Françoise AUBIN

directeur de recherche au C.N.R.S. et à la Fondation nationale des sciences politiques (C.E.R.I)

AÏMAG

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 123 mots

À l'origine, chez les peuples turcs , mongols et parfois toungouso-mandchous, l'aïmag (ou aïmak, ou ayimaq) est une unité sociale plus ou moins étendue qui repose sur la parenté patrilinéaire. À partir du XIIIe siècle, chez les Mongols, c'est une sous-tribu ayant un territoire de nomadisation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aimag/#i_0

BOURIATES

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 394 mots

On appelle « Bouriates » (ou Burjad selon la transcription scientifique du nom indigène) une population mongole (branche des Mongols septentrionaux) installée principalement dans la région du lac Baïkal (sud-ouest de la Sibérie orientale) et intégrée au monde russe depuis le xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouriates/#i_0

ČAKHAR ou TCHAKHAR

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 805 mots

Principale tribu des grands khāns mongols du xvie siècle, les Čakhar (ou Tchakhar ou Chakhar) sont les descendants de Gengis khān. Au début du xviie siècle, leur souverain, le grand khān Ligdan khān (ou Legdan khān, ou Lingdan khān), dont le règne se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cakhar-tchakhar/#i_0

ČOIBALSAN KHORLŌGHĪN (1895-1952)

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 340 mots

Qualifié de « Staline mongol », il repose aux côtés de Sükhe-Bātor, le « Lénine mongol », dans un mausolée dressé sur la place centrale d'Ulān-Bātor, au pied du palais gouvernemental. Issu d'un milieu pauvre, Čoibalsan reçoit une éducation soignée pour son temps et son milieu, d'abord dans une lamaserie puis dans la première école secondaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khorloghin-coibalsan/#i_0

DZOUNGARIE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 306 mots

Nom que les Européens ont donné au second khānat fondé au xviie siècle en Asie centrale par les Mongols occidentaux ou Oirat, dénommés à cette époque les Jüngar (ou, en transcription vulgaire, Djoungar, ou encore Dzoungar) . La Dzoungarie (ou Jüngarie) est située dans la région du Tarbagatai et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dzoungarie/#i_0

ELEUTH

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 172 mots

Nom sous lequel les Mongols occidentaux ou Oïrat ont été connus dans l'Europe des Lumières, par déformation du nom original « Ölöt ». La popularisation du nom d'Eleuth doit être attribuée au père Amiot (1718-1793), un jésuite missionnaire qui demeura en Chine de 1750 à sa mort. Intime de l'empereur mandchou Qianlong, il fut l'un des principaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eleuth/#i_0

HORDE BLANCHE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 131 mots

Nom donné au khānat fondé dans le Kazakhstan actuel par Orda, frère de Batu et fils aîné de Jöči, lui-même le premier-né de Gengis-khān. Nominalement vassale de la Horde d'or , la Horde blanche fait peu parler d'elle jusqu'à l'époque où Tuqtamiš (Tuqtamich), son souverain (1376/77-1406/07), réunit pour un temps (1381-1395) les deux khānats sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horde-blanche/#i_0

HORDE D'OR

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 646 mots

Nom sous lequel est connu le khānat fondé dans les plaines russes, au nord de la mer Noire et de la Caspienne, par la branche gengiskhanide aînée au xiiie siècle . La région, occupée au sud par des nomades de race turque, les Kiptchak (ou Coman ou Polovtsy), au nord par les Bulgares de la Volga et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horde-d-or/#i_0

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Altan GOKALP, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Denys LOMBARD, 
  • E.U., 
  • Françoise AUBIN, 
  • Jean-Louis TRIAUD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 31 579 mots

Il existe de nos jours une communauté d'attitudes et de sentiments à travers le monde musulman. Il y a en premier lieu une solidarité internationale de ce qu'on peut appeler l'appareil de l'islam. Certes, il n'y a pas de clergé dans l'islam, au sens d'une hiérarchie disposant de pouvoirs sacramentels, comme dans le christianisme avec le contrôle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_0

JURCHEN ou JÜRČEN

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 559 mots

Ancien peuple de chasseurs forestiers semi-nomades tungus (ou protomandchous), originaire de la Mandchourie orientale. Connu depuis le viie siècle, les Jürčen sont assujettis à un peuple protomongol, les Kitan, depuis la fondation de la dynastie Liao dans le nord de la Chine et en Mandchourie . Dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jurchen-jurcen/#i_0

KALMOUKS

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 494 mots

La vaste migration, qu'accomplit au début du xviie siècle une branche des Mongols occidentaux, des bouddhistes lamaïstes, depuis le nord de l'actuel Turkestan chinois (le Nord-Xinjiang), jusqu'aux steppes alors limitrophes de l'Empire russe entre Caspienne et mer Noire, et l'exode entrepris en sens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalmouks/#i_0

KHALKHA

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 522 mots

Ethnie principale de la République mongole (qui s'est appelée successivement Mongolie-Extérieure puis république populaire de Mongolie), les Khalkha (ou Qalq-a, ou Xalx) étaient estimés à 1 777 730 en 1993, ce qui représente 78,8 p. 100 de la population totale du pays (2 256 000 hab.). Ils appartiennent au groupe ethno-linguistique des Mongols […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khalkha/#i_0

KITAN ou KHITAN

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 624 mots

Ancien peuple de pasteurs nomades protomongols, connu depuis le ive siècle, qu'on trouve installé à la fin du viiie siècle sur le territoire des actuelles Mongolie-Intérieure et république populaire de Mongolie. En 926, son chef Abaoji (872-926, du clan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kitan-ou-khitan/#i_0

MANDCHOUS

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 091 mots

Membres du groupe toungouso-mandchou (sous-groupe des Tungus méridionaux) les Mandchous (Manchu ou Manču) sont localisés principalement en Mandchourie (ou, pour adopter la terminologie moderne, dans la Chine du Nord-Est) ainsi que, sporadiquement, en diverses provinces de la Chine proprement dite et en Mongolie-Intérieure. Complètement sinisés, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandchous/#i_0

MENGJIANG [MONG-KIANG]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 243 mots

État fantoche créé le 22 novembre 1937 par les Japonais, dans la partie orientale de la Mongolie-Intérieure, sur le modèle du Manzhouguo fondé en Mandchourie en 1932. Formé d'une fédération de trois gouvernements « autonomes », le Shānxi septentrional, le Čakhar méridional et la Mongolie-Intérieure (respectivement désignés par les noms chinois de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mengjiang-mong-kiang/#i_0

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 602 mots

La Mongolie est le creuset d'où sont sorties les races turque et mongole, parentes ou proches par leur langue comme par certains traits ethniques et culturels. En cette terre dure à l'homme, l' élevage nomade s'est trouvé être la forme d'économie la mieux adaptée aux conditions naturelles. Non que l'agriculture et la vie sédentaire y aient été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_0

MONGOLIE, République mongole

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Marie-Dominique EVEN
  •  • 7 835 mots

De l'indépendance de la Mongolie-Extérieure en 1911 à la proclamation de la République populaire en 1924, puis à la généralisation de la collectivisation à la fin des années 1950, jusqu'au rejet du communisme et de la tutelle soviétique en 1990 et à la proclamation de la République de Mongolie (Mongol uls, littéralement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-republique-mongole/#i_0

OÏRAT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 2 093 mots

En 1207, Gengis-khan, proclamé depuis l'année précédente empereur, envoyait son fils aîné J̌öči à la conquête des peuples de la forêt de la Sibérie méridionale (cf. mongolie - Histoire). C'est ainsi que les Oirat, qui nomadisaient le long de l'Enisei à l'ouest du lac Baikal, entrèrent dans l'orbite de la confédération […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oirat/#i_0

ÖNGÜT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 415 mots

Ancien peuple descendant d'une branche des Turcs Shato, qui avaient attaqué la Chine du Nord au xe siècle. Connus aussi sous le nom chinois de Bai Dada (« Tatars blancs », par opposition aux Hei Dada, « Tatars noirs » ou Mongols gengiskhānides), on trouve les Öngüt au début du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ongut/#i_0

ORDOS

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 139 mots

Nom désignant à la fois un peuple mongol et la contrée qu'il occupe depuis la fin du xve siècle : en gros le Hetao (ou Borotoqai en mongol), soit la région comprise dans la grande boucle que dessine le fleuve Jaune au nord de la grande muraille de Chine (des divagations du fleuve Jaune postérieures au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordos/#i_0

QARA-KITAI ou KARA KITAY

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 275 mots

Dit aussi Xi Liao (Liao occidental), l'empire Qara-Kitai (ou Kitan noir) fut fondé au Turkestan par un groupe de Kitan qui, sous la conduite du prince Yelü Dashi, avaient échappé en 1125 à la destruction par les Jürčen de son royaume, le Liao, situé en Chine du Nord. La capitale en était Balasagun, dans la vallée du Ču, à l'ouest du lac Issyk-kul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qara-kitai-kara-kitay/#i_0

RASHĪD AL-DĪN (1247-1318)

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 276 mots

Conseiller et historien des Īlkhān, les souverains mongols d'Iran aux xiiie et xive siècles, Rashīd al-Dīn est issu d'une famille de médecins juifs d'Hamadan et converti à l'islam orthodoxe ; médecin de la cour mongole, représentant de l'élite cultivée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rashid-al-din/#i_0

RUANRUAN [JOUAN-JOUAN]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 246 mots

Confédération de tribus nomades d'origine protomongole, qui s'est étendue au ve siècle sur tout le territoire de la Mongolie et de la Mandchourie occidentale actuelles . D'abord dépendant des Xianbei (les vainqueurs en 155 des Xiongnu), les Ruanruan les évincent sous le règne de leur chef Shelun vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruanruan-jouan-jouan/#i_0

SAMBŪ ŽAMSRANGÎN (1895-1972)

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 112 mots

Président du grand Khural (Assemblée nationale) de la république populaire de Mongolie et, par conséquent, chef de l'État mongol. Né en servage dans l' Aïmag central, Sambū adhère au Parti révolutionnaire mongol dès 1922 ; il travaille au ministère de l'Économie rurale de 1936 à 1938, puis fait carrière dans la diplomatie jusqu'en 1954. Il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zamsrangin-sambu/#i_0

SÜKHE-BĀTOR ou SÜKHBĀTAR DAMDINY (1893-1923)

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 296 mots

Sükhe-Bātor, surnommé le « Lénine mongol », est considéré comme l'âme de la révolution mongole. Issu d'un milieu déshérité, il entre en 1918, à l'époque de la Mongolie autonome, comme typographe à l'imprimerie d'Urga, et là, il est touché par les idées nouvelles russes. En 1919, il organise un cercle de révolutionnaires avec des hommes d'origine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sukhe-bator-sukhbatar/#i_0

TABGATCH, chin. TUOBA [T'O-PA]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 103 mots

Ancienne peuplade d'Asie centrale, également connue sous son nom chinois de Tuoba. Issue d'une branche des Xianbei, elle est reconnue maintenant, d'après sa langue (quelques mots conservés dans les sources chinoises), comme appartenant à l'ethnie mongole. Elle fonde, à la fin du ive siècle, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tabgatch-tuoba/#i_0

TANGUT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 612 mots

Ancien peuple d'origine tibétaine, également dénommé Mi-ñag, les Tangut fondent, vers la fin du xe siècle, dans le nord-ouest de la Chine (actuelles provinces du Shǎnxi et du Gansu, et régions de l'Ordos et du Qinghai ou Kökö-nōr), sous la direction de la dynastie Toba (nom chinois : Li), un empire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tangut/#i_0

TOUNGOUSES ou TOUNGOUZES

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 675 mots

Groupe de peuples, de type mongoloïde, les Toungouses, ou Toungouzes (Tungus) occupaient au xviie siècle la plus grande partie de la Sibérie orientale, de l'Extrême-Orient russe et de la Mandchourie. En Russie, les Toungouses sont éparpillés sur un territoire allant de l' Ienisseï au début à la mer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toungouses-toungouzes/#i_0

TOUVA ou TUVA RÉPUBLIQUE DE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 082 mots

République de la fédération de Russie située au cœur de l'Asie, entre la Sibérie (territoires de l' Altaï à l'ouest et de Krasnoïarsk au nord, région d' Irkoutsk au nord-est, République bouriate à l'est) et la Mongolie (au sud, région de la dépression des grands lacs mongols) : la capitale de Touva (ou Tuva), Kyzyl, est réputée représenter le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/touva-tuva/#i_0

TSEDENBAL IUMŽĀGĪN (1916-1991)

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 107 mots

Chef du gouvernement de la république populaire de Mongolie après la mort en 1952 du « Staline mongol », Čoibalsan, et premier secrétaire du Parti populaire révolutionnaire mongol après 1958, Tsedenbal avait une formation d'économiste (études à l'Institut d'économie et de finances à Moscou ; vice-ministre puis ministre des Finances en 1939 et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iumzagin-tsedenbal/#i_0

TUJUE [T'OU-KIUE]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 568 mots

Confédération de tribus nomades d'origine prototurque qui, venant de l'Altaï, a succédé en Asie centrale , à partir du milieu du vie siècle, à l'empire Ruanruan . Elle est désignée communément, dans les travaux occidentaux, par son nom chinois de Tujue, plutôt que par son nom autochtone de Türk, afin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tujue-t-ou-kiue/#i_0

TÜMET

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 396 mots

Peuple mongol se rattachant au groupe ethno-linguistique des Mongols orientaux et qui connut la gloire entre 1543 et 1582, sous le règne de son souverain Altan khān, le redoutable ennemi de la Chine des Ming, l'introducteur du lamaïsme en Mongolie et le fondateur de la plus ancienne ville de l'époque moderne en régions mongoles. Après leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumet/#i_0

TURKESTAN RUSSE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 648 mots

La région d' Asie centrale , qui est limitée au nord par la Sibérie , au sud par l'Iran, l'Afghanistan, l'Inde et le Tibet, à l'ouest par la mer Caspienne , à l'est par la Mongolie et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turkestan-russe/#i_0

ULĀN-BĀTOR, ULĀN-BĀTAR ou OULAN-BATOR

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 404 mots

Nom donné en 1924, lors de la constitution de la république populaire de Mongolie, à la capitale du pays, appelée jusqu'alors par les Russes et les étrangers Urga puis Khüree. Ulān-Bātor signifie littéralement « le héros rouge ». Sa modernisation à la manière soviétique, commencée en 1934, s'est poursuivie inlassablement, surtout à partir de 1951. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulan-bator-ulan-batar-oulan-bator/#i_0

UNGERN-STERNBERG ROMAN VON (1885-1921)

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 236 mots

Baron d'origine balte et général de l'armée tsariste ; appelé aussi Roman Ungern von Sternberg. Dans les désordres de la contre-révolution blanche en Sibérie orientale et en Asie centrale, il prétend être une réincarnation de Gengis-khān, destinée à unifier les Mongols et à les conduire à l'assaut du bolchevisme et de l'hébraïsme. Il commence son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-von-ungern-sternberg/#i_0

XIANBEI [SIEN-PEI]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 206 mots

Nomades pasteurs et chasseurs originaires de l'Asie orientale (région du Liaodong au nord de la Corée), apparus vers le ~ iiie siècle. En ~ 155, à l'époque où les Han dominent la Chine, ils établissent, sous la direction de leur souverain Tanshihuai (~181-~141), un empire nomade éphémère , au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xianbei-sien-pei/#i_0

XIONGNU [HIONG-NOU]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 417 mots

Première confédération de pasteurs nomades connue en Asie orientale , qui apparaît sur le territoire de l'actuelle Mongolie comme une puissance redoutable à la fin du ~ iiie siècle, alors que l'Empire chinois est en voie de création. C'est à ce moment que se nouent pour la première fois entre Chinois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xiongnu-hiong-nou/#i_0

YASAK

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 250 mots

Forme turque sous laquelle le mot mongol de jasag, qui signifie loi, droit, ordre politique et social, a été popularisé à diverses occasions. Le yasak (yasaq), ou plus couramment yāsa, de l'époque gengiskhānide est considéré par la tradition comme le corps de lois, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yasak/#i_0