AFFICHE

Bouleversements techniques et esthétiques

Vers 1845, Jean-Alexis Rouchon met au point un procédé d'impression polychrome dérivé du papier peint, qui permet la production d'affiches d'extérieur de grand format. En 1866, Jules Chéret introduit en France la chromolithographie inventée en Angleterre, et organise une imprimerie à Paris, qui se spécialise dans la création d'affiches illustrées (Le Bal Valentino, 1869). Il contribue de manière déterminante à forger le langage propre au support : formes simples et couleurs en aplats contrastés, lecture rapide et simultanée du texte et de l'image. En 1889, son œuvre fait déjà l'objet d'une exposition rétrospective, dont le critique Roger Marx, dans son introduction au catalogue, peut dire qu'elle participe à « l'éducation inconsciente du goût public », transformant les rues en « musée en plein vent ».

En Angleterre, cependant, le mouvement des Arts and Crafts, fondé par John Ruskin et William Morris au cours des années 1870, appelle à la mobilisation de tous les arts pour constituer une alternative aux productions industrielles. À l'instar de Morris, Eugène Grasset, Suisse installé à Paris en 1871, développe sa création dans tous les domaines, des tissus aux caractères typographiques. À partir de 1885, il livre des affiches traitées comme des œuvres d'art, pour lesquelles il recherche de nouvelles qualités plastiques.

<it>Moulin-Rouge : La Goulue</it>, H. de Toulouse-Lautrec

Moulin-Rouge : La Goulue, H. de Toulouse-Lautrec

Moulin-Rouge : La Goulue, H. de Toulouse-Lautrec

Henri de Toulouse-Lautrec, Moulin-Rouge : La Goulue, 1891, lithographie en couleurs sur papier, 191…

La découverte de l'estampe japonaise exerce également en Occident une impression profonde. Henri de Toulouse-Lautrec (La Goulue, 1891) et Pierre Bonnard (La Revue blanche, 1895) s'approprient ses procédés : asymétrie, aplats de couleur, délimitation des surfaces par des cernes épais. Dessinant souvent eux-mêmes la lettre, ils confèrent, dans les quelques affiches qu'ils réalisent, une dynamique nouvelle au rapport entre le texte et l'image.

L'épure et la stylisation amorcées par Lautrec et les nabis (Bonnard, mais aussi Félix Vallotton, Édouard Vuillard ou Henri Georges Ibels), puis par des dessinateurs comme Jossot ou Théophile Alexandre Steinlen, renforcent singulièrement l'impact de l'affiche dans les rues. Les Begarstaff Brothers (William Nicholson et James Pryde) en Grande-Bretagne, Henri Meunier en Belgique, ainsi que les précurseurs de l'expressionnisme en Allemagne, comme Thomas Theodor avec ses affiches pour la revue Simplicissimus, à partir de 1896, participent de cette tendance.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Michel WLASSIKOFF : historien du graphisme et de la typographie, diplômé en histoire de l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

<it>Moulin-Rouge : La Goulue</it>, H. de Toulouse-Lautrec

Moulin-Rouge : La Goulue, H. de Toulouse-Lautrec

Moulin-Rouge : La Goulue, H. de Toulouse-Lautrec

Henri de Toulouse-Lautrec, Moulin-Rouge : La Goulue, 1891, lithographie en couleurs sur papier, 191…

Sarah Bernhardt, affiche de Mucha

Sarah Bernhardt, affiche de Mucha

Sarah Bernhardt, affiche de Mucha

Alfons Mucha (1860-1939) réalisa en tirage limité l'affiche de la pièce de Catulle-Mendès Médée, en…

Affiche de la première exposition de la Sécession, G. Klimt

Affiche de la première exposition de la Sécession, G. Klimt

Affiche de la première exposition de la Sécession, G. Klimt

Affiche de la première exposition de la Sécession, Gustav Klimt, 1893. Lithographie en couleurs, 62…

Autres références

  • APELOIG PHILIPPE (1962- )

    • Écrit par Michel WLASSIKOFF
    • 1 040 mots
    ...1993-1994, bénéficiant de la première résidence allouée à un graphiste, Philippe Apeloig est pensionnaire de l’Académie de France (Villa Médicis) à Rome. Ce séjour lui permet de perfectionner des alphabets de titrage qu'il a commencé d'expérimenter dans ses affiches. Selon lui, « la typographie est centrale...
  • ART NOUVEAU

    • Écrit par Françoise AUBRY
    • 8 824 mots
    • 23 médias
    L'affiche illustrée est un puissant moyen de diffusion ; son essor correspond à l'épanouissement de l'Art nouveau. La carrière d'Alfons Mucha est lancée par ses affiches pour l'actrice Sarah Bernhardt. Au faîte de sa gloire, Mucha ouvre un cours de composition d'art décoratif et...
  • ART URBAIN

    • Écrit par Stéphanie LEMOINE
    • 2 727 mots
    • 4 médias
    ...les avant-gardes. Au tout début du xxe siècle, le futurisme puis le constructivisme voient dans les manifestations de rue, dans la fresque ou l' affiche publicitaire et politique autant de contrepoints à l'asphyxie qui règne dans les musées. L'effervescence créatrice qui entoure la révolution russe...
  • BAYER HERBERT (1900-1985)

    • Écrit par Yve-Alain BOIS, Universalis
    • 1 672 mots
    ..., provoque un dépaysement par les ruptures d'échelles ou les couleurs volontairement faussées. Réveiller le lecteur ou le spectateur d'une affiche, d'un livre, tel est le but que Bayer s'assigne, ce qui fait de lui un des créateurs publicitaires les plus importants du siècle mais aussi,...
  • Afficher les 62 références

Voir aussi