ÉQUIPAGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si l'équipage est, dans la marine, l'ensemble des officiers et marins embarqués sur un navire et inscrits au rôle, dans l'armée de terre l'expression « équipage » désigne un ensemble de matériels et de véhicules de transport réunis dans un but bien déterminé. On distinguait autrefois de nombreux équipages : équipages d'artillerie, de siège, de ponts ; équipages militaires au service des quartiers généraux ; équipages de campagne d'armée, de corps d'armée... Par exemple, les équipages de siège comprennent l'ensemble des approvisionnements en matériel dépendant du service de l'artillerie, réunis devant une place assiégée. Ces équipages sont souvent constitués en temps de paix et sont d'une composition déterminée. Suivant le rôle joué par les places-fortes dans les opérations, cet équipage de siège peut prendre des proportions considérables. Ainsi, quand Napoléon crée, en 1809, un équipage de siège pour l'armée d'Espagne, il y consacre quatre-vingt-quinze bouches à feu (chaque pièce comportant elle-même un équipage de vingt-quatre charrettes pour le transport de la pièce, de l'affût, des boulets et de la poudre), un équipage de mine et de matériel du génie et quatre mille chevaux d'artillerie servis par quatre bataillons de marche du train. L'équipage de siège est commandé par un général d'artillerie, secondé par un général du génie et cinquante officiers ; il dispose de dix compagnies d'artillerie à pied, deux compagnies d'ouvriers, quatre de mineurs et six de pionniers.

Seule est utilisée actuellement l'expression « équipage de pont ». Cette expression, qui désigne un ensemble de corps de support, de matériaux, d'agrès et d'outils qu'une armée transporte et qui permet de jeter un pont d'une certaine longueur, a pris aujourd'hui un sens plus large et l'équipage de pont comprend aussi les véhicules de transport et les engins de mise en œuvre (dans le cas de ponts lourds).

Le train des équipages, devenu l'arme du train, est un ensemble d'unités chargées de transports en tous genres au profit des armées. Les charrois sont d'abord obtenus par réquisition ; puis au xviiie siècle, l'administration militaire passe des marchés avec des entrepreneurs qui, fournissant voitures, voituriers et animaux de trait, assurent désormais le transport des approvisionnements et des matériels des armées. Devant la carence de ces entreprises, Napoléon décide, en 1807, la militarisation des transports : ainsi naît le train des équipages, qui, à ses fonctions de transports en tous genres, joint bien plus tard, en devenant le train, des fonctions de circulation (régulation et contrôle).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteur habilité à la recherche, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, ancien chef du service historique de l'Armée de terre

Classification

Les derniers événements

29 juillet - 1er août 2021 Israël – Iran. Attaque d'un pétrolier en mer d'Oman.

Le 29, le pétrolier Mercer-Street, géré par une société appartenant à un homme d’affaires israélien, est la cible d’une attaque de drone en mer d’Oman, qui cause la mort d’un agent de sécurité britannique et d’un membre d’équipage roumain. Le 1er août, Israël met en cause la responsabilité de l’Iran qu’il menace de représailles. Washington et Londres soutiennent cette accusation que rejette Téhéran. […] Lire la suite

21-25 avril 2021 Indonésie. Naufrage d'un sous-marin militaire.

Le 25, elle annonce avoir localisé l’épave brisée du submersible, par plus de 800 mètres de fond, et confirme la mort de tous les membres d’équipage. […] Lire la suite

3 juillet - 6 août 2020 Italie. Immobilisation de navires humanitaires.

Ceux-ci sont placés en quarantaine, tout comme le navire et son équipage. Le 8, le Sea-Watch 3, le bateau humanitaire de l’ONG Sea-Watch, qui avait débarqué à Porto Empedocle plus de deux cents personnes secourues en Méditerranée en juin, est immobilisé dans le port sicilien en raison d’« irrégularités de nature technique et opérationnelle ». Le 22, au lendemain de la levée de sa quarantaine, les gardes-côtes immobilisent l’Ocean Viking dans le port sicilien pour les mêmes raisons. […] Lire la suite

2-30 avril 2020 France. Annonce du plan de déconfinement.

Plus de la moitié des quelque deux mille membres d’équipage du porte-avions et de ses bâtiments d’escorte seront testés positifs. Le 13, Emmanuel Macron prononce une allocution télévisée – la troisième depuis le début de l’épidémie – qui débute comme les précédentes à 20h02, de façon à laisser le temps aux Français de marquer leur soutien aux personnels soignants en applaudissant aux fenêtres à 20h00, comme ils le font depuis le début de la période de confinement. […] Lire la suite

2-29 février 2020 Chine. Propagation de l'épidémie de coronavirus.

Le 3, le navire de croisière Diamond Princess, à bord duquel des cas de Covid-19 ont été diagnostiqués parmi les quelque trois mille sept cents passagers et membres d’équipage, est placé en quarantaine dans le port japonais de Yokohama. Le 6, la disparition du blogueur chinois Chen Qiushi, qui rendait compte de l’épidémie depuis Wuhan, est signalée par ses proches. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean DELMAS, « ÉQUIPAGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/equipage/