PAUME JEU DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Jeu de Paume, à Paris, fut un musée d’art impressionniste, puis d’art moderne et contemporain, avant d’être consacré à la photographie.

La salle du Jeu de Paume fut construite sous Napoléon III en 1862 dans le jardin des Tuileries, en symétrie avec le bâtiment voisin de l’Orangerie. On y pratiquait un sport de balle, ancêtre du tennis.

Le tennis ayant supplanté le jeu de paume et le lieu se révélant inadapté à ce sport, la salle est convertie en espace d’expositions à partir de 1909, puis en musée à proprement parler en 1922, en lien avec le musée du Luxembourg. Le musée est réquisitionné par l’occupant allemand de 1940 à 1944 : les nazis y entreposèrent plus de vingt-deux mille œuvres d’art spoliées dans divers musées et foyers juifs de France et destinées à gagner l’Allemagne. De 1944 à 1946, afin d’organiser la restitution de ces œuvres d’art spoliées pendant la guerre à partir de l’inventaire dressé par Rose Valland, attachée de conservation et résistante, la Commission de récupération artistique nationale s’installe sur place. Lorsque l’administration française retrouve le contrôle du Jeu de Paume en 1947, elle décide de le consacrer aux écoles impressionniste et post-impressionniste. Le musée ferme en 1986, quand la majeure partie de ses collections sont transférées au tout nouveau musée d’Orsay à Paris.

En 1991, le bâtiment réaménagé par l’architecte Antoine Stinco et rebaptisé Galerie nationale du Jeu de Paume rouvre ses portes avec une nouvelle mission : faire découvrir l’art moderne et contemporain sous la direction d’Alfred Pacquement puis de Daniel Abadie. En le fusionnant en 2004 avec le Centre national de la photographie et le Patrimoine photographique, le ministère de la Culture et de la Communication change la mission de ce musée renommé Jeu de Paume : présenter l’histoire de la photographie, de la vidéo et de l’art multimédia. L’objectif est de faire du Jeu de Paume un lieu d’expositions tempo [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification


Autres références

«  PAUME JEU DE  » est également traité dans :

SPOLIATION DES ŒUVRES D'ART, France (1940-1944)

  • Écrit par 
  • Didier SCHULMANN
  •  • 4 764 mots

Dans le chapitre « Les spoliations, les agissements de l'E.R.R. »  : […] Forts de tous ces préparatifs, au cœur de l'été de 1940, les nazis peuvent commencer leurs entreprises de spoliations à une très vaste échelle. Deux services concurrents interviennent dans un premier temps : la Gestapo, utilisée par l'ambassadeur Otto Abetz, et le très correct Kunstschutz, dépendant de la Wehrmacht et dirigé par le comte Metternich. Ces militaires sont chargés de localiser, d'inv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spoliation-des-oeuvres-d-art-france/#i_91270

SPORT (Histoire et société) - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De la paume au tennis »  : […] On pratiquait en France bien d'autres sports. Pour la postérité, le roi des anciens jeux français est bien la paume. Elle est connue dans notre pays dès le xi e  siècle. Le jeu absorbait tellement les esprits que des lois répressives furent jugées nécessaires par le roi. Dans une chronique de Geoffroi de Paris, on peut lire au sujet du roi Louis X […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-histoire/#i_91270

SPORT (Disciplines) - Le tennis

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 5 302 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre «  Les origines »  : […] L'ancêtre du tennis est le jeu de paume, et le terme « tennis » est dérivé du vieux français « tenetz », mot que le serveur prononçait avant d'engager lors d'une partie de paume. Le jeu de paume est très en vogue à la cour de France au xvi e  siècle et le restera jusqu'à la Révolution. S'il se pratique à l'origine à main nue, il va évoluer et béné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-tennis/#i_91270

Pour citer l’article

« PAUME JEU DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-de-paume/