CONSTRUCTIVISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Monument à la IIIe Internationale, V. E. Tatline

Monument à la IIIe Internationale, V. E. Tatline
Crédits : Moderna Museet, Stockolm

photographie

École du Bauhaus, Dessau

École du Bauhaus, Dessau
Crédits : Hulton Getty

photographie


Plus idée directrice que credo artistique, le constructivisme représente une nouvelle forme de pensée dans l'art moderne. Avec une intuition remarquable, les constructivistes ont pressenti les impératifs du développement d'une société nouvelle : les problèmes esthétiques sont relégués au second plan ; il s'agit avant tout de rendre fonctionnelle une existence opprimée par les chiffres. À partir des années vingt, l'idée constructiviste inspire l'architecture, la sculpture et les arts appliqués, mais seulement de façon occasionnelle la peinture. À une époque où les tendances stylistiques sont étroitement conditionnées par l'idée de technique artistique, parfois intraduisible dans le langage de certains arts, le constructivisme a essayé de dépasser les limites des mouvements décoratifs antérieurs en se proposant de créer un système des arts résolument neuf et défini uniquement par le principe du « fonctionnel ». Lié à une nouvelle conception esthétique – celle de la forme utilitaire –, le constructivisme favorisera le développement du « design » des stylistes, posera les bases de la typographie moderne et découvrira la technique du photomontage. Réaction à l'esthétisme philosophique de la première abstraction (1910-1915), le constructivisme se caractérise par une opposition « matérialiste » aux théories trop métaphysiques du « spirituel dans l'art » de Kandinsky, du mysticisme de Malevitch et de la théosophie de Mondrian. Réaction issue des exigences d'une nouvelle époque qui a besoin de réalisations pratiques, il apparaît comme l'application concrète du langage élaboré par le suprématisme de Malevitch et l'abstraction, rigoureusement géométrique, de Mondrian.

Le rôle des sculpteurs Gabo et Tatline

Un des « ingénieurs » les plus inspirés de la pensée constructiviste – le sculpteur russe Naum Gabo (1890-1977) – écrit que le cubisme n'a été pour lui qu'une phase préliminaire. Le cubisme parisien cons [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  CONSTRUCTIVISME  » est également traité dans :

ABSTRAITS DE HANOVRE

  • Écrit par 
  • Isabelle EWIG
  •  • 2 599 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le réveil de Hanovre »  : […] Dans le catalogue de la célèbre exposition International Exhibition of Modern Art organisée par la Société anonyme à New York en 1926, Katherine Dreier soulignait l'ouverture de l'Allemagne à l'art moderne international, et mettait en exergue la situation de Hanovre : « Parmi les villes dont l'intérêt pour l'art moderne surprend, il y a Hanovre. Toute personne connaissant H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abstraits-de-hanovre/#i_12287

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les avant-gardes »  : […] L'art de l'affiche en vient à bouleverser le regard communément porté sur la représentation picturale. Ainsi, à partir de 1910, Braque et Picasso, attentifs à la réalité du quotidien, et en particulier aux trouvailles plastiques de l'affichage mural, inscrivent des lettres peintes au pochoir et introduisent des éléments de textes découpés dans des journaux et autres imprimés, directement sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_12287

ALTMAN NATHAN (1888-1970)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 444 mots

Artiste soviétique. Après des études au collège artistique d'Odessa (1903-1907), Altman part en 1910 pour Paris, où il découvre le cubisme. Il rentre dès 1911 en Russie et s'installe à Saint-Pétersbourg, foyer de l'avant-garde russe. Sans se rallier totalement à un mouvement précis, il participe parallèlement aux manifestations du Monde de l'art et de l'Union de la jeunesse, défendant très honorab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nathan-altman/#i_12287

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture, sciences et techniques

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 7 905 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les ambiguïtés contemporaines »  : […] Au xx e siècle, la diversification des techniques qui s'était amorcée avec la révolution industrielle s'intensifie encore. Cette diversification concerne tout d'abord les matériaux. Tandis que le béton armé envahit progressivement le secteur de la construction, l'ingénieur Freyssinet met au point les techniques de précontrainte pendant l'entre-d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-sciences-et-techniques/#i_12287

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 774 mots

Dans le chapitre « Modernisation sociale et modernité architecturale »  : […] Au début du xx e siècle, le débat architectural devient plus incisif, avec l'apparition des avant-gardes qui se sentent investies d'une responsabilité autrement plus globale que le simple replâtrage des défauts de la société industrielle. Cette société change de toute manière de nature avec l'apparition de la civilisation de masse, des grandes mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-et-societe/#i_12287

ARCHITECTURE & ÉTAT AU XXe SIÈCLE

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 3 946 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'ère stalinienne »  : […] En Union soviétique, c'est pendant la période stalinienne – c'est-à-dire entre le début des années trente et le milieu des années cinquante – que l'État tentera d'exprimer ses objectifs par les moyens de l'architecture. Cette période succède à celle des années vingt au cours de laquelle des groupes d'architectes aux conceptions différentes (constructivistes, rationalistes, partisans du classicis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-et-etat-au-xxe-siecle/#i_12287

AVANT-GARDE EST-EUROPÉENNE

  • Écrit par 
  • Andrzej TUROWSKI
  •  • 8 064 mots

Dans le chapitre « Les années 1920 : l'avant-garde internationale, le constructivisme »  : […] Dès le début des années 1920, on peut observer à l'Est, dans les milieux d'avant-garde, une grande diversité dans l'approche des problème posés par l'art moderne. Les déclarations expressionnistes se sont raréfiées au profit de l'attraction exercée par la dynamique futuriste et par le jeu dadaïste. Ces deux tendances engendrent une attitude générale par rapport à l'art plutôt qu'elles n'aboutisse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avant-garde-est-europeenne/#i_12287

BAUHAUS

  • Écrit par 
  • Serge LEMOINE
  •  • 4 454 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une esthétique nouvelle »  : […] Gropius déclarait qu'il aurait échoué dans son entreprise si, un jour, l'on pouvait parler d'un «  Bauhausstil  ». L'optique du Bauhaus étant de n'imposer aucun cadre théorique rigide et d'accueillir des artistes venus de tous les horizons esthétiques, de l'abstraction géométrique au surréalisme, on conçoit mal qu'un style qui lui eût été propre ait pu se dégager. Le Bauhaus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bauhaus/#i_12287

BAYER HERBERT (1900-1985)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 671 mots

Dans le chapitre « Les années de formation : du Jugendstil à la découverte du Bauhaus »  : […] Né en avril 1900 dans un petit village autrichien, Bayer entre à dix-sept ans comme apprenti chez un architecte et designer de Linz, où il se familiarise avec l'esthétique de la Sécession viennoise. Trois ans plus tard, il poursuit son apprentissage dans le bureau d'Emmanuel Josef Margold, membre de la célèbre colonie d'artistes fondée au Mathildenhöhe et qui regroupe des architectes comme Olbrich […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-bayer/#i_12287

BUCHHEISTER CARL (1890-1964)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 1 048 mots

Carl Buchheister est né le 17 octobre 1890 à Hanovre, où ses parents avaient une boutique d'artisans. Après avoir obtenu son baccalauréat en 1910, il trouve un travail temporaire dans une maison de commerce de Brême. Voulant alors apprendre à dessiner, il suit dans cette ville des cours municipaux qui sont proposés, le soir, à l'École d'arts appliqués. En 1911-1912, après un nouveau travail tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-buchheister/#i_12287

CALDER ALEXANDER (1898-1976)

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 582 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle forme de sculpture »  : […] L'idée que Calder se fait du mouvement subit une première inflexion à la suite de sa rencontre avec Mondrian, en 1930, et de sa conversion immédiate à l'art abstrait. Dans l'atelier du maître du néoplasticisme, il dit avoir eu la révélation d'une peinture abstraite en mouvement, et il se demande : « Pourquoi pas des formes plastiques en mouvement ? Non pas un simple mouvement de translation ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-calder/#i_12287

CIESLEWICZ ROMAN (1930-1996)

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 1 702 mots

Dans le chapitre « L'école polonaise »  : […] Né à Lwów, en Pologne (aujourd'hui Lvov, en Ukraine), Roman Cieslewicz suit l'enseignement de l'Académie des beaux-arts de Cracovie, dont il obtient le diplôme dans le cadre de l'atelier d'affiches, en 1955. Installé à Varsovie, il dessine des affiches pour les Éditions artistiques et graphiques d'État (W.A.G.), pour la Centrale de distribution des films (C.W.F.), pour des théâtres et des maison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-cieslewicz/#i_12287

COLLAGE

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 2 227 mots

Dans le chapitre « Les papiers collés : un nouveau langage »  : […] « [...] un timbre-poste véritable, un morceau de journal quotidien, un morceau de toile cirée sur laquelle est imprimée la cannelure d'un siège. L'art du peintre n'ajouterait aucun élément pittoresque à la vérité de ces objets ». Lorsque Guillaume Apollinaire évoque en 1913 la Nature morte à la chaise cannée de Picasso (1912) , il rapporte la vérité picturale à la présence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collage/#i_12287

DEXEL WALTER (1890-1973)

  • Écrit par 
  • Lionel RICHARD
  •  • 900 mots

Né le 7 février 1890 à Munich, d'un père enseignant, Walter Dexel obtient le baccalauréat en 1909 et, toujours à Munich, s'engage l'année suivante dans des études supérieures d'histoire de l'art. Il a notamment pour professeurs deux éminentes personnalités : Heinrich Wölfflin et Fritz Burger, l'un des rares universitaires spécialisés dans l'art moderne, dont il sera brièvement l'assistant en 1914 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-dexel/#i_12287

ÉCRITS, Kasimir Malévitch - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 305 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mort et persistance de la peinture »  : […] L'idée d'une « cognition par la couleur », en d'autres termes d'une philosophie incarnée dans la peinture même, est la dernière utopie exprimée par Malévitch, en liaison avec l'exposition de ses monochromes blancs en 1919. Dès 1920, invité à enseigner à l'École d'art de Vitebsk à la demande d'El Lissitzky, l'artiste tire les conséquences ultimes du suprématisme, en phase avec l'idéologie pragmatiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrits/#i_12287

EXTER ALEXANDRA ALEXANDROVNA (1882-1949)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 777 mots

« Amazone » de l'avant-garde russe, Alexandra Alexandrovna Exter est connue pour ses peintures, dessins, décors de théâtre, créations de textiles et de vêtements, et illustrations de livres. Née sous le patronyme Grigorovitch en 1882 à Biélostok, elle se forme à l'école des Beaux-Arts de Kiev jusqu'en 1907. Elle organise l'année suivante en compagnie de David Bourliouk l'exposition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandra-alexandrovna-exter/#i_12287

FLAVIN DAN (1933-1996)

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 1 387 mots

Dans le chapitre « Un art de la lumière »  : […] Comme la plupart des artistes minimalistes, Flavin s'est souvent référé au constructivisme russe, notamment à Vladimir Tatline et son projet inabouti de Monument à la III e  Internationale, dans ses Monuments réalisés entre 1964 (date de sa première exposition à la Kaymar Gallery, New York intitulée Some Light ) et 1982. Il uti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flavin-dan-1933-1996/#i_12287

GABO NEEMIA PEVSNER dit NAUM (1890-1977)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 731 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'espace hors limites »  : […] La minimalité de l'effet visuel est, dans la célèbre Construction cinétique de 1920, inversement proportionnelle à la totale nouveauté de la réponse donnée à la question que posait dès 1912 (avec la Guitare de Picasso et le Développement d'une bouteille dans l'espace de Boccioni) toute la sculpture moderne : comment mettre en fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabo-neemia-pevsner-dit-naum/#i_12287

GORIN JEAN (1899-1981)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 1 223 mots

Mondrian disait de Jean Gorin, de trente ans son cadet, qu'il était « le seul néo-plasticien français ». Mais si ce dernier ne manqua jamais une occasion d'affirmer sa dette à l'égard du maître hollandais, on peut aujourd'hui regretter que la reconnaissance de son œuvre ait quelque peu souffert de ce parrainage. Il faut en effet distinguer entre ses premières toiles néo-plastiques (1926), encore t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-gorin/#i_12287

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 442 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les avant-gardes constructivistes »  : […] En Allemagne, l'école du Bauhaus est fondée à Weimar, en 1919, avec pour objectif de rationaliser et de démocratiser l'ensemble des productions, de l'architecture à l'objet usuel, en passant par l'imprimé. En U.R.S.S., les artistes constructivistes, autour d'Alexandre Rodtchenko, de l'architecte Lazar El Lissitzky et du poète Vladimir Maïakovski, prônent également la cohérence formelle et la rech […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphisme/#i_12287

GUINZBOURG MOÏSSEÏ IAKOVLEVITCH (1892-1941)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 592 mots

Après des études secondaires, Moïsseï Iakovlevitch Guinzbourg part pour l'étranger (Paris, Toulouse, Milan) afin d'y étudier l'architecture (son père était lui-même architecte). En 1923, il devient professeur au Vkhoutemas et écrit une série d'articles, premiers essais théoriques, qui représentent la plate-forme du mouvement « constructiviste » en architecture. Il publie son premier livre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moissei-iakovlevitch-guinzbourg/#i_12287

IGNATOVITCH BORIS (1899-1976)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 932 mots

Auteur majeur de la photographie soviétique, Boris Vsevolodovitch Ignatovitch est né en 1899 dans la ville ukrainienne de Loutzk où il effectue sa scolarité, primaire et secondaire. Doué pour l'écriture, il commence en 1918 à travailler comme chroniqueur pour les journaux Severo Donetski Kommunist et Krasnaïa Svezda de Kharkov en Ukraine. Boris Ignato […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-ignatovitch/#i_12287

KANDINSKY WASSILY (1866-1944)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 3 932 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les utopies de la reconstruction »  : […] Le « grand déluge » qu'annonce avec une tension croissante la peinture de Kandinsky avant 1914 est suivi d'une apocalypse bien réelle. Mais la guerre marque aussi pour lui une crise profonde ; en 1915, il note pour la première fois dans son catalogue : « Aucun tableau ». À quoi s'ajoute la rupture avec Gabriele Münter. C'est la révolution russe qui paraît enfin annoncer la « résurrection » attendu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wassily-kandinsky/#i_12287

KOBRO KATARZYNA (1898-1951)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 587 mots

Si la reconnaissance de Katarzyna Kobro, née à Moscou en 1898, a beaucoup pâti de la disparition de ses œuvres durant la Seconde Guerre mondiale, l'artiste est aujourd'hui reconnue pour la radicalité de ses sculptures géométriques abstraites et pour avoir contribué, avec son époux Wladyslaw Strzeminski, à l'émergence d'un courant avant-gardiste en Pologne. Après avoir suivi une formation à l'Éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/katarzyna-kobro/#i_12287

LEONIDOV IVAN (1902-1959)

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 671 mots

On ne peut pas parler de l'architecture soviétique des années 1920 sans évoquer le nom d'Ivan Leonidov. Après avoir suivi l'« école de quatre ans », ce fils de paysans travaille comme manœuvre sur les chantiers navals de Petrograd. La révolution lui permet d'accéder aux ateliers artistiques de Tver en 1920. En 1921, il entre au Vkhoutemas ; le département d'architecture est alors dirigé par Alexan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-leonidov/#i_12287

LISSITZKY ELIEZER dit EL (1890-1941)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 306 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le constructivisme international »  : […] Au cours de l'année 1921, alors qu'il enseigne la peinture monumentale et l'architecture aux Vkhoutemas (Ateliers supérieurs d'art et de technique de l'État) de Moscou, l'artiste se rapproche des partisans de la « culture matérielle » tel Vladimir Tatline, qui lui inspire un photomontage représentant l'artiste-ingénieur, Tatline travaillant à son monument (1921-1922, collect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lissitzky-eliezer-dit-el/#i_12287

LOHSE RICHARD-PAUL (1902-1988)

  • Écrit par 
  • Serge LEMOINE
  •  • 906 mots

Peintre, graphiste et théoricien suisse, Richard-Paul Lohse a été, avec Max Bill, Camille Graeser et Verena Loewensberg, le principal représentant de ce groupe d'artistes appelés «  concrets zurichois » qui ont approfondi dans le sens de la rigueur la peinture non figurative de tendance géométrique. Après une période de tâtonnements qui s'achève en 1935, les premiers tableaux de Lohse traduisent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-paul-lohse/#i_12287

MIRALLES ENRIC (1955-2000)

  • Écrit par 
  • Marie-Hélène CONTAL
  •  • 773 mots

L'architecte catalan Enric Miralles est mort le 22 août 2000 à Barcelone, âgé de quarante-cinq ans, alors qu'il entreprenait des projets décisifs. Né à Barcelone en 1955, Enric Miralles est diplômé d'architecture de l'E.T.S.A.B. en 1978. Mais il a commencé sa carrière dès 1975 dans l'agence d'Albert Viaplana et Helio Piñon. Ces architectes introduisent alors à Barcelone les doctrines international […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enric-miralles/#i_12287

MOHOLY-NAGY LÁSZLÓ (1895-1946)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 380 mots

Dans le chapitre « Art et industrie »  : […] En décembre 1921, l'installation à Berlin d'El Lissitzky, porte-parole du constructivisme russe, a produit un impact certain sur l'évolution de Moholy-Nagy. C'est la disparition du tableau lui-même qui est annoncée dans les Prouns de l'artiste russe : définis comme « stations d'aiguillage entre peinture et architecture », ces œuvres intègrent dès 1919 à l'espace flottant et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-moholy-nagy/#i_12287

MORTENSEN RICHARD (1910-1993)

  • Écrit par 
  • Inge Vibecke RAASCHOU-NIELSEN
  •  • 383 mots

Peintre danois, Richard Mortensen est un des pionniers de l'art abstrait au Danemark. Au début des années trente, un intérêt tout particulier pour les œuvres de Kandinsky et de Miró le porte vers le Bauhaus, le constructivisme et le surréalisme. Mais son but est d'unifier les idées surréalistes en une peinture construite et rythmique. Il fonde la Ligne, groupe de peintres qui s'efforcent en ces an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-mortensen/#i_12287

OUD JACOBUS JOHANNES PIETER (1890-1963)

  • Écrit par 
  • Robert L. DELEVOY
  •  • 745 mots

Braque et Picasso, les fondateurs du cubisme, n'ont jamais dessiné ou peint un seul cube : bien au contraire, ils se sont attachés à briser l'illusion scénographique qui, depuis la fin du xiv e  siècle, se déployait, en Occident, dans l'espace imaginaire de ce volume. Aussi est-ce un non-sens (on le commet fréquemment) de parler d'architecture cub […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacobus-johannes-pieter-oud/#i_12287

PEVSNER LES

  • Écrit par 
  • Georges T. NOSZLOPY
  •  • 2 317 mots
  •  • 1 média

Naum Gabo et son frère aîné Antoine Pevsner sont étroitement liés au constructivisme, auquel ils imprimèrent une orientation originale ; ce mouvement artistique de la Russie révolutionnaire fut de courte durée, mais eut une influence considérable ; les Pevsner en diffusèrent les principes et le style en Europe occidentale et en Amérique. Comme les constructivistes, ils défendaient la conception d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pevsner/#i_12287

PHOTOGRAPHIE (art) - Photographie et peinture

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DAVAL
  •  • 5 269 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La « photographie pure » »  : […] La photographie pure met en jeu la tension entre l'apparence du monde extérieur et la personnalité de celui qui la met en scène. L'histoire générale de la vision, et plus particulièrement la trajectoire de l'art moderne, rendent opérationnelle cette notion. La photographie pure s'oppose directement au pictorialisme, ce que résumera Marius de Zayas, un ami de Stieglitz, dans le n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-art-photographie-et-peinture/#i_12287

PHOTOMONTAGE

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 1 220 mots

L'entre-deux-guerres fut la période glorieuse de l'histoire du photomontage qui fut alors exploité par de nombreux peintres, photographes, graphistes, typographes et publicitaires. Pratiqué sporadiquement au cours du xix e siècle sans que son usage soit sous-tendu par une réflexion sur la spécificité de ce moyen d'expression — excepté peut-être p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photomontage/#i_12287

POPOVA LIOUBOV SERGUÉIEVNA (1889-1924)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 674 mots

Issue d'une famille marchande cultivée, l'artiste Lioubov Serguéievna Popova naît à Krasnovidovo en 1889, près du village d'Ivanovskoïé en Russie. Après des études à Ialta, la jeune femme s'installe à Moscou en 1908 et suit les cours de Joukovski, Youon et Doudine ; ses premières œuvres sont marquées par la découverte de la peinture européenne – Van Gogh, Gauguin et Cézanne en premier lieu –, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lioubov-sergueievna-popova/#i_12287

PSYCHANALYSE & PEINTURE

  • Écrit par 
  • Jean-François LYOTARD
  •  • 7 908 mots

Dans le chapitre « La peinture et l'impouvoir »  : […] Depuis le recensement monumental fait par Venturi sur l'œuvre de Cézanne, on a coutume de distinguer dans celle-ci quatre périodes : sombre, impressionniste, constructive, synthétique. Liliane Brion-Guerry reprend cette analyse à son compte, mais elle la dramatise deux fois. Tout d'abord, elle montre que ce qui motive cette odyssée plastique, c'est la recherche d'une solution à un problème égaleme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-peinture/#i_12287

PURISME, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 262 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'influence du purisme »  : […] Ozenfant et Jeanneret ont su donner au purisme une tribune dont peu de mouvements artistiques ont bénéficié au cours de leur histoire, en créant une revue, L'Esprit nouveau , qui eut vingt-huit numéros entre octobre 1920 et janvier 1925 – longévité et régularité assez exceptionnelles pour une revue d'avant-garde à cette époque, comme la cohérence et la qualité de ses contenus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purisme-mouvement-artistique/#i_12287

RICKEY GEORGE (1907-2002)

  • Écrit par 
  • Serge LEMOINE
  •  • 626 mots

Le sculpteur George Rickey est né aux États-Unis à South Bend dans l'Indiana le 6 juin 1907. Il accomplit ses études en Grande-Bretagne à la Ruskin School of Drawing d'Oxford, avant de se rendre à Paris, où il fréquentera en 1929-1930 l'atelier d'André Lhote, puis l'Académie moderne, où il aura Fernand Léger comme professeur. George Rickey commence alors une carrière de peintre qu'il poursuit entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-rickey/#i_12287

RODTCHENKO ALEXANDER MIKHAÏLOVITCH (1891-1955)

  • Écrit par 
  • Marc-Emmanuel MÉLON
  •  • 1 363 mots

Dans le chapitre « La photographie »  : […] Mais fidèle jusqu'alors à l'esprit du constructivisme, Rodtchenko crée ses photomontages à partir de photographies trouvées, dont il n'assume pas la prise de vue. Ce n'est qu'en 1924 qu'il expérimente, pour les besoins de la cause bolchevique, les multiples potentialités formelles de l'expression photographique proprement dite. Il déséquilibre l'image, qui perd ainsi sa cohérence visuelle et dev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-mikhailovitch-rodtchenko/#i_12287

RUSSIE (Arts et culture) - L'art russe

  • Écrit par 
  • Michel ALPATOV, 
  • Olga MEDVEDKOVA, 
  • Cécile PICHON-BONIN, 
  • Andreï TOLSTOÏ
  •  • 18 894 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L’art de la période de reconstruction (1922-1928) »  : […] La notion de construction est au cœur des années de la nouvelle politique économique (N.E.P.), qui succède à la révolution et à la guerre civile, en 1922. La jeunesse soviétique aspire à construire un monde nouveau, une ville et un art qui lui correspondent. L’architecture connaît l’explosion des mouvements d’avant-garde dont les deux principaux sont le constructivisme (représenté par l’Organisat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-l-art-russe/#i_12287

SCÉNOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 6 522 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Stanisław Wyspiański »  : […] La force des pensées théoriques d'Appia et de Craig sera d'une importance capitale pour la mise en scène et la scénographie du xx e  siècle. Moins connue, l'œuvre du Polonais Stanisław Wyspiański (1869-1907), parallèlement à sa connotation nationale, s'inscrit elle aussi dans la réforme de la scène européenne alors en cours. Peintre, dramaturge, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scenographie/#i_12287

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 580 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'architecture révolutionnaire soviétique de 1925 à 1932 »  : […] On retrouve en architecture le même esprit : comme l'écrit Anatole Kopp, « ce sont des formes nouvelles qui, seules, peuvent traduire les rapports sociaux nouveaux fondés sur l'esprit collectif, l'abolition de l'exploitation et la planification économique » ( Ville et révolution ). Le pavillon de l'U.R.S.S. à l'Exposition des arts décoratifs de Paris (1925), conçu par Melnik […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-dans-les-pays-socialistes/#i_12287

STAẒEWSKI HENRYK (1894-1988)

  • Écrit par 
  • Andrzej TUROWSKI
  •  • 640 mots

La mort du peintre Henryk Stażewski clôt une époque de l'art polonais : avec lui disparaît le dernier créateur de l'avant-garde artistique. À quatre-vingt-dix ans passés, il continuait à symboliser l'intransigeance d'un peintre moderniste. Lors de ses études qu'il termina en 1920, à l'École des beaux-arts de Varsovie, Stażewski était déjà très proche des jeunes artistes à la recherche des nouvea […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henryk-stazewski/#i_12287

STÉPANOVA VARVARA FEDOROVNA (1894-1958)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 609 mots

Peintre, typographe, décoratrice de théâtre, créatrice de textiles et de vêtements, Varvara Fédorovna Stépanova, née à Kaunas en 1894, est une figure importante de l'avant-garde russe. Médaillée d'or au lycée de Kovno, la jeune fille fréquente en 1911-1912 l'école d'art de Kazan, où elle rencontre Alexandre Rodtchenko. Elle part vivre à Moscou en 1915, étudie dans l'atelier de Youon et de Leblanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varvara-fedorovna-stepanova/#i_12287

STONE SASHA (1895-1940)

  • Écrit par 
  • Jean-François POIRIER
  •  • 1 120 mots

Bien qu'il ait été l'un des photographes les plus importants de la République de Weimar, Sasha Stone n'a été redécouvert qu'au début des années 1990. Il fut un ami de Walter Benjamin pour lequel il composa la splendide couverture de l'édition originale de Sens unique , en 1928. De son vrai nom Alexander Steintapir, Sasha Stone est né à Saint-Pétersbourg le 16 décembre 1895. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sasha-stone/#i_12287

STRZEMINSKI WLADYSLAW (1893-1952)

  • Écrit par 
  • Cécile GODEFROY
  •  • 794 mots

Destiné à une carrière d'ingénieur, l'artiste Wladyslaw Strzemiński d'origine polonaise, né à Minsk en 1893, est avec son épouse Katarzyna Kobro, l'une des figures centrales des avant-gardes polonaises. Après des études d'art à Moscou, Strzemiński devient en 1919 membre du collège de l'IZO et expose à Moscou, Riazan et Vitebsk. Il rencontre Malévitch, également d'origine polonaise, et devient son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wladyslaw-strzeminski/#i_12287

STYLE 1925

  • Écrit par 
  • Yvonne BRUNHAMMER
  •  • 4 659 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « U.R.S.S. »  : […] Les théories constructivistes de Gabo, de Pevsner, d'El Lissitski inspirent aux architectes russes des années 1920 « une véritable mystique de la technologie ». Dans le pavillon de l'U.R.S.S. à l'exposition de 1925, réalisé par Melnikov dans cet esprit, les objets sont en majorité folkloriques. Font exception la vaisselle, dessinée par Suétine et Malevitch, le Club ouvrier – au Grand Palais – con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style-1925/#i_12287

SUPRÉMATISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 2 715 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sculpture et collages »  : […] La première phase du suprématisme sera marquée par cette liberté de la couleur qui entraîne Malevitch dans une richesse de formes géométriques sans poids, librement projetées dans un espace « illimité ». Les formes « flottantes », affirmant la liberté de déplacement dans un espace « sans dieu et sans matière », seront le but du peintre à partir du début du suprématisme. Cela conduira Malevitch à u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suprematisme/#i_12287

TATLINE VLADIMIR EVGRAFOVITCH (1885-1953)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 596 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La révolution constructiviste »  : […] Dans les années qui suivent la révolution de 1917, Tatline s'impose auprès de l'opinion publique comme le père et l'instigateur du constructivisme. S'ils ne nous sont plus connus aujourd'hui que par des photographies et des descriptions parcellaires, les « reliefs angulaires » qu'il crée en 1915 dénotent un usage radicalement nouveau de la matière qui est un des fondements du constructivisme, mou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-evgrafovitch-tatline/#i_12287

THÉÂTRE OCCIDENTAL - La scène

  • Écrit par 
  • Alfred SIMON
  •  • 10 027 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La scène architecturée »  : […] Jusque-là, aucun changement radical n'est intervenu. Le décor des peintres résout le problème du décor illusionniste en niant la perspective et le volume en trompe l'œil. Il ne remet pas en question la scène frontale, et celle-ci ne doit sa liberté relative qu'aux couleurs. Quant à l'acteur, il se trouve intégré au décor, plutôt noyé dans le chatoiement des couleurs par son costume et son maquilla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-la-scene/#i_12287

TYPOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 589 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Vers une Nouvelle typographie »  : […] Au début des années 1920, les questions typographiques se posent avec acuité en Allemagne et en U.R.S.S., nations brisées par la guerre et les conflits civils et où la reconstruction est à l'ordre du jour. Le mouvement constructiviste, lancé à Moscou en 1921 par Alexander Rodtchenko (1891-1957), Vladimir Tatline (1885-1953), El Lissitzky (1890-1941) et le poète Vladimir Maïakovski (1893-1930), pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typographie/#i_12287

VESNINE LES

  • Écrit par 
  • Anatole KOPP
  •  • 849 mots

Architectes russes. La carrière des trois frères, Leonid Alexandrovitch (1880-1933), Viktor Alexandrovitch (1882-1950), Alexandre Alexandrovitch (1883-1959), commence bien avant la révolution ; mais ils ne se distinguent alors en rien des architectes de l'époque, obligés de satisfaire des clients particuliers. La révolution de 1917 permet l'explosion du talent des frères Vesnine. Dès 1919, ils com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-vesnine/#i_12287

Voir aussi

Pour citer l’article

Andréi NAKOV, « CONSTRUCTIVISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/constructivisme/