GODELIER MAURICE (1934- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Maurice Godelier est un anthropologue français né le 28 février 1934, spécialiste de l’Océanie, dont les recherches se situent à l’interface du marxisme et du structuralisme. Normalien et agrégé de philosophie, licencié de la Sorbonne en psychologie et en lettres, il se forme à l’économie et à l’histoire aux côtés de Charles Bettelheim et de Fernand Braudel, qui le recommande à Claude Lévi-Strauss pour devenir son assistant au Collège de France et rejoindre ainsi son équipe au Laboratoire d’anthropologie sociale. Élu à la chaire d’anthropologie économique à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) en 1975, il y fait sa carrière académique, couronnée par le prix international Alexander von Humboldt en sciences sociales en 1990 et la médaille d’or du CNRS en 2001.

Ses premiers travaux proposent une critique de la rationalité utilitaire propre aux théories économiques néoclassiques sur l’autorégulation des marchés concurrentiels par les prix, ouvrant à une comparaison des économies politiques « précapitalistes » comme celle de l’empire inca ou des chasseurs-cueilleurs Pygmées et Aborigènes (il est le premier en France à traduire les travaux de Karl Polanyi et des textes inédits de Karl Marx). Par le dialogue constant établi avec les autres sciences sociales, l’éthologie ou la psychologie, son œuvre contribue à étendre les connaissances sur le don, le sacré, la sexualité, la monnaie, la souveraineté, la propriété, la pensée, et sur ce qui, de façon générale, est « au fondement des sociétés humaines » pour reprendre le titre de l’un de ses ouvrages, paru en 2007.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences, École des hautes études en sciences sociales, membre du Laboratoire d'anthropologie sociale

Classification

Autres références

«  GODELIER MAURICE (1934- )  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'anthropologie marxiste »  : […] Certes, la conception que se font les marxistes de l'histoire est différente de celle de Lévi-Strauss, mais, d'un côté comme de l'autre, les débats portent sur les mêmes problèmes fondamentaux, essentiellement celui de savoir quel statut et quelle priorité accorder aux systèmes symboliques. Même si, en définitive, les divergences restent profondes, Lévi-Strauss, dans La Pensée sauvage , déclare v […] Lire la suite

QUAI BRANLY-JACQUES CHIRAC MUSÉE DU, Paris

  • Écrit par 
  • Julien GUILHEM, 
  • Barthélémy JOBERT
  •  • 3 196 mots

Dans le chapitre « Le débat sur la place des « arts primitifs » »  : […] L'absence de concertation préalable de la communauté ethnologique, ainsi que le déménagement annoncé d'une partie des collections ethnologiques du musée de l'Homme (250 000 pièces) et du MAAO (24 000 pièces), eut pour effet de plonger les ethnologues dans une profonde inquiétude, à peine tempérée par la nomination de Maurice Godelier – remplacé ensuite par un autre ethnologue, Emmanuel Desveaux – […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Laurent BERGER, « GODELIER MAURICE (1934- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juin 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-godelier/