DISCOURS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme de discours (du latin discurrere, « courir çà et là ») n'est pas à l'origine directement lié au langage. Quand, dès la fin de la latinité (cf. Codex Theodosianus, IX, xxiv, 1), discursus prend le sens de discours, c'est d'abord comme chemin hasardeux de la conversation et de l'entretien, avant de renvoyer à toute mise en forme, parlée ou écrite de la pensée ; les rhétoriques grecques du « logos », comme les rhétoriques latines de l'« oratio », deviennent alors pour nous rhétoriques du discours, de ses « parties » (verbes, attributs, etc.), de sa « disposition » (exorde, proposition, narration, etc.) et de ses « genres » (démonstratif, délibératif, judiciaire). L'histoire du terme et de ses emplois est parallèle à l'histoire de la pensée ; ainsi, c'est au xviie siècle, qui devient par là même siècle de la transparence du langage et de la pensée dans la représentation, que Descartes peut écrire un « discours » de la méthode, au sens de ce « parcours » ordonné dont l'adjectif « discursif » maintient encore le sens. Cependant, déjà avec la rhétorique, le discours n'est pas seulement moyen d'expression de la pensée, mais d'abord instance autonome ; « courant » d'un locuteur à un auditeur ou lecteur, c'est un acte qui vise à un certain effet, dont témoigne tout discours depuis celui des sophistes. La linguistique propose une définition élargie des discours, comme procès d'énonciation discrets et uniques, par lesquels le sujet parlant ou écrivant actualise la « langue » en « parole », au sens saussurien des termes (cf. Benveniste, Problèmes de linguistique générale), et analyse, avec Austin par exemple, les divers actes (locutoire, illocutoire, perlocutoire) qu'accomplit un discours. La psychanalyse et la sociologie font aujourd'hui porter sur tout discours l'éclairage efficace de l'inconscient ou de l'idéologie. Plus généralement, avec la prééminence du modèle linguistique, le discours est, par opposition à une parole commentée ou sacralisée, un objet de science et de critique et le « champ du discours » devient le thème de nombreuses recherches actuelles.

—  Barbara CASSIN

Écrit par :

Classification

Autres références

«  DISCOURS  » est également traité dans :

ACQUISITION DU RÉCIT

  • Écrit par 
  • Michel FAYOL
  •  • 1 102 mots

Le récit est une forme de discours relatif à une séquence d’au moins deux événements ou actions réels ou fictifs qui sont généralement situés dans un cadre spatial et temporel. Il serait une forme universellement disponible ne nécessitant pas d’enseignement spécifique, au moins sous sa modalité orale. Le récit apparaît après que les enfants ont acquis la production de mots puis d’énoncés incluant […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures

  • Écrit par 
  • Jean DERIVE, 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Michel LABAN
  •  • 16 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Délimitation d'un champ littéraire en oralité »  : […] Au sein d'une culture donnée, cette délimitation peut se tenter d'un point de vue exogène ou endogène. Beaucoup de recueils adoptent implicitement le premier, en s'intéressant à des genres dénommés par une langue européenne, sans se soucier de savoir dans quelle mesure le champ sémantique de cette dénomination coïncide avec celui du terme de la langue locale pour désigner le même objet. Ces genres […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

L’anthropologie de la communication s’intéresse aux rapports entre le langage, la culture et la société. Elle emploie les méthodes de l’enquête ethnographique pour étudier les échanges langagiers et, de manière plus générale, les pratiques de communication. Elle envisage le langage comme une ressource culturelle dont les usages sont régis par des normes variables selon les sociétés et comme un ou […] Lire la suite

APPRENTISSAGE DE LA PRODUCTION ÉCRITE DE TEXTES

  • Écrit par 
  • Denis ALAMARGOT, 
  • Lucile CHANQUOY
  •  • 1 910 mots

Dans le chapitre « Évolution de la production de textes »  : […] L’apprentissage de la production de textes et l’accès à l’expertise mobilisent à la fois les capacités de la mémoire de travail et les aptitudes métacognitives de réflexion sur l’écrit. Globalement, les processus rédactionnels n’apparaissent pas tous en même temps et se complexifient progressivement. Au début de la scolarité primaire, le premier processus à apparaître est l’exécution graphomotrice […] Lire la suite

L'ARCHÉOLOGIE DU SAVOIR, Michel Foucault - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 075 mots
  •  • 1 média

L'explicitation de l'entreprise amorcée par Michel Foucault (1926-1984) avec l' Histoire de la folie à l'âge classique (1961), poursuivie dans Naissance de la clinique (1963) et plus précisément continuée par une « archéologie des sciences humaines », Les Mots et les choses (1966), est le principal objet de L'Archéologie du savoir (1969). Successivement professeur aux universités de Clermont-F […] Lire la suite

RHÉTORIQUE, notion de

  • Écrit par 
  • Alain BRUNN
  •  • 1 669 mots

La rhétorique désigne l'art du rhéteur, de l'orateur grec : en ce sens, elle engage une définition du langage et de ses pouvoirs. Elle est l'art de bien parler, c'est-à-dire d'agir par la parole sur un auditoire, de le convaincre par l'argumentation, mais aussi par l'émotion. Elle est donc en même temps une pratique (l'éloquence) et sa théorie. Elle tend par là à se présenter comme modèle de la r […] Lire la suite

COMMUNICATION - Les processus de la communication

  • Écrit par 
  • Robert PAGÈS
  •  • 6 240 mots

Dans le chapitre « Analyse des messages »  : […] L'analyse des messages dans leurs relations avec les éléments du schéma de communication appelle toutes les formes d'analyse sémiologique et particulièrement d'«  analyse de contenu » ou, mieux, de teneur. De la simple catégorisation des thèmes en vue de leur inventaire quantifié (Berelson, 1952) on passe de plus en plus à des méthodes liées à la fois à la linguistique, à la psycho-socio-linguisti […] Lire la suite

CONSPIRATIONNISME

  • Écrit par 
  • Emmanuel TAÏEB
  •  • 6 437 mots
  •  • 2 médias

Le conspirationnisme est une vision du monde qui affirme que le cours de l’histoire n’est pas le fruit des jeux politiques nationaux et d’actions humaines incertaines, mais qu’il est en réalité provoqué uniformément par l’action secrète d’un petit groupe d’hommes désireux de réaliser un projet de contrôle et de domination des populations. Face à des événements ou des phénomènes dont ils contesten […] Lire la suite

CROYANCE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 004 mots

Dans le chapitre « Approche sémiotique »  : […] Avec A. J. Greimas, dans la Sémantique structurale (1965), Du sens I (1970), Maupassant (1976), et Du sens II (1983), une nouvelle tentative de mise en ordre des structures élémentaires de la croyance se fait jour, qui, à l'opposé de la phénoménologie, ne repose sur aucune intuition du vécu, mais sur la structure de l' énonciation , telle qu'elle est investie dans le discours oral ou écrit et […] Lire la suite

DÉMONSTRATION (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 3 087 mots

Dans le chapitre « La logique, un outil pour penser »  : […] Aristote (env. 385-322 av. J.C.), moins sensible à la beauté de la géométrie que son maître, se lança dans une vaste entreprise qui n’est pas sans lien avec celle de Platon. Convaincu que la géométrie était une discipline trop élitiste pour modifier la donne politique de l’époque, il élabora contre les sophistes un outil plus accessible et peut-être plus efficace : la logique. Organon , mot grec […] Lire la suite

Les derniers événements

États-Unis. Nouvel acte de violence policière contre un Afro-Américain à Kenosha. 23-29 août 2020

, plusieurs dizaines de milliers de personnes participent à une marche contre le racisme et les violences policières organisée à Washington le jour du cinquante-septième anniversaire du discours du pasteur Martin Luther King « I have a dream ». Le frère de George Floyd et le père de Jacob Blake […] Lire la suite

États-Unis. Conventions d’investiture démocrate et républicaine. 11-27 août 2020

et Barack Obama. Dans son discours, Joe Biden promet d’être « un allié de la lumière et non des ténèbres » et déclare que l’actuel président « a failli à son devoir le plus fondamental envers la nation » en n’ayant « pas réussi à […] protéger » ses concitoyens de la Covid-19. Du 24 au 27 […] Lire la suite

Biélorussie. Réélection contestée du président Alexandre Loukachenko. 4-30 août 2020

Le 4, dans un discours devant des élus, le président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 1994, s’en prend grossièrement à son adversaire à l’élection présidentielle, Svetlana Tikhanovskaïa, et aux deux femmes qui la soutiennent, Maria Kolesnikova et Veronika Tsepkalo, affirmant : « Nous ne […] Lire la suite

Maroc. Annonce de la généralisation de la couverture sociale. 29 juillet 2020

Dans un discours prononcé à l’occasion du vingt et unième anniversaire de son accession au trône, le roi Mohammed VI annonce la généralisation de la couverture sociale à tous les Marocains à partir de 2021, évoquant l’assurance-maladie, les allocations familiales, les retraites et les indemnités […] Lire la suite

France. Démission du gouvernement d’Édouard Philippe et nomination de Jean Castex. 3-15 juillet 2020

féministes lors de ses déplacements. Le 14, lors de son entretien télévisé à l’occasion de la fête nationale, le président Emmanuel Macron défend la nomination de Gérald Darmanin, évoquant « une relation de confiance d’homme à homme ». Le 15, Jean Castex prononce son discours de politique générale devant […] Lire la suite

Pour citer l’article

Barbara CASSIN, « DISCOURS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/discours/