SPORTL'année 2002

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ponctuée par deux événements majeurs – les XIXes jeux Olympiques d'hiver et la XVIIe Coupe du monde de football –, l'année sportive 2002 fut également marquée par les exploits de champions ou d'équipes qui, en étoffant leur palmarès, en établissant des records prestigieux ou en réalisant des performances inédites, sont entrés dans l'histoire du sport.

Au premier rang figure Michael Schumacher. Couronné pour la cinquième fois champion du monde de formule 1, l'Allemand rejoint Juan Manuel Fangio ; il a amélioré le record de victoires dans une saison (11 succès), celui du nombre de points marqués (144) ; peut-être plus impressionnant encore, il est monté sur le podium de tous les grands prix de l'année : si tous les records sont faits pour être battus, celui-ci ne pourra donc être qu'égalé. Comme en 2001, le pilote allemand a été logiquement élu en fin d'année « champion des champions » par le quotidien L'Équipe. Il convient aussi de mettre en avant les multi-médaillés des Jeux d'hiver, l'équipe de football du Brésil, laquelle, grâce à Ronaldo (8 buts, meilleur total depuis les 10 buts de l'Allemand Gerd Müller en 1970), a remporté la Coupe du monde pour la cinquième fois. L'Américain Lance Armstrong, vainqueur pour la quatrième fois consécutivement du Tour de France cycliste, devrait, en 2003, pour l'édition du centenaire, entrer dans le club des quintuples vainqueurs de la Grande Boucle. Quant à l'Italien Mario Cipollini qui, à trente-cinq ans, participait pour la première fois au Championnat du monde sur route, il s'est adjugé le maillot arc-en-ciel ; si le circuit sans difficultés de Zolder (Belgique) convenait à ses qualités de sprinter, son premier « exploit » fut de convaincre tous ses compatriotes de la Squadra Azzurra, plus enclins à se comporter en rivaux qu'en équipiers lors de cette compétition, de l'épauler utilement. Le XV de France, avec une solide performance contre l'Angleterre, le 2 mars 2002 (20-15), puis un festival offensif face à l'Irlande (44-5), le 6 avril, les deux fois au Stade de France, a réussi le premier Grand Chelem de la jeune histoire du Tournoi des six nations rugbystique. L'Allemand Sven Hannawald est devenu le premier sauteur à skis vainqueur la même année des quatre concours de la célèbre Tournée des quatre tremplins, créée en 1953. Le monde du tennis féminin paraît écrasé par les sœurs américaines Serena et Venus Williams : trois des quatre finales des tournois du Grand Chelem les ont opposées (France, Grande-Bretagne, États-Unis). À chaque fois, la cadette, Serena, a pris le meilleur sur l'aînée, Venus, amorçant une domination qui risque de durer. Leur compatriote Pete Sampras, vainqueur à la surprise quasi générale des Internationaux des États-Unis, porte à quatorze le record, qu'il détenait, du nombre de victoires en simple dans un des tournois du Grand Chelem.

Athlétisme

Du 6 au 11 août 2002 à Berlin, les Français ont brillé lors des Championnats d'Europe, en obtenant 7 médailles, dont 4 en or (Mehdi Baala sur 1 500 m, Stéphane Diagana sur 400 m haies côté masculin ; Muriel Hurtis sur 200 m et le relais 4 fois 100 m côté féminin), et 23 places de finaliste. Ce bilan, très encourageant dans l'optique des Championnats du monde qui se tiendront au Stade de France du 23 au 31 août 2003, ne permet cependant pas de verser dans un optimisme béat, l'écart entre les niveaux planétaire et européen se révélant de plus en plus important. Par ailleurs, si la Russie arrive en tête au classement des médailles (24, dont 7 en or), la remarquable performance de l'Espagne (15 médailles, dont 6 en or) est plus surprenante. Les Ibériques ont notamment dominé les épreuves de fond (victoires d'Alberto Garcia sur 5 000 m, de José Manuel Martinez sur 10 000 m, d'Antonio Jimenez sur 3 000 m steeple côté masculin ; succès de Marta Dominguez sur 5 000 m, côté féminin) : déjà naissent des soupçons de dopage. De son côté, le président de la Fédération espagnole, José Maria Odriozola, affirme recueillir là les fruits de l'aide financière (40 000 euros par an) accordée aux sportifs de haut niveau par l'Asociación de Deportes Olímpicos, mise en place dans l'optique des Jeux de Barcelone (1992) et qui a perduré.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2002 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2002/