ČAKHAR ou TCHAKHAR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Principale tribu des grands khāns mongols du xvie siècle, les Čakhar (ou Tchakhar ou Chakhar) sont les descendants de Gengis khān. Au début du xviie siècle, leur souverain, le grand khān Ligdan khān (ou Legdan khān, ou Lingdan khān), dont le règne se situe entre 1604 et 1634, tente de reconstituer la puissance mongole effritée par les rivalités internes. Mais il se heurte au pouvoir grandissant des Mandchous, lesquels l'écrasent en 1634 avant de s'instaurer maîtres de la Chine en 1644 sous le nom dynastique des Qing. Leur insubordination dans le nouvel empire mandchou incite leurs vainqueurs à les priver de leur noblesse gengiskhānide héréditaire et à les morceler en petites unités administrativo-territoriales sans unité politique. De sorte que les Čakhar, localisés principalement en Mongolie-Intérieure dans la région de Kalgan et de Dolōn-nōr (on en rencontre aussi, à l'heure actuelle, en petit nombre dans le nord-est de la République mongole et au Turkestan chinois, dans la région de l'Ili), ne sont pas regroupés en une confédération (čigulgan) comme les autres ethnies mongoles de la Mongolie-Intérieure. Après quelques remaniements, on les trouve, à l'époque Qing et dans les premières années de la République, répartis en huit bannières (qošigun) et quatre süreg (littéralement « troupeaux ») qui sont des zones de pâturages réservées aux troupeaux impériaux et gardées par des fragments déterminés de la population. C'est un système propre à la région čakhar, placé sous l'autorité d'amban, fonctionnaires mongols nommés par la cour sino-mandchoue et responsables devant un gouverneur mandchou (dutong). À partir de 1928, le pays čakhar est incorporé avec d'autres régions mongoles et plusieurs sous-préfectures chinoises (xian) dans une province unique, de type chinois, qui prend le nom de Čakhar. La capitale en est Kalgan (Zhangjiakou en chinois), vieille cité frontalière, jadis enrichie par le trafic caravanier et le commerce que les firmes américaines et européennes (principalement suédoises et anglaises) entretenaient avec le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S. et à la Fondation nationale des sciences politiques (C.E.R.I)

Classification


Autres références

«  CAKHAR ou TCHAKHAR  » est également traité dans :

MENGJIANG [MONG-KIANG]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 240 mots

État fantoche créé le 22 novembre 1937 par les Japonais, dans la partie orientale de la Mongolie-Intérieure, sur le modèle du Manzhouguo fondé en Mandchourie en 1932. Formé d'une fédération de trois gouvernements « autonomes », le Shānxi septentrional, le Čakhar méridional et la Mongolie-Intérieure (respectivement désignés par les noms chinois de Jinbei, de Chanan et de Suiyuan), le Mengjiang, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mengjiang-mong-kiang/#i_21981

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 559 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « La conquête mandchoue »  : […] Une vingtaine d'années après la mort d'Altan-khan, un prince čakhar, seul grand-khan authentique, Ligdan-khan, tentait à son tour de regrouper autour de lui les fiefs éparpillés et de mater les insoumissions . Mais, à ce moment, le vent de l'histoire tournait au profit d'une troisième puissance barbare qui, après les Turcs et les Mongols, se lançait à la conquête des steppes et de la Chine : les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_21981

TÜMET

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 394 mots

Peuple mongol se rattachant au groupe ethno-linguistique des Mongols orientaux et qui connut la gloire entre 1543 et 1582, sous le règne de son souverain Altan khān, le redoutable ennemi de la Chine des Ming, l'introducteur du lamaïsme en Mongolie et le fondateur de la plus ancienne ville de l'époque moderne en régions mongoles. Après leur intégration dans l'empire mandchou en 1634-1635, les tribu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumet/#i_21981

Pour citer l’article

Françoise AUBIN, « ČAKHAR ou TCHAKHAR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cakhar-tchakhar/