Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SPORT L'année 2021

Perturbée par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, l’année sportive 2021 a été marquée par deux événements majeurs initialement prévus pour 2020 : les jeux Olympiques d’été de Tōkyō et le Championnat d’Europe de football, qui s’est disputé dans onze villes du Vieux Continent. Lors de ces manifestations, les organisateurs ont dû adapter les conditions d’accueil du public. Ainsi, pour la première fois, les épreuves des Jeux se sont tenues à huis clos, tandis que les rencontres de l’Euro de football se sont jouées dans des stades plus ou moins remplis, selon les restrictions fixées par les autorités administratives de chaque pays hôte. À noter toutefois que si les conséquences de la pandémie ont parfois chamboulé le calendrier initial des compétitions de l’année 2021, les annulations de celles-ci ont été moins nombreuses qu’en 2020.

Certaines personnalités se sont particulièrement illustrées, ainsi le Serbe Novak Djokovic, qui a accumulé victoires et records sur le circuit masculin de tennis, le Slovène Tadej Pogačar, étincelant tout au long de la saison cycliste et de nouveau victorieux sur les routes du Tour de France, le Français Alexis Pinturault, qui a remporté pour la première fois le classement général de la Coupe du monde de ski alpin, les pilotes Fabio Quartararo et Max Verstappen, qui ont obtenu leur première couronne mondiale en Moto GP et en Formule 1, ou encore les rugbymen du Stade toulousain, intraitables en Championnat de France ainsi qu’en Coupe d’Europe.

Au-delà de ces performances notables, le monde du sport a été ébranlé en 2021 par différents événements, à commencer par l’affaire Peng Shuai. Au début du mois de novembre, cette joueuse de tennis chinoise, numéro un mondiale du double en 2014, a accusé de viol un haut dignitaire et ancien vice-Premier ministre chinois. Son message posté sur un réseau social très populaire en Chine a rapidement été censuré par les autorités du pays. La joueuse n’a ensuite plus donné signe de vie pendant plusieurs jours avant de revenir sur ses propos, semble-t-il contrainte par son gouvernement. Convaincue que Peng Shuai ne s’exprime pas librement, la WTA, l’instance qui gère le circuit féminin, a suspendu ses tournois en Chine. Deux autres athlètes féminines ont mis en avant les problèmes de santé mentale que peuvent rencontrer les sportifs de haut niveau soumis à la pression du résultat. La joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka a ainsi défrayé la chronique en se retirant du tournoi de Roland-Garros, après avoir refusé de participer aux conférences de presse imposées aux joueurs après les matchs. La gymnaste américaine Simone Biles, attendue comme une des stars des jeux Olympiques, a quant à elle renoncé à participer à plusieurs épreuves dans lesquelles elle était engagée. Elle a justifié son choix en expliquant vouloir protéger sa santé mentale. Autre élément notoire, un peu partout en Europe depuis le retour du public lors des matchs de football, et particulièrement en France, le phénomène du hooliganisme dans les stades a terni la reprise des compétitions nationales : joueurs touchés par des projectiles et bagarres dans les tribunes ont conduit à l’arrêt de plusieurs rencontres. Malgré leurs efforts conjugués, les pouvoirs publics et les clubs ont semblé impuissants face aux débordements causés par des individus qui cherchent par tous les moyens à imposer une atmosphère de violence dans les enceintes sportives.

Enfin, l’année 2021 a été marquée par les disparitions de plusieurs anciennes gloires du milieu sportif comme Jean-Pierre Adams, Hubert Auriol, Jean-Pierre Bastiat, Elgin Baylor, Lee Evans, Marvin « Marvelous » Hagler, Roger Hunt, Gerd Müller, Julie Pomagalski, Tamara Press, Manolo Santana, Leon Spinks, Frank Williams ou encore Bernard Tapie.

Jeux Olympiques d’été : du sport-spectacle à Tōkyō malgré[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Félicien BONCENNE. SPORT - L'année 2021 [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 18/01/2022

Médias

Marcell Jacobs et Gianmarco Tamberi - crédits : Valery Sharifulin/ TASS/ Getty Images

Marcell Jacobs et Gianmarco Tamberi

Finale du 100 mètres féminin, jeux Olympiques de Tōkyō (2021) - crédits : Tim Clayton/ Corbis/ Getty Images

Finale du 100 mètres féminin, jeux Olympiques de Tōkyō (2021)

Demi-finale du tournoi de basket-ball des jeux Olympiques de Tōkyō 2020 : France-Slovénie - crédits : Gregory Shamus/ Getty Images Sport/ AFP

Demi-finale du tournoi de basket-ball des jeux Olympiques de Tōkyō 2020 : France-Slovénie