ODES, John KeatsFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les grandes Odes de Keats sont au nombre de six, et furent composées en sept mois, de mars à septembre 1819. Délaissant le modèle inauguré par le poète grec Pindare (518-446 av. J.-C.), John Keats (1795-1821) fait de l'ode un genre plus analytique et expérimental. Se retrouvent ainsi dans certaines strophes de ses odes des fragments de sonnet, genre qu'il affectionnait entre tous. La flexibilité qu'il sut rendre à l'ode lui permit d'en faire un instrument privilégié de sa négociation entre les couples de contraires qui structurent sa poésie : le moi et le non-moi, l'art et la vie, la vie et la mort, le rêve et la réalité, le temps et l'éternité. Bien que les odes forment un tout, chacune étant reliée aux autres par des rapports d'interdépendance, ou de correction mutuelle, une présentation individuelle leur rendra davantage justice.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  ODES, John Keats  » est également traité dans :

KEATS JOHN (1795-1821)

  • Écrit par 
  • Henri PEYRE
  •  • 3 571 mots

Dans le chapitre « Les odes et derniers sonnets »  : […] Sans doute les œuvres épiques et narratives de Keats souffrent-elles de la désaffection que les modernes ressentent pour les longs poèmes, forcément inégaux. De beaucoup la partie la plus lue et la plus admirée de l'œuvre de Keats est la série de grandes odes qu'il composa en 1818-1819. Rien en effet ne les égale en Angleterre ou même en France et en Allemagne, en dehors de quelques odes de Shell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-keats/#i_25077

Pour citer l’article

Marc PORÉE, « ODES, John Keats - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/odes-john-keats/