SPORTL'année 2020

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 2020, comme la société dans son ensemble, le monde du sport a été très fortement affecté par la pandémie de Covid-19, qui a totalement bouleversé le calendrier des compétitions prévues : certaines ont d’abord été suspendues de longues semaines, avant de reprendre sans public selon des protocoles sanitaires stricts, quelques-unes se sont déroulées à des dates inhabituelles, d’autres enfin ont été annulées.

Plusieurs événements majeurs devaient se tenir cette année, notamment les jeux Olympiques de Tōkyō, initialement programmés entre le 24 juillet et le 9 août. Mais la situation sanitaire a conduit le Comité international olympique à reporter les Jeux de la XXXIIe olympiade, une décision inédite en temps de paix. Les conséquences de ce report sont multiples, notamment au niveau économique. Le surcoût engendré devrait se chiffrer à près de 2 milliards d’euros selon les estimations et de très nombreuses questions restent en suspens concernant la tenue de ces Jeux, tant sur le plan sportif qu’organisationnel. Le Championnat d’Europe de football a lui aussi été reporté. Prévue du 12 juin au 12 juillet, avec des matchs dans douze villes de différents pays, la 16e édition de l’Euro pourrait se tenir dans des conditions similaires du 11 juin au 11 juillet 2021. Comme pour les JO, des questions demeurent, notamment celles liées à la présence et aux déplacements des supporters entre les pays hôtes.

2020 a également vu l'annulaion du tournoi de tennis de Wimbledon. Le plus ancien tournoi du Grand Chelem n’avait pas pu se tenir auparavant que lors des deux guerres mondiales. Le tennis professionnel, dont le circuit itinérant est organisé aux quatre coins du monde tout au long de l’année, a d’ailleurs été particulièrement impacté. Le tournoi de Roland-Garros, qui se dispute traditionnellement lors de la dernière semaine de mai et la première de juin, a ainsi été reporté et contraint de démarrer à la fin du mois de septembre, quelques jours seulement après l’arrivée du Tour de France, également reporté. Après un arrêt total, plusieurs autres compétitions se sont adaptées, sur le plan des nouvelles règles sanitaires comme au niveau de leur organisation, et le monde du sport de haut niveau a pu tant bien que mal reprendre son cours.

Malgré toutes ces perturbations, cette année a été ponctuée par quelques performances sportives notables, tel le titre de champion du monde de cyclisme sur route remporté par le Français Julian Alaphilippe, la treizième victoire de l’Espagnol Rafael Nadal à Roland-Garros, la septième couronne mondiale décrochée par le Britannique Lewis Hamilton en formule 1, les records du monde battus par le Suédois Armand Duplantis au saut à la perche, les deux derniers titres mondiaux en biathlon du Français Martin Fourcade ou bien encore la cinquième victoire consécutive des joueuses de l’Olympique lyonnais (OL) dans la Ligue des champions féminine.

L’année a également été marquée par la disparition de grandes figures du monde du sport, dont certaines, comme Diego Maradona ou Kobe Bryant, étaient de véritables icônes.

La Russie, accusée d’avoir transgressé les règles antidopage à grande échelle a été suspendue de toutes les compétitions internationales pour les deux prochaines années.

Enfin, de nombreux sportifs se sont engagés dans un combat social et politique. Aux États-Unis, plusieurs athlètes, et notamment des stars de la NBA, ont pris fait et cause pour le mouvement « Black Lives Matter », tandis que certains jeunes footballeurs français tels Kylian Mbappé ou Antoine Griezmann se sont prononcés contre le racisme ou les violences policières.

Athlétisme : Duplantis toujours plus haut

La saison 2020 d’athlétisme a été fortement perturbée par l’annulation de presque tous les grands rendez-vous de l’année. Mais certains sportifs se sont tout de même illustrés, notamment le perchiste Armand Duplantis. Élu athlète de l’année 2020 par la Fédération internationale d’athlétisme, le jeune Suédois de vingt et un ans a connu une année faste. Le 8 février, lors du meeting en salle de Toruń en Pologne, il franchit une hauteur de 6,17 mètres, battant le record du monde détenu jusqu’alors par le Français Renaud Lavillenie (6,16 mètres en 2014). Une semaine plus tard, lors du meeting en salle de Glasgow en Écosse, Armand Duplantis porte son record à 6,18 mètres. Enfin, le 17 septembre, dans le stade olympique de Rome, il détrône la légende ukrainienne Sergueï Bubka de la meilleure performance en plein air avec un saut à 6,15 mètres. En franchissant au moins 6 mètres à dix reprises cette année, Armand Duplantis s’affirme assurément comme le nouveau maître de la perche.

Le coureur ougandais Joshua Cheptegei se distingue lui aussi cette année en s’emparant de deux records du monde détenus jusque-là par l’Éthiopien Kenenisa Bekele. Il établit le premier lors du meeting de Monaco, le 14 août, sur la distance du 5 000 mètres en terminant sa course en 12 min 35 s 36. Joshua Cheptegei signe son deuxième record, celui du 10 000 mètres, le 7 octobre à Valence, en Espagne, avec un temps de 26 min et 11 s. Il détient également depuis février la meilleure performance jamais réalisée lors d’un 5 000 mètres sur route. Chez les femmes, la Vénézuélienne Yulimar Rojas a amélioré le record du monde en salle du triple saut avec un bond à 15,43 mètres.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Médias de l’article

Soutien des joueurs de la NBA au mouvement Black Lives Matter

Soutien des joueurs de la NBA au mouvement Black Lives Matter
Crédits : Kim Klement/ Pool/ Getty Images

photographie

Finale de la Ligue des champions de football 2020 : Bayern Munich-PSG

Finale de la Ligue des champions de football 2020 : Bayern Munich-PSG
Crédits : Matt Childs/ Pool/ EPA-EFE

photographie

Finale du Championnat d’Europe féminin de handball 2020 : France-Norvège

Finale du Championnat d’Europe féminin de handball 2020 : France-Norvège
Crédits : Bo Amstrup/ Ritzau Scanpix/ EPA-EFE

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Félicien BONCENNE, « SPORT - L'année 2020 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2020/