GUILLAUMIN ARMAND (1841-1927)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre français, Guillaumin fut l'un des membres historiques du groupe impressionniste. Il prit part aux principaux épisodes de son histoire : formation à l'Académie suisse, Salon des refusés (1863), la plupart des « expositions impressionnistes » entre 1874 et 1886. Mais, à l'intérieur de ce groupe, il représente, avec ses amis Cézanne et Pissarro, la tendance la plus constructive, celle dont la prédilection va aux éléments solides, aux volumes stables, aux motifs terriens. On ne trouve pas non plus chez lui ce goût des subtilités, des demi-teintes, cette délicatesse de touche qui caractérisent la plupart des impressionnistes dans leurs premières périodes. Adepte intransigeant du paysage en plein air (« Je suis incapable de donner une touche ailleurs que sur nature »), il peint dans un style énergique, par larges touches dont l'influence sera sensible sur Signac. Son refus des demi-teintes, ses accords non conventionnels de vert, de violet, d'orange (Huysmans le qualifie de « coloriste féroce »), ses compositions schématiques, où interviennent de plus en plus, après 1893, des « cloisonnements » assez semblables à ceux de l'école de Pont-Aven, effarouchèrent beaucoup le public de son temps et passent encore souvent pour des maladresses. Il convient plutôt d'y voir des recherches systématiques, souvent apparentées à celles de Van Gogh, de Gauguin et des néo-impressionnistes, mais aussi de Monet et de Renoir après 1900, pour aller au-delà de l'impressionnisme sans renoncer à son réalisme fondamental. C'est ainsi que le chromatisme de Guillaumin, qui est souvent tenu pour arbitraire, s'accorde remarquablement aux paysages de la Creuse, qu'il représenta souvent. S'il annonce directement l'expressionnisme et la « peinture libérée » des Fauves, il reste avant tout un naturaliste.

—  Pierre GEORGEL

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre GEORGEL, « GUILLAUMIN ARMAND - (1841-1927) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/armand-guillaumin/