SPORT (Disciplines)Le tennis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Longtemps sport élitiste, le tennis a connu un développement considérable et une démocratisation importante à partir des années 1970. Il est également devenu un des sports les plus médiatisés depuis la suppression de la distinction entre amateurs et professionnels, et donc l'avènement de l'ère open, en 1968. La Fédération internationale de tennis, qui comptait quatre-vingt-onze pays membres en 1968, revendiquait, en 2014, deux cent six fédérations affiliées ou associées. En 2014, cent vingt-deux pays ont participé à la Coupe Davis, alors que quatre-vingt-quinze nations ont participé à la Coupe de la Fédération (Fed Cup).

Si les quatre tournois du Grand Chelem constituent les pics de la saison tennistique, l'Association des tennismen professionnels (A.T.P.) organise chaque année plus de soixante tournois, dont neuf Masters 1 000 richement dotés. De son côté, la Women's Tennis Association (W.T.A.) organise annuellement, sous l'égide de la Fédération internationale, une soixantaine de tournois.

Par ailleurs, si le tennis est un sport individuel, la Coupe Davis, qui s'ancre dans l'histoire, motive les champions, désireux d'offrir le Saladier d'argent à leur pays. L'équivalent féminin de cette compétition, la Coupe de la Fédération, a en revanche du mal à s'imposer comme un événement majeur du calendrier.

Enfin, le tennis est sport olympique. Désormais, la quête de la médaille d'or constitue un objectif essentiel pour la plupart des stars du circuit.

Les origines

L'ancêtre du tennis est le jeu de paume, et le terme « tennis » est dérivé du vieux français « tenetz », mot que le serveur prononçait avant d'engager lors d'une partie de paume. Le jeu de paume est très en vogue à la cour de France au xvie siècle et le restera jusqu'à la Révolution. S'il se pratique à l'origine à main nue, il va évoluer et bénéficier de l'apport de divers accessoires, d'abord destinés à protéger les mains (bandages de linge ou de cuir, gants). Puis une batte sera utilisée, avant que n'apparaisse une sorte de raquette recouverte de cuir ou de parchemin.

Le jeu de paume gagne la Grande-Bretagne au début du xixe siècle : on trouve mention de l'organisation à Londres en 1815 d'un Championnat du monde de paume avec raquette (royal tennis), remporté par un certain Marchisio, fils du maître paumier de la cour de Turin et installé en France, qui bat l'Anglais Cox. La paume se joue alors en salle.

En 1872, le major Harry Gem organise une partie de paume sur le gazon de sa résidence de Leamington, qualifie ce jeu de lawn-tennis, et prétendra pour cette raison être l'inventeur de ce sport. Mais son véritable créateur est le major Walter Clopton Wingfield, un magistrat demeurant à Pimlico. Le 23 février 1874, il dépose une demande de brevet pour « un court transportable et perfectionné permettant de jouer à l'ancien jeu de tennis ». Il précise que « l'objet de l'invention consiste dans la construction d'un court transportable grâce auquel l'ancien jeu de tennis est très simplifié, peut être joué en plein air et dispense de la nécessité de construire des courts spéciaux pour cet usage ». Le brevet lui sera accordé le 2 juillet de la même année. Il définit et commercialise les règles et les accessoires de ce nouveau sport qu'il nomme sphéristique ou lawn-tennis (tennis sur gazon). Le sphéristique se joue sur un terrain en forme de sablier, plus étroit de 2,40 m au filet qu'en ligne de fond. Les règles se modifient et se fixent rapidement : elles sont élaborées de 1875 à 1877. Dès 1877, donc, le court a ses dimensions actuelles, alors que la hauteur du filet sera définitivement fixée en 1890.

En juillet 1877, le journal The Field offre des prix en or ainsi qu'une coupe d'une valeur de 25 guinées à remettre en jeu tous les ans pour un tournoi de lawn-tennis, organisé sur les terrains du All England Lawn-Tennis and Croquet Club à Wimbledon. Spencer William Gore remporte la première édition de ce qui va devenir le plus prestigieux tournoi du monde. En mai 1881, l'United States National Lawn-Tennis Association voit le jour. La même année est organisé à Newport le Tournoi international des États-Unis. La British Lawn-Tennis Association est fondée en juin 1887. Le tennis figure au programme des Iers jeux Olympiques à Athènes, en 1896. Un Championnat du monde professionnel se tient en avril 1898 à Paris. En août 1900, sur une proposition de l'Américain Dwight F. Davis, un « International Lawn-Tennis Challenge Trophy » oppose, sur les courts du Longwood Cricket Club de Boston, les États-Unis à la Grande-Bretagne : la Coupe Davis est née. La première édition des Internationaux d'Australie se déroule en 1905 à Kooyong.

La Fédération internationale de lawn-tennis (F.I.L.T.) est fondée le 1er mars 1913 à Paris. La Fédération française de lawn-tennis est créée en 1920. La première édition des Internationaux de France se tient à Saint-Cloud en 1925 ; ils se disputeront à Roland-Garros à partir de 1928.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Médias de l’article

Björn Borg

Björn Borg
Crédits : Allsport/ Getty

photographie

Chris Evert, 1982

Chris Evert, 1982
Crédits : Tony Duffy/Getty Images

photographie

Ivan Lendl

Ivan Lendl
Crédits : Getty Images Sport/ Getty Images

photographie

Pete Sampras

Pete Sampras
Crédits : Clive Brunskill/ Allsport/Getty Images

photographie

Afficher les 12 médias de l'article


Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  SPORT  » est également traité dans :

SPORT (Histoire et société) - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 538 mots
  •  • 5 médias

Entre la naissance de l'acte sportif, accompli par l'homme primitif et les épreuves que des centaines de millions de spectateurs suivent avec passion aujourd'hui, quand ils n'y participent pas, subsiste un fil conducteur que les aléas de l'évolution ne sont pas parvenus à rompre.« Le sport, a écrit Jean Giraudoux, est le seul moyen de conserver dans l'homme les qualités de l'homme primitif. Il ass […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - Sociologie

  • Écrit par 
  • Christian POCIELLO
  • , Universalis
  •  • 9 877 mots
  •  • 3 médias

Terme polysémique, le sport a toutes les apparences d'un paradoxe. Alors qu'il est connu de tous et le sujet des conversations les plus quotidiennes, les meilleurs experts ne parviennent pas à le définir avec précision. Parce qu'il rassemble en lui la libre expression du corps exultant dans la consumation de ses énergies et le travail technique rigoureux v […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - Économie

  • Écrit par 
  • Wladimir ANDREFF
  •  • 6 790 mots
  •  • 2 médias

L'expression française « économie du sport » confond ce que l'anglais distingue : un secteur de l'économie (the sports economy) et une analyse économique du sport (sports economics). Cette dernière cherche d'abord à estimer le poids économique du sport. Celui-ci dépend de la demande de sport, laquelle peut être étudiée par grandes catégories : pratiques spor […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - Le dopage

  • Écrit par 
  • Jean-François BOURG
  •  • 10 038 mots
  •  • 5 médias

Le dopage est un phénomène social de grande échelle. L'homme n'a jamais pu accepter ses limites physiques ou mentales. Le recours à la cocaïne chez l'écrivain, aux amphétamines chez l'étudiant, aux stimulants chez le manager, aux antidépresseurs chez le tourmenté, aux dopants militaires les plus sophistiqués chez […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - La presse sportive

  • Écrit par 
  • Jacques MARCHAND
  •  • 6 149 mots
  •  • 1 média

La presse sportive se définit « presse comme les autres, sans être tout à fait comme les autres ». Elle est intégrée, aujourd'hui plus qu'hier, à la presse de grande information, aussi bien pour l'écrit, la radio, la télévision que maintenant sur Internet. Elle remplit les mêmes fonctions, elle a les mêmes exigences techniques et éthiques, les mêmes droits, […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - Sport et argent

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 7 889 mots
  •  • 3 médias

Sport et argent constituent un couple des plus soudés que la crise financière et économique mondiale de la fin des années 2000 et du début des années 2010 semble, en surface du moins, ne pas avoir affecté – peuvent en témoigner les montants des transferts des joueurs de football (94 millions d'euros versés en juin 2009 par le Real Madrid à Manchester United pour recruter le Portugais […] Lire la suite

PSYCHOLOGIE DU SPORT

  • Écrit par 
  • Christophe GERNIGON
  •  • 1 571 mots

En 1887, un peu plus de dix ans avant l’Américain Norman Triplett pourtant considéré comme le fondateur de la psychologie sociale expérimentale, le médecin neurologue français Charles Féré est le premier à démontrer l’effet positif de la présence d’autrui sur la performance humaine, mesurée alors en termes de force exercée sur une poignée dynamom […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - L'athlétisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 662 mots
  •  • 32 médias

Citius, Fortius, Altius(« plus vite, plus fort, plus profond »). Cette devise, proposée en 1891 par le père Henri Didon pour l'Association sportive Albert-le-Grand d'Arcueil et reprise par Pierre de Coubertin pour les […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 189 mots
  •  • 19 médias

Affaires Festina (1998), Cofidis (2004), opération Puerto (2006), disqualification du « vainqueur » du Tour de France 2006, l’Américain Floyd Landis, mise hors course du maillot jaune de la Grande Boucle, le Danois Michael Rasmussen, en 2007, disqualification rétroactive d’Alberto Contador, premier du Tour en 2010, les sept victoires de […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - Le football

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 13 406 mots
  •  • 40 médias

« C'est beau un monde qui joue. » L'expression est de Michel Platini. Elle fut mise en exergue à l'occasion de la Coupe du monde 1998 en France. Sport-roi, sport-spectacle, sport populaire, sport universel : ainsi peut se définir le football.La Fédération internationale de football association (F.I.F.A.) ras […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - Le rugby

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 9 372 mots
  •  • 6 médias

Le 27 août 1995 à Paris, Bernard Lapasset, alors président en exercice de l'International Board, déclarait à la presse que l'instance dirigeante du rugby mondial avait décidé de renoncer aux règles relatives à l'amateurisme et d'autoriser « ... toutes les formes de paiement, à tous les niveaux du jeu ». Les primes de match comme les salaires, versés sous le ma […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT (Disciplines) - Le tennis », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-tennis/