NOUVELLE-ZÉLANDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielNouvelle-Zélande (NZ)
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (Royaume-Uni), représentée par la gouverneure générale Cindy Kiro (depuis le 21 octobre 2021)
Chef du gouvernementJacinda Ardern (depuis le 26 octobre 2017)
CapitaleWellington
Langues officiellesanglais, maori, langue des signes néo-zélandaise 1
Note : Officielle depuis le 10 août 2006
Unité monétairedollar néo-zélandais (NZD)
Population5 134 000 (estim. 2022)
Superficie (km2)265 700

Situées le long de la « ceinture de feu » du Pacifique, à la jonction des plaques tectoniques Pacifique et Indo-Australienne, les deux grandes îles de la Nouvelle-Zélande, qui comptent 4,2 millions d'habitants (2006), forment la pointe sud du Triangle polynésien. À quelque 2 200 kilomètres des côtes australiennes et à 2 000 kilomètres de Tonga, l'île de Polynésie la plus proche, la Nouvelle-Zélande, isolée, se distingue par un climat tempéré océanique, un relief élevé – volcanique au nord –, une végétation endémique et variée. Elle fut peuplée autour du xe siècle après J.-C. par les ancêtres des Maoris, partis des îles Fidji-Tonga-Samoa. Les Maoris développent la chasse, la cueillette, l'horticulture au nord et s'organisent en larges groupes, relativement indépendants les uns des autres, chacun se réclamant d'un ancêtre fondateur. Les expéditions de James Cook, au cours des années 1770, ouvrent la voie à l'implantation européenne d'ex-convicts de l'Australie voisine, de baleiniers et chasseurs de phoques, de commerçants, puis de missionnaires et de migrants à partir des années 1840, date à laquelle le gouvernement britannique annexe la Nouvelle-Zélande. La présence d'un colonat de plus en plus nombreux et la pression foncière mettent à mal l'autonomie du pays maori dans l'île du Nord et provoquent une série de guerres violentes dans les années 1860. Les Maoris sont vaincus, largement spoliés et prolétarisés dans une société coloniale qui prône, pourtant, un modèle d'assimilation.

Fière de ses origines britanniques et de sa population blanche homogène, la société néo-zélandaise défend, dans la première moitié du xxe siècle, une immigration limitée de « pur Britons », un modèle de colonisation rurale et un dirigisme d'État précocement fondé sur le Welfare State. La conséquence est une dépendance économique, financière et culturelle très forte vis-à-vis du Royaume-Uni, qui se traduit lors des deux conflits mondiaux par un engagement militaire sur les terrains européens et par le refus persistant de se penser comme une nation du Pacifique. Paradoxe étonnant pour un pays soucieux de son indépendance et de ses singularités, qui avait refusé d'entrer, en 1901, dans la Fédération des colonies australiennes.

Dans les années 1970, le modèle néo-zélandais est remis en cause face à l'entrée du Royaume-Uni dans la Communauté économique européenne (C.E.E.), à l'accroissement d'une émigration de « couleur » – asiatique et polynésienne –, et à la montée des revendications culturelle et politique maories. Dans les années 1980, le Parti travailliste au pouvoir opère une véritable révolution libérale qui sapent les fondements mêmes du modèle économique et social. À l'aube du xxie siècle émerge une nation émancipée de la tutelle britannique, inscrite dans un devenir régional et en quête d'un nouveau pacte fondateur, dans le contexte d'une société diversifiée dont une composante non négligeable revendique ses origines maories et polynésiennes.

Nouvelle-Zélande : carte physique

Carte : Nouvelle-Zélande : carte physique

Carte physique de la Nouvelle-Zélande. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Nouvelle-Zélande : drapeau

Dessin : Nouvelle-Zélande : drapeau

Nouvelle-Zélande (1902). L'Union Jack dans le canton rappelle que ce pays reconnaît la reine d'Angleterre comme chef d'État. Les quatre étoiles rouges à cinq branches bordées de blanc représentent les étoiles principales de la constellation de la Croix du Sud. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Conditions naturelles

Relief

Les deux grandes îles néo-zélandaises ont des côtes très découpées et un elief montagneux ; les plaines sont nombreuses mais leur superficie est généralement très faible.

L'île du Nord (ou Île fumante) est remarquable par ses paysages volcaniques : certains volcans n'ont plus d'activité (mont Egmont), d'autres ont encore des éruptions (Ngauruhoe, Ruapehu) : la Nouvelle-Zélande fait partie de la « ceinture de feu » du Pacifique. Sur le plateau central, les sources chaudes, les geysers, les jets de chaleur constituent une originalité du pays. Mais en plus des formes volcaniques, on trouve de lourds massifs de grès et de schistes, limités par des escarpements de faille. Les mouvements du sol sont souvent très récents et se continuent même aujourd'hui : les tremblements de terre sont fréquents. Les plaines prennent quelque extension au nord (région de Waikato) ; encore sont-elles souvent parsemées de petits cônes volcaniques.

Mont Taranaki

Photographie : Mont Taranaki

Le mont Taranaki dans l'Egmont National Park, île du Nord de la Nouvelle-Zélande. 

Crédits : James Osmond/ The Image Bank / getty Images

Afficher

Geysers en Nouvelle-Zélande

Photographie : Geysers en Nouvelle-Zélande

Des geysers près de Rotorua, dans l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande. 

Crédits : John Lamb/ Getty Images

Afficher

L'île du Sud (ou île de Jade) n'a pas de volcans mais ses montagnes de grès et de schistes ont été soulevées par de puissants mouvements tectoniques : elles sont plus élevées que celles de l'île du Nord (mont Cook, 3 764 m) et, en raison de la latitude, les températures sont p [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 20 pages

Médias de l’article

Nouvelle-Zélande : carte physique

Nouvelle-Zélande : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Nouvelle-Zélande : drapeau

Nouvelle-Zélande : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Mont Taranaki

Mont Taranaki
Crédits : James Osmond/ The Image Bank / getty Images

photographie

Geysers en Nouvelle-Zélande

Geysers en Nouvelle-Zélande
Crédits : John Lamb/ Getty Images

photographie

Afficher les 11 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  NOUVELLE-ZÉLANDE  » est également traité dans :

NOUVELLE-ZÉLANDE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 439 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le club antarctique »  : […] Le club est composé d'États qui, depuis longtemps, s'intéressent, de manière active, au continent austral. Ce sont : la Grande-Bretagne (suivie de deux membres du Commonwealth, l'Australie et la Nouvelle-Zélande), la France et la Norvège. On a appelé ces pays les « possessionnés ». En appliquant la théorie de la découverte , ils se sont mutuellement reconnu des secteurs dont le pôle Sud est le som […] Lire la suite

A.N.Z.U.S. (Australia, New Zealand and United States)

  • Écrit par 
  • Jean DELMAS
  •  • 328 mots

Traité tripartite de sécurité conclu par l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis d'Amérique, dans le cadre du réseau de pactes d'assistance mutuelle tissé par les États-Unis de 1949 à 1954. Signé le 1 er septembre 1951, soit huit jours seulement avant le traité de paix avec le Japon, regroupant trois États « blancs » limitrophes du Pacifique, il apparaît à l'époque comme une précaution […] Lire la suite

AUCKLAND

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 270 mots
  •  • 1 média

Située dans la partie nord du pays, Auckland (1,2 million d'habitants en 2005) est la ville la plus importante de la Nouvelle-Zélande. Fondée en 1840 entre deux baies ramifiées, elle doit son développement à son excellent port, Waitemata, devenu une escale importante sur les routes transpacifiques. Elle possède également le plus grand aéroport international du pays. De plus, Auckland est le centre […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 374 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « L'Australie dans la guerre, et l'après-guerre sous l'influence travailliste »  : […] En 1940-1941, l'Australie se voit encore comme un dominion très éloigné des lieux d'affrontements de la Seconde Guerre mondiale, qui envoie des hommes et des matières premières au Royaume-Uni. À l'abri des menaces militaires internationales, le débat politique interne se focalise sur les conséquences profondes de la crise économique des années 1930 : chômage, misère, bas salaires et mauvaises con […] Lire la suite

CAMPION JANE (1954- )

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 021 mots

Jane Campion est très certainement une des figures de proue du cinéma des antipodes, une personnalité qui a permis à la Nouvelle-Zélande de rayonner bien au-delà de ses frontières. Elle est aussi, sans parti pris ni militantisme agressif, une cinéaste qui déploie un discours plus féminin que féministe, dont la sensibilité universelle se joue de tous les a priori. Jane Campion est née à Wellington […] Lire la suite

CHRISTCHURCH

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 284 mots
  •  • 1 média

Principale ville de l'île du Sud et deuxième plus grande ville de la Nouvelle-Zélande, Christchurch, dont l'agglomération comptait, au recensement de 2006, 348 435 habitants, est située au débouché de la plaine de Canterbury, à quelques kilomètres de la côte orientale. La ville a été fondée en 1850 par des colons anglais. La place de la cathédrale anglicane constitue toujours le cœur d'une cité en […] Lire la suite

COOK ÎLES

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 336 mots

Situées dans le Pacifique tropical, entre 9 0 et 23 0 de latitude sud, les îles Cook ont été reconnues systématiquement en 1773 par le navigateur anglais Cook, dont elles reçurent le nom. Elles devinrent protectorat britannique en 1888, puis furent annexées par la Nouvelle-Zélande en 1901. Les îles Cook sont, depuis 1965, un État autonome associé à la Nouvelle-Zélande et les îles Tokelau en sont […] Lire la suite

DOMINION

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 959 mots

Le terme de dominion, au contenu juridique vague à dessein, est né en 1867 à l'occasion de la fondation de la Fédération canadienne et de la dévolution à son gouvernement central de la souveraineté interne. Il n'entre dans la titulature royale qu'en 1901, à l'avènement d'Édouard VII, et s'applique encore à toutes les parties de l'empire, l'Inde exceptée. Progressivement, il a été réservé aux terri […] Lire la suite

DUNEDIN

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 142 mots

Fondée en 1848 par des colons venus d'Écosse, Dunedin (118 683hab.en 2006) est une des principales villes de l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. Elle est située au fond d'une baie abritée, ancienne vallée ouverte dans un massif volcanique et envahie par la mer. Le site est pittoresque et les quartiers de résidence gravissent les pentes des collines qui bordent la baie. La ville connaît une relati […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

6-24 décembre 2021 États-Unis – Chine. Annonce du boycottage diplomatique des jeux Olympiques en Chine.

Le 8, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et le Canada, membres avec les États-Unis de l’alliance des services de renseignement Five Eyes, font de même. Le 9, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Wang Wenbin déclare que ces pays « paieront inévitablement le prix de ce mauvais coup ». Le 24, le gouvernement japonais annonce qu’il n’enverra pas de représentants ministériels aux Jeux de Pékin, sans toutefois parler de « boycottage ». […] Lire la suite

18-25 octobre 2021 Turquie. Menace d'expulsion de dix ambassadeurs étrangers.

Le 18, dans un communiqué commun, l’Allemagne, le Canada, le Danemark, les États-Unis, la Finlande, la France, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas et la Suède lancent un appel en faveur d’« un règlement juste et rapide de l’affaire » Osman Kavala, affirmant que le retard pris par le procès de l’opposant turc met en cause « le respect de la démocratie, de l’État de droit et de la transparence du système judiciaire turc ». […] Lire la suite

3 septembre 2021 Nouvelle-Zélande. Attaque djihadiste à Auckland.

Un homme de nationalité sri-lankaise, contestant la révocation de son statut de réfugié, attaque à l’arme blanche six personnes dans un supermarché d’Auckland, avant d’être abattu par des policiers. Arrivé dans le pays en 2011, l’auteur de l’attaque avait été condamné à plusieurs reprises pour des faits en relation avec la cause djihadiste. Il était sous surveillance policière depuis sa dernière sortie de prison. […] Lire la suite

19-21 juillet 2021 Chine. Accusation de cybercriminalité portée contre Pékin.

Le 19, les États-Unis, l’Union européenne, le Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Canada et le Japon publient des communiqués coordonnés qui dénoncent la responsabilité de la Chine dans des opérations de cybercriminalité visant des entreprises occidentales – initiative sans précédent. Ils imputent notamment à Pékin le piratage du service de messagerie Exchange de Microsoft, en mars, qui a affecté plus de cent cinquante mille serveurs dans le monde. […] Lire la suite

15 novembre 2020 Asie. Signature d'un accord de libre-échange entre quinze États d'Asie et du Pacifique.

Le Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP, ou CPTPP pour Comprehensive and Progressive Agreement for Trans-Pacific Partnership), finalement signé en mars 2018 par onze pays, est entré en vigueur en décembre de la même année pour ceux qui l’ont ratifié, l’Australie, le Canada, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, Singapour et le Vietnam (en janvier 2019). […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel de COPPET, Jean-Pierre DURIX, Alain HUETZ DE LEMPS, Isabelle MERLE, « NOUVELLE-ZÉLANDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-zelande/