Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MARXISME

Articles

  • CLASSES SOCIALES - Classe dominante

    • Écrit par Gérard MAUGER
    • 2 474 mots
    Dans la perspectivemarxiste, le rapport de propriété est le rapport social déterminant. Dans le mode de production capitaliste, il oppose les bourgeois, propriétaires des moyens de production, aux prolétaires, détenteurs de leur seule force de travail. « Par bourgeoisie, on entend la classe...
  • COMMUNISME - Histoire

    • Écrit par Annie KRIEGEL
    • 13 863 mots
    • 10 médias
    ...établie se double de l'ambition d'en réaliser une autre, collectiviste, au regret des anarchistes proudhoniens, réduits à assister en spectateurs à la formalisation du projet communiste dans sa seule version marxiste. Le congrès de Bâle confirme, en septembre 1869, le droit d'abolir la propriété individuelle...
  • COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

    • Écrit par Roland LOMME
    • 21 116 mots
    • 6 médias

    C'est en Europe centrale que le problème national s'est posé avec le plus d'acuité au mouvement ouvrier et marxiste au xixe et au début du xxe siècle. S'il est au centre des débats à l'issue de la révolution de 1905, qui fut le théâtre privilégié du soulèvement...

  • CONNAISSANCE

    • Écrit par Michaël FOESSEL, Yves GINGRAS, Jean LADRIÈRE
    • 9 106 mots
    • 1 média
    ...approche se limite ainsi aux conceptions du monde des différents groupes ou sociétés et ne propose aucune sociologie de la connaissance scientifique. C'est dans la tradition marxiste qu'émerge la première tentative de relier le développement des concepts scientifiques au développement économique. Sous...
  • CONSCIENCE DE CLASSE

    • Écrit par Michel LALLEMENT
    • 986 mots

    L’expression « conscience de classe » appartient au répertoire marxiste. Afin de définir une classe sociale, Karl Marx ne s’en tient pas à l’unique critère de la place occupée dans le rapport de production. En reprenant à son compte une sémantique hégélienne, il propose aussi de distinguer...

  • CONSENSUS

    • Écrit par André AKOUN
    • 2 723 mots
    Apparemment situé aux antipodes de cette analyse, le marxisme rapporte à la lutte des classes l'évolution de toutes les sociétés. Mais, à y regarder de plus près, la chose est moins simple. Les sociétés de lutte de classes sont des sociétés « aliénées », divisées en quelque sorte avec elles-mêmes ; et...
  • CRÉATION - Création et créativité

    • Écrit par Bernard BOURGEOIS
    • 4 314 mots
    Selon l'athéisme marxiste, « en tant que pour l'homme socialiste, ce qu'on appelle l'histoire universelle, en sa totalité, n'est rien d'autre que la procréation de l'homme par le travail humain, que le devenir de la nature pour l'homme, il a la preuve intuitive, irrésistible, de son enfantement : par...
  • CRITIQUE LITTÉRAIRE

    • Écrit par Marc CERISUELO, Antoine COMPAGNON
    • 12 918 mots
    • 4 médias
    Taine rapportait l'individu à ses conditions sociales. Ce sera le principe du tout-venant de la critique marxiste, faisant de la littérature et de l'art un reflet de la situation économique, de la superstructure un décalque de l'infrastructure. De György Lukács à Lucien Goldmann...
  • DÉPÉRISSEMENT DE L'ÉTAT

    • Écrit par Jean-Marie DEMALDENT
    • 1 070 mots

    Jusqu'en 1845, Marx avait développé, en jeune hégélien de gauche, une critique purement philosophique de l'État ; L'Idéologie allemande pose les fondements d'une critique théorique, menée au nom du matérialisme historique. L'État est le produit nécessaire d'une...

  • DÉVIATIONNISME

    • Écrit par Jacques ELLUL
    • 555 mots

    Lors de la critique par Kautsky de la théorie de Bernstein était apparu le concept d'opportunisme, qui allait être largement élucidé par Lénine. Celui de déviationnisme fut introduit un peu plus tard, lorsque la théorie du centralisme démocratique dans les partis communistes se...

  • DIALECTIQUE

    • Écrit par Étienne BALIBAR, Pierre MACHEREY
    • 8 037 mots
    • 2 médias
    « Dans son principe, ma méthode dialectique est non seulement distincte de la méthode hégélienne, mais bien son contraire direct. Pour Hegel, le processus de la pensée, qu'il va, sous le nom d'Idée, jusqu'à transformer en sujet autonome, est le démiurge du réel qui n'en représente...
  • EINAUDI GIULIO (1912-1999)

    • Écrit par Giovanni RABONI
    • 859 mots

    Lorsque, en 1933, furent publiés à Turin les premiers livres de la maison d'édition qu'il venait de fonder, Giulio Einaudi avait vingt et un ans, et il était surtout connu comme le fils d'un homme éminent, Luigi Einaudi, grand économiste libéral et futur président de la République...

  • ENGELS FRIEDRICH (1820-1895)

    • Écrit par Étienne BALIBAR, Pierre MACHEREY
    • 2 671 mots
    • 1 média

    Le nom de Friedrich Engels est généralement associé à celui de Karl Marx dont il fut toute la vie l'ami et le collaborateur comme fondateur de la doctrine marxiste et comme dirigeant des luttes de la classe ouvrière au sein des deux premières Internationales.

    Non seulement la vie bien que...

  • ÉPISTÉMOLOGIE

    • Écrit par Gilles Gaston GRANGER
    • 13 112 mots
    • 4 médias
    ...de l'objet scientifique a-t-elle engendré une postérité critique qui n'a du reste pas cessé de se faire entendre à travers des porte-parole divers. Le marxisme lui-même, dans la mesure où il a développé une doctrine de la science, se définit à la fois par un historicisme qui insiste sur la construction...
  • FÉMINISME - Histoire du féminisme

    • Écrit par Geneviève FRAISSE
    • 3 480 mots
    • 2 médias
    ...pratique de chaque période féministe de l'ère contemporaine. L'alliance, nécessaire mais toujours conflictuelle, du féminisme avec le socialisme et le marxisme a compliqué la tâche de la pensée féministe, prise, de fait, dans un système contraignant de références. Ainsi, les concepts de lutte de sexes,...
  • FRANCFORT ÉCOLE DE

    • Écrit par Gerhard HÖHN
    • 2 789 mots
    • 1 média
    Le marxisme, en revanche, perd de son importance, et la référence à la philosophie s'investit dans une philosophie de l'histoire. Instruisant le procès de la raison historique, Adorno et Horkheimer démontrent que l'homme s'est émancipé par rapport à la nature grâce au développement de la raison, mais...
  • FREUDO-MARXISME

    • Écrit par Jacquy CHEMOUNI
    • 1 742 mots
    • 3 médias

    Par l'expression « freudo-marxisme », on désigne les diverses tentatives de concilier les découvertes psychanalytiques et le marxisme. À la psychanalyse, qui proposait une théorie de l'âme, une méthode et une technique de soin dans le but de soustraire l'homme à son aliénation...

  • FRIEDMANN GEORGES (1902-1977)

    • Écrit par Jean-Daniel REYNAUD
    • 979 mots

    Par son œuvre, par son enseignement, par son exemple, Georges Friedmann a été l'un des principaux responsables de la renaissance des sciences sociales en France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

    Le jeune intellectuel des années 1930 est d'abord un philosophe : entré, après de premières...

  • GODELIER MAURICE (1934- )

    • Écrit par Laurent BERGER
    • 2 424 mots
    ...terrain où la domination masculine légitimée par des mythes et mise en œuvre lors de rites fonde la division du travail, Godelier revisite les notions marxistes d’infrastructure, de superstructure et d’idéologie, pour conceptualiser l’unité et l’historicité des sociétés. Il intègre d’abord aux infrastructures...
  • GRAMSCI ANTONIO (1891-1937)

    • Écrit par Hugues PORTELLI
    • 4 480 mots

    Parmi les dirigeants et théoriciens de la IIIe Internationale, Antonio Gramsci occupe une place originale. Ses profondes divergences avec le communisme soviétique dès 1926 le situent en marge de l'état-major et des idéologues officiels du mouvement communiste de l'entre-deux-guerres. Mais, pour autant,...