IMMUNITÉ, biologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Immunocytes

L'immunité non spécifique est assurée par différentes cellules : phagocytes (monocytes-macrophages, polynucléaires neutrophiles), cellules cytotoxiques et cellules productrices de médiateurs de l'inflammation (ex. : mastocytes, plaquettes, monocytes-macrophages). L'immunité spécifique est due aux seuls lymphocytes, qui sont les seules cellules de l'organisme comportant des structures reconnaissant les déterminants antigéniques : par leurs unités de reconnaissance, ou récepteurs, les lymphocytes vont assurer l'adaptation spécifique de la réponse immunitaire aux stimulations antigéniques. Ainsi, un sujet vacciné contre le tétanos sera protégé contre cette seule maladie, ce qui implique que ses lymphocytes sont capables de reconnaître les déterminants de la toxine tétanique parmi les milliers d'autres antigènes dans la nature.

C'est pourquoi les lymphocytes peuvent être encore appelés immunocytes.

Historique

Le rôle fondamental des lymphocytes dans les réactions immunitaires a été établi par deux séries d'expériences. Merril Chase, pendant la Seconde Guerre mondiale, étudiait avec Karl Landsteiner à l'institut Rockefeller les mécanismes de l'hypersensibilité induite par application cutanée de substances chimiques simples, comme le chlorure de pycrile, chez le cobaye. Les animaux exposés une première fois à ces substances présentaient lors d'un deuxième contact une réaction allergique locale, spécifique vis-à-vis de l'allergène. Afin d'identifier le support de cette allergie, Merril Chase cherche à transmettre cette réponse spécifique à des cobayes non préalablement exposés à l'allergène. Il constate que ce transfert ne peut pas être réalisé à l'aide du sérum contenant des anticorps, mais seulement avec des lymphocytes vivants, extraits de la rate, des ganglions lymphatiques ou de la cavité péritonéale du donneur sensibilisé vis-à-vis de l'allergène. Ces expériences de « transfert adoptif [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 32 pages



Médias de l’article

Système immunitaire

Système immunitaire
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Immunoglobuline IgG1 humaine : modèle linéaire

Immunoglobuline IgG1 humaine : modèle linéaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Immunoglobuline IgG1 humaine : représentation tridimensionnelle

Immunoglobuline IgG1 humaine : représentation tridimensionnelle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Association de deux gènes constants

Association de deux gènes constants
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 11 médias de l'article





Écrit par :

  • : membre titulaire de l'Académie nationale de pharmacie, professeur honoraire à l'Institut Pasteur, Paris, directeur de recherche honoraire au C.N.R.S., professeur à l'Institut Pasteur de Lille
  • : professeur à la faculté des sciences de Luminy, université d'Aix-Marseille-II
  • : docteur ès sciences, chargée de recherche à l'I.N.S.E.R.M. (U 80)
  • : professeur d'immunologie à l'université de Lyon-I-Claude-Bernard

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Joseph ALOUF, Michel FOUGEREAU, Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, Jean-Pierre REVILLARD, « IMMUNITÉ, biologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/