Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MARXISME

Articles

  • GUESDE JULES (1845-1922)

    • Écrit par Madeleine REBÉRIOUX
    • 2 315 mots
    • 1 média
    ..., qu'il faut sans doute dater de 1875, et son essai De la propriété, qui ne peut être antérieur à 1876. De retour en France, il va découvrir le marxisme grâce au cercle de jeunes gens du café Soufflet et à un journaliste allemand, Karl Hirsch. Il fonde alors le premier journal marxiste français,...
  • HAVEMANN ROBERT (1910-1982)

    • Écrit par Henri MÉNUDIER
    • 1 087 mots

    Résistant antifasciste, Robert Havemann, savant de réputation internationale, connut tous les honneurs en République démocratique allemande avant de devenir son dissident le plus célèbre.

    Né le 11 mars 1910 à Munich, il fit des études de chimie aux universités de Munich et de Berlin et entra dès...

  • HIÉRARCHIE

    • Écrit par Raymond BOUDON
    • 3 998 mots
    Selon le modèle marxiste, c'est l'organisation économique des sociétés qui constitue la cause fondamentale des phénomènes de hiérarchisation. Les classes sociales, concept central dans ce modèle, sont définies à partir des rapports de production. Karl Marx lui-même ne fait que reprendre...
  • HILFERDING RUDOLF (1877-1941)

    • Écrit par Universalis
    • 399 mots

    Considéré généralement comme l'un des représentants les plus marquants de l'école marxiste autrichienne, Hilferding opta pour le socialisme alors qu'il étudiait la médecine ; il se joignit à Otto Bauer, à Karl Kautsky et à August Bebel et, en 1906, enseigna à Berlin...

  • HISTOIRE (Histoire et historiens) - Courants et écoles historiques

    • Écrit par Bertrand MÜLLER
    • 6 837 mots
    • 1 média
    C'est la primauté du facteur économique sur la marche des sociétés qui sera à l'ordre du jour à la fois dans la pensée marxiste et dans la pensée libérale. Une formule de Labrousse précisait d'ailleurs l'articulation des trois niveaux : l'économique est par excellence mais pas toujours le mouvement...
  • HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire des relations internationales

    • Écrit par Robert FRANK
    • 4 392 mots
    ...de mesurer leur rôle dans la formation des hégémonies ou des impérialismes (coloniaux ou non) et dans le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Le questionnement marxiste était alors prégnant dans le champ intellectuel français. Il est toutefois intéressant de noter que les conclusions de ces études...
  • HOBSBAWM ERIC J. (1917-2012)

    • Écrit par Bertrand MÜLLER
    • 1 093 mots

    Né au début du « court xxe siècle » (1914-1991), Eric Hobsbawm aura été l'historien du « long xixe siècle » (1789-1914), selon ses propres expressions, énoncées dans des ouvrages largement diffusés qui lui ont valu une réputation internationale. Anglais d'Europe centrale, juif, polyglotte...

  • NÉGRITUDE

    • Écrit par Olivier NEVEUX
    • 1 218 mots
    ...la honte. Anti-assimilationniste, opposée à tout ce qui « fait » l'Occident (son racisme, son « humanisme », le capitalisme), elle observe vis-à-vis du marxisme une position faite tout à la fois d'attirance et de défiance. S'ils refusent d'être instrumentalisés, les auteurs reconnaissent bien souvent dans...
  • TRAVAIL/TECHNIQUE (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 2 943 mots
    Le marxisme et les utopies socialistes possèdent en commun le projet d’une société où le travail « aliéné » aurait disparu. L’un des plus grands paradoxes de la théorie de Marx est qu’après avoir souligné que c’est le travail qui forme l’homme, le philosophe imagine une société sans travail dans laquelle...
  • IDÉOLOGIE

    • Écrit par Joseph GABEL
    • 6 777 mots
    ...est baptisé idéologie. À ce moment, l'idéologie devient un terme laudatif et non plus péjoratif » (Aron, Trois Essais sur l'âge industriel). Le marxisme orthodoxe eut peu à peu tendance à revenir à l'acception neutre (H. Chambre, voir aussi infra la définition d'Althusser), ce qui était...
  • INDUSTRIE - La civilisation industrielle

    • Écrit par John NEF
    • 8 072 mots
    • 2 médias
    En 1848 naquitla pensée la plus dynamique du dernier siècle, celle de Karl Marx, pensée dont une des sources est l'économie politique anglaise. Pour Marx et ses disciples, le développement du capitalisme, favorisé par la mécanisation du travail et l'augmentation du rendement, était en train d'opposer...
  • INTELLECTUEL

    • Écrit par Jean Marie GOULEMOT
    • 9 442 mots
    • 2 médias
    ...dépendance tient fondamentalement à l'émergence de l'Union soviétique. Désormais, et jusqu'à sa chute, les intellectuels devront constamment se confronter au marxisme. L'évolution des surréalistes est, à cet égard, significative. Ils passeront de Freud à Marx et d'une « révolution poétique » à l'adhésion au...
  • INTERNATIONALES RELATIONS

    • Écrit par Universalis, Marcel MERLE
    • 6 056 mots
    ...les pays comme entre tous les groupes sociaux quand tous les produits du monde pourraient circuler librement selon la loi de l'offre et de la demande. Marx partageait cette vision de la dynamique historique, et il croyait aussi que l'avenir du monde se jouait sur le terrain de l'économie. Mais là où ses...
  • KAUTSKY KARL (1854-1938)

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 421 mots
    • 1 média

    Né à Prague, Kautsky milite tout d'abord au sein de la social-démocratie autrichienne ; exilé à Zurich, il devient marxiste sous l'influence de Bernstein avec lequel il anime Der Sozial-Demokrat (1880-1881). Pendant deux ans, il est à Londres le secrétaire d'Engels, puis il adhère...

  • KOLAKOWSKI LESEK (1927-2009)

    • Écrit par Universalis, Martin L. WHITE
    • 748 mots

    Philosophe et historien de la philosophie polonais, Leszek Kolakowski fut l'un des plus éminents critiques du marxisme.

    Né le 23 octobre 1927 à Radom, en Pologne, Leszek Kolakowski reçoit une éducation privée et clandestine sous l'occupation allemande durant la Seconde Guerre mondiale. Il obtient...

  • KORSCH KARL (1886-1961)

    • Écrit par Raoul VANEIGEM
    • 717 mots

    La critique du marxisme telle que la conçoit Korsch s'inscrit dans un courant d'opposition au dogmatisme imposé par l'empirisme politique de la faction bolchevique et par son développement étatique. Le passage de la théorie révolutionnaire à la pure idéologie est au centre...

  • LABICA GEORGES (1930-2009)

    • Écrit par Universalis
    • 425 mots

    Philosophe français. Né à Toulon, Georges Labica a consacré toute son œuvre à penser la nouveauté du marxisme et à le défendre contre sa dérive stalinienne. Après avoir soutenu sa thèse de doctorat de philosophie sur Le Statut marxiste de la philosophie (elle sera publiée en 1977), il enseigna...

  • LABRIOLA ANTONIO (1843-1904)

    • Écrit par Georges LABICA
    • 586 mots

    Généralement considéré comme le premier marxiste italien, Antonio Labriola, né à Sangermano, fut l'élève, à Naples, de Bertrando Spaventa. Son premier écrit, Contro il ritorno di Kant propugnato da E. Zeller (1862), s'inspire de l'idéalisme néo-hégélien. En 1866, il se consacre à...

  • LANGAGE PHILOSOPHIES DU

    • Écrit par Jean-Pierre COMETTI, Paul RICŒUR
    • 23 538 mots
    • 9 médias
    Le marxisme a été longtemps hostile, et à certains égards le reste, à l'idée d'une philosophie séparée où le langage serait traité comme une réalité se suffisant à elle-même. La liaison du langage avec d'autres phénomènes non linguistiques y est plus fortement soulignée qu'ailleurs ; c'est pourquoi les...
  • LEFEBVRE HENRI (1901-1991)

    • Écrit par Muhamedin KULLASHI
    • 1 302 mots

    Associé dès les années vingt à la revue Philosophies, à laquelle contribuèrent N. Guterman, P. Morhangue, G. Politzer et G. Friedmann, Henri Lefebvre s'efforce d'organiser le foisonnement d'idées de ce groupe de jeunes philosophes qui essayaient de se frayer un chemin entre le rationalisme académique...