Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GRECQUE ANCIENNE LITTÉRATURE

Articles

  • ÉLOQUENCE, Grèce antique

    • Écrit par Dominique RICHARD
    • 1 194 mots

    L'éloquence comme genre littéraire apparaît en Grèce tardivement (fin ~ ve et surtout ~ ive s.). Les plus grands orateurs sont contemporains de Philippe de Macédoine. Avant cela, les hommes politiques ne publient pas leurs discours. Le premier traité sur l'art de la parole est...

  • LECTURE

    • Écrit par Henri-Jean MARTIN, Martine POULAIN
    • 10 508 mots
    • 1 média
    ...compréhension des paroles dont le seul squelette consonantique est inscrit sur la feuille, les lettres se suivent d'ordinaire sans séparation chez les Grecs, et aussi, à partir du ier siècle après J.-C., chez les Latins – les scribes se contentant d'isoler en certains cas les syllabes afin de faciliter...
  • LONGIN, lat. CAIUS CASSIUS LONGINUS (213 env.-273)

    • Écrit par Pierre HADOT
    • 180 mots

    Il enseignait à Athènes, au iiie siècle, la philosophie et la rhétorique. La quasi-totalité de son œuvre est perdue, à l'exception d'un Art rhétorique et de quelques fragments conservés par Porphyre dans sa Vie de Plotin. C'est à lui qu'on a attribué, faussement, le fameux traité...

  • LONGUS ou LONGOS (fin IIe-déb. IIIe s.)

    • Écrit par Dominique RICHARD
    • 301 mots

    Ayant probablement vécu dans l'île de Lesbos, Longus est l'auteur de la célèbre pastoraleDaphnis et Chloé. Deux enfants abandonnés sont recueillis par des bergers ; ils grandissent au sein d'un décor pastoral et s'éveillent à l'amour. Le dénouement est emprunté à la comédie nouvelle...

  • LUCIEN DE SAMOSATE (120 env.-apr. 180)

    • Écrit par Panayotis MOULLAS
    • 1 373 mots

    Incarnation, résumé ou déclin de l'hellénisme, l'œuvre de Lucien n'en demeure pas moins, sous le règne des Antonins, une démarche créatrice. On a de quoi s'étonner : cette œuvre, en effet, si solidement enracinée dans le passé, conserve encore vivace, depuis dix-huit siècles, sa grâce, sa verve satirique...

  • LYCOPHRON (env. 320-env. 250 av. J.-C.)

    • Écrit par Dominique RICHARD
    • 282 mots

    Né à Chalcis en Eubée, Lycophron est chargé par Ptolémée Philadelphe de classer les comédies de la Bibliothèque d'Alexandrie. Il écrit un traité, aujourd'hui perdu, Sur la comédie. Il fait partie des poètes qui composent la pléiade alexandrine.

    Ses contemporains estimaient ses...

  • LYRISME

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH, Jean-Pierre DIÉNY, Jean-Michel MAULPOIX, Vincent MONTEIL, René SIEFFERT
    • 10 725 mots
    • 2 médias
    L'histoire du lyrisme apparaît liée à celle de la subjectivité. Dès la Grèce antique, l'épanouissement du lyrisme a accompagné la prise de conscience de la valeur de la vie individuelle. Les fragments d'Archiloque (env. viie s. av. J.-C.) ne chantent encore que des désirs furtifs et...
  • LYSIAS (440 av. J.-C.?-? 380 av. J.-C.)

    • Écrit par Universalis
    • 291 mots

    L'un des plus célèbres logographes grecs (ils composaient des discours professionnels, principalement à l'intention des avocats), dont le style simple et sans prétention a été le signal d'une réaction contre l'éloquence fleurie des tribunaux. Lysias réussissait particulièrement bien à adapter ses compositions...

  • MÉGASTHÈNE (350 av. J.-C.?-? 290 av. J.-C.)

    • Écrit par Claude MOSSÉ
    • 97 mots

    Grec d'Ionie qui était au service du roi Séleucos Ier Nicator. C'est à l'instigation de celui-ci que Mégasthène entreprit plusieurs ambassades entre ~ 302 et ~ 291 à la cour du roi indien Chandragoupta, le fondateur de la dynastie Maurya. Ayant acquis une réelle connaissance...

  • MÉLÉAGRE (Ier s. av. J.-C.)

    • Écrit par Universalis
    • 105 mots

    Épigrammatiste alexandrin, originaire de Gadara (actuellement en Jordanie), surtout célèbre pour avoir réuni la première grande anthologie d'épigrammes et de poésies légères. Le recueil contenait les poèmes d'une cinquantaine d'auteurs, dont Méléagre lui-même ; dans l'avertissement liminaire, chaque...

  • MÉTRIQUE

    • Écrit par Benoît de CORNULIER
    • 6 930 mots
    • 1 média
    La métrique dite quantitative de la littérature latine ou grecque ancienne distingue les syllabes selon leur «  quantité » : « longues » ou « brèves ». Ainsi les «  hexamètres dactyliques » (censément vers de 6 pieds dactyles) d'Homère ou de Virgile sont (en gros) métriquement...
  • NICANDRE (fin IIIe-IIe s. av. J.-C.)

    • Écrit par Dominique RICHARD
    • 149 mots

    Poète et médecin grec, né à Claros près de Colophon, Nicandre a composé de nombreux ouvrages : Sur les langues, Sur l'Europe, Sur les poètes, Sur la Sicile, Sur les oracles, des Métamorphoses. Il nous reste de lui deux poèmes : l'un sur les Remèdes contre les morsures de serpents...

  • ODE, genre littéraire

    • Écrit par Georges MOLINIÉ
    • 874 mots
    • 1 média

    L'ode est une forme. Pour une fois, l'étymologie correspond à la réalité de sens (ôdè, chant) et nous renvoie naturellement aux anciennes manifestations de la poésie en Occident, c'est-à-dire au lyrisme grec. Le lyrisme, on le sait, est un chant fait de couplets, accompagné...

  • ŒDIPE ROI, Sophocle - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 196 mots
    • 1 média

    Vers 430 avant J.-C, lorsque Sophocle (495-406 av. J.-C.) s'attaque à la légende d'Œdipe, celle-ci appartient depuis longtemps à l'univers culturel grec. Déjà évoqué par Homère, Hésiode et Pindare, le roi de Thèbes coupable d'avoir tué son père et épousé sa mère a fait l'objet...

  • OLYMPIQUES, Pindare - Fiche de lecture

    • Écrit par Jean-François PÉPIN
    • 825 mots

    Les Olympiques font partie des Épinicies de Pindare (518/517-446 av. J.-C.), ensemble d'odes destinées à célébrer les vainqueurs des compétitions athlétiques. La grande majorité de l'œuvre du poète grec, né à Thèbes, nous est inconnue ; ne nous sont parvenus que quatre livres des ...

  • L'ORESTIE, Eschyle - Fiche de lecture

    • Écrit par Florence BRAUNSTEIN
    • 854 mots
    • 2 médias

    Unique trilogie d'Eschyle (env. 525-456 av. J.-C.) à nous être parvenue dans son intégralité, L'Orestie est composée d'Agamemnon, des Choéphores et des Euménides, soit les trois temps du crime, de la vengeance et de l'expiation. Elle fut représentée à Athènes en 458 avant J.-C.

  • PANCHAIA

    • Écrit par Marie-Rose MAYEUX
    • 795 mots

    Nom d'une île d'Orient que, selon Diodore de Sicile, aurait visitée Évhémère. Celui-ci, né en Grande-Grèce vers le milieu du ~ ive siècle et mort en ~ 260 environ, fut l'ami du roi de Macédoine, Cassandre (règne de ~ 316 à ~ 297), qui lui confia différentes missions lointaines et...

  • PARABASE, poétique

    • Écrit par Véronique KLAUBER
    • 190 mots

    La parabase est une partie de la comédie grecque où l'auteur s'adresse directement au public, par la bouche du coryphée qui interpelle les spectateurs, pendant que le chœur se range au bord de la scène. Le sujet de la parabase n'a rien à voir avec l'intrigue qui, ainsi interrompue, reprendra...

  • PARODIE, littérature

    • Écrit par Daniel SANGSUE
    • 5 242 mots
    • 3 médias
    ...comédie qui ne nous est pas parvenu, il ne nous a pas laissé d'autres informations sur la parodie que ces allusions à des œuvres de son temps. Elles permettent, en accord avec la logique de son système générique, de conjecturer que la parodie devait être soit une épopée présentant des actions...
  • PASTORALE, genre littéraire

    • Écrit par Daniela DALLA VALLE CARMAGNANI, Jacqueline DUCHEMIN, ETIEMBLE, Charlotte VAUDEVILLE
    • 6 864 mots
    Pour la mythologie grecque classique Apollon est le dieu de la lyre, Hermès celui des moutons d'Arcadie. Mais celui-ci, d'après l'Hymne à Hermès, est l'inventeur de la lyre, qu'il offrit à son frère pour prix de ses « vaches immortelles ». Apollon garda les troupeaux de Laomédon...