AVIRON, sport

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'aviron est sport olympique depuis 1900 pour les hommes – des régates étaient prévues en 1896, mais ne purent se dérouler en raison des caprices de la météo –, et depuis 1976 pour les femmes. Les épreuves se déroulent sur 2 000 mètres, dans des lignes d'eau d'une largeur comprise entre 12,50 et 15 mètres, délimitées par des bouées disposées selon un intervalle de 12,50 mètres. La profondeur minimale du plan d'eau est de 3,50 mètres. Deux types d'embarcation existent : les bateaux de pointe (qui comportent une seule rame par rameur) et de couple (deux rames). Chez les hommes, les épreuves olympiques sont : en pointe, le deux sans barreur et le quatre sans barreur ; en couple, le skiff, le double scull (ou deux de couple), le quatre de couple et le huit. Pour les femmes, le deux sans barreuse est l'unique épreuve de couple, alors que, en pointe, le skiff, le quatre de couple et le huit figurent au programme olympique. Depuis 1974 existe une catégorie « poids légers » (le poids maximal d'un rameur est de 72,5 kg et le poids moyen de l'équipage ne doit pas dépasser 70 kg ; le poids maximal d'une rameuse est de 59 kg et le poids moyen de l'équipage ne doit pas excéder 57 kg). Les poids légers participent aux jeux Olympiques depuis 1996 ; les épreuves sont le deux de couple et le quatre sans barreur pour les hommes, le deux de couple pour les femmes.

Si l'on ne peut pas encore parler d'aviron au sens sportif du terme, la première régate mettant aux prises des bateliers, le Doggett's Coat and Badge, se déroule en 1716 sur la Tamise, sur une distance de plus de 8 kilomètres. La première course annuelle opposant les huit des universités d'Oxford et de Cambridge sur la Tamise, sur une distance de 6 838 mètres entre Putney et Mortlake, a lieu en 1829 ; cette épreuve demeure un rendez-vous annuel important pour les Britanniques. Les régates de Henley naissent en 1839. En France, les premières régates sont organisées en 1834 sur le bassin de La Villette à Paris par Hippolyte Duchesne, inspecteur de la Navigation. Le développement des sports nautiques aboutira à la création, le 10 février 1853, de la Société des régates parisiennes (S.R.P.) ; Hippolyte Duchesne en est le président d'honneur et Lucien Môre le président actif. La S.R.P. va élaborer les premiers règlements. Elle organise, toujours en 1853, les Championnats de la Seine ; cette épreuve est considérée comme la première compétition sportive – tous sports confondus, au sens moderne du terme –, à s'être déroulée en France ; Frédéric Lowe, du Cercle nautique d'Asnières, s'impose. Outre-Manche, un Championnat du monde professionnel de skiff, remporté par Edward Hanlan, est organisé en 1882. En 1891, en Suisse, se déroule la première édition des régates de Lucerne, qui demeurent au début du xxie siècle un rendez-vous important du calendrier sportif. La Fédération internationale des sociétés d'aviron, la plus ancienne fédération sportive mondiale, est créée le 25 juin 1892 à Turin par des représentants de la France, de la Belgique, de la Suisse et de l'Italie. La Fédération française des sociétés d'aviron, qui réunit l'Union nautique des sociétés du Sud-Ouest (fondée en 1879), l'Union des sociétés d'aviron de France (1882) et la Fédération des sociétés nautiques du nord de la France (1889), est fondée en 1893. Toujours en 1893, des Championnats d'Europe sont organisés. Ils cesseront d'exister en 1974, année à partir de laquelle les Championnats du monde – créés en 1962 – deviennent annuels. La première édition des Championnats du monde féminins a lieu en 1974.

La première vedette de l'aviron est l'Américain d'origine irlandaise John Kelly, champion olympique du skiff et du double scull en 1920, champion olympique du double scull en 1924. Son cousin Paul Costello est champion olympique du double scull trois fois consécutivement (1920, 1924 et 1928). Le Britannique Jack Beresford remporte trois médailles d'or (skiff en 1924, quatre sans barreur en 1932, double scull en 1936) et deux médailles d'argent (skiff en 1920, huit en 1928) lors des jeux Olympiques. Après guerre, le Soviétique Viatcheslav Ivanov obtient trois médailles d'or en skiff (1956, 1960 et 1964), tout comme le Finlandais Pertti Karpinen (1976, 1980, 1984), alors que le Norvégien Olaf Tufte s'en adjuge deux (2004, 2008). Quant au Britannique Steven Redgrave, il réussit l'exploit de remporter cinq médailles d'or consécutive [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  AVIRON, sport  » est également traité dans :

BERESFORD JACK (1899-1977)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 354 mots

Le rameur britannique Jack Beresford s'est construit un exceptionnel palmarès, dans les années 1920 et 1930, brillant aux jeux Olympiques (5 médailles, dont 3 en or) comme aux régates de Henley. Jack Beresford Wiszniewski est né le 1 er  janvier 1899 à Londres. Mobilisé durant la Première Guerre mondiale, il est blessé en France en 1918. De retour à Londres, il travaille dans la fabrique de meuble […] Lire la suite

HANDISPORT

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 668 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sports d'été »  : […] À l'instar des jeux Olympiques, l' athlétisme est la discipline reine des jeux Paralympiques. Les épreuves sont ouvertes à de multiples handicapés (paraplégiques, tétraplégiques et assimilés, amputés, déficients visuels, infirmes moteurs cérébraux). Des épreuves d'athlétisme figurèrent aux Jeux internationaux de Stoke Mandeville en 1952 ; l'athlétisme est sport paralympique depuis la première édit […] Lire la suite

IVANOV VIATCHESLAV NICOLAÏEVITCH (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 247 mots

Le rameur soviétique Viatcheslav Ivanov fut le premier triple médaillé d'or olympique dans la prestigieuse épreuve du skiff. Viatcheslav Nicolaïevitch Ivanov est né le 30 juillet 1938 à Moscou. Lors des jeux Olympiques de Melbourne, en 1956, il accélère la cadence à 200 mètres de la ligne d'arrivée, dépasse l'Australien Stuart MacKenzie, et termine 5 secondes avant lui, en ayant couvert les 2 000  […] Lire la suite

KARPPINEN PERTTI (1953- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 359 mots

Le rameur finlandais Pertti Karppinen remporta trois médailles d'or olympiques consécutivement dans l'épreuve du skiff (1976, 1980, 1984) . À cet exploit, il ajoute deux titres de champion du monde (1979, 1985), ce qui lui vaut de présenter l'un des plus beaux palmarès de l'histoire de l'aviron. Pertti Karppinen est né le 17 février 1953 à Vehmaa, dans le sud-ouest de la Finlande. L'aisance et la […] Lire la suite

REDGRAVE STEVEN (1962- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 326 mots
  •  • 1 média

Le 23 septembre 2000 à Penrith Lakes, sur le plan d'eau qui accueille les épreuves d'aviron des jeux Olympiques de Sydney, le Britannique Steven Redgrave en s'imposant en quatre sans barreur, associé à Matthew Pinsent, Tim Foster et James Crackwell, marque l'histoire de l'aviron et entre dans la légende du sport : il remporte son cinquième titre olympique consécutivement ; aucun rameur n'a réussi […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « AVIRON, sport », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/aviron-sport/