INDIVIDU

La notion d'individualité ne se laisse définir ni par les procédés étymologiques habituels aux philosophes depuis que Platon en a établi la coutume dans le Cratyle, ni par une axiomatique rationnelle. Lorsqu'on s'y attache, c'est pour trouver des différences, lui opposer d'autres notions ; tout se passe comme si elle relevait de plusieurs champs sémantiques, sans qu'au premier abord il existe des liens entre les éléments de ce pluralisme. Ainsi parle-t-on d'individuation et d'individu en biologie ; pourtant, selon le Vocabulaire de Lalande, c'est à la personnalité et pour l'en distinguer qu'il faut la référer ; mais encore, l'individu est partie prenante de la société.

Il est plus clair, par suite, pour introduire cette notion, de constituer des couples conceptuels dans lesquels l'individualité tient la place d'un élément dans une opposition de type binaire. Dans le domaine biologique, l'individu s'oppose à la totalité et à l'unité comme la partie au tout ; dans le domaine psychologique, l'individu est l'autre face de l'universalité : il représente ce qui différencie au lieu que l'universalité rassemble et assimile, indifférencie ; enfin, dans le domaine social, l'individu s'oppose à la collectivité. L'unité, l'universel, le collectif : tels sont les tenants de l'opposition par où peut se définir l'individualité. Cette notion ne saurait donc exister seule : ce n'est pas là l'un de ses moindres paradoxes.

On se proposera ici de faire passer cette opposition par les champs sémantiques de la biologie et de la société tout ensemble ; ou plutôt, à la lumière de cette transition, dont le modèle sera fourni par l'analyse hégélienne, on verra se dessiner les liens d'abord manquants entre la biologie et la société : l'individu en est le pivot analogique, l'élément qui de l'un à l'autre domaine effectue la transposition. L'individu fait le lien entre la biologie et la sociologie. Mais, pour ce qui relève de la subjectivité, l'impasse théorique semble plus difficile à franchir [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de l'Université

Classification


Autres références

«  INDIVIDU  » est également traité dans :

ADORNO THEODOR WIESENGRUND (1903-1969)

  • Écrit par 
  • Miguel ABENSOUR
  •  • 7 892 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'individu, contre la standardisation »  : […] non-identique réparation de la violence que le sujet lui a faite, Adorno revient sur le rejet hégélien de l'individu, « trop petit en face du général », et ouvre du même coup la possibilité d'une rencontre entre le petit et l'individu. L'expérience individuelle devient le topos privilégié d'un mode de philosopher nouveau qui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-wiesengrund-adorno/#i_92006

ALTÉRITÉ, philosophie

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 5 372 mots
  •  • 3 médias

Soi et Autrui, identité et différence. D'une part, être conscient de soi, se saisir comme un Je, un sujet, privilège exclusivement humain. D'autre part, autrui, le différent, ce qui m'est étranger, un moi qui n'est pas moi et qui se prétend toutefois mon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alterite-philosophie/#i_92006

CONFORMITÉ & DÉVIANCE

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Conformité, ressemblance et convergence »  : […] révolution industrielle –, qu'il caractérise par l'absorption de l'individu dans son groupe, et les sociétés modernes, qui se caractérisent par la valorisation de la contribution individuelle de leurs membres, et de ce fait par l'esprit d'initiative qu'elles attendent d'eux, par l'autonomie qu'elles leur reconnaissent. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conformite-et-deviance/#i_92006

CONSENSUS

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 2 712 mots

Dans le chapitre « Solidarité et individualisme »  : […] Il n'en va pas de même lorsque la société est divisée et que surgit en son sein une nouvelle catégorie socio-historique : l'individu. C'est cette société que Durkheim caractérise comme société de la solidarité organique et qui comporte le risque d'une anomie dissolvante parce que, encourageant l'individu à exiger son accomplissement individuel, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consensus/#i_92006

CRAINTE ET TREMBLEMENT, Soren Kierkegaard - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 801 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le désir de rupture »  : […] fait homme et homme singulier, tel est le thème qui aiguillonnera toute la recherche passionnée du penseur. Le rapport à l'absolu ne souffre aucun compromis avec les exigences du monde ; souffrance et paradoxe, traversée de l'absurde seront donc le prix à payer afin que l'individu singulier puisse émerger. La polémique sourde avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crainte-et-tremblement/#i_92006

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Économie des conventions

  • Écrit par 
  • Philippe BATIFOULIER
  •  • 1 521 mots

Dans le chapitre « Une économie de la pluralité »  : […] seule façon de juger mais plusieurs, on ne peut plus se contenter d'une définition univoque et réductrice de l'individu, cantonné à un statut de calculateur opportuniste. Cette conception de l'individu, développée par les approches standards en économie (théorie néo-classique) n'est pas seulement une fiction théorique, c'est aussi un obstacle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-economie-des-conventions/#i_92006

FAMILLE - Évolution contemporaine

  • Écrit par 
  • Abel JEANNIÈRE, 
  • François de SINGLY
  •  • 9 788 mots

Dans le chapitre « Chacun veut être reconnu comme une personne à part entière »  : […] Les sociétés contemporaines, occidentales, sont définies comme « individualistes ». L'individualisme prend deux formes : celui des individus qui évoluent sur le marché – espace en pleine expansion puisque les régimes qui le refusaient ont presque tous disparu, comme en témoigne la chute du Mur de Berlin, et que la mondialisation gagne du terrain ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-evolution-contemporaine/#i_92006

FESTINGER LEON (1919-1989)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 386 mots

la comparaison sociale, dont il a jeté les bases dans un article publié en 1954, Festinger observait que les individus se comparent spontanément à autrui afin de parvenir à établir un diagnostic quant à leurs propres capacités et opinions. Par la suite, il a été proposé que le processus comparatif servait également des buts de valorisation de soi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-festinger/#i_92006

FEUERBACH LUDWIG (1804-1872)

  • Écrit par 
  • Henri ARVON, 
  • Universalis
  •  • 2 258 mots

Dans le chapitre « Le sensualisme »  : […] C'est sur cette union originelle que repose toute la vie sociale. « L'individu pour lui-même n'a en lui-même l'essence de l'homme ni en tant qu'être moral, ni en tant qu'être pensant. L'essence de l'homme n'est contenue que dans la communauté, dans l'unité de l'homme avec l'homme – une unité toutefois qui ne s'appuie que sur la réalité de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-feuerbach/#i_92006

FRANCE (Arts et culture) - Les Français en question

  • Écrit par 
  • Theodore ZELDIN
  •  • 12 309 mots

Dans le chapitre « L'individu contre le type »  : […] jadis que la modernité signifiait l'uniformisation graduelle des individus ; l'influence des médias, les progrès de l'instruction et de la démocratie, la diffusion des acquis technologiques et l'égalisation des revenus allaient, pensait-on, contribuer à produire une société de consommationoù tous se comporteraient plus ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-les-francais-en-question/#i_92006

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 135 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les deux cultures »  : […] Une objection parfois adressée par les spécialistes de sciences sociales à la psychanalyse porte sur la prétendue transposition hâtive de la théorie du psychisme individuel à une théorie du « psychisme collectif » (le groupe, la société, la culture, etc.). Or une telle distinction entre l'individuel et le collectif n'existe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigmund-freud/#i_92006

GROUPE DYNAMIQUE DE

  • Écrit par 
  • Didier ANZIEU
  •  • 3 606 mots

Dans le chapitre « Les démocraties occidentales et le groupe »  : […] non seulement du champ des forces psychologiques individuelles, mais de celui des forces propres au groupe auquel l'individu appartient. Pour la démocratie américaine engagée dans la guerre, il s'agissait de comprendre comment un phénomène tel que le fascisme ou le nazisme avait été psychologiquement possible et comment prévenir son retour. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamique-de-groupe/#i_92006

HOBBES THOMAS (1588-1679)

  • Écrit par 
  • Raymond POLIN
  •  • 2 662 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l'état de nature à l'omnipotence du souverain »  : […] Dans un système nominaliste, il faut bien partir des individus qui disposent tous de forces, tant physiques que spirituelles, pratiquement égales, puisque le plus faible a toujours assez de force pour tuer le plus fort. Or chacun, mû par son propre mouvement vital qui tend à se conserver indéfiniment par inertie naturelle et qui se traduit par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-hobbes/#i_92006

HOMME - La réalité humaine

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 14 324 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Kant et Rousseau »  : […] de mythe fondamental, l'atomisme originel et insurmontable de la subjectivité et de l'individu. Sur ce point, qui n'est pas accessoire, Rousseau ne fait que mettre à jour, sur le plan politique et social, une évolution qui s'y trouvait jusque-là moins marquée. Or, telle n'est pas la signification la plus profonde du moralisme kantien. Celui-ci a, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homme-la-realite-humaine/#i_92006

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 234 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nature et dimensions de l'identité personnelle »  : […] En un sens restreint, l'identité personnelle concerne le « sentiment d'identité » (idem, mêmeté), c'est-à-dire le fait que l'individu se perçoit le même, reste le même, dans le temps. En un sens plus large, on peut l'assimiler au « système de sentiments et de représentations » par lequel le sujet se singularise ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identite/#i_92006

INDIVIDU & SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 4 488 mots

Dès qu'on s'interroge sur les rapports qui peuvent lier individu et société, on est amené à penser ces relations en termes de cause et d'effet et à voir dans l'individu et dans la société deux objets en soi, deux réalités séparées. Or une telle séparation est impraticable, aussi bien au niveau du fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individu-et-societe/#i_92006

INDIVIDUALISME ET HOLISME

  • Écrit par 
  • Rémi LENOIR
  •  • 1 278 mots

Dans le chapitre « Deux visions du monde »  : […] De son côté, l'individualisme méthodologique fait de l'individu une réalité première. Acteurs rationnels, les individus, situés socialement, développent des conduites dont la conscience est au principe. Ils sont autonomes par rapport aux contraintes des structures économiques et sociales qui leur sont extérieures. Toutefois les « atomes » de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individualisme-et-holisme/#i_92006

INDIVIDUATION

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 414 mots

Sur le plan philosophique, et d'une façon très générale, l'individuation désigne le processus d'organisation qui détermine la réalisation d'une forme individuelle complète et achevée. Qu'il y ait une réalité individuelle est une énigme métaphysique. Elle se constate. Comment la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individuation/#i_92006

INTIMITÉ

  • Écrit par 
  • Lilyane DEROCHE-GURCEL
  •  • 2 162 mots

Dans le chapitre « Relation à deux et présence du tiers »  : […] Cette fragilité de l'intimité révèle en fait son essence. Idéalement, elle est le fait de deux individus, même si ce chiffre est susceptible d'extension puisqu'il est légitime d'évoquer l'intimité de la vie familiale. Il reste, selon le propos de Simmel, que la vie quotidienne montre combien le nombre circonscrit à deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intimite/#i_92006

LEIBNIZ GOTTFRIED WILHELM

  • Écrit par 
  • Martine DE GAUDEMAR
  •  • 5 065 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le principe des indiscernables »  : […] Dans le Discours de Métaphysique, les conséquences de la doctrine logique sur les individus et en particulier sur les personnes humaines sont clairement énoncées. Chaque personne créée est définie par une notion complète dans l'entendement de Dieu. Cette notion complète enveloppe la raison de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leibniz-g-w/#i_92006

MAHLER MARGARET (1897-1985)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 139 mots

Psychanalyste américaine d'origine autrichienne, Margaret Mahler compte parmi les plus grands théoriciens du développement du très jeune enfant. Née à Sopron (actuellement en Hongrie), elle s'installa comme pédiatre à Vienne, où elle poursuivit son analyse avec Helen Deutsch et fréquenta le cercle des disciples et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margaret-mahler/#i_92006

MARXISME - La réification

  • Écrit par 
  • Jacques LEENHARDT
  •  • 3 898 mots

Dans le chapitre « Une catégorie de la sociologie de la littérature et de la philosophie »  : […] a) Le roman né dans la société individualiste se présente comme la quête dégradée de valeurs authentiques par un héros plongé dans un monde dégradé. Toute valeur s'y trouve donc à l'état implicite. Ce type de romans est « la transposition sur le plan littéraire de la vie quotidienne dans la société individualiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-la-reification/#i_92006

MODERNITÉ

  • Écrit par 
  • Jean BAUDRILLARD, 
  • Alain BRUNN, 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 8 051 mots

Dans le chapitre « Concept psychologique »  : […] de la société traditionnelle (communauté), l'ère moderne est marquée par l'émergence de l'individu, avec son statut de conscience autonome, sa psychologie et ses conflits personnels, son intérêt privé, voire son inconscient et, pris de plus en plus dans le réseau des médias, des organisations, des institutions, son aliénation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/modernite/#i_92006

MORALE

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 15 730 mots

Dans le chapitre « La morale cosmique »  : […] la pensée morale antique, en particulier pour Platon et Aristote, c'est la polis, la cité, qui incarne la raison et assure la médiation entre l'individu et le cosmos. L'ordre de la cité correspond à celui du monde et se fonde sur les mêmes principes d'organisation hiérarchique : on sait ce qu'il faut faire parce que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morale/#i_92006

PERSONNE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 550 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le problème de l'individuation »  : […] –, la catégorie de la personne ne fournit pas un schéma individuant de l'être humain. L'individu en tant que tel est dépourvu de pertinence : l'être humain ne se définit que par des « rôles » partiels auxquels il adhère dans des situations données et par les places sociales qui lui sont dévolues, soit par la naissance, soit par acquisition. Dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personne/#i_92006

PLAGIAT

  • Écrit par 
  • Hélène MAUREL-INDART
  •  • 5 722 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une notion à géométrie variable »  : […] la notion d’auteur et, par conséquent, du discrédit à l’égard des plagiaires, le deuxième grand tournant dans l’histoire du plagiat correspond à l’avènement de la notion d’individu, au xviiie siècle, consacré par la Déclaration des droits de l’homme. Voltaire se prononçait déjà dans son Dictionnaire philosophique (1764) : « Quand un auteur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plagiat/#i_92006

PROPRIÉTÉ

  • Écrit par 
  • Georges ROUHETTE
  •  • 11 271 mots

Dans le chapitre « Le sujet de droit »  : […] essentiellement) en un schéma simple et bien ordonné : de la propriété collective à la propriété individuelle, par un rétrécissement continu, on serait passé d'un communisme clanique à une communauté de village accompagnée d'attributions provisoires de terres, puis à une communauté de famille indivise, enfin à la propriété du groupe familial […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propriete/#i_92006

SOCIÉTÉ DE MASSE

  • Écrit par 
  • Pierre BIRNBAUM
  •  • 3 716 mots

des foules), tout entière tournée vers la destruction et, tel un être collectif, elle ferait perdre aux individus qui la composent jusqu'à la conscience de leur propre identité. Pour d'autres auteurs, on pourrait même assimiler la masse à la canaille dont l'unique objet serait d'enfreindre la loi. On a voulu enfin user indifféremment du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe-de-masse/#i_92006

SUJET

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 3 607 mots

celui du droit, du prince ou de la science ? Bref, tout se passe comme si l'être humain se découpait suivant les différentes incidences qui ont été arbitrairement adoptées à son égard : travailleur ou individu sexué, malade à soigner ou cadavre à disséquer, être inconséquent ou sujet responsable, matière à pétrir ou personne à respecter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sujet/#i_92006

UTOPIE

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Joseph GABEL, 
  • Antoine PICON
  •  • 12 031 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « De la quête de la société idéale à la recherche de l'homme nouveau »  : […] pas fortuit que la discipline architecturale et le genre utopique naissent tous deux à la Renaissance, au moment où émerge une nouvelle conception de l'individu. Le sujet de l'humanisme moderne est en effet distinct du croyant de l'époque médiévale comme du citoyen de l'Antiquité. Ce sujet entretient des relations étroites avec le nouvel espace […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie/#i_92006

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine CLÉMENT, « INDIVIDU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/individu/