WINGATE ORDE CHARLES (1903-1944)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le moins conventionnel des généraux britanniques de la Seconde Guerre mondiale : « Je ne pourrai jamais faire carrière dans l'armée dans des circonstances normales », avouait-il. Son supérieur, le général Wavell, commandant des troupes britanniques au Moyen-Orient, le comprend, qui lui confie toujours des missions exceptionnelles : après la révolte palestinienne de 1936, Wingate est chargé d'organiser une milice juive destinée à combattre le terrorisme arabe (ce sera le noyau de la future armée israélienne). En 1941, il commande les partisans éthiopiens qui luttent contre les forces italiennes d'Abyssinie. Mais c'est en Birmanie qu'il acquiert la réputation d'un homme de guerre imaginatif et hors du commun. Après la retraite de Birmanie (1942), il obtient d'organiser une brigade capable de pénétrer profondément dans les zones occupées par les Japonais ; cette brigade opère sans ligne de communication, reliée à sa base en Assam par radio et ravitaillée par air dans la jungle birmane (composée d'Anglais, de Gurkkas et de Birmans, elle est dénommée « brigade des Chindits », du nom d'un animal mythique, mi-aigle mi-lion, gardien des temples birmans). Après un entraînement intensif à la guerre de jungle, les Chindits effectuent leur première opération en mars 1943. Deux objectifs leur sont assignés : destruction de la voie ferrée entre Mandalay et Myitkvina et harcèlement des troupes japonaises de Birmanie du Nord. En dix semaines, ils parcourent mille cinq cents kilomètres dans la jungle pour exécuter leur mission. Un homme sur trois ne revient pas en Assam. Wingate estime avoir ainsi trouvé l'arme capable de briser le courage obstiné, mais sans imagination, du militaire japonais que l'inattendu déconcerte. Il développe ses théories dans ses projets pour la campagne de 1944 : créer de très solides points d'appui en pleine zone ennemie, et lancer, depuis ces bases fortifiées, des opérations d'envergure contr [...]

Brigade des Chindits

Brigade des Chindits

Photographie

La brigade des Chindits progresse dans la jungle birmane (1944). Créée par le général britannique Wingate (1903-1944) en 1942, cette brigade avait pour mission de s'enfoncer profondément dans les régions occupées par les Japonais. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Charles Wingate

Charles Wingate

Photographie

Le général britannique Charles Wingate (à gauche), organisateur d'une brigade de jungle, dénommée "brigade des Chindits" et qui fut chargée, en 1943, de harceler les troupes japonaises en Birmanie du Nord. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher


Médias de l’article

Brigade des Chindits

Brigade des Chindits
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Charles Wingate

Charles Wingate
Crédits : Hulton Getty

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur habilité à la recherche, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, ancien chef du service historique de l'Armée de terre

Classification


Autres références

«  WINGATE ORDE CHARLES (1903-1944)  » est également traité dans :

HAGANAH

  • Écrit par 
  • Abraham TSITRONE
  •  • 733 mots
  •  • 1 média

Un des termes clefs du sionisme « pratique » (à distinguer du « spirituel »), le mot hébreu haganah (« défense », « protection ») désigne une attitude et un programme qui viennent après l'immigration ( aliyah ) et l'implantation sur le sol ( hityashvout ). La volonté et la capacité de se défendre devaient distinguer le « nouveau Juif » sioniste de son ancêtre qui, riche ou pauvre, subissait parto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haganah/#i_25677

Pour citer l’article

Jean DELMAS, « WINGATE ORDE CHARLES - (1903-1944) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/orde-charles-wingate/