Jean DELMAS

docteur habilité à la recherche, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, ancien chef du service historique de l'Armée de terre

AFFÛT

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 406 mots

Terme d'artillerie désignant l'une des deux parties d'un canon, la première étant la bouche à feu qui sert au lancement du projectile, l'affût, lui, permettant la mise en œuvre de la bouche à feu (pointage en hauteur et en direction) et son emploi dans les différentes circonstances de la guerre (mobilité stratégique et tactique).L'affût est d'abord un châssis de bois inerte (xiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affut/#i_0

A.N.Z.U.S. (Australia, New Zealand and United States)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 335 mots

Traité tripartite de sécurité conclu par l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis d'Amérique, dans le cadre du réseau de pactes d'assistance mutuelle tissé par les États-Unis de 1949 à 1954. Signé le 1er septembre 1951, soit huit jours seulement avant le traité de paix avec l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australia-new-zealand-and-united-states/#i_0

ARMÉE - Doctrines et tactiques

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 8 033 mots

La guerre est devenue au cours des siècles l'affrontement de groupes organisés dotés de moyens de défense et d'attaque de plus en plus perfectionnés. Le champ clos de jadis se transforme en champ de bataille, puis en théâtre d'opération terrestre, maritime, enfin aérien. À mesure que la lutte s'étend dans l'espace apparaît la dissociation entre la tactique (a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-doctrines-et-tactiques/#i_0

BANNIÈRE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 376 mots

Mot dont la racine est ban, c'est-à-dire convocation des vassaux par le suzerain. Au Moyen Âge, la bannière est l'enseigne sous laquelle se rangent les vassaux convoqués pour aller à la guerre. Le seigneur banneret est celui qui peut lever bannière en réunissant ses vassaux. La bannière du banneret, attachée au bout de la lance, est carr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banniere/#i_0

BERWICK JAMES STUART FITZJAMES duc de (1670-1734)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 431 mots

Fils naturel de Jacques II et d'Arabella Churchill, sœur de Marlborough, James Stuart, duc de Berwick, se consacre au service de la France après avoir tenté d'aider son père à reconquérir la couronne anglaise passée sur la tête de Guillaume de Nassau en 1688. Avec Villars et Vendôme, il est l'un des trois généraux qui préservent la France de l'invasion pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-stuart-berwick/#i_0

CAPONNIÈRE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 254 mots

Terme de fortification ; à l'origine, dans la fortification bastionnée, la caponnière est une levée de terre qui protège une communication intérieure, reliant plusieurs ouvrages entre eux (par exemple, la tenaille et la demi-lune). Les hommes qui l'empruntent sont ainsi soustraits à la vue et aux coups directs de l'adversaire. La caponnière est simple ou double, suivant que la communication est pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caponniere/#i_0

CHASSEUR, histoire militaire

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 281 mots

Nom donné à un certain nombre d'unités à cheval et à pied, légères et mobiles, et dont l'origine unique remonte au xviiie siècle. Pendant le siège de Prague (1742) par le maréchal de Belle-Isle, les domestiques des officiers, en butte aux attaques des Autrichiens quand ils conduisaient les chevaux à l'abreuvoir ou à la pâture, décident de s'organiser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chasseur-histoire-militaire/#i_0

CRIME DE GUERRE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 1 008 mots

« Atrocités ou délits commis sur des personnes et des biens en violation des lois et usages de la guerre, y compris l'assassinat, les mauvais traitements ou la déportation, pour des travaux forcés ou pour tout autre but, des populations civiles dans les territoires occupés, l'assassinat ou les mauvais traitements des prisonniers de guerre ou des personnes en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crime-de-guerre/#i_0

CUIRASSIER

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 658 mots

À l'origine désigne un cavalier portant cuirasse. La première application officielle du nom de cuirassier dans l'armée française date de 1665 : création du régiment de cuirassiers du roi, « régiment no 7 » de la cavalerie dite alors légère depuis la suppression de l'armure, remplacée par la cuirasse. Ce régiment devient, en 1791, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuirassier/#i_0

ÉQUIPAGE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 477 mots

Si l'équipage est, dans la marine, l'ensemble des officiers et marins embarqués sur un navire et inscrits au rôle, dans l'armée de terre l'expression « équipage » désigne un ensemble de matériels et de véhicules de transport réunis dans un but bien déterminé. On distinguait autrefois de nombreux équipages : équipages d'artillerie, de siège, de ponts ; équipages militaires au service des quartiers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equipage/#i_0

ESCARPE & CONTRESCARPE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 532 mots

Termes de fortification. L'escarpe est le talus ou le mur qui borde le fossé du côté de la place et qui fait face à l'ennemi. La contrescarpe est opposée à l'escarpe : c'est donc le talus du fossé qui se trouve du côté de la campagne ou de l'ennemi et qui supporte le glacis (elle se raccordait souvent à celui-ci par le chemin couvert, qui, derrière la crête des glacis, entoure le corps de place et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/escarpe-et-contrescarpe/#i_0

ÉTAT D'URGENCE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 592 mots

Institué, pour la France, par la loi du 3 avril 1955 et motivé alors par la situation en Algérie, l'état d'urgence est un régime exceptionnel qui, certains troubles intervenant, renforce les pouvoirs de l'autorité administrative. C'est un régime intermédiaire entre l'état de siège et la situation normale.L'état d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-d-urgence/#i_0

FORTIFICATIONS

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 5 552 mots

Le mot « fortification » apparaît au xive siècle. C'est un latinisme, emprunté au bas latin fortificare, fortificatio, dont la racine est fortis et qui signifie, d'une part, action de fortifier et, de l'autre, ouvrage défensif.Il n'y a, pour une cité, de meilleurs remparts que la poitrine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fortifications/#i_0

FRANC-TIREUR

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 181 mots

Combattant qui opère en marge de l'armée régulière. L'appellation de franc-tireur apparaît pendant le siège de Sébastopol et surtout pendant la guerre de 1870-1871. Sont alors ainsi baptisés des corps de volontaires de volume variable qui se lèvent contre l'envahisseur et auxquels le commandement allemand refuse la qualité de belligérant. Les conventions de L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franc-tireur/#i_0

FUSILIER

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 387 mots

Terme générique désignant autrefois tout militaire armé du fusil. Cette arme n'ayant été introduite que très progressivement dans les armées françaises au cours du xviie siècle, le fusilier est encore en infime minorité dans les unités d'infanterie en 1670 : quatre par compagnie. Mais la proportion augmente t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fusilier/#i_0

GAMBIEZ FERNAND (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 798 mots

Né à Lille le 27 février 1903, petit-fils d'un mineur du Borinage, fils d'un officier sorti du rang, homme de la frontière, Fernand Gambiez est soldat comme son père. Saint-cyrien, il mène d'abord une carrière classique : officier de légion pendant cinq ans au Maroc, stagiaire à l'École supérieure de guerre en 1935, capit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-gambiez/#i_0

GENÈVE CONFÉRENCE & CONVENTIONS DE (1949)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 1 078 mots

Le problème de la protection des victimes de la guerre s'est posé, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, avec une ampleur jamais atteinte. Certaines règles figurant dans les conventions de Genève du 22 août 1864, révisées en 1905, puis en 1929, ainsi que dans les conventions de La Haye (1899 et 1907), ne paraissaient p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conference-conventions-de-geneve-1949/#i_0

GNEISENAU AUGUST comte NEIDHARDT VON (1760-1831)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 416 mots

Originaire d'Allemagne méridionale, August von Gneisenau se met au service de l'Angleterre et débarque en Amérique, trop tard pour combattre les insurgés. À son retour, il sert dans l'armée prussienne et y végète pendant vingt ans (1785-1806). Capitaine, il combat à Iéna, parvient à échapper à la poursuite des troupes napoléoniennes et s'illustre au commandement de la place de Kolberg, qu'il défen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gneisenau-august-comte-neidhardt-von/#i_0

GUERRE EN DENTELLES

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 480 mots

Guibert écrivait en 1790 : « Quand les nations elles-mêmes prendront part à la guerre tout changera de face ; les habitants d'un pays devenant soldats, on les traitera comme ennemis, la crainte de les avoir contre soi, l'inquiétude de les laisser derrière soi, les fera détruire. Ah ! c'était une heureuse invention que ce bel art, ce beau système de guerre mod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-en-dentelles/#i_0

HUSSARDS

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 457 mots

Nom tiré d'un terme hongrois, huszar (vingtième), qui désignait une milice qu'on levait à raison d'un homme sur vingt, pour l'opposer aux incursions des Turcs.Les premiers hussards apparus dans les armées françaises sont des déserteurs des armées impériales accueillis par le maréchal de Luxembourg au cours des opérations de la fin du xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hussards/#i_0

LÉGION ARABE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 417 mots

Lorsqu'en 1921 se forme le nouvel État de Transjordanie, sous mandat britannique, son chef, l'émir ‘Abd Allāh, charge un officier britannique, le capitaine Peake, de constituer et de commander une petite force qui, pendant de longues années, joue un rôle de police civile. On l'appelle rapidement la Légion arabe : si elle recrute ses hommes parmi les Bédouins, elle est encadrée par des officiers dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legion-arabe/#i_0

MAGINOT LIGNE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 710 mots

Le sénateur André Maginot était ministre de la Guerre depuis trois semaines quand il défendit, devant le Parlement, le projet de défense des frontières proposé par ses prédécesseurs ; il le fit adopter le 14 janvier 1930. C'est pourquoi il a laissé son nom à ce système de fortification permanente dont la pénible gestation divisa le Haut Commandement français […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ligne-maginot/#i_0

MILITAIRES DROIT & JUSTICE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 840 mots

Chaque État, chaque nation, règle la vie de son armée, non seulement par des règlements administratifs et techniques propres, mais aussi par un système de lois spécifiques et une justice dont relèvent les membres de cette armée. La législation propre à l'armée d'un pays naît en grande partie des actes adoptés par les corps législatifs constitués, Parlements et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-et-justice-militaires/#i_0

MOUSQUETAIRE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 349 mots

Soldat d'infanterie armé d'un mousquet. Amélioration de l'arquebuse, le mousquet est introduit dans les armées françaises au xvie siècle. On donne le nom de mousquetaires aux bandes qui en étaient armées. Tant que les piquiers restent la principale masse de choc au combat, arquebusiers puis mousquetaires joue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousquetaire/#i_0

PRISONNIER DE GUERRE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 398 mots

Le prisonnier de guerre bénéficie du statut de protection tel qu'il est défini par les règlements annexés aux conventions de La Haye du 18 octobre 1907 et par les conventions de Genève de 1929 et de 1949. En vertu de ce statut, le prisonnier doit être traité avec humanité et protégé contre les actes de violence. Il conserve sa personnalité civile, et son iden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prisonnier-de-guerre/#i_0

RHIN & MOSELLE ARMÉE DE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 415 mots

Héritière de l'armée du Rhin de 1792 qui, après avoir occupé puis évacué Mayence, dut en assurer le blocus, dans des conditions matérielles si difficiles et au prix de telles pertes qu'il devint nécessaire de la renforcer par l'armée de Moselle. Ainsi naît en l'an III (1795) l'armée de Rhin et Moselle qui, d'abord commandée par Pichegru, tient le Rhin face à Wurmser, de Huningue à Bingen. Mais c'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-de-rhin-et-moselle/#i_0

RIBAUDEQUIN

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 133 mots

Ancien engin de guerre qui réunissait sur un même châssis de chariot un certain nombre de canons de petit calibre (les premiers ribaudequins connus remontent au xve siècle) ; on introduisait le feu par la bouche des canons à l'aide d'une mèche et il se communiquait successivement à toutes les cartouches. C'est, si l'on veut, une sorte de mitrailleuse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ribaudequin/#i_0

SAMBRE & MEUSE ARMÉE DE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 492 mots

La plus représentative des armées de la Révolution française. Née en l'an II, très caractéristique de ces soldats de l'an II dont la légende s'est emparée, débutant sous les heureux auspices de Fleurus (26 juin 1794), commandée par Jourdan, puis par Hoche, l'armée de Sambre et Meuse compte dans ses rangs Kléber, Marceau, Championnet, Bernadotte, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-de-sambre-et-meuse/#i_0

SCHNORCHEL ou SCHNORCKEL

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 401 mots

L'apparition du schnorchel sur les sous-marins allemands (1944) marque une étape de la lutte que se livrent avec acharnement Alliés et Allemands dans l'océan Atlantique.Après les éclatants succès des U-boote en 1942 et au début de 1943, un renversement de la situation s'opère brutalement en avril 1943 grâce à l'emploi de porte-avions d'escorte qui comblent le vide de l'Atlantique central, et à l'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schnorchel-schnorckel/#i_0

SÉGUR HENRI PHILIPPE (1724-1801) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 276 mots

Le marquis de Ségur n'est pas passé à la postérité pour sa participation aux guerres de Succession d'Autriche, de Sept Ans ou de l'Indépendance américaine (qu'il fit aux côtés de La Fayette et de Noailles). Mais, ministre de la Guerre de 1780 à 1787, il signe l'édit du 28 mai 1781, qui exige de tout candidat à l'état d'officier qu'il fasse preuve de quatre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-philippe-segur/#i_0

SERVICE MILITAIRE

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 502 mots

L'expression « service militaire » n'évoque souvent que le séjour passé à la caserne, c'est-à-dire le service actif. Or celui-ci n'est qu'une partie des obligations militaires dues par les citoyens au service de l'État. Historiquement, c'est en Prusse qu'apparaît en 1733 sous sa forme institutionnelle moderne le service militaire obligatoire ; désormais, aux yeux des stratèges, la notion de servic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/service-militaire/#i_0

TROUSSEQUIN

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 119 mots

Dans la selle de cavalerie, l'arçon sert de base à la selle ; son extrémité postérieure, plus relevée que les autres parties de la selle, s'appelle le troussequin, ou arcade postérieure, dont la voûte a reçu le nom, évocateur, de liberté de garrot. Les troussequins sont plus ou moins surélevés selon les types de selle. Ils le sont particulièrement dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troussequin/#i_0

VILLARS CLAUDE LOUIS HECTOR duc de (1653-1734) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 645 mots

« À la guerre, tout dépend d'imposer à son ennemi et, dès qu'on a gagné ce point, de ne lui plus donner le temps de reprendre du cœur. » Cette maxime de Villars peint bien les qualités foncières de l'homme de guerre qu'il fut : esprit d'entreprise et ardeur, à quoi il faut ajouter la faculté de ne se point décourager et une jeunesse de caractère conservée intacte dans la plus extrême vieillesse.Sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-louis-hector-villars/#i_0

WINGATE ORDE CHARLES (1903-1944)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 494 mots

Le moins conventionnel des généraux britanniques de la Seconde Guerre mondiale : « Je ne pourrai jamais faire carrière dans l'armée dans des circonstances normales », avouait-il. Son supérieur, le général Wavell, commandant des troupes britanniques au Moyen-Orient, le comprend, qui lui confie toujours des missions exceptionnelles : après la révolte palestinie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orde-charles-wingate/#i_0