EINAUDI LUIGI (1874-1961)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après avoir fait ses études à l'université de Turin (1895), Einaudi devient journaliste économique et enseigne l'économie politique à Turin et à Milan. En 1919, il entre au Sénat et y défend une politique économique libérale, dégagée du protectionnisme. Opposé au fascisme, il vote contre l'intervention de l'Italie en Éthiopie. En 1943, il doit se réfugier en Suisse où, en compagnie d'autres exilés italiens, il préconise l'idée d'une fédération européenne.

Rentré en Italie en 1945, Einaudi est nommé gouverneur de la Banque d'Italie. Membre du Parti libéral, il est élu à l'Assemblée constituante en 1946, puis devient vice-président du Conseil et ministre du Budget du troisième cabinet de Gasperi (1947) ; les mesures qu'il fait adopter permettent de juguler l'inflation et de stabiliser la monnaie. L'année suivante, il devient le premier président de la République italienne. À la fin de son mandat en 1955, il est nommé sénateur à vie.

Einaudi est l'auteur de plusieurs ouvrages d'économie financière.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  EINAUDI LUIGI (1874-1961)  » est également traité dans :

ITALIE - La vie politique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES, 
  • Marc LAZAR
  • , Universalis
  •  • 31 392 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La rupture du tripartisme »  : […] Cette importante concession obtenue, la voie semble ouverte à une rupture encouragée de surcroît par trois événements : la scission socialiste, le voyage d'Alcide De Gasperi aux États-Unis et les élections siciliennes. Le contraste toujours vif au sein du P.S.I.U.P. (Partito socialista italiano di Unita proletaria) entre partisans et adversaires d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-la-vie-politique-depuis-1945/#i_35913

ITALIE, économie

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX, 
  • Siro LOMBARDINI, 
  • Janine MENET-GENTY
  •  • 13 162 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Reconstruction »  : […] C'est durant la première phase que se créent les conditions préalables pour les deux phases ultérieures. La politique Einaudi-De Gasperi parvient à freiner l'inflation, et donc à préserver le pouvoir d'achat des classes moyennes (agriculteurs, employés, travailleurs indépendants) dont l'importance socio-économique se renforce au cours des phases s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-economie/#i_35913

Pour citer l’article

« EINAUDI LUIGI - (1874-1961) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-einaudi/