Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PAUME JEU DE

Le Jeu de Paume, à Paris, fut un musée d’art impressionniste, puis d’art moderne et contemporain, avant d’être consacré à la photographie.

La salle du Jeu de Paume fut construite sous Napoléon III en 1862 dans le jardin des Tuileries, en symétrie avec le bâtiment voisin de l’Orangerie. On y pratiquait un sport de balle, ancêtre du tennis.

Le tennis ayant supplanté le jeu de paume et le lieu se révélant inadapté à ce sport, la salle est convertie en espace d’expositions à partir de 1909, puis en musée à proprement parler en 1922, en lien avec le musée du Luxembourg. Le musée est réquisitionné par l’occupant allemand de 1940 à 1944 : les nazis y entreposèrent plus de vingt-deux mille œuvres d’art spoliées dans divers musées et foyers juifs de France et destinées à gagner l’Allemagne. De 1944 à 1946, afin d’organiser la restitution de ces œuvres d’art spoliées pendant la guerre à partir de l’inventaire dressé par Rose Valland, attachée de conservation et résistante, la Commission de récupération artistique nationale s’installe sur place. Lorsque l’administration française retrouve le contrôle du Jeu de Paume en 1947, elle décide de le consacrer aux écoles impressionniste et post-impressionniste. Le musée ferme en 1986, quand la majeure partie de ses collections sont transférées au tout nouveau musée d’Orsay à Paris.

En 1991, le bâtiment réaménagé par l’architecte Antoine Stinco et rebaptisé Galerie nationale du Jeu de Paume rouvre ses portes avec une nouvelle mission : faire découvrir l’art moderne et contemporain sous la direction d’Alfred Pacquement puis de Daniel Abadie. En le fusionnant en 2004 avec le Centre national de la photographie et le Patrimoine photographique, le ministère de la Culture et de la Communication change la mission de ce musée renommé Jeu de Paume : présenter l’histoire de la photographie, de la vidéo et de l’art multimédia. L’objectif est de faire du Jeu de Paume un lieu d’expositions temporaires pour la photographie et les arts connexes en centralisant les archives photographiques dispersées dans divers musées français. Le musée présente depuis lors de nombreuses expositions et rétrospectives de l’œuvre d’artistes vidéastes et photographes comme Roger Parry, Cindy Sherman, Edward Steichen, Joel Meyerowitz et Daniel Boudinet. Des expositions thématiques trouvent également place (L’Ombre du temps : documents et expérimentations dans la photographie du xxe siècle, 2004 ; Fellini, la Grande Parade, 2009). La programmation cinématographique, plus axée sur le documentaire, l’essai et l’autobiographie, favorise, autour d’expositions, des échanges entre cinéastes et artistes.

Depuis 2007, le site Internet du Jeu de Paume héberge « l’espace virtuel » qui programme des projets d’artistes dédiés au Web et aux arts numériques. À partir de 2010, le Jeu de Paume s’associe avec le Centre de création contemporaine de Tours pour y présenter des expositions photographiques valorisant des fonds d’archives et les donations faites à l’État.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. PAUME JEU DE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 18/06/2015

Autres références

  • SPOLIATION DES ŒUVRES D'ART, France (1940-1944)

    • Écrit par
    • 4 785 mots
    ...d'Hitler, qui met à sa disposition l'appui logistique de la Luftwaffe et ses experts personnels, Bruno Lohse et Walter Andreas Hofer. L'E.R.R. s'installe au Jeu de Paume dès octobre 1940 et y transfère instantanément plus de quatre cents caisses stockées auparavant au Louvre et à l'ambassade d'Allemagne et...
  • SPORT (Histoire et société) - Histoire

    • Écrit par
    • 12 553 mots
    • 4 médias
    On pratiquait en France bien d'autres sports. Pour la postérité, le roi des anciens jeux français est bien la paume. Elle est connue dans notre pays dès le xie siècle. Le jeu absorbait tellement les esprits que des lois répressives furent jugées nécessaires par le roi. Dans une chronique de...
  • SPORT (Disciplines) - Le tennis

    • Écrit par
    • 5 339 mots
    • 12 médias
    L'ancêtre du tennis est le jeu de paume, et le terme « tennis » est dérivé du vieux français « tenetz », mot que le serveur prononçait avant d'engager lors d'une partie de paume. Le jeu de paume est très en vogue à la cour de France au xvie siècle et le restera jusqu'à...