BAGDAD - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 526 mots

1209 Copie illustrée du texte d'Ahmed ibn al-Husayn ibn al-Ahnaf : Kitāb al-Baytara ( Livre sur l'art vétérinaire ). Ce manuscrit est conservé à la Bibliothèque nationale du Caire. Son colophon indique la date de 1209 et le lieu de fabrication : Bagdad. Ses illustrations se distinguent par un style animé, où des scènes de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuscrits-de-l-ecole-de-bagdad-reperes-chronologiques/#i_22433

MARS MAURICE BONVOISIN dit (1849-1912)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 610 mots

Dessinateur belge, né à Verviers, mort à Menton, Maurice Bonvoisin appartient au milieu des filateurs, et sa formation initiale le prépare à diriger les usines familiales. Doué d'un crayon infatigable et d'un sens méticuleux de l'observation, bon portraitiste, il entre dans la presse illustrée, son aisance sociale lui ouvrant les portes du reportage illustré pour de nombreux journaux tant françai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mars/#i_22433

MARTY ANDRÉ ÉDOUARD (1882-1974)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 806 mots

Les dessins d'André Marty, petit maître de l'illustration de mode, appartiennent à l'esthétique Art déco, mais sa vision personnelle, appliquée et pleine de bienveillance pour les jolies femmes et les enfants élégants, fait de lui un artiste très attachant. Son sens inné de la mesure et du bon ton l'oppose aux excès stylistiques et aux sophistications érotiques d'un Barbier ou d'un Erté, ses conte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-edouard-marty/#i_22433

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 182 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le dessin et la gravure »  : […] La diversification des procédés techniques de la gravure depuis la Renaissance et l'invention de la lithographie à la fin du xviii e  siècle ont favorisé la publication de planches illustrées de costumes, formant des recueils. Les graveurs Jacques Callot et Abraham Bosse, au début du xvii e  siècl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-le-phenomene-et-son-evolution/#i_22433

MONITEUR DE LA MODE LE

  • Écrit par 
  • Françoise TÉTART-VITTU
  •  • 670 mots

Créé en 1843, Le Moniteur de la mode , journal qui disparut en 1913, évoque les élégances du second Empire et de la III e  République. Son renom est surtout dû à la qualité des gravures de Jules David, son dessinateur exclusif durant cinquante ans. À l'origine, ce n'était pas un journal littéraire, car il continuait le cahier publicitaire lancé en 183 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-moniteur-de-la-mode/#i_22433

MOURLOT FERNAND (1895-1988)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 973 mots

La grande discrétion qui entoura dans la presse la disparition de Fernand Mourlot illustre le caractère de celui qui fut le premier maître-lithographe du xx e  siècle. Mourlot était de ces hommes rares qui savent se tenir à l'écart des rumeurs et pour qui compte davantage l'idée d'une présence que celle d'une représentation. Toute sa vie, il est r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-mourlot/#i_22433

NANTEUIL CÉLESTIN (1813-1873)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 393 mots

À dix-neuf ans, Célestin Nanteuil atteint en même temps la célébrité et sans doute le sommet de son talent. Ce « jeune homme moyen âge », selon l'expression de Théophile Gautier, s'impose dans ses eaux-fortes et ses lithographies comme l'interprète idéal des romantiques, de Victor Hugo à Alexandre Dumas, de Gérard de Nerval à Pétrus Borel. Les quatre frontispices commandés en 1832 par le libraire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/celestin-nanteuil/#i_22433

NAZARÉENS, peinture

  • Écrit par 
  • Jens Christian JENSEN
  •  • 2 624 mots
  •  • 2 médias

Les nazaréens forment un courant à part du préromantisme allemand. Aux artistes du préromantisme, Philipp Otto Runge et Caspar David Friedrich, nés tous deux au xviii e  siècle, autour des années soixante-dix, succèdent des artistes plus jeunes ; on citera Peter von Cornelius (né en 1783), Friedrich Olivier (né en 1785), Wilhelm Schadow (né en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nazareens-peinture/#i_22433

NISHIKAWA SUKENOBU (1671-1751)

  • Écrit par 
  • Lucie PROST
  •  • 338 mots

Peintre, illustrateur et graveur, Nishikawa Sukenobu, l'un des maîtres de la peinture Ukiyo - e , domine l'art de l'illustration à Kyōto dans la première moitié du xviii e  siècle. Élève de Kanō Einō, maître très connu de l'école Kanō de Kyōto, puis de Tosa Mitsusuke, il se tourne en 1698 vers la peintur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nishikawa/#i_22433

OTTONIEN ART

  • Écrit par 
  • Florentine MÜTHERICH
  •  • 3 497 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Enluminure »  : […] C'est avant tout l'enluminure qui assura à l'art ottonien sa place prédominante en Europe. Tandis que la peinture monumentale n'a été conservée que dans un petit nombre d'édifices – les fresques de Saint-Georges d'Oberzell à Reichenau sont les plus importantes –, de nombreux livres enluminés prouvent la richesse de chaque école. Parmi les plus grandes créations de l'art ottonien figurent de vaste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-ottonien/#i_22433

PÄCHT OTTO (1902-1988)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 2 814 mots

Dans le chapitre « Le livre comme objet d'étude »  : […] Otto Pächt exploita, en effet, systématiquement les gisements des grands manuscrits à peintures, à Paris, dans les fonds de la Bibliothèque nationale, à Londres, dans ceux de la Bodleian Library (il publia en collaboration avec Jonathan Alexander trois volumes d'inventaire, de 1966 à 1973), à Vienne bien sûr, dans les réserves de la Bibliothèque nationale. Ici, il relança l'entreprise, qu'avait in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-pacht/#i_22433

PAGÈS JEAN (1903-1976)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 670 mots

La carrière cosmopolite de Jean Pagès, illustrateur et artiste décorateur, lui a permis d'exprimer ses talents dans des domaines variés. Célèbre par les illustrations qu'il a données pour le magazine Vogue , il est également l'auteur très apprécié d'architectures d'intérieurs aux États-Unis. Après une enfance écoulée à Versailles et des études d'architecture, Jean Pagès fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pages/#i_22433

PALÉOCHRÉTIEN ART

  • Écrit par 
  • François BARATTE, 
  • Françoise MONFRIN, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 547 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les rapports entre l'art chrétien et l'art juif »  : […] La prédominance des scènes de l'Ancien Testament dans le premier répertoire de la peinture et de la sculpture funéraire chrétienne, la richesse de l'illustration vétérotestamentaire des plus anciens manuscrits connus (notamment la Bible de Quedlinburg, Itala, fin du iv e  siècle ; la Genèse de Cotton et celle de Vienne, v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-paleochretien/#i_22433

LA PEINTURE DE PAYSAGE, John Constable - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 975 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'English Landscape Scenery »  : […] Constable avait été contacté, en 1826, par le directeur d'un journal nouvellement fondé à Brighton, afin d'écrire quelques articles sur le paysage. Il déclina l'offre, qui ne lui aurait peut-être pas donné la tribune qu'il espérait. Il en alla différemment trois ans plus tard, lorsqu'il se lança entre 1830 et 1832 dans la publication d'estampes en manière noire exécutées sous son étroite directio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-peinture-de-paysage/#i_22433

PHYSIOGNOMONIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 8 003 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les artistes et la physiognomonie »  : […] La physiognomonie s'est constituée à l'origine en dehors de tout rapport avec les arts plastiques. Mais à partir du moment où les auteurs décidèrent d'illustrer leurs traités, ils devinrent étroitement tributaires des artistes. Certaines des têtes de Cocles et d'Indagine sont manifestement tirées de tableaux et de gravures. Della Porta a reproduit des bustes antiques et des portraits modernes (Pic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physiognomonie/#i_22433

PINCHON JOSEPH PORPHYRE (1871-1953)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 1 098 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un illustrateur prolifique »  : […] Né à Amiens le 17 avril 1871, Joseph Porphyre Pinchon se destine à la peinture, qu’il apprend dans l’atelier de Fernand Cormon. Peintre animalier, spécialiste des scènes de vénerie, il adhère en 1899 à la Société nationale des beaux-arts, où il sera vice-président de la section peinture. En 1928, il en obtiendra le grand prix et vingt ans plus tard le grand prix Puvis de Chavannes. Tout en partici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-porphyre-pinchon/#i_22433

PITTORESQUE, art et esthétique

  • Écrit par 
  • Monique MOSSER
  •  • 1 652 mots
  •  • 2 médias

Si le mot pittoresque (de l'italien pittoresco ) apparaît en France en 1708 (il ne fut admis par l'Académie qu'en 1732), il qualifie à l'origine « une composition dont le coup d'œil fait un grand effet », c'est-à-dire qui répond aux canons de l'harmonie classique (abbé Du Bos, Réflexions critiques sur la poésie et la peinture , 1719) ; acception reprise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pittoresque-art-et-esthetique/#i_22433

POTTER BEATRIX (1866-1943)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 041 mots

Illustratrice anglaise. Née dans une famille cossue de l'industrie textile, Beatrix Potter vit une enfance contrainte et étouffée où, seuls, les séjours estivaux dans la campagne anglaise lui procurent détente et évasion. Très tôt, elle se livre à une observation minutieuse de la faune et de la flore, à des dissections, à l'élevage de très nombreux animaux. Cette proximité animale, source d'émerve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatrix-potter/#i_22433

POULBOT FRANCISQUE (1879-1946)

  • Écrit par 
  • Françoise LEMPERT
  •  • 164 mots

Célèbre pour sa représentation des enfants de la butte Montmartre (garçons ou fillettes en haillons, toujours prêts à jouer un bon tour et à s'amuser) qui sont devenus, après Gavroche, le symbole des gamins parisiens pauvres mais débrouillards, Francisque Poulbot leur a donné son nom. Si les poulbots évoquent un type de personnage, ils n'en sont pas moins conventionnels et sans aucun intérêt artis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisque-poulbot/#i_22433

PRESSE - Naissance et développement de la presse écrite

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 5 781 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'ère des grands journaux et des grands magazines : 1870-1950 »  : […] Dans les pays occidentaux, la fin du xix e  siècle et le début du xx e  siècle furent l'âge d'or de la presse, même si sur le continent européen les deux guerres mondiales ont porté de graves coups à sa prospérité et à son prestige. La presse jouissait enfin de sa pleine liberté. Les gouvernements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-naissance-et-developpement-de-la-presse-ecrite/#i_22433

PRESSE DU CŒUR ou PRESSE SENTIMENTALE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI
  •  • 4 026 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « « Histoire vécue » et roman-photo »  : […] De 1948 à 1955, c’est la grande période de la presse du cœur. Son contenu est invariable avec un calibrage constant : de 75 p. 100 à 80 p. 100 des textes sont centrés sur la littérature sentimentale. Les magazines proposent deux ou trois romans dessinés, qui deviendront des romans-photos, des histoires vécues, un épisode d’un grand roman d’amour, deux ou trois nouvelles. À cela s’ajoutent le courr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presse-du-coeur-presse-sentimentale/#i_22433

PUBLICITÉ ET ART

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 6 477 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une forme d'expression liée à l'écriture »  : […] Au contraire de l'art, la publicité est une expression postérieure à l'invention de l'écriture. Si l'on se réfère aux travaux d'André Leroi-Gourhan qui reposent en partie sur les recherches d'Annette Laming-Emperaire, on voit que l'art pariétal – celui de Lascaux, des Eyzies ou d'Altamira –, malgré son apparent réalisme, est plus qu'un art d'imitation. Les groupements d'animaux en fonction des li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/publicite-et-art/#i_22433

QUARTON ENGUERRAND (av. 1419-env. 1466)

  • Écrit par 
  • Claude SCHAEFER
  •  • 2 814 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une formation flamande ? »  : […] Enguerrand Quarton est né avant 1419, peut-être autour de 1410, dans le diocèse de Laon. Il a sans doute fait son apprentissage à Laon vers 1431-1433. Mais, puisqu'il connaît la peinture des Pays-Bas du Sud, le Maître de Flémalle (R. Campin ?), Jan van Eyck et Roger van der Weyden, peut-être a-t-il eu la possibilité de se former dans cette région. Dans ce cas, il n'aurait pas quitté tout de suite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enguerrand-quarton/#i_22433

RABIER BENJAMIN (1869-1939)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 605 mots
  •  • 1 média

« Il est certain que nul mieux que Benjamin Rabier ne paraît au courant de tout ce qui se passe chez les animaux, nul n’a dessiné et ne dessine de plus amusante façon les scènes de leur vie quasi humaine.» En une phrase, qui figure dans sa préface au catalogue d’une exposition d’aquarelles de Benjamin Rabier à la galerie d’art Deplanche en 1910, Guillaume Apollinaire avait dit l’essentiel. Né à La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-rabier/#i_22433

RACKHAM ARTHUR (1867-1939)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 052 mots

Né à Lewisham, en Angleterre, Rackham suit les cours du soir de l'école d'art de Lambeth en gagnant sa vie dans le journalisme illustré qu'il abandonne dès que sa formation longue et ardue lui permet d'exprimer son talent d'illustrateur . Le tournant décisif de sa carrière se situe en 1900, année où il rencontre sa future femme, artiste sensible qui l'aide par son sens critique pertinent et le pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-rackham/#i_22433

RAFFET DENIS AUGUSTE MARIE (1804-1860)

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 475 mots

« Raffet ! le plus grand nom de l'estampe originale du siècle. Ce n'est pas encore assez dire : l'un des plus grands noms de l'art français. » Ce jugement hyperbolique et catégorique d'un amateur aussi averti qu'Henri Béraldi, qui a dressé le catalogue de l'œuvre gravé, doit faire réfléchir. Raffet n'est pas seulement l'épigone de Charlet dont il reçut technique et thèmes. Moins anecdotique, moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-auguste-marie-raffet/#i_22433

RÉCIT DE VOYAGE

  • Écrit par 
  • Jean ROUDAUT
  •  • 7 143 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rêver sur le livre »  : […] Toute narration d'un voyage réel recouvre ainsi le récit d'un voyage imaginaire. L'Odyssée est le modèle d'une quête racontée dans les termes d'une navigation. Sur ce modèle s'établirent les grands romans de Rabelais lançant Panurge à la recherche de la Dive Bouteille, de Jarry inventant pour le docteur Faustroll un original moyen de locomotion. Le voyage maritime a l'avanta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recit-de-voyage/#i_22433

RECUEIL CROZAT, Pierre Jean Mariette - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Chiara GAUNA
  •  • 1 046 mots

En 1729, le premier volume d'un livre d'un genre absolument nouveau paraît à Paris : il est aujourd'hui connu comme le Recueil Crozat . En 1721, le Régent, Philippe II d'Orléans, avait proposé à son ami, le collectionneur et mécène Pierre Crozat, l'idée d'un recueil d'estampes d'après les plus beaux tableaux italiens figurant dans les collections françaises. Le comité éditor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recueil-crozat/#i_22433

RICHTER LUDWIG (1803-1884)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 693 mots

Peintre, graveur et dessinateur allemand. Né et mort à Dresde où il enseigne à l'Académie des beaux-arts, Ludwig Richter porte à sa perfection l'art de la gravure sur bois. Il profite de l'invention de l'Anglais Thomas Bewick qui, à la fin du xviii e siècle, avait mis au point la technique sur bois de bout qui permet de rendre les finesses du des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-richter/#i_22433

ROBIDA ALBERT (1848-1926)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 415 mots

Dans ses lignes générales, l'activité d'Albert Robida ressemble fort à celle de Gustave Doré. Comme ce dernier, il a illustré les grands textes de la littérature française et étrangère, comme lui il a éprouvé la fascination du Moyen Âge. Robida exprime avec une certaine véhémence un romantisme finissant. Il s'affirme dès le début de son activité graphique comme le reporter du passé ou, paradoxalem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-robida/#i_22433

ROCKWELL NORMAN (1894-1978)

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 832 mots

Norman Rockwell est, de très loin, l'illustrateur le plus populaire qu'aient connu les États-Unis. Il est né à New York en 1896 et mort à Stockbridge en 1978. Pendant soixante ans, il collabore régulièrement au Saturday Evening Post , hebdomadaire pour lequel il réalise plusieurs centaines de couvertures, au Boy's Life , l'organe des scouts américains et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norman-rockwell/#i_22433

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le Nord et le Midi dans la peinture des livres »  : […] Par rapport à l'époque carolingienne, l' enluminure enregistre des transformations profondes. Un métier qui ne s'exerçait jusque-là que dans un petit nombre de monastères, en vue d'une production de très grand luxe, destinée à une clientèle de princes et de magnats ecclésiastiques, se généralise par suite d'une plus large diffusion du livre. La pratique de la lecture s'est en effet répandue dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_22433

ROMAN D'AVENTURES

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 3 892 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle lecture du monde »  : […] Dans les années 1850, on voit ainsi apparaître les premiers auteurs de romans ainsi identifiés : Gabriel Ferry, Gustave Aimard, le capitaine Mayne Reid. Tous sont alors considérés comme des émules de James Fenimore Cooper (1789-1851). Mais Cooper lui-même avait d’abord été considéré à son époque comme un romancier maritime ou un romancier historique, et le disciple, dans ce domaine, du très célèb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-d-aventures/#i_22433

ROMAN GRAPHIQUE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 2 282 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un genre attrape-tout ? »  : […] L’engouement pour les romans graphiques et l’intérêt que leur portèrent des médias qui avaient longtemps dédaigné la bande dessinée incitèrent les éditeurs traditionnels à leur faire une place dans leur catalogue, si bien que le genre est désormais totalement banalisé. Le roman graphique semble particulièrement convenir à l’autobiographie, genre dans lequel ses réussites sont les plus nombreuses  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-graphique/#i_22433

ROMANTISME

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE, 
  • Henri ZERNER
  •  • 22 144 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les arts graphiques et le livre illustré »  : […] Une place de choix doit être faite, au contraire, aux arts graphiques. On pouvait les traiter plus librement que les arts « majeurs ». Le retour à Rembrandt et à Dürer, la gloire de Piranèse, en qui les romantiques anglais et français découvrent et exaltent l'auteur des Prisons , l'exemple initiateur de Goya sont à l'origine d'un renouveau de l' eau-forte. Autour des aquafort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romantisme/#i_22433

ROPS FÉLICIEN (1833-1898)

  • Écrit par 
  • Charles SALA
  •  • 461 mots

Peintre et graveur belge. Rops, qui avait suivi les cours de l'académie de Namur et ceux de l'atelier de Saint-Luc à Bruxelles, a manifesté très tôt des talents de dessinateur et d'illustrateur (il donne des caricatures à l'hebdomadaire satirique Uylenspigel qu'il a fondé). Après 1850, l'artiste réside tantôt à Paris, tantôt à Bruxelles ; il est nommé, en 1868, vice-présiden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felicien-rops/#i_22433

SAMIVEL PAUL GAYET-TANCRÈDE dit (1907-1992)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 045 mots

Dessinateur français, peintre, caricaturiste, scénariste, écrivain, Samivel, à qui une exposition a été consacrée (Genève, janv. 1991), est surtout connu par son œuvre d'auteur-illustrateur d'albums pour « petites personnes de cinq à quatre-vingts ans... », selon sa propre expression. Obligé de vivre à la montagne, le jeune Samivel se livre à des dessins sur le ski et l'alpinisme ; l'éditeur Delag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samivel/#i_22433

SCHÄUFFELEIN HANS LEONHARDT (1480 env.-env. 1539)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 219 mots

Peintre, graveur et dessinateur d'Allemagne du Sud. De 1503 à 1507 environ, Schäuffelein travaille dans l'atelier de Dürer à Nuremberg qui, à son départ pour l'Italie, lui confie l'exécution du retable d'Ober Saint-Veit, fondation du prince-électeur de Saxe Frédéric le Sage (Musée diocésain, Vienne). Il participe aussi à l'illustration d'ouvrages édités par l'imprimeur Ulrich Pinder : gravures sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-leonhardt-schauffelein/#i_22433

SCHULER THÉOPHILE (1821-1878)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 679 mots

Né à Strasbourg et fils de pasteur, Théophile Schuler est un artiste lié au mouvement dit du « romantisme alsacien », auquel se rattache également Gustave Brion, comme l'a bien montré, en 1979, l'exposition Théophile Schuler, un romantique alsacien 1821-1876 , au château des Rohan à Strasbourg. Il se forma très jeune à la peinture avant de faire l'apprentissage de la gravure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theophile-schuler/#i_22433

SCHWIND MORITZ LUDWIG VON (1804-1871)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 364 mots
  •  • 1 média

Illustrateur et peintre d'origine autrichienne dont l'art a connu jusqu'à une date récente une immense popularité dans les pays germaniques. Après des études secondaires classiques, Moritz von Schwind étudie à l'Académie des beaux-arts de Vienne tout en dessinant des vignettes, des figures de mode ou des cartes de vœux pour gagner sa vie. Passionné de musique et de littérature, il est alors l'un d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moritz-ludwig-von-schwind/#i_22433

SÉANCES, AL-HARĪRĪ

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 216 mots
  •  • 1 média

Contrairement à une opinion très répandue, aucun passage du Coran n'interdit les représentations figurées ; de nombreux hadith (traditions), en revanche, s'attaquent violemment à ce type d'image. Les images didactiques des premiers manuscrits scientifiques ont rapidement ouvert la voie à un art de la peinture, qui trouve l'une de ses expressions majeures dans la production de l'École de Bagdad, pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seances-al-hariri/#i_22433

SENDAK MAURICE (1928-2012)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 095 mots
  •  • 1 média

Né en 1928 à Brooklyn, fils d'émigrés juifs polonais, Sendak hérite d'une double culture : son père, conteur inspiré, lui transmet le patrimoine oral d'Europe de l'Est tandis que Mickey, Little Nemo, les films populaires, la ville de New York imprègnent pêle-mêle son imaginaire. Il commence une carrière d'illustrateur de textes pour enfants dans les années 1950, mais c'est en 1960 qu'il affirme u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-sendak/#i_22433

SÉRIE DES BEATUS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 735 mots

776-786 Le moine Beatus de Liebana, moine du monastère de Santo Toribio de Liebana dans les monts Cantabriques, rédige son Commentaire sur l'Apocalypse en douze livres. 798 Mort de Beatus de Liebana. Outre la rédaction du Commentaire sur l'Apocalypse , il avait participé activement à la querelle ado […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serie-des-reperes-chronologiques/#i_22433

SFAR JOANN (1971- )

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 1 061 mots

Dans le chapitre « Le chat qui pense »  : […] Il serait hasardeux de dresser le bilan de la carrière de Joann Sfar (à quarante ans, Jacobs n'avait pas commencé Blake et Mortimer , Pratt inventait Corto Maltese). Il faut néanmoins faire une place à part au Chat du rabbin (Dargaud, huit volumes depuis 2002). Cette série, dont l'action se déroule principalement à Alger, vers 1930, et dont les protagon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joann-sfar/#i_22433

SHERATON THOMAS (1751-1806)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 997 mots

Ébéniste anglais, champion du néo-classicisme, Thomas Sheraton donna son nom, durant la dernière phase de l'ère géorgienne (de l'avènement du roi George I er , en 1714, à la mort de George IV, en 1830), à un style de mobilier caractérisé par un extrême raffinement, qui fut sans doute à l'origine de l'inspiration principale des créateurs de meubles à la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-sheraton/#i_22433

SKIRA ALBERT (1904-1973)

  • Écrit par 
  • Gaëtan PICON
  •  • 394 mots

Albert Skira est né à Genève. À partir de 1931, il publie des ouvrages de grand luxe : Les Métamorphoses d'Ovide illustrées par Picasso, les Poésies de Mallarmé illustrées par Matisse (1932), Les Chants de Maldoror illustrés par Dalí (1934). Il a été l'éditeur de la revue Minotaure (1933-1939), de l'hebdoma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-skira/#i_22433

SLEVOGT MAX (1868-1932)

  • Écrit par 
  • Pierre VAISSE
  •  • 275 mots

Peintre et graveur allemand, Slevogt est considéré comme l'un des grands représentants de l'impressionnisme allemand avec Liebermann et Corinth. Il étudie la peinture à l'académie des beaux-arts de Munich et, en 1889, à l'académie Julian à Paris. Après des débuts à Munich, il s'installe en 1901 à Berlin, où il devient professeur. Un voyage en Égypte, en 1914, lui inspire de nombreux tableaux. Slev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-slevogt/#i_22433

STEADMAN RALPH (1936- )

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 834 mots

Entré en 1952 en qualité d'apprenti chez le constructeur d'avions Havilland, Ralph Steadman, né en 1936 dans le Cheshire (Grande-Bretagne), apprend dans l'atelier de dessin de cette compagnie à tirer les lignes droites qui dans nombre de ses œuvres contrasteront avec une exceptionnelle liberté de trait. Il travaille ensuite dans une agence de publicité, puis entre dans un groupe de presse. En 1958 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralph-steadman/#i_22433

STEIG WILLIAM (1907-2003)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 834 mots

Illustrateur et humoriste américain, William Steig est né en 1907 à Brooklyn. Ses parents, originaires de Galicie, au nord-est de l'Empire austro-hongrois, étaient venus d'Europe en 1903 ; ils encouragent les dispositions artistiques de leurs quatre fils, et William suit les cours de la National Academy of Design à Manhattan. Lorsque son père, peintre en bâtiment, et sa mère, couturière, sont ruin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-steig/#i_22433

THÈSES, estampe

  • Écrit par 
  • Véronique MEYER
  •  • 1 165 mots

Sous l'Ancien Régime, dans chacune des quatre facultés qui composaient l'Université, celle des Arts, de Théologie, de Médecine, et de Droit, l'étudiant devait successivement soutenir plusieurs thèses pour devenir bachelier, licencié et docteur. Pour le baccalauréat en philosophie, c'était d'abord une thèse sur la métaphysique et sur la logique et, quelques jours plus tard, la thèse de licence, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theses-estampe/#i_22433

TIM (1919-2002)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 809 mots

Louis Mitelberg dit Tim est né, en 1919, à Kaluszin en Pologne. Le récit des souvenirs de son père, un petit casquettier juif parti tenter sa chance à Paris, suscite un vif intérêt pour la France chez le jeune garçon déjà passionné de caricature. En 1937, il choisit d'aller étudier l'architecture à Paris. Après la chute du gouvernement polonais, il est incorporé dans l'armée française en 1939. Fai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tim/#i_22433

TITUS-CARMEL GÉRARD (1942- )

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 985 mots

Très tôt remarqué comme dessinateur, notamment par Aragon, Alain Robbe-Grillet, Jacques Derrida ou Pascal Quignard, Gérard Titus-Carmel (né en 1942 à Paris) a engagé depuis 1970 une œuvre picturale en de longues « séries » attachées à travailler successivement les mêmes motifs. Dans la lignée d'un Cézanne, il explore avec obstination un cône de lumière ( Intérieurs , 1987-1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-titus-carmel/#i_22433

TOPOR ROLAND (1938-1997)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 2 170 mots

Dans le chapitre « Le moment Panique »  : […] La naissance de Roland Topor, le 7 janvier 1938 à Paris, se place d'emblée sous le sceau d'une quête artistique, celle de son père qu'une bourse de l'Académie des arts de Varsovie attribuée en 1930 décida à l'émigration. Venus de Pologne, Abram Topor et Zlata Binsztok s'installent en France dans la période trouble de l'entre-deux-guerres. Renonçant à la sculpture pour la maroquinerie, plus apte à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-topor/#i_22433

TYPOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 589 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Révolution et romantisme »  : […] Malgré les troubles de la période révolutionnaire et la concurrence provoquée par le libre exercice de l'imprimerie, l'activité de Pierre (vers 1760-1853) et Firmin (1764-1836) Didot, fils de François-Ambroise, et d'Henri (1765-1852), fils de Pierre-François, est florissante. Ils éditent la Constitution de 1791 et se voient octroyer les locaux et matériels de l'ex-Imprimerie royale au Louvre. Pier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typographie/#i_22433

UNGERER JEAN THOMAS dit TOMI (1931-2019)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 1 960 mots

Tomi Ungerer, dessinateur et pourfendeur des absurdités de l'histoire, a aussi bien subverti les livres pour enfants qu'imprimé sa marque sur les créations publicitaires ou déjoué les regards convenus jetés sur l'érotisme. Alsacien un temps émigré aux États-Unis, longtemps méconnu en France, cet héritier de la culture rhénane doit beaucoup aux maîtres qui, de Grünewald à l'expressionnisme alleman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ungerer-jean-thomas-dit-tomi/#i_22433

VALLOTTON FÉLIX (1865-1925)

  • Écrit par 
  • Marina DUCREY
  •  • 1 077 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L’originalité des gravures sur bois »  : […] Établi à Paris à l’âge de seize ans, Félix Vallotton se forme à l’académie Julian, dans les ateliers de Gustave Boulanger et de Jules Lefebvre. Il débute sa carrière comme portraitiste imprégné de la leçon de Holbein le Jeune. Il présente invariablement des portraits dans les expositions auxquelles il participe, en Suisse tout comme au Salon des Champs-Élysées, où il est admis pour la première fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-vallotton/#i_22433

VIEILLARD ROGER (1907-1989)

  • Écrit par 
  • Françoise WOIMANT
  •  • 1 106 mots

Avec Hayter et Courtin, Roger Vieillard est l'un des rares burinistes du xx e  siècle à avoir innové et à s'être pleinement engagé dans la modernité. Il est né le 9 février 1907 au Mans où son père était en garnison. Son grand-père paternel avait, à Bordeaux, une fabrique de faïence fort réputée, et l'un de ses arrière-grands-pères, le peintre Alb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-vieillard/#i_22433

VIERGE DANIEL URRABIETA dit DANIEL (1851-1904)

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN
  •  • 439 mots

Fils d'un illustrateur espagnol connu, Vicente Urrabieta Ortiz — qui encouragea sa vocation de dessinateur —, Daniel Vierge fut élève à l'École des beaux-arts de Madrid en 1864. Il vint avec sa famille s'installer à Paris peu avant la guerre de 1870 et commença à signer du nom de jeune fille de sa mère afin d'éviter d'être confondu avec son père. Charles Yriarte l'enrôla dans l'équipe du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vierge-daniel-urrabieta-dit-daniel/#i_22433

VIMAR NICOLAS STANISLAS AUGUSTE (1851-1916)

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 425 mots

Peintre animalier et sculpteur marseillais, c'est dans l'illustration de livres d'enfants — dont il est souvent l'auteur — que Vimar trouve un ton personnel, fondé sur un sens du comique animalier préfigurant le bestiaire humoristique de Benjamin Rabier. Édités par des maisons spécialisées dans le livre illustré (Mame, Henri Laurens, Plon, Delagrave), ses vingt-cinq livres, destinés à toutes les g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-stanislas-auguste-vimar/#i_22433

VINCENT GABRIELLE (1928-2000)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 786 mots

Secrète et sensible, Monique Martin (qui choisira en 1981 le pseudonyme de Gabrielle Vincent) est née le 9 septembre 1928 à Bruxelles où elle étudie à l'Académie royale des beaux-arts. Seuls quelques proches mentionnent les cartes postales, les expositions intimistes de l'aquarelliste, les tirages à compte d'auteur de carnets de croquis offerts à des amis et un premier album […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabrielle-vincent/#i_22433

LES VOIX DU SILENCE, André Malraux - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 1 083 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une anti-histoire de l'art : réponse aux « Antimémoires » »  : […] Malraux, dès ses années de jeunesse, ses premiers voyages en Italie ou au Cambodge, et ensuite pendant la période de la guerre, a été hanté par les œuvres des musées, composant son musée personnel grâce à sa prodigieuse mémoire. Les œuvres qu'il cite reparaissent dans différents ouvrages comme les personnages des romans de Balzac ou de Proust, elles vivent de leur vie propre dans cette épopée sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-voix-du-silence/#i_22433

WILLIAM BLAKE (exposition)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 1 035 mots

On a pu dire que le xviii e  siècle avait autant été le siècle des Lumières que de l'illuminisme. Nul doute que William Blake (1757-1827) se situa du côté des illuminés, comme on le voit tout au long de l'exposition présentée au Petit Palais, en partenariat avec le musée de la Vie romantique, du 2 avril au 28 juin 2009. Car s'il est quelqu'un pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-blake/#i_22433

Voir aussi

Pour citer l’article

Constance MORÉTEAU, Ségolène LE MEN, « ILLUSTRATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/illustration/