ZIDANE ZINÉDINE (1972- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pendant plus de dix ans, Zinédine Zidane fut l'icône du football français et l'une des stars du sport international. En grande partie grâce à son talent, l'équipe de France a remporté le plus prestigieux des trophées, la Coupe du monde, en 1998, puis l'Euro 2000 et fut finaliste de la Coupe du monde en 2006.

Zinédine Zidane et les Bleus champions du monde

Photographie : Zinédine Zidane et les Bleus champions du monde

Le footballeur français Zinédine Zidane, maître à jouer des Bleus, brandit le trophée de la victoire obtenue face au Brésil en finale de la Coupe du monde, le 12 juillet 1998. Au premier rang, Aimé Jacquet, l'entraîneur artisan du triomphe. 

Crédits : Thierry Orban/ Sygma/ Getty Images

Afficher

De Turin à Madrid, il a brillé sous les maillots de la Juventus – où il n'est néanmoins pas parvenu à faire oublier Michel Platini – puis du Real – où il est devenu une sorte de demi-dieu dans le cœur des « socios » : dans l'histoire du club merengue, seul Alfredo Di Stefano provoqua une telle fascination.

Mais l'aura de « Zizou » dépasse largement la sphère sportive. Il succéda à l'abbé Pierre comme « personnalité préférée des Français » ; malgré sa modestie et son manque de goût pour s'investir dans des domaines qui ne sont pas les siens, la politique par exemple, il répondit aux nombreux appels et joua timidement de sa notoriété lorsque le candidat de l'extrême droite se qualifia pour le second tour de l'élection présidentielle en 2002, appelant à voter « contre un parti qui ne correspond pas du tout aux valeurs de la France » ; les publicitaires n'hésitent pas à verser des sommes colossales pour utiliser son image, les retombées économiques d'un tel investissement étant assurées. Bref, Zinédine Zidane, même retraité du football, demeure sans doute la plus brillante étoile de la galaxie sportive française.

Outre la Coupe du monde 1998 et l'Euro 2000, Zinédine Zidane a remporté deux fois le Championnat d'Italie (1997, 1998), le Championnat d'Espagne (2003), la Ligue des champions (2002).

De 1994 à 2006, Zinédine Zidane a porté cent huit fois le maillot de l'équipe de France, pour laquelle il a inscrit trente et un buts. Sous le maillot bleu, il eut quatre-vingt-cinq partenaires.

De la Castellane au Real Madrid

Zinédine Yazid Zidane naît le 23 juin 1972 à Marseille, dans une famille algérienne d'origine kabyle. L'enfant grandit dans le quartier de la Castellane et s'initie au football avec l'équipe de l'US Saint-Henri. À partir de 1983, il affine sa technique – il crée déjà la « roulette » qui le rendra célèbre – au sein du club formateur de Septèmes-les-Vallons, dont l'équipe est le fleuron du quartier des Caillols. Jean Varraud le repère : en 1987, l'adolescent intègre le centre de formation de l'AS Cannes. Il dispute son premier match avec l'équipe professionnelle le 20 mai 1989. Son destin est en route.

En club, sa carrière est linéaire, chaque contrat correspondant à un nouveau défi. En 1992, il opte pour les Girondins de Bordeaux : l'Europe le découvre en 1995-1996 lors de l'épopée des Bordelais en Coupe de l'UEFA, qui sont finalistes en ayant éliminé, notamment, le prestigieux Milan AC. Il rejoint alors la Juventus Turin, où son répertoire s'enrichit de la culture de la tactique : il glane deux titres de champion d'Italie (1997, 1998) et dispute deux finales de Ligue des champions (1997, 1998). En juillet 2001, il signe au Real Madrid – un transfert de 75 millions d'euros qui constitue alors le record en la matière. Florentino Pérez, président du club merengue depuis 2000, s'est engagé dans un projet plus économique que sportif consistant à réunir les meilleurs joueurs du monde, afin de bâtir une équipe qui sera qualifiée de « galactique ». Durant ses années madrilènes, Zidane côtoiera ainsi quelques-uns des meilleurs joueurs de l'époque – Luis Figo, Raúl, Ronaldo, Roberto Carlos, David Beckham, Michael Owen, Robinho... La beauté du geste est ici privilégiée. En 2002, d'une somptueuse reprise de volée du pied gauche, Zidane offre la Ligue des champions au Real. Il est aussi champion d'Espagne en 2003, mais la stratégie de Florentino Pérez s'achève par un fiasco sportif qui le conduit à démissionner en février 2006.

Le 25 avril 2006, Zidane annonce qu'il prendra sa retraite sportive après la Coupe du monde en Allemagne. Le 7 mai, il fait ses adieux au public de Santiago-Bernabeu, qui l'ovationne longuement. Dans le cœur des Madrilènes, il rejoint Alfredo Di Stefano.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  ZIDANE ZINÉDINE (1972- )  » est également traité dans :

PARRENO PHILIPPE (1964- )

  • Écrit par 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 643 mots

Depuis le début des années 1990, Philippe Parreno, né à Oran en 1964, a distillé une action artistique parfois sibylline. Installations, vidéos, écrits, collaborations artistiques, le terrain de jeu de cet artiste est vaste et multiple. Qu'il travaille avec Pierre Huyghe, Dominique Gonzalez-Foerster ou Jorge Pardo, Philippe Parreno reste fasciné par le passage de la réalité à la fiction, et par l […] Lire la suite

SPORT - L'année 2018

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 10 001 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Football : une deuxième étoile pour les Bleus »  : […] Principal événement de l’année sportive 2018, la Coupe du monde de football s’est jouée du 14 juin au 15 juillet en Russie, qui accueille pour la première fois la compétition sur son sol. Après s’être qualifiée en terminant première de son groupe éliminatoire, l’équipe de France figure parmi les prétendants à la victoire finale. Les joueurs de Didier Deschamps peuvent notamment compter sur le tal […] Lire la suite

SPORT - L'année 2017

  • Écrit par 
  • Félicien BONCENNE
  •  • 11 328 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Football : la France verra la Russie, le Real Madrid flambe et Mbappé se révèle »  : […] À peine a-t-elle le temps de digérer la déception liée à la défaite concédée en finale de l’Euro 2016 face au Portugal que l’équipe de France de football, toujours emmenée par son sélectionneur Didier Deschamps, se lance dans la phase de qualification pour la prochaine Coupe du monde, organisée par la Russie en 2018. Malgré quelques frayeurs (défaite 2-1 en Suède, match nul 0-0 à domicile contre l […] Lire la suite

VIDÉO ART

  • Écrit par 
  • Rosalind KRAUSS, 
  • Jacinto LAGEIRA, 
  • Bénédicte RAMADE
  •  • 5 798 mots

Dans le chapitre « Tendances actuelles »  : […] Le documentaire a dominé la décennie (1997-2008) : comme pour répondre à la globalisation, l'artiste, le cinéaste et le regardeur ont cherché un regard macroscopique en dehors de l'événement. Le retour de ce genre s'inscrit également en réaction au flot d'images véhiculé par Internet, brutes et sans analyse, et pour lesquelles l'authenticité des sources à l'heure de la retouche numérique peut être […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « ZIDANE ZINÉDINE (1972- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 octobre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/zinedine-zidane/