CRITIQUE D'ART

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Alors que l'histoire de l'art ne trouve sa définition la plus pertinente que dans une histoire regroupant des concepts, des méthodes, et participe, selon les époques, de la chronique, de la philosophie, des sciences de la nature ou de la sociologie, le fait le plus caractéristique de la critique d'art est d'abord son peu d'extension (elle ne s'affirme guère qu'au xviiie et au xixe siècle) par rapport à tout autre type de réflexion sur l'art ; elle est encore, de façon assez paradoxale, rattachée dans sa pratique à l'esthétique et à l'histoire de l'art. On sait en effet que ce qui domine dans l'esthétique hégélienne, ce n'est pas une conception de l'histoire de l'art, mais le fondement possible d'un jugement esthétique. Néanmoins, et sans doute est-ce encore un trait révélateur, la critique d'art du xixe siècle français s'est constituée comme une sorte de marge de l'hégélianisme, doublant en bien des points le préhégélianisme de Diderot. Les deux pôles entre lesquels oscille cette pratique jalouse de son objet sont l'histoire de l'art et la littérature, cette dernière devant fonder en dernière instance la justesse d'un rapport dans l'interprétation.

Histoire de l'art et critique d'art

Paradoxalement, une critique d'art est une histoire de l'art amputée de l'histoire : c'est une de ses définitions possibles. Et c'est bien la conclusion que l'on peut tirer, par défaut, de l'ouvrage de Lionelo Venturi : on ne peut faire l'histoire de la critique d'art que sous le nom de l'histoire de l'art, la logeant en dernier recours dans les lacunes de celle-ci, ou sous le titre peut-être plus juste de « littérature artistique », donnée par Schlosser. Quelle qu'en soit la dénomination, elle est d'abord histoire des concepts qu'elle emprunte. À ce qui n'a été dans sa grande période (que suffiraient presque à couvrir les deux noms de Diderot et de Baudelaire) qu'un genre littér [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  CRITIQUE D'ART  » est également traité dans :

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 829 mots

Appliquer au monde antique le concept de critique d'art se révèle une tâche délicate en raison des conditionnements, hérités en grande partie du xixe siècle, qui tendent à faire prendre à tort pour naturelles et obvies des catégo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art-antiquite-greco-romaine/#i_4100

CRITIQUE D'ART EN FRANCE AU XIXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 6 626 mots
  •  • 4 médias

La critique d'art est un « genre littéraire autonome qui a pour objet d'examiner l'art contemporain, d'en apprécier la valeur et d'influencer son cours ». Cette définition – donnée par Albert Dresdner en 1915 dans son ouvrage Die Kunstkritik et adoptée par Pierre Vaisse ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art-en-france-au-xixe-siecle/#i_4100

ABSTRAIT ART

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 6 698 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Peindre la peinture »  : […] Le succès du formalisme, qui considère la pratique artistique comme une activité réflexive, et la menace d'une vacuité monochromatique ont conduit artistes et critiques à envisager prioritairement les œuvres comme un discours sur l'art dont elles relèvent. Ce mode d'appréhension reste évidemment plus justifié quand les peintures ou les sculptures ne représentent rien et ne racontent aucune autre h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-abstrait/#i_4100

ACADÉMIES

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 5 955 mots

Dans le chapitre « Triomphe et déclin »  : […] Cette incontestable réussite ne fut pas éphémère, et marqua profondément toute la peinture française du xviii e siècle, époque ou l'Académie exerça quasiment un monopole non seulement sur la « grande » peinture – dont on établit les règles au cours des conférences et dans les nombreux écrits qui se mirent à paraître sur le sujet – mais également […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/academies/#i_4100

ALLOWAY LAWRENCE (1926-1990)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 735 mots

Conservateur et critique d'art américain d'origine britannique, Lawrence Alloway a publié de nombreux essais sur l'art populaire. Il est à l'origine dans les années 1950 du terme « pop art » désormais commun, qui désigne aujourd'hui l'« art concernant la culture populaire » et non, comme il le suggérait, l'« art de la culture populaire ». De l'exposition This is tomorrow à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-alloway/#i_4100

ART (L'art et son objet) - Le faux en art

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN
  •  • 6 714 mots

Dans le chapitre « La fabrication d'un faux »  : […] Décrire la technique des faussaires reviendrait à exposer celle des œuvres d'art qu'ils doivent reproduire et, en outre, les procédés de vieillissement que, le plus souvent, ils doivent employer. Et d'abord quelques mots sur les conceptions des faussaires. Certains se bornent à la pure copie, et ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on a accusé des artistes ou des marchands d'avoir, par des procédés diver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-l-art-et-son-objet-le-faux-en-art/#i_4100

ART (Aspects culturels) - Public et art

  • Écrit par 
  • Nathalie HEINICH
  •  • 6 253 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Quel public pour l'art ? »  : […] Dans l'art occidental tel que nous le connaissons, la notion de public commence avec le mécénat, autrement dit la commande d'œuvres par des instances collectives, religieuses d'abord, princières ensuite, avec le développement de la « curialisation » analysée par Norbert Elias dans La Société de cour . Dans ce contexte cultuel ou somptuaire, les œuvres avaient deux catégories […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-culturels-public-et-art/#i_4100

ART (Aspects culturels) - Le marché de l'art

  • Écrit par 
  • Raymonde MOULIN, 
  • Alain QUEMIN
  •  • 6 232 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La promotion des avant-gardes internationales »  : […] Il est relativement aisé de définir le marché de l'art contemporain en l'opposant à celui de l'art ancien. L'offre est potentiellement indéfinie et l'estimation de la valeur esthétique dominée par l'incertitude. Le renouvellement continu des avant-gardes et la concurrence des idéologies artistiques, au cours des dernières décennies, interdisent tout consensus des professionnels du jugement esthéti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-culturels-le-marche-de-l-art/#i_4100

ART ET CULTURE, Clement Greenberg

  • Écrit par 
  • Patrick de HAAS
  •  • 1 405 mots

Autodidacte, reconnu aujourd'hui comme le critique le plus célèbre et le plus controversé de la seconde moitié du xx e  siècle, Clement Greenberg (1909-1994) a publié en 1961 un ouvrage appelé à avoir un immense retentissement mais dont il faudra attendre plus d'un quart de siècle la traduction française : Art et Culture. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-culture-clement-greenberg/#i_4100

ARTISTE L', revue d'art

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 2 542 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Faire l'histoire, jour par jour, de l'art français » »  : […] Ce mot d'ordre de L'Artiste , qui se donne pour but de parler de peinture, de sculpture, d'architecture, d'arts décoratifs et de musique, signifie que le but de la revue est de laisser parler tous les artistes, romantiques ou non, même si la préférence des rédacteurs va aux plus jeunes. L'idée d'une nécessaire « association » des artistes, similaire à la Société des gens de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-artiste-revue-d-art/#i_4100

ARTS PLASTIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 214 mots

L'expression « arts plastiques », quoique très employée dans le vocabulaire usuel contemporain, est parfaitement imprécise. Dans son acception étroite, on peut l'opposer à l'expression « arts graphiques » et distinguer ainsi les arts du volume (sculpture et architecture) des arts de la surface (dessin, peinture, gravure). Renversant le schéma de la critique traditionnelle qui, depuis la Renaissanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-plastiques/#i_4100

L'ATELIER DE FERRARE, Roberto Longhi - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 030 mots

Formé à la critique d'art avant de devenir professeur à l'université de Bologne, puis de Rome, Roberto Longhi (1890-1970) est considéré comme l'un des meilleurs connaisseurs de la peinture italienne du xiv e au xvii e  siècle, des primitifs aux caravagesques. L'Atelier de Ferrare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-atelier-de-ferrare/#i_4100

BELLORI GIOVAN PIETRO (1613-1696)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 602 mots

Homme de lettres italien, critique d'art, bibliothécaire de Christine de Suède, puis conservateur des Antiquités de Rome sous le pontificat de Clément X. L'œuvre de théoricien de Bellori, consignée dans un discours sur l' Idée du peintre, du sculpteur et de l'architecte ( L'Idea del pittore ..., 1644 et 1672) ainsi que de biographe ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovan-pietro-bellori/#i_4100

BERENSON BERNARD (1865-1959)

  • Écrit par 
  • Henri PERETZ
  •  • 2 410 mots

Pour Bernard Berenson , l'art a sans doute une histoire, mais cette histoire n'a guère d'intérêt si elle devient l'affaire d'érudits professant ex cathedra dans de sombres universités. Comme le souligne un critique, « il n'entendait à aucun prix être confondu avec les professeurs et les commentateurs laborieux [...] le lecteur des poètes l'emporte sur le fabricant de catalog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-berenson/#i_4100

BERGER JOHN (1926-2017)

  • Écrit par 
  • Catherine BERNARD
  •  • 844 mots

Fils d’un émigré hongrois et d’une Londonienne longtemps active auprès des suffragettes, John Berger naît le 5 novembre 1926 à Stoke Newington, dans la banlieue nord de Londres. Artiste protéiforme ‒ peintre, dessinateur, romancier, essayiste, scénariste, poète ‒, il débute son éducation artistique à la Central School of Art de Londres, à l’âge de seize ans. Il la poursuit, après la Seconde Guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-berger/#i_4100

CASSOU JEAN (1897-1986)

  • Écrit par 
  • Marc BLOCH
  •  • 886 mots

À la fois poète et critique d'art, historien et romancier, rêveur plongé dans son monde intérieur et homme d'action, Jean Cassou est né à Bilbao. Orphelin de père, pauvre, il doit très tôt gagner sa vie et celle de sa mère. Ainsi, très jeune, passant d'un métier à un autre, il se forge une image d'un monde incohérent qu'il décrit plus tard dans De l'Étoile au Jardin des Plantes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-cassou/#i_4100

CHAMPFLEURY JULES FLEURY HUSSON dit (1821-1889)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 546 mots

Né à Laon (Aisne), fils d'un secrétaire de mairie, Jules Fleury Husson commence des études classiques, puis entre comme commis dans une librairie de gros. Il donne des articles à L'Artiste — c'est le directeur, Arsène Houssaye, qui lui conseille en 1844 d'adopter le pseudonyme de Champfleury —, à La Revue de Paris , au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champfleury/#i_4100

CHRONIQUES D'ART, 1902-1918, Guillaume Apollinaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 026 mots

Moins connue que son œuvre littéraire, l'activité de critique d'art de Guillaume Apollinaire (1880-1918) occupe une place importante dans l'ensemble de son œuvre, à la fois parce qu'il a été l'un des premiers à défendre la plupart des protagonistes de l'avant-garde européenne et parce que sa démarche de critique (critique d'arts plastiques et critique littéraire) est proche de sa production person […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chroniques-d-art-1902-1918/#i_4100

CLAIR GÉRARD RÉGNIER dit JEAN (1940- )

  • Écrit par 
  • Richard LEYDIER
  •  • 1 033 mots
  •  • 1 média

De son vrai nom Gérard Régnier, Jean Clair est critique d’art, commissaire d’expositions et écrivain. Il a fait carrière en tant que directeur de musée et conservateur du patrimoine. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages et organisateur d’expositions qui ont fortement marqué le paysage artistique français et international de la seconde moitié du xx […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clair-gerard-regnier-dit-jean/#i_4100

CLARK KENNETH (1903-1983)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 345 mots

Fils unique d'une famille de « riches oisifs », selon sa propre expression, Kenneth Clark, qui naquit à Londres, connut une enfance insouciante, rythmée par les fastueuses parties de chasse paternelles dans la grande propriété du Suffolk et les hivers de douceur et de luxe sur la Riviera française. Il fait ses études à Winchester, puis à Oxford. Dans son autobiographie en deux volets, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenneth-clark/#i_4100

COPLANS JOHN (1920-2003)

  • Écrit par 
  • Jean-François CHEVRIER
  •  • 837 mots
  •  • 1 média

L'artiste, historien de l'art, photographe et critique John Coplans, mort à New York en 2003, était né à Londres en 1920. Il devint artiste une première fois après la Seconde Guerre mondiale, en 1946. À dix-huit ans, il s'était engagé pour lutter contre le fascisme, dans les Kings' African Rifles. Même s'il détestait l'évoquer, la guerre, en Éthiopie contre les Italiens, puis en Birmanie contre le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-coplans/#i_4100

CRITIQUE ARCHITECTURALE

  • Écrit par 
  • Valérie DEVILLARD, 
  • Hélène JANNIÈRE
  •  • 5 217 mots

Compte-rendu de l'actualité, analyse historique ou esthétique de l'architecture destinée aux spécialistes, analyse des usages sociaux de l'édifice : toutes ces pratiques revendiquent le titre de critique architecturale. Loin de s'exclure mutuellement, elles sont parfois superposées dans le commentaire critique. Dans la presse tant spécialisée que grand public, la critique mêle des textes de célébr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-architecturale/#i_4100

DANTO ARTHUR C. (1924-2013)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 800 mots

Arthur C. Danto est l’un des philosophes américains dont les travaux sur l’art ont bénéficié d’un très large écho en France et en Europe depuis la publication de son étude sur « Le monde de l’art » (1964). Né à Ann Arbor (Michigan), aux États-Unis, il a d’abord étudié l’art et l’histoire à Wayne University, puis à l’université Columbia de New York. En 1949 et 1950, il passe une année à Paris, à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-c-danto/#i_4100

DELÉCLUZE ÉTIENNE JEAN (1781-1863)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 751 mots

Critique d'art. Témoin lucide des événements — et des bouleversements artistiques — qui ont marqué la France de la Révolution au second Empire, Delécluze a, tout au long de sa très abondante production de critiques (plus d'un millier d'articles), manifesté une inlassable fidélité aux valeurs classiques. Ses chroniques — ou ses souvenirs édités — sont le témoignage sur la première moitié du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-jean-delecluze/#i_4100

DESCRIPTION (esthétique)

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 1 143 mots

L'histoire de l'art ne peut se construire qu'à partir de l'examen attentif de l'apparence, aussi la description est-elle l'un de ses outils d'investigation fondamentaux. Des travaux, comme ceux de Philippe Hamon ( La Description littéraire : anthologie de textes théoriques et critiques , 1991) et de Roland Recht ( Le Texte de l'œuvre d'art : la description […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/description-esthetique/#i_4100

DIDEROT DENIS (1713-1784)

  • Écrit par 
  • Yvon BELAVAL
  •  • 6 376 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le critique »  : […] S'il faut imiter la nature, ce qui se manifeste par l'écrivain et par l'artiste, ce ne sont pas des faits , ce sont des expressions , et, par conséquent, le moral commande le physique ou, en d'autres termes, dans l'art le sensible n'importe que par ses significations humaines. Le déchiffreur, le connaisseur des significations humaines, donc le critique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denis-diderot/#i_4100

DU BOS abbé JEAN-BAPTISTE (1670-1742)

  • Écrit par 
  • Arnauld BREJON DE LAVERGNÉE
  •  • 742 mots

Après des études en théologie à Beauvais, sa ville natale, Jean-Baptiste Du Bos s'établit à Paris. Son mérite l'ayant fait bientôt remarquer, il remplit diverses missions diplomatiques. Il est principalement connu pour ses écrits, les Réflexions critiques sur la poésie et la peinture (1734) et une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-bos-abbe-jean-baptiste/#i_4100

DURANTY EDMOND (1833-1880)

  • Écrit par 
  • Hélène LACAS
  •  • 611 mots

Marqué par le destin d'une naissance illégitime, d'un caractère extrêmement secret et fier, Edmond Duranty fait figure de solitaire sa vie durant. On ne connaît pratiquement rien de sa jeunesse, si ce n'est qu'il la passa à la campagne chez une grand-tante qui lui servira de famille. En 1853, à vingt ans, il entre comme fonctionnaire à l'Administration générale des domaines et forêts de la Couronn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-duranty/#i_4100

DURET THÉODORE (1838-1927)

  • Écrit par 
  • Denys RIOUT
  •  • 695 mots

Grand bourgeois, le Français Théodore Duret était un républicain convaincu. Au cours d'un long voyage autour du monde (1871-1872), en compagnie d'Henri Cernuschi, il visita notamment l'Inde, le Japon, la Chine, et il acquit de nombreuses estampes et des livres illustrés japonais dont il fit don à la Bibliothèque nationale en 1899. Ses livres d'histoire contemporaine sont tombés dans l'oubli, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodore-duret/#i_4100

DUTHUIT GEORGES (1891-1973)

  • Écrit par 
  • Pierre SCHNEIDER
  •  • 855 mots

Celui que, dans ses « Prolégomènes à un troisième manifeste du surréalisme ou non », André Breton comptait parmi les esprits « les plus lucides et les plus audacieux d'aujourd'hui », naquit à Paris. Orphelin en 1906, littérature, musique et art seront, très tôt, ses recours contre la solitude. Reçu à l'École des beaux-arts (architecture, dessin), il ne s'y montrera guère. L'impulsion décisive lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-duthuit/#i_4100

ÉCRITS (B. Newman) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 088 mots

Plus de vingt ans après leur parution aux États-Unis en 1990, les Écrits du peintre Barnett Newman sont enfin publiés en France en 2011. Les éditions Macula et son directeur, Jean Clay, ont souhaité, bien au-delà des seuls écrits, rendre un hommage exhaustif à l' une des personnalités les plus fascinantes de l'école de New York. Ainsi, les textes de l'artiste sont accompagné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrits-b-newman/#i_4100

EINSTEIN CARL (1885-1940)

  • Écrit par 
  • Liliane MEFFRE
  •  • 3 038 mots

Homme de toutes les remises en question, de toutes les avant-gardes aussi, Carl Einstein est indissolublement lié à la naissance et à l'aventure de l'art moderne. Son œuvre, par son engagement radical et ses multiples facettes, constitue une étape essentielle dans l'histoire des idées du xx e siècle. Juif allemand, familier des cercles littéraire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-einstein/#i_4100

FAURE ÉLIE (1873-1937)

  • Écrit par 
  • Henri PERETZ
  •  • 1 482 mots

Élie Faure est souvent cité par son public et ses confrères comme le fondateur de la critique d'art en France. On aime à le comparer à la fois à Baudelaire et à Malraux. N'a-t-il pas, en effet, prolongé le discours poétique sur l'art et jeté, le premier, un regard sur toutes les formes plastiques en bannissant les frontières historiques et géographiques ? L'œuvre d'Élie Faure est surtout un discou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elie-faure/#i_4100

FÉNÉON FÉLIX (1861-1944)

  • Écrit par 
  • Maurice IMBERT
  •  • 976 mots
  •  • 1 média

Critique et amateur d'art, Félix Fénéon fut aussi, avec discernement, un lecteur et éditeur exigeant. Il naît à Turin (Italie) en 1861, de parents bourguignon par son père et suissesse valaisanne par sa mère. Après de brillantes études à Cluny puis à Mâcon, il rejoint après concours le ministère de la Guerre en 1880. Dans le bouillonnement intellectuel de l'époque, littéraire, politique, artistiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-feneon/#i_4100

FROMENTIN EUGÈNE (1820-1876)

  • Écrit par 
  • Jacques FOUCART
  •  • 1 201 mots

Issu d'une lignée de juristes et de médecins, Eugène Fromentin passe son enfance dans le domaine familial de Saint-Maurice (près de La Rochelle) et il en gardera des impressions ineffaçables. Excellent élève au collège de la ville, il se lie d'amitié avec une jeune fille, de quatre ans son aînée, qui se marie en 1834. Continuant ses études dans la capitale, il revoit son amie à l'occasion des vaca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugene-fromentin/#i_4100

FRY ROGER ELIOT (1866-1934)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 442 mots

Critique d'art et peintre anglais, né le 14 décembre 1866 à Londres, mort le 9 septembre 1934 à Londres. Né dans une famille de quakers, Roger Eliot Fry poursuit des études scientifiques à l'université de Cambridge. Son intérêt grandissant pour l'art le mène en Italie où il étudie la peinture. Il devient conférencier d'art et commence à écrire sur ce domaine. Son premier livre, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-eliot-fry/#i_4100

GHYKA MATILA C. (1881-1965)

  • Écrit par 
  • Virgil IERUNCA
  •  • 1 078 mots

Issu d'une famille d'aristocrates roumains, Matila Ghyka mena une vie cosmopolite, se laissant solliciter par l'aventure et dévorer par l'action, avant de se consacrer à son œuvre de philosophe touchant le pythagorisme, l'esthétique, la sémantique et la science sacrée des nombres. Ingénieur, après de brillantes études à Paris, docteur en droit à Bruxelles, officier de marine, diplomate, professeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matila-c-ghyka/#i_4100

GOWING LAWRENCE (1918-1991)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 772 mots

L'historien d'art et essayiste anglais Lawrence Gowing fut aussi peintre (il enseignait la peinture à la Slade School of Fine Arts de l'université de Londres, où il succéda à son maître William Coldstream, défenseur d'un réalisme de bon ton). Il y a tout lieu de penser que son travail de peintre ne laissera pas un souvenir durable, pourtant son exceptionnel esprit critique doit beaucoup à sa prat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-gowing/#i_4100

GREENBERG CLEMENT (1909-1994)

  • Écrit par 
  • Ann HINDRY
  •  • 711 mots

L'histoire de l'art et de la pensée critique sur l'art aura été profondément marquée, au cours du xx e  siècle, par Clement Greenberg. Figure à la fois quasi mythique et controversée, il a indiscutablement proposé l'un des axes d'interprétation majeurs de l'art moderne et contemporain, donnant ainsi à l'activité de critique d'art ses lettres de n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clement-greenberg/#i_4100

HAMMACHER ABRAHAM (1897-2002)

  • Écrit par 
  • Thierry DUFRÊNE
  •  • 832 mots

Le critique d'art néerlandais Abraham Hammacher est mort au bel âge de cent quatre ans. On lui doit un grand livre, L'Évolution de la sculpture moderne (1969, rééd. augm. 1988) et le célèbre parc de sculptures (1961) du musée Kröller-Müller à Otterlo (Pays-Bas) dont il fut le directeur de 1947 à 1963. Né à Middleburg en 1897, « Bram » Hammacher a fait une première carrière d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-hammacher/#i_4100

JAKOVSKY ANATOLE (1907-1983)

  • Écrit par 
  • José PIERRE
  •  • 456 mots

Né en 1907 à Kichineff (Roumanie), le critique d'art Anatole Jakovsky meurt à Paris le 24 septembre 1983. Son nom reste attaché au destin de l'art naïf et, en ce sens, le couronnement de sa carrière aura été l'ouverture à Nice, en 1982, du Musée international d'art naïf Anatole Jakovsky, constitué à partir de ses propres collections. Avant de se vouer corps et âme à la défense des peintres autod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatole-jakovsky/#i_4100

JAN VAN DER MEER DE DELFT, Théophile Thoré-Bürger - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 060 mots
  •  • 1 média

Parmi les nombreux titres qui font de Théophile Thoré (1807-1869) l'un des critiques d'art français les plus importants de la monarchie de Juillet et du second Empire, l'ouvrage consacré à la redécouverte de Vermeer est l'un des plus célèbres. C'est en effet grâce à Thoré qu'un peintre du xvii e  siècle largement tombé dans l'oubli reprit sa plac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-der-meer-de-delft/#i_4100

KAHN GUSTAVE (1859-1936)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 376 mots

Le critique d'art et poète Gustave Kahn, ami de Jules Laforgue et disciple de Mallarmé, eut un rôle important au sein du mouvement symboliste. Après des études de lettres et d'histoire à la Sorbonne et à l'École des chartes, il effectue son service militaire en Tunisie ; on retrouvera souvent dans son œuvre le décor et l'atmosphère de l'Orient. À partir de 1886, il dirige La Vogue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-kahn/#i_4100

KAHNWEILER DANIEL-HENRY (1884-1979)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 2 242 mots

Dans le chapitre « Défense et illustration du cubisme »  : […] Certes, il faut attendre la rupture de la guerre et de l'exil en Suisse de Kahnweiler, entre 1914 et 1920, pour qu'il couche par écrit son plaidoyer en faveur du cubisme et rédige ses invectives contre l'histoire de l'art ou la sculpture occidentale. Kahnweiler n'aura pratiquement écrit qu'en temps de guerre, sans se laisser abattre par les avanies du sort (la saisie de ses biens après la Première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-henry-kahnweiler/#i_4100

LANDON CHARLES-PAUL (1760-1826)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 546 mots

Peintre, critique d'art et éditeur. Élève de F.-A. Vincent et de J.-B. Regnault (dont les ateliers étaient rivaux de celui de David), Landon remporta le grand prix de Rome en 1792 et exposa au Salon jusqu'en 1812 des tableaux mythologiques et des allégories. Son style précieux, à la composition harmonieuse et au coloris frais, est empreint de la suavité aimable chère à une époque qui n'oublia jama […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-paul-landon/#i_4100

LAOCOON, OU DES FRONTIÈRES DE LA PEINTURE ET DE LA POÉSIE, Gotthold Ephraim Lessing - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Elisabeth DÉCULTOT
  •  • 1 270 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'exemple contre l'axiome : fonction de la critique »  : […] Quelle est donc la progression de ce texte qui, à partir de sa parution en 1766, eut un si grand retentissement en Allemagne ? Dès l'abord, le traité paraît marqué par une étrange dualité méthodologique. Lessing entame son essai sur le mode déductif en énonçant le principe suivant : les Modernes, en réduisant les réflexions sur l'art à la seule règle de l' ut pictura poesis , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laocoon-ou-des-frontieres-de-la-peinture-et-de-la-poesie/#i_4100

L'ART DES ANNÉES 1960. CHRONIQUES D'UNE SCÈNE PARISIENNE (A. Tronche) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 1 030 mots

Critique d'art reconnue, Anne Tronche fut aussi au cours des années 1980 inspecteur général à la création artistique au ministère de la Culture. Commissaire d'expositions, elle est également l'auteur d'une série de publications, dont un ouvrage intitulé L'Art actuel en France, du cinétisme à l'hyperréalisme (1973), qui proposait déjà un état des lieux concernant la scène art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-des-annees-1960-chroniques-d-une-scene-parisienne/#i_4100

LAUGIER MARC-ANTOINE (1713-1769)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 972 mots

Sans fausser les perspectives, mais en simplifiant, on peut dire que le siècle des Lumières a connu deux grands théoriciens de l'architecture, en France : le père Laugier et Jacques-François Blondel. Tandis que ce dernier poursuivait, non sans nuances, la tradition classique du Grand Siècle, fondée sur un vitruvianisme rationalisé, Laugier ouvrait la voie aux innovations, définissant certains trai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-antoine-laugier/#i_4100

LEBEL ROBERT (1904-1986)

  • Écrit par 
  • José PIERRE
  •  • 851 mots

« Notre ami Robert Lebel a des yeux si clairs que le regard qu'il promène par les avenues de l'art est comme la lanterne de Diogène », écrivait André Breton en 1955 dans sa Préface à Chantage de la beauté , ce « petit colloque initial » entre Lichtenberg et Laclos « cheminant à petites étapes par le trottoir droit de la rue Royale, en direction de la Concorde ». Breton, Laclo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-lebel/#i_4100

LHOTE ANDRÉ (1885-1962)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARQUIS
  •  • 263 mots

Peintre d'origine bordelaise, André Lhote a joué un rôle important dans l'histoire du cubisme français, surtout par son enseignement. Après avoir appris la sculpture sur bois, il décide, à l'âge de vingt et un ans, de se consacrer exclusivement à la peinture, fortement impressionné par l'art de Gauguin. Sa palette est alors celle d'un peintre fauve. En 1910, à Paris, il découvre Cézanne, ce qui l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-lhote/#i_4100

LONGHI ROBERTO (1890-1970)

  • Écrit par 
  • Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE
  •  • 797 mots

L'œuvre de Roberto Longhi est de celles qui créent, dans le fil régulier d'une discipline — la critique d'art, en l'espèce, et l'histoire de la peinture —, des remous d'abord, puis un sillage sans cesse élargi, et, finalement, un courant quasi irrésistible. Dans les différents domaines qu'il a explorés, son approche personnelle, ses analyses et ses intuitions ont proposé, ou imposé, une optique ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roberto-longhi/#i_4100

LORD JAMES (1922-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 302 mots

Critique d'art et mémorialiste américain. Né en 1922 à Englewood (New Jersey), James Lord, après avoir participé au débarquement allié à Omaha Beach (Calvados), profite d'une permission de trois jours à Paris pour se rendre dans l'atelier de Picasso rue des Grands-Augustins. Son aplomb et son engouement pour la peinture, qu'il avait découverte à la Frick Collection et au Museum of Modern Art de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-lord/#i_4100

MAGICIENS DE LA TERRE

  • Écrit par 
  • Laurent JEANPIERRE
  •  • 970 mots

Dans le chapitre « Une polémique fertile »  : […] Vingt-cinq ans après l’exposition, nombreuses sont les pratiques de commissiariat s’essayant à leur tour à un décloisonnement comparable dans les biennales, les collections publiques ou privées, les galeries et les foires. La critique s’est elle aussi saisie du geste de Jean-Hubert Martin : l’exposition, qui a reçu 300 000 visiteurs, a en partie été négligée ou rejetée en 1989 par le public avert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magiciens-de-laterre/#i_4100

MODERNITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BAUDRILLARD, 
  • Alain BRUNN, 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 8 051 mots

Dans le chapitre « Esthétique »  : […] Si le terme latin modernus , au sens d'« actuel » et non de « nouveau », apparaît au v e  siècle, il faut attendre la Renaissance italienne pour que l'adjectif « moderne » (et ses équivalents dans les langues européennes) soit utilisé avec les connotations de nouveauté et d'innovation qu'il possède encore aujourd'hui. Puis au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modernite/#i_4100

MORELLI GIOVANNI (1816-1891)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 396 mots

Patriote italien et critique d’art, né le 25 février 1816 à Vérone, mort le 28 février 1891 à Milan. Né de parents suisses, Giovanni Morelli (de son vrai nom Nicolas Schäffer) étudie en Suisse et à l’université de Munich. Il acquiert une parfaite maîtrise de l’allemand et écrira ses principaux ouvrages dans cette langue. Il fait des études de médecine, mais n’exercera jamais. Il retourne en Italie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-morelli/#i_4100

NUMÉRIQUE ART

  • Écrit par 
  • Edmond COUCHOT
  •  • 6 665 mots

Dans le chapitre « Un changement dans la relation œuvre-auteur-spectateur »  : […] L'interactivité associée au temps réel donne à l'art numérique, quelles que soient ses modalités perceptives (visuelles, sonores ou textuelles), une spécificité sans précédent. Elle change les relations de l'artiste à ses propres matériaux, matériaux virtuels toujours en devenir, où aucun état n'est jamais définitif, aucune forme stable, mais elle change surtout les relations traditionnelles entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-numerique/#i_4100

ORS Y ROVIRA EUGENIO D' (1882-1954)

  • Écrit par 
  • Sylvie LÉGER
  •  • 1 175 mots

Philosophe, critique d'art, essayiste, romancier, l'Espagnol Eugenio d'Ors appartient à la génération postérieure à la génération dite de 98, auprès de Marañon, de Gómez de la Serna et d'Ortega y Gasset. Comme ce dernier, il consacre une grande partie de son activité à diffuser en Espagne les grands courants européens, philosophiques, littéraires et artistiques, s'attachant plus particulièrement a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugenio-d-ors-y-rovira/#i_4100

HUMANISME

  • Écrit par 
  • André GODIN, 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 11 427 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Humanisme et arts visuels »  : […] Grâce, notamment, aux travaux d'E.  Panofsky et d'A. Chastel, nous comprenons mieux les phénomènes attractifs, à la Renaissance et singulièrement en Italie, entre les humanistes néo-platoniciens de l'« académie » Careggi à Florence et de nombreux artistes de la péninsule au siècle des Médicis. Pour l'Europe du Nord-Ouest (en gros les anciens Pays-Bas), il n'existe pas d'études ou de synthèses aya […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/humanisme/#i_4100

LA PEINTURE EFFICACE. UNE HISTOIRE DE L'ABSTRACTION AUX ÉTATS-UNIS (É. de Chassey)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 1 019 mots

Les études proposées par Éric de Chassey découlent d'un double constat : d'une part, la relative méconnaissance en France de l'art américain d'avant la Seconde Guerre mondiale, avant donc Jackson Pollock et le « triomphe » de l'expressionnisme abstrait ; de l'autre, un déficit d'analyses récentes et approfondies – y compris aux États-Unis – concernant l'histoire de l'art abstrait américain. Dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-peinture-efficace-une-histoire-de-l-abstraction-aux-etats-unis/#i_4100

PENROSE ROLAND (1900-1984)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 743 mots
  •  • 1 média

Avec Roland Penrose disparaissait le 23 avril 1984 un ardent défenseur du surréalisme, l'un des animateurs les plus actifs de la vie artistique britannique. Né le 14 octobre 1900, « jour du 834 e  anniversaire de la bataille d'Hastings » comme il se plaisait à le souligner, il avait représenté d'abord le type même du jeune Anglais riche, esthète et non conformiste, rompant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-penrose/#i_4100

PICON GAËTAN (1915-1976)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 558 mots

Né à Bordeaux, Gaëtan Picon fait ses études dans cette ville. Premier à l'agrégation de philosophie en 1938, il enseigne en France, puis dirige l'école supérieure des lettres à Beyrouth de 1951 à 1954. Il dirige ensuite l'Institut français de Florence en 1954 et 1955 puis celui de Gand de 1955 à 1959. Ses nombreux essais littéraires, ses conférences sur la littérature et l'art, au Danemark, en An […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaetan-picon/#i_4100

PILES ROGER DE (1635-1709)

  • Écrit par 
  • Marc LE CANNU
  •  • 374 mots

Théoricien de l'art du siècle de Louis XIV, Roger de Piles est, avec André Félibien, le polémiste le plus écouté dans le cadre du débat esthétique sur la prééminence du coloris ou du dessin. Grand amateur de peinture, il connaît les meilleurs artistes de son époque. Précepteur de Michel Amelot, il devient son secrétaire particulier et accomplit diverses missions diplomatiques au service de la cour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-de-piles/#i_4100

PLAGIAT

  • Écrit par 
  • Hélène MAUREL-INDART
  •  • 5 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Plagiat, parodie, pastiche »  : […] Le plagiat est une notion aux frontières d’autres formes d’intertextualité, définie par Gérard Genette comme « présence effective d’un texte dans un autre ». Il ne se distingue d’autres types de réécriture qu’à condition de procéder, pour chaque cas d’espèce, à une analyse précise de la signature d’auteur, du mode de fabrication de l’œuvre et des intentions qui l’ont suscitée. Le plagiat se démarq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plagiat/#i_4100

PREVITALI GIOVANNI (1934-1988)

  • Écrit par 
  • Ferdinando BOLOGNA
  •  • 1 035 mots

De mai 1959 à janvier 1960, les lecteurs de la revue Paragone-Arte , publiée à Florence depuis 1950 sous la direction de Roberto Longhi, eurent la surprise de voir paraître quatre essais d'une acuité critique rare, consacrés à la redécouverte par le xviii e  siècle de l'art médiéval italien et à la formation des premières col […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-previtali/#i_4100

QUATREMÈRE DE QUINCY ANTOINE CHRYSOSTOME QUATREMÈRE dit (1755-1849)

  • Écrit par 
  • Daniel RABREAU
  •  • 1 430 mots

Dans le chapitre « Les séjours en Italie »  : […] Né à Paris en 1755, entré en 1772 dans l'atelier du sculpteur Guillaume Coustou, Quatremère de Quincy s'initie à l'art de la statuaire, déjà orienté par les sculpteurs de la fin du règne de Louis XV vers un idéal de beauté « à l'antique ». Un premier séjour en Italie (1776-1780), où il voyage de Rome à la Sicile en passant par Naples, lui permet de s'imprégner d'art hellénistique. Familier du mili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatremere-de-quincy/#i_4100

RAGGHIANTI CARLO LUDOVICO (1910-1987)

  • Écrit par 
  • Rindo FRILLI
  •  • 657 mots

Doué d'une extraordinaire capacité de travail, le critique d'art italien Carlo Ludovico Ragghianti a exploré et interprété des problèmes très variés mais sans aucune dispersion, car tous ses travaux se rassemblent autour d'un sujet central : la vérification de la méthode critique. C'est là le fil conducteur d'une pensée approfondie sans cesse, pendant plus de cinquante ans et avec une cohérence ab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlo-ludovico-ragghianti/#i_4100

RÉCEPTION, art et littérature

  • Écrit par 
  • Elsa MARPEAU, 
  • François-René MARTIN
  •  • 2 286 mots

Dans le chapitre « Histoire de l'art »  : […] En histoire de l'art, l'esthétique de la réception a été adaptée par Wolfgang Kemp, qui, dans Le Spectateur est dans le tableau. Science de l'art et esthétique de la réception (1985), l'envisage comme l'étude des signaux et appels au spectateur présents dans chaque œuvre. Profondément influencée par la critique de Diderot, et surtout par les travaux du grand historien de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reception-art-et-litterature/#i_4100

RELIRE RUSKIN (ouvrage collectif)

  • Écrit par 
  • François-René MARTIN
  •  • 985 mots

C'est un Ruskin démultiplié que l'on découvre dans cet ouvrage collectif. Prenant place dans la collection « Principes et théories de l'histoire de l'art », publiée par le musée du Louvre et l'École nationale supérieure des beaux-arts, Relire Ruskin (2003) vient compléter la série de conférences et colloques consacrés aux historiens et critiques d'art les plus fameux. Suiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relire-ruskin/#i_4100

REMBRANDT (1606-1669)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 6 463 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Rembrandt au miroir changeant des siècles »  : […] Vers la fin du xvii e et au xviii e  siècle, les critiques émettent de sérieuses réserves sur Rembrandt. Sur la toile de fond de la théorie classique de l'art, attachée à la hiérarchie des genres, au décorum et à la recherche d'un beau idéal, obtenu par un dessin parfait, à l'école des antiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rembrandt/#i_4100

RESTANY PIERRE (1930-2003)

  • Écrit par 
  • Philippe PIGUET
  •  • 779 mots

« Je suis personnellement extrêmement heureux d'être, en tant que président du Palais de Tōkyō, site de création contemporaine, le garant moral d'une entreprise que je considère comme une des rares aventures du monde de l'art aujourd'hui : la survie de la communication libre au niveau d'une génération qui est directement aux prises avec toutes les tentations d'homologations médiatiques. » Fondate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-restany/#i_4100

ROSENBERG HAROLD (1906-1978)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 337 mots

Écrivain et philosophe américain, né le 2 février 1906 à New York, mort le 11 juillet 1978 à New York. Harold Rosenberg fait ses études au City College de New York, puis à la Brooklyn Law School. De 1939 à 1942, il travaille pour la Works Progress Administration, vaste programme mis en place pendant le New Deal pour fournir des emplois à des écrivains au chômage, et dans ce cadre participe à la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harold-rosenberg/#i_4100

RUSKIN JOHN (1819-1900)

  • Écrit par 
  • Pierre GEORGEL, 
  • Claude JACQUET
  •  • 2 533 mots
  •  • 1 média

Écrivain, critique d'art et réformateur social, Ruskin eut une influence considérable sur le goût de l'Angleterre victorienne et s'opposa aux doctrines économiques de l'école de Manchester. Dans ses ouvrages sur l'économie, la violence et l'amertume sont souvent comparables à celles de Swift. Ses réflexions sur l'art furent accueillies avec enthousiasme et respect ; sa critique sociale souleva, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-ruskin/#i_4100

SALONS, Charles Baudelaire - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 088 mots
  •  • 1 média

Les trois Salons publiés par Charles Baudelaire (1821-1867) en 1845, 1846 et 1859, (on peut leur ajouter le Salon caricatural auquel il collabora en 1846, en donnant le Prologue et en participant aux légendes des gravures satiriques des œuvres exposées) ne forment qu'une partie de son œuvre critique. Ils ont cependant assuré en grande partie sa renommée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salons-charles-baudelaire/#i_4100

SALONS, Denis Diderot - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 1 111 mots

C'est en 1759, à la demande de son ami Friedrich Melchior Grimm, que Diderot (1713-1784) se lança dans la critique d'art, un genre dont il est, avec ses Salons , reconnu aujourd'hui comme un des principaux fondateurs. Encore cela ne se fit-il qu'après sa mort : ses textes, de son vivant, ne circulèrent qu'à l'état de copies manuscrites, et ne furent totalement disponibles qu' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salons-denis-diderot/#i_4100

SALONS (Diderot)

  • Écrit par 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 233 mots
  •  • 1 média

Considérés aujourd'hui comme l'un des textes emblématiques de la critique d'art, les Salons de Diderot ne furent, en leur temps, connus que d'un très petit nombre de personnes. Diderot entreprit, en 1759, d'écrire pour la Correspondance littéraire , éditée par son ami Friedrich Melchior Grimm, des comptes rendus réguliers de l'exposition qui, tous les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salons/#i_4100

SALONS, histoire de l'art

  • Écrit par 
  • Bruno FOUCART
  •  • 4 108 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'Académie et ses procès »  : […] « Crispée dans le respect et la défense de la tradition, méprisant tout ce qui ne répondait pas aux canons de la grande peinture, l'Académie a laissé progresser en dehors d'elle un réseau commercial animé par les marchands et un moyen d'information, la critique d'art » (Raymonde Moulin). L'analyse est juste, mais le phénomène, patent depuis l'entrée en scène des impressionnistes, ne doit pas faire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salons-histoire-de-l-art/#i_4100

SCHAPIRO MEYER (1904-1996)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 2 010 mots

Meyer Schapiro est un des plus grands historiens et critiques d'art contemporains, ayant vécu outre-Atlantique. D'origine juive, né en Lituanie, à Siauliai, le 23 septembre 1904, il partit pour les États-Unis à l'âge de trois ans et y demeura jusqu'à sa mort, le 3 mars 1996, à New York. Il s'y fit reconnaître, dès les années 1929-1930, pour ses activités conjuguées de critique et d'enseignant. L'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meyer-schapiro/#i_4100

SEUPHOR MICHEL (1901-1999)

  • Écrit par 
  • Serge LEMOINE
  •  • 956 mots

Né à Anvers en 1901, Michel Seuphor, de son vrai nom Fernand Berckelaers, s'est d'abord fait connaître dans son pays, où les Wallons étaient alors majoritaires, comme militant de la cause flamande, puis comme poète et éditeur de la revue Het Overzicht ( Le Panorama ), qu'il a fondée en 1921 avec Geert Pijnenburg. Cette revue politique et culturelle, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-seuphor/#i_4100

LA BEAUTÉ DU MONDE (J. Starobinski) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 1 043 mots

La Beauté du monde. La littérature et les arts (Gallimard, 2016) réunit sous la direction de Martin Rueff une grande part des études que Jean Starobinski (1920-2019), a publiées de 1946 à 2010, et dont beaucoup n’avaient pas été reprises en volume. Ces textes sont nés de la rencontre du critique avec des œuvres littéraires, picturales ou musicales, dont un mot, un tableau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-beaute-du-monde/#i_4100

STEINBERG LEO (1920-2011)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 415 mots

Critique et historien de l'art américain, Leo Steinberg fut un spécialiste de la Renaissance et du baroque italien, notamment Léonard de Vinci, Borromini et Michel-Ange, mais a aussi soutenu l'école de New York. Zalman Lev Steinberg est né à Moscou en 1920 d'un père avocat et ministre de la Justice sous le régime bolchevique. Sa famille émigre à Berlin, puis à Londres. Là, Leo Steinberg étudie la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-steinberg/#i_4100

STENDHAL

  • Écrit par 
  • Michel CROUZET
  •  • 4 996 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le voyage, la passion, l'esthétique »  : […] Le voyage, la passion, l'esthétique dominent l'expérience et l'œuvre de Stendhal et constituent comme une ligne brisée, qui le conduit au roman, lequel tend à devenir son mode d'expression préféré. Ces trois notions sont à la fois vécues et écrites plus que pensées, tant il est vrai que, pour la phénoménologie spontanée du romantique, l'expression de l'art prolonge sans perte ni rupture la dimensi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stendhal/#i_4100

STYLE (arts)

  • Écrit par 
  • Frédéric ELSIG
  •  • 2 073 mots

Dans le chapitre « Style et histoire des formes »  : […] En dehors de son étymologie principale, le terme évoque également le grec stylo s , que Vitruve emploie, au i er  siècle avant J.-C., pour désigner la colonne et, par extension, chacun des trois ordres architecturaux (dorique, ionique et corinthien) permettant de reconnaître une époque déterminée. Au mil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-arts/#i_4100

SYLVESTER DAVID BERNARD (1924-2001)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 420 mots

Le critique d'art et conservateur d'exposition anglais David Bernard Sylvester fut l'une des figures majeures du monde de l'art britannique et du modernisme, en particulier des œuvres de Francis Bacon, Henry Moore, Alberto Giacometti et René Magritte. Né le 21 septembre 1924 à Londres, David Bernard Sylvester ne suit pas de formation artistique, mais se passionne pour cette discipline dès l'âge d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-bernard-sylvester/#i_4100

TAINE HIPPOLYTE (1828-1893)

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE
  •  • 1 551 mots

Taine a été l'un des maîtres à penser de la France dans le dernier tiers du xix e  siècle, et il a été admiré hors de France par les Anglais, dont il avait interprété la littérature avec maîtrise et quelque dogmatisme, par Nietzsche en Allemagne, par Brandes en Scandinavie, par nombre d'Italiens et d'Américains. Ses théories trop absolues ont été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hippolyte-taine/#i_4100

TÖPFFER RODOLPHE (1799-1846)

  • Écrit par 
  • Nelly FEUERHAHN
  •  • 914 mots

Pédagogue, dessinateur, écrivain, critique d'art, Rodolphe Töpffer doit à l'essor de la bande dessinée d'avoir été redécouvert au xx e  siècle. Les spécialistes du neuvième art le considèrent aujourd'hui comme l'un des pionniers des histoires en images. Né à Genève le 31 janvier 1799, il est le fils de Wolfgang-Adam Töpffer (1766-1847), artiste pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rodolphe-topffer/#i_4100

UT PICTURA POESIS

  • Écrit par 
  • Maurice BROCK
  •  • 1 365 mots

Dans le chapitre « Une recréation humaniste »  : […] Présente chez divers auteurs de l'Antiquité, la comparaison entre littérature et peinture est réactivée par raccroc au xv e  siècle. Les premiers humanistes italiens, soucieux de produire de belles phrases latines, imitent les périodes bipartites dans lesquelles Cicéron (106-43 av. J.-C.) ou Quintilien (30-96), pour éclairer un point de rhétorique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ut-pictura-poesis/#i_4100

VIGENÈRE BLAISE DE (1523-1596)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 940 mots

Né à Saint-Pourçain, Blaise de Vigenère fait ses études dans les collèges parisiens, puis entre en 1547 au service de la maison de Nevers. Un premier voyage à Rome en 1549 et un séjour de deux années l'initient à l'art antique et contemporain. Il suit pendant une dizaine d'années son maître François de Clèves dans ses missions diplomatiques et militaires, jusqu'à la mort du duc en 1562. Envoyé à R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blaise-de-vigenere/#i_4100

WALDBERG PATRICK (1913-1985)

  • Écrit par 
  • José PIERRE
  •  • 728 mots

Excellent connaisseur de la peinture surréaliste, Patrick Waldberg. est né à Santa Monica (Californie) en 1913, il se présentait lui-même comme un « Américain de culture française ». À partir de 1932, à Paris, il rencontra la plupart des figures marquantes du mouvement surréaliste, mais sans s'associer lui-même aux activités de celui-ci. D'ailleurs, ses affinités le portaient plutôt du côté de Ge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick-waldberg/#i_4100

OSCAR WILDE, L'IMPERTINENT ABSOLU (exposition)

  • Écrit par 
  • Françoise COBLENCE
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le critique d’art »  : […] Né à Dublin en 1854, Oscar Wilde étudie cinq ans au Magdalen College d’Oxford où il fait la connaissance de John Ruskin puis de Walter Pater. Leurs théories esthétiques auront pour lui une importance capitale. Après le « tour » européen classique et les voyages de formation (Italie, Grèce), Wilde s’installe à Londres et fait, en 1877, ses débuts comme critique d’art de l’exposition inaugurale de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-wilde-l-impertinent-absolu/#i_4100

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Louis SCHEFER, « CRITIQUE D'ART », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-d-art/