TSEDENBAL IUMŽĀGĪN (1916-1991)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chef du gouvernement de la république populaire de Mongolie après la mort en 1952 du « Staline mongol », Čoibalsan, et premier secrétaire du Parti populaire révolutionnaire mongol après 1958, Tsedenbal avait une formation d'économiste (études à l'Institut d'économie et de finances à Moscou ; vice-ministre puis ministre des Finances en 1939 et 1940 ; président de la Commission du plan de 1945 à 1948). « Héros de l'Union soviétique » et récompensé de l'ordre de Lénine à la fin de la guerre contre le Japon, il fut le tenant immuable de l'alignement sur l'U.R.S.S.

—  Françoise AUBIN

Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S. et à la Fondation nationale des sciences politiques (C.E.R.I)

Classification


Autres références

«  TSEDENBAL IUMZAGIN (1916-1991)  » est également traité dans :

MONGOLIE, République mongole

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Marie-Dominique EVEN
  •  • 7 770 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les années Tsedenbal (1952-1984) »  : […] À la mort de Čoibalsan (1952), son protégé, Tsedenbal , économiste formé à Irkoutsk, lui succède comme président du conseil. Hormis entre 1954 à 1958, Tsedenbal conservera également la tête du parti en tant que secrétaire du comité central. Une nouvelle campagne de collectivisation démarre en 1953, fondée au départ sur le volontariat des éleveurs. En 1958, le rattachement aux coopératives de prod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-republique-mongole/#i_21718

Pour citer l’article

Françoise AUBIN, « TSEDENBAL IUMŽĀGĪN - (1916-1991) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iumzagin-tsedenbal/