SPORT (Histoire et société)Le dopage

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'industrie du dopage

Le dopage s'est fortement développé durant les années 1990, dans un contexte de conversion du sport à l'économie de marché, de pénétration croissante des financements d'origine privée, d'exaltation de la réussite individuelle, de forte évolution de la pharmacologie, sans oublier la révolution dans le domaine des communications que constitue Internet (tabl. 2). La conjonction de ces facteurs a créé un véritable marché illicite des produits pharmaceutiques, organisé en réseaux de grande ampleur. L'offre s'est adaptée à la demande. Une filière économique s'est structurée avec une division géographique du travail : pays producteurs (Hongrie, Bulgarie, Russie, pays Baltes, Ukraine, Pologne, République tchèque), laboratoires de transformation (Pays-Bas, Suisse, Espagne, Mexique), pays de stockage (Belgique, Suisse), consommateurs (Amérique du Nord, Europe).

Économie du dopage sportif

Tableau : Économie du dopage sportif

L'économie du dopage (2007). Le marché mondial du médicament représente un chiffre d'affaires annuel de 460 milliards d'euros en 2004. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cette économie du dopage se développe, avec des effets nocifs pour ce qui concerne tant la santé publique que les valeurs fondatrices du sport. De plus, ce système de tricherie a cessé de fonctionner en vase clos et de façon artisanale. Dans de nombreux pays (la R.D.A. et l'U.R.S.S. hier, la Chine et l'Italie aujourd'hui, par exemple), on a pu constater que son intrication avec certains pouvoirs politiques, médicaux et sportifs légitime et facilite son essor. L'impunité quasi totale dont bénéficient ces pratiques a également amplifié le phénomène. Et l'examen de l'évolution de la production de ces substances dopantes et de ses localisations privilégiées ne peut qu'inquiéter. En effet, certains pays peu développés ou en phase délicate de transition ont fait de leur commercialisation un moyen de subsistance. « Nous sommes dans un pays qui a des milliers de chimistes au chômage, mais également une industrie pharmaceutique importante, mais sans contrôle. [...] En matière de dopage, la Russie va devenir pour l'Europe ce qu'est, avec la drogue, la Colombie pour les États-Unis », expliquait Nicolaï Durmanov, responsable de la lutte antidopage en Russie (L'Équipe, 25 déc. 2003). L'Organe international de contrôle des stupéfiants (O.I.C.S.), dépendant de l'O.N.U., s'était alarmé, dans un rapport de 1994, du détournement croissant de certains produits pharmaceutiques à des fins non médicales. Il avait constaté un développement du marché illicite des amphétamines et d'autres substances très demandées par les sportifs.

Il est vrai que, depuis les années 1980, une masse considérable de capitaux s'est déversée sur le sport. Elle était estimée à 620 milliards d'euros pour l'année 2006, soit environ 3 p. 100 de la valeur du commerce mondial. Les besoins des sportifs en médicaments sont donc solvables.

Trois types de prestations sont mises sur le marché : pour 5 000 euros par an, le sportif reçoit un schéma d'entraînement avec quelques produits de base ; moyennant 45 000 euros, il bénéficie d'une médication adaptée à ses particularités ; en contrepartie de 100 000 euros, il se voit attribuer les hormones les plus sophistiquées avec les substances qui en masquent l'utilisation et en limitent les effets secondaires. Ce troisième niveau de « suivi médical » est bien évidemment réservé aux champions de très haut niveau. En Italie, Sandro Donati, directeur de la recherche du C.O.N.I., estime qu'il y a sept cents médecins prescripteurs de produits dopants, avec pour chacun de cinquante à cent clients.

De tels médecins vont percevoir des revenus annuels pouvant aller jusqu'à 2 millions d'euros. Nombre d'entre eux indexent leur rémunération sur les gains et les performances de leurs clients. C'est ainsi que, selon le journal L'Équipe du 23 juin 2004, le directeur du laboratoire Balco aurait reçu une « prime » de 24 000 euros à l'occasion de chaque record du monde battu par les athlètes qu'il suivait (Tim Montgomery, Marion Jones...). Globalement, et compte tenu du nombre de sportifs de haut niveau définis comme tels à partir de leur statut professionnel (environ 200 000 consommateurs potentiels), des sommes consacrées dans plusieurs disciplines à de telles « préparations » (de 1 à 3 p. 100 des budgets totaux des équipes), du chiffre d'affaires dégagé par la vente des substances les plus utilisées, les flux financiers engendrés chaque année pour l'ensemble des activités de ce marché international du dopage sportif sont probablement compris entre 6 et 10 millia [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages

Médias de l’article

Records du monde : évolution sur un siècle

Records du monde : évolution sur un siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lutte antidopage

Lutte antidopage
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Lutte antidopage

Lutte antidopage
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Économie du dopage sportif

Économie du dopage sportif
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : chercheur au Centre de droit et d'économie du sport (C.N.R.S., université de Limoges)

Classification

Autres références

«  SPORT  » est également traité dans :

SPORT (Histoire et société) - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 538 mots
  •  • 5 médias

Entre la naissance de l'acte sportif, accompli par l'homme primitif et les épreuves que des centaines de millions de spectateurs suivent avec passion aujourd'hui, quand ils n'y participent pas, subsiste un fil conducteur que les aléas de l'évolution ne sont pas parvenus à rompre.« Le sport, a écrit Jean Giraudoux, est le seul moyen de conserver dans l'homme les qualités de l'homme primitif. Il ass […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - Sociologie

  • Écrit par 
  • Christian POCIELLO
  • , Universalis
  •  • 9 877 mots
  •  • 3 médias

Terme polysémique, le sport a toutes les apparences d'un paradoxe. Alors qu'il est connu de tous et le sujet des conversations les plus quotidiennes, les meilleurs experts ne parviennent pas à le définir avec précision. Parce qu'il rassemble en lui la libre expression du corps exultant dans la consumation de ses énergies et le travail technique rigoureux v […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - Économie

  • Écrit par 
  • Wladimir ANDREFF
  •  • 6 790 mots
  •  • 2 médias

L'expression française « économie du sport » confond ce que l'anglais distingue : un secteur de l'économie (the sports economy) et une analyse économique du sport (sports economics). Cette dernière cherche d'abord à estimer le poids économique du sport. Celui-ci dépend de la demande de sport, laquelle peut être étudiée par grandes catégories : pratiques spor […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - La presse sportive

  • Écrit par 
  • Jacques MARCHAND
  •  • 6 149 mots
  •  • 1 média

La presse sportive se définit « presse comme les autres, sans être tout à fait comme les autres ». Elle est intégrée, aujourd'hui plus qu'hier, à la presse de grande information, aussi bien pour l'écrit, la radio, la télévision que maintenant sur Internet. Elle remplit les mêmes fonctions, elle a les mêmes exigences techniques et éthiques, les mêmes droits, […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - Sport et argent

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 889 mots
  •  • 3 médias

Sport et argent constituent un couple des plus soudés que la crise financière et économique mondiale de la fin des années 2000 et du début des années 2010 semble, en surface du moins, ne pas avoir affecté – peuvent en témoigner les montants des transferts des joueurs de football (94 millions d'euros versés en juin 2009 par le Real Madrid à Manchester United pour recruter le Portugais […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DU SPORT

  • Écrit par 
  • Christophe GERNIGON
  •  • 1 571 mots

En 1887, un peu plus de dix ans avant l’Américain Norman Triplett pourtant considéré comme le fondateur de la psychologie sociale expérimentale, le médecin neurologue français Charles Féré est le premier à démontrer l’effet positif de la présence d’autrui sur la performance humaine, mesurée alors en termes de force exercée sur une poignée dynamom […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - L'athlétisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 662 mots
  •  • 32 médias

Citius, Fortius, Altius(« plus vite, plus fort, plus profond »). Cette devise, proposée en 1891 par le père Henri Didon pour l'Association sportive Albert-le-Grand d'Arcueil et reprise par Pierre de Coubertin pour les […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 189 mots
  •  • 19 médias

Affaires Festina (1998), Cofidis (2004), opération Puerto (2006), disqualification du « vainqueur » du Tour de France 2006, l’Américain Floyd Landis, mise hors course du maillot jaune de la Grande Boucle, le Danois Michael Rasmussen, en 2007, disqualification rétroactive d’Alberto Contador, premier du Tour en 2010, les sept victoires de […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - Le football

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 13 406 mots
  •  • 40 médias

« C'est beau un monde qui joue. » L'expression est de Michel Platini. Elle fut mise en exergue à l'occasion de la Coupe du monde 1998 en France. Sport-roi, sport-spectacle, sport populaire, sport universel : ainsi peut se définir le football.La Fédération internationale de football association (F.I.F.A.) ras […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - Le rugby

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 9 372 mots
  •  • 6 médias

Le 27 août 1995 à Paris, Bernard Lapasset, alors président en exercice de l'International Board, déclarait à la presse que l'instance dirigeante du rugby mondial avait décidé de renoncer aux règles relatives à l'amateurisme et d'autoriser « ... toutes les formes de paiement, à tous les niveaux du jeu ». Les primes de match comme les salaires, versés sous le ma […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-François BOURG, « SPORT (Histoire et société) - Le dopage », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-le-dopage/