Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MARXISME

Articles

  • PHILOSOPHIE

    • Écrit par Jacques BILLARD, Jean LEFRANC, Jean-Jacques WUNENBURGER
    • 21 137 mots
    • 10 médias
    Le discours sur l'engagement révolutionnaire, après la Seconde Guerre mondiale, avait amené à se désintéresser de la réflexion morale (à l'exception d'œuvres solitaires comme celles de V Jankelevitch et d'É Weil), puisque le bien et le mal paraissaient clairement objectivés par l'idéologie marxiste....
  • PLEKHANOV GUEORGUI VALENTINOVITCH (1856-1918)

    • Écrit par Étienne BALIBAR, Pierre MACHEREY
    • 1 598 mots

    L'importance historique de Georges Plekhanov vient de ce qu'il fut le véritable introducteur du marxisme en Russie. Après avoir adhéré à l'idéologie populiste, il fonda, dans son exil genevois, le groupe « Libération du travail », qui s'attacha à diffuser en Russie les idées de...

  • POLITIQUE - La philosophie politique

    • Écrit par Éric WEIL
    • 10 309 mots
    • 1 média
    Le plus grand des disciples de Hegel, Marx, reste dans la ligne ainsi tracée, mais l'infléchit sur un point décisif : Hegel, selon lui, parle d'un État idéal, d'un État neutre, tandis que, en fait, aucun des États existants n'est capable de jouer le rôle d'arbitre et de guide désintéressé : le gouvernement...
  • POLITIQUE - Le pouvoir politique

    • Écrit par Jean William LAPIERRE
    • 7 269 mots
    ...l'observation et la comparaison des réalités historiques et sociales plutôt que par le raisonnement spéculatif ou la réflexion critique sur l'expérience vécue. Marx et Engels ont ainsi cru trouver la raison d'être du pouvoir politique dans la lutte des classes. « Selon Marx, l'État est un organe de domination...
  • POLITZER GEORGES (1903-1942)

    • Écrit par Raoul VANEIGEM
    • 704 mots

    Le double signe de la mort domine l'œuvre et la destinée de Georges Politzer. L'existence qui s'achève devant un peloton d'exécution réitère en quelque sorte le sacrifice d'une pensée originale, qu'exigera l'adhésion au parti communiste. En dépit de ses divergences avec les théories de ...

  • POULANTZAS NICOS (1936-1979)

    • Écrit par Jean-Marie VINCENT
    • 1 057 mots

    Né à Athènes, Nicos Poulantzas a été membre du Parti communiste grec. Résidant en France à partir de 1960, il va être maître de conférences à l'université de Paris-VIII (Vincennes). Quand il publie en 1968 son livre Pouvoir politique et classes sociales, il n'est pas exagéré de dire...

  • PRATIQUE ET PRAXIS

    • Écrit par Éric WEIL
    • 6 698 mots
    C'est la passion qui forme le ressort de la théorie pratique (ou de la pratique théorique) de Marx. Hegel, lecteur des économistes classiques, avait bien vu que, par une nécessité inhérente à la forme de son travail et à la distribution du pouvoir économique, la société bourgeoise produit une masse humaine...
  • PROFESSIONS SOCIOLOGIE DES

    • Écrit par Jean-Michel EYMERI-DOUZANS
    • 3 415 mots
    • 5 médias
    ...l'ouvrier à la chaîne qui s'est trouvé au cœur de ses problématiques, laissant peu de place à un questionnement sur les savoirs experts des cols blancs. Au-delà, c'est sans doute la prévalence du marxisme et de sa lecture classiste des rapports de production qui a longtemps scellé l'ignorance par...
  • PROGRAMME DE TRANSITION

    • Écrit par Paul CLAUDEL
    • 657 mots

    Rédigé par Trotski, le Programme de transition sert de base politique à la conférence de fondation de la IVe Internationale en septembre 1938 ; trente délégués, représentant dix pays dans lesquels ils sont dénoncés tant par les socialistes réformistes que par les communistes staliniens, approuvent...

  • PROLÉTARIAT & PROLÉTARISATION

    • Écrit par Serge MALLET
    • 9 645 mots
    • 4 médias

    « Que les classes dirigeantes tremblent à l'idée d'une révolution communiste ! Les prolétaires n'y ont à perdre que leurs chaînes, ils ont un monde à gagner » (Karl Marx, Friedrich Engels, Manifeste du Parti communiste, 1848). Avec le Manifeste, le prolétariat fait son entrée...

  • PROTESTANTISME - Protestantisme et société

    • Écrit par Jean BAUBÉROT
    • 2 444 mots
    ...idéologie, insistant, face à l'idéalisme des néo-hégéliens, sur l'enracinement des idées religieuses dans la structure socio-économique. Le Capital décrit le protestantisme comme « le reflet d'une société où le rapport le plus général entre les producteurs consiste à comparer...
  • RADICAL GEOGRAPHY

    • Écrit par Antoine BAILLY, Laurent VIALA
    • 967 mots

    L'expression Radical Geography désigne la nouvelle orientation prise par la géographie anglo-saxonne à la fin des années 1960. Elle peut être traduite par géographie radicale même si, en France, un tel changement est moins établi. Les intitulés géographie critique et géographie sociale...

  • RAPPORT SOCIAL

    • Écrit par François VATIN
    • 1 476 mots

    Si l’expression « rapport social » est parfois utilisée, le pluriel est beaucoup plus usité. Elle apparaît à l’entrée « social » dans la septième édition du Dictionnaire de l’Académie française (1835). À l’entrée « rapport », on lit cette courte définition : « se dit souvent des relations que les hommes...

  • RELIGION - Sociologie religieuse

    • Écrit par Olivier BOBINEAU
    • 6 066 mots
    • 4 médias
    L'approche de Marx et Engels sur la religion met en évidence que le fait religieux n'a pas d'autonomie dans le contexte social. Elle est une enveloppe idéologique que les classes dominantes (ou les classes dominées) utilisent au cas par cas pour se représenter à elles-mêmes leur condition...
  • RIAZANOV DAVID BORISSOVITCH GOLDENBAKH dit (1870-1938)

    • Écrit par Claudie WEILL
    • 184 mots

    Érudit marxologue, Riazanov adhère au P.O.S.D.R. dès la fin des années 1890. Après cinq ans de prison, il émigre à l'étranger. Pendant la révolution de 1905, il regagne Odessa, organise et dirige le mouvement syndical à Saint-Pétersbourg, s'enfuit une nouvelle fois à l'étranger et...

  • RUSSIE (Le territoire et les hommes) - Histoire

    • Écrit par Michel LESAGE, Roger PORTAL
    • 20 238 mots
    • 29 médias
    ...nécessité, avait cependant converti au socialisme scientifique un certain nombre de populistes (réfugiés en Suisse) et entraîné en Russie la formation de cercles marxistes, qui comptaient davantage d'intellectuels que d'ouvriers et étaient souvent animés par des étudiants polonais et bulgares. En 1883,...
  • SARTRE JEAN-PAUL (1905-1980)

    • Écrit par Jacques LECARME, Juliette SIMONT
    • 8 894 mots
    • 2 médias
    ..., elle devient l'objet de Critique de la raison dialectique. Ce qui va de pair avec un déplacement des intérêts intellectuels de Sartre vers le marxisme. Il faut cependant éviter de voir une rupture entre les deux œuvres, comme si Sartre, dans la seconde, reniait ce qui fait l'« individualisme...
  • SIONISME

    • Écrit par Alain DIECKHOFF
    • 10 013 mots
    • 3 médias
    Marxiste : mise en œuvre par les juifs militant dans les divers partis communistes (Léon Trotski, Rosa Luxemburg...), elle tient le sionisme pour un phénomène bourgeois qui veut recréer artificiellement une nation juive désormais inexistante. Le salut ne peut venir, pour les juifs, que dans une...
  • SOCIAL HISTORY

    • Écrit par Bertrand MÜLLER
    • 1 737 mots

    La Social History, l'« histoire sociale anglaise », se caractérise par deux traits : ses rapports étroits avec le Parti communiste auquel les historiens ont adhéré au lendemain de la Seconde Guerre mondiale ; et une interprétation singulière du marxisme qui a conduit ces historiens, critiques à...

  • SOCIALISME - Social-démocratie

    • Écrit par Philippe MARLIÈRE
    • 10 078 mots
    • 4 médias
    ...revendique la conquête du pouvoir politique. La classe ouvrière se dote pour la première fois de structures de masse nationales, révolutionnaires car fortement influencées par le marxisme. Elle devient ainsi un acteur politique à part entière. L'enfance sociale-démocrate est donc essentiellement révolutionnaire...