Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SHAKESPEARE WILLIAM (1564-1616)

Articles

  • SHAKESPEARE WILLIAM

    • Écrit par Henri FLUCHÈRE
    • 8 303 mots
    • 3 médias

    Il serait passionnant de tracer la courbe de la réputation de Shakespeare, car aucune œuvre, la Bible mise à part, n'a suscité autant de commentaires, sollicité autant de chercheurs, donné lieu à autant de controverses. Mais le consensus sur la grandeur et la profondeur de l'œuvre est universel. Depuis...

  • SHAKESPEARE WILLIAM - (repères chronologiques)

    • Écrit par Jean-François PÉPIN
    • 262 mots

    26 avril 1564 Baptême de Shakespeare à Stratford-sur-Avon, dans le comté du Warwickshire.

    27 novembre 1582 Mariage de William Shakespeare avec Anne Hathaway.

    1592 Peste de Londres, qui contraint les compagnies à interrompre leurs représentations.

    1593 Publication de Vénus et Adonis, premier...

  • CORIOLAN (mise en scène C. Schiaretti)

    • Écrit par Didier MÉREUZE
    • 1 175 mots

    Il y un côté « hussard noir » du théâtre chez Christian Schiaretti. Successeur depuis 2002 de Roger Planchon à la tête du T.N.P. à Villeurbanne, après avoir été dix ans directeur du Centre dramatique national de Reims, il ne cesse d'y défendre un théâtre ancré dans le politique et dans l'Histoire,...

  • HAMLET (mise en scène P. Brook)

    • Écrit par Christian BIET
    • 1 071 mots

    « Qui est là ? ». C'est la première réplique d'Hamlet. C'était aussi le titre du travail de recherche présenté, il y a trois ans, par Peter Brook. « Qui est là », sur cette scène ? Et qu'est-ce qui est là ? Du théâtre, des corps, un corps en mouvement surtout, des mots proférés,...

  • HAMLET, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 1 101 mots
    • 1 média

    La Tragique histoire d'Hamlet, prince du Danemark (représentée en 1601 et en 1603) est probablement la tragédie de William Shakespeare (1564-1616) qui a fait couler le plus d'encre, tant est grand le pouvoir de fascination de son héros. C'est une pièce complexe, foisonnante, qui s'inscrit...

  • LA NUIT DES ROIS, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 1 107 mots

    Cette comédie majeure de William Shakespeare (1564-1616), publiée pour la première fois en 1623, fut sans doute écrite pour être jouée à l'Épiphanie de 1601. Moment où le temps païen reprend le pas sur le temps chrétien, la « Douzième Nuit », pour reprendre le titre original de la pièce (...

  • LA TEMPÊTE, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 1 065 mots

    Comptant parmi les dernières pièces de William Shakespeare (1564-1616), La Tempête, qui fut jouée pour la première fois en 1611, est une tragi-comédie romanesque, comme Pericles (1609) ou Le Conte d'hiver (1623). Ce genre dramatique est caractérisé par un dénouement heureux succédant...

  • LE CONTE D'HIVER, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 1 247 mots

    Le Conte d'hiver, qui compte parmi les quatre dernières pièces de William Shakespeare (1564-1616), appartient au genre hybride des « romances », ou tragi-comédies romanesques, au même titre que La Tempête. Joué en 1611, il est publié pour la première fois en 1623 dans les œuvres complètes...

  • LE ROI LEAR, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 1 046 mots

    Publié pour la première fois en 1608, Le Roi Lear, dont Victor Hugo admirait la « construction inouïe », est l'une des grandes tragédies de la maturité de William Shakespeare (1564-1616), l'une des plus intensément émouvantes aussi. Inspirée entre autres du chroniqueur médiéval Holinshed,...

  • LE SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 995 mots

    Cette comédie de William Shakespeare (1564-1616), représentée pour la première fois vers 1595-1596 (première édition en 1600), fut probablement écrite à l'occasion d'un mariage aristocratique, d'où son aspect d'épithalame (pièce lyrique composée à l'occasion d'un mariage). En effet, ...

  • MACBETH (mise en scène A. Mnouchkine)

    • Écrit par Didier MÉREUZE
    • 1 070 mots

    Le 29 mai 1964, Ariane Mnouchkine et une dizaine de comédiens et techniciens issus de l'Association théâtrale des étudiants de Paris fondaient le Théâtre du Soleil, société coopérative ouvrière de production. Quatre ans plus tard, ils investissaient la Cartoucherie de Vincennes, transformant...

  • OTHELLO, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 1 330 mots
    • 1 média

    Jouée pour la première fois sans doute en 1604 et publiée en 1622, cette tragédie de William Shakespeare (1564-1616) emprunte les éléments principaux de son intrigue à une nouvelle italienne du xvie siècle parue à Venise en 1565. Il semble impossible de déterminer si le dramaturge anglais...

  • RICHARD III, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 1 039 mots
    • 3 médias

    Le drame historique intitulé La Tragédie du roi Richard III (publiée pour la première fois en 1597) est le dernier volet de la première tétralogie shakespearienne (comprenant les trois parties d'Henry VI), fresque historique qui retrace les luttes fratricides de la guerre des Deux-Roses...

  • ROMÉO ET JULIETTE, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 905 mots

    Pièce mythique, Roméo et Juliette, composée vers 1595 et publiée en 1597, est sans doute la tragédie la plus bouleversante de William Shakespeare (1564-1616). À partir de sources préexistantes (Masuccio de Salerne, Luigi Da Porto, Bandello), le dramaturge fait des jeunes amants tragiques le...

  • SONNETS, William Shakespeare - Fiche de lecture

    • Écrit par Line COTTEGNIES
    • 1 341 mots

    Les Sonnetsde William Shakespeare (1564-1616) ont été publiés en 1609 par le libraire-éditeur Thomas Thorpe, sans doute sans l'autorisation de l'auteur. Il est probable, cependant que, comme presque toute poésie lyrique de cette période, ils aient connu auparavant une circulation manuscrite au sein...

  • TITUS ANDRONICUS (mise en scène L. Hemleb)

    • Écrit par Christian BIET
    • 1 043 mots

    Depuis le xviiie siècle et Samuel Johnson, qui pensait que le grand Shakespeare ne pouvait s'être rendu coupable de cette tragédie vraiment trop sanglante, l'aversion pour La Très Lamentable Histoire de Titus Andronicus a longtemps marqué la critique. T. S. Eliot jugeait « Titus...

  • ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

    • Écrit par Elisabeth ANGEL-PEREZ, Jacques DARRAS, Jean GATTÉGNO, Vanessa GUIGNERY, Christine JORDIS, Ann LECERCLE, Mario PRAZ
    • 28 170 mots
    • 30 médias
    ...Sénèque à la splendeur d'une floraison qui n'a pas d'égal en dehors de la Grèce antique, si diverses que soient les inspirations de Marlowe, Chapman, Messinger, Webster et Ford, on ne peut célébrer quelque vertu de l'un d'entre eux sans qu'elle ne se retrouve accrue et plus brillante chezShakespeare.
  • BLACKFRIARS THÉÂTRE DES

    • Écrit par Universalis
    • 368 mots

    Le nom de Blackfriars désigne en fait à Londres deux théâtres distincts, dont le second est resté célèbre pour avoir abrité durant la saison d'hiver (après 1608) les King's Men, la troupe dont faisait partie Shakespeare comme dramaturge attitré mais aussi comme acteur.

    Le nom de...

  • BRANAGH KENNETH (1960- )

    • Écrit par Universalis
    • 491 mots

    Comédien, réalisateur et scénariste britannique, né le 10 décembre 1960 à Belfast, en Irlande du Nord.

    À 9 ans, Kenneth Charles Branagh quitte l'Irlande du Nord avec sa famille pour s'installer à Londres. Enfant, il joue dans des pièces montées par son école. En 1981, il sort diplômé de la Royal...

  • BROOK PETER (1925-2022)

    • Écrit par Georges BANU
    • 2 583 mots
    • 3 médias
    Après quelques spectacles remarqués, le directeur du nouveau festival Shakespeare convie Peter Brook à Stratford où il monte Peines d’amour perdues (1945-1946), affichant déjà son intérêt pour les œuvres dites « secondaires » du grand dramaturge, rarement jouées à l’époque. Il se libère de l’autorité...
  • CHETTLE HENRY (1560 env.-1607)

    • Écrit par Henri FLUCHÈRE
    • 691 mots

    Fils d'un teinturier de la cité de Londres, Chettle travaille comme apprenti chez un imprimeur en 1577. On le retrouve, quelque dix ans plus tard, associé de l'imprimeur John Danter. L'imprimerie était un lieu de rencontre des university wits et des dramaturges. Danter ayant...

  • DRAME - Drame romantique

    • Écrit par Anne UBERSFELD
    • 4 598 mots
    • 5 médias
    ...(Kleist) ni le Don Carlos de Hugo dans Hernani ne se laissent réduire à la limpidité du sujet classique. Les modèles du drame romantique existent : Shakespeare d'abord. Ce qu'on cherche chez lui ? La primauté de l'histoire, la violence des situations, la liberté dans la construction du récit, la diversité...
  • DUCIS JEAN-FRANÇOIS (1733-1816)

    • Écrit par Édouard GUITTON
    • 310 mots

    Chacun sait que Ducis a eu l'idée de transplanter Shakespeare sur la scène française sans savoir l'anglais, mais personne ne lit plus son théâtre, pourtant apprécié du public entre 1770 et la Révolution. L'erreur serait de prendre ces pièces pour des traductions, qu'elles n'étaient évidemment pas,...

  • ÉLISABÉTHAIN THÉÂTRE

    • Écrit par Henri FLUCHÈRE
    • 10 600 mots
    • 2 médias
    ...genre qui connaîtra une diversité infinie, depuis le Promos and Cassandra (1578) de George Whetstone (1544 env.-1587), source de Mesure pour mesure de Shakespeare, jusqu'aux drames romantiques sensationnels de Shirley (1596-1666) à la fin de la période glorieuse. Ce sont d'abord les university...
  • EDWARD II et RICHARD II (C. Marlowe et W. Shakespeare)

    • Écrit par Raymonde TEMKINE
    • 1 662 mots

    Deux drames historiques joués en 1996 nous ont fait revivre un grand pan de l'histoire de l'Angleterre au Moyen Âge, deux époques de guerres étrangères (menées contre l'Écosse, l'Irlande, la France) et, surtout, civiles : les féodaux s'y affrontent à des rois faibles et méprisés pour leur prodigalité...

  • EDWARDS MICHAEL (1938- )

    • Écrit par Pierre BRUNEL
    • 1 023 mots
    • 1 média
    ...qui « restait à faire », comme il l’a précisé lui-même. Il ne s’agissait assurément pas pour lui d’« opposer les deux auteurs l’un à l’autre », mais d’ « écouter Racine selon le possible existentiel et ontologique du français et Shakespeare selon le possible de l’anglais, de lire aussi Racine en pensant...
  • EUPHUISME

    • Écrit par Georges GRANJOUX
    • 1 589 mots
    ...reprendre l'expression de Feuillerat), et son abondance en comparaisons animales et végétales : Sidney, Nashe, et, par la suite, entre autres, Ben Jonson et Shakespeare ; si, aujourd'hui, Peines d'amour perdues (Love's Labour's Lost, 1595) n'est plus considéré comme une satire de...
  • FORD JOHN (1586-env. 1639)

    • Écrit par Henri FLUCHÈRE
    • 569 mots

    Nous savons que John Ford était issu d'une famille terrienne du Devonshire et qu'il fut baptisé à Ilsington (Devon). Il n'est pas certain qu'il soit allé à Oxford, mais il fut admis au Middle Temple, pour y faire ses études de droit, en 1602. Il est probable qu'il y resta assez longtemps, peut-être...

  • GARRICK DAVID (1717-1779)

    • Écrit par Armel MARIN
    • 154 mots

    Comédien que la postérité a retenu comme le plus grand du théâtre anglais de son époque, Garrick a dirigé le théâtre de Drury Lane de 1747 à 1776. Chef d'école, il enthousiasme son public par la vérité, le naturel de son jeu. Avec son puissant tempérament d'acteur, il impose Shakespeare, mais avec...

  • GIELGUD ARTHUR JOHN (1904-2000)

    • Écrit par Didier MÉREUZE
    • 731 mots

    Né le 14 avril 1904, fils de financier, annobli en 1953, sir Arthur John Gielgud grandit dans le quartier huppé de Kensington. Son père aurait aimé qu'il suive ses traces. Mais, en digne descendant, par sa mère, d'une lignée ininterrompue d'acteurs depuis le xviiie siècle et en...

  • GLOBE THÉÂTRE DU

    • Écrit par Andrew GURR
    • 2 402 mots

    Au début de 1599, William Shakespeare, qui, depuis 1594, faisait partie comme acteur des Lord Chamberlain's Men, alloua à ces derniers une somme équivalant à 12,5 p. 100 du coût de construction du Globe. Il agissait ainsi en tant qu'actionnaire principal de la compagnie : cette opération commerciale,...

  • GREENE ROBERT (1558 env.-1592)

    • Écrit par Universalis
    • 544 mots

    Robert Greene fut un prosateur anglais de la fin du xvie siècle et l’un des plus brillants prédécesseurs de Shakespeare dans le genre de la comédie romanesque en vers « blancs ». Il fut aussi un des premiers écrivains professionnels en Angleterre, et l’un des premiers auteurs anglais à rédiger...

  • KEAN EDMUND (1789-1833)

    • Écrit par Giles William PLAYFAIR
    • 1 159 mots

    Né en 1789 (probablement le 17 mars), ce génie turbulent, l'un des plus grands acteurs tragiques anglais, dut sa célébrité au moins autant à sa mégalomanie et à son caractère impossible qu'à la façon dont il sut interpréter les « méchants » dans les pièces de Shakespeare....

  • LA FAILLE DU TEMPS (J. Winterson) - Fiche de lecture

    • Écrit par Vanessa GUIGNERY
    • 1 004 mots

    La Faille du temps de la romancière britannique Jeanette Winterson (traduit de l’anglais par Céline Leroy, Buchet-Chastel, 2019) est le premier ouvrage d’une série lancée à l’initiative des éditions Hogarth pour commémorer le 400e anniversaire de la mort de Shakespeare. L’éditeur avait...

  • LANGHOFF MATTHIAS (1941- )

    • Écrit par Odette ASLAN
    • 1 877 mots
    Langhoff traite essentiellement des luttes pour le pouvoir, de la guerre, de la mort, et Shakespeare demeure son auteur de prédilection. En 1972, il faisait débuter Katharina Thalbach dans Othello. Puis il y eut Anatomie Titus Fall of Rome. EineShakespearekommentar (adaptation de Titus Andronicus par...
  • LITTÉRATURE & PSYCHANALYSE

    • Écrit par Jean BELLEMIN-NOEL
    • 7 706 mots
    ...figurant dans le titre d'un essai d'André Green. Il y a belle lurette qu'on s'est aperçu, Freud le tout premier et Ernest Jones à sa suite, que le drame de Shakespeare se présentait comme une reprise, rajeunie et complétée (compliquée, aussi) de la tragédie d'Œdipe roi : le père trahi demande à...

Médias

<em>Hamlet </em>de Shakespeare, mise en scène de Thomas Ostermeier

Hamlet de Shakespeare, mise en scène de Thomas Ostermeier

Laurence Olivier

Laurence Olivier

Shakespeare : œuvres

Shakespeare : œuvres

William Shakespeare

William Shakespeare