AFRO-AMÉRICAINE CULTURE

AFRO-AMÉRICAIN CINÉMA

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 6 963 mots
  •  • 4 médias

On peut diviser le corpus des films réalisés, interprétés par des Noirs aux États-Unis, ou dans lesquels ils tiennent un rôle important, en quatre grandes périodes non exclusives l’une de l’autre. La première d’entre elles va de 1913 – peu de temps après la fondation, en 1909, de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), association biraciale destinée à défendre les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-afro-americain/#i_4300

AILEY ALVIN (1931-1989)

  • Écrit par 
  • Jane PATRIE
  •  • 371 mots

Danseur noir né à Rogers, au Texas. Après des études à l'université de Los Angeles (Californie), Alvin Ailey fréquente l'école de ballet de Lester Horton. Il débute comme danseur dans le Lester Horton Dance Theatre (1953) ; la même année, à la mort de Lester Horton, il devient chorégraphe de la troupe et en 1954 crée House Flowers . Introduit dans les milieux du cinéma, il da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alvin-ailey/#i_4300

ANGELOU MAYA (1928-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 531 mots

La poétesse américaine Maya Angelou explora les thèmes de l’oppression économique, raciale et sexuelle à travers six ouvrages autobiographiques, dont le premier, Je sais pourquoi l’oiseau chante en cage ( I Know Why the Caged […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maya-angelou/#i_4300

ARMSTRONG LOUIS

  • Écrit par 
  • Michel-Claude JALARD
  •  • 1 682 mots
  •  • 2 médias

Louis Armstrong est, avec « Duke » Ellington et Charlie Parker, un des trois génies reconnus de la musique de jazz. Alors que le jazz instrumental était encore proche des fanfares, que l'improvisation sur un thème donné – une des caractéristiques essentielles de cet art – se déployait surtout collectivement et à l'intérieur de cadres assez étroits, Armstrong inaugura le règne du soliste, donnant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-armstrong/#i_4300

BLAKE EUBIE (1883-1983)

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 1 103 mots

Une vie d'un siècle ; une carrière musicale professionnelle de quatre-vingt-cinq ans ; une contribution décisive au monde du spectacle ; une influence indiscutable sur l'évolution du piano jazz : on ne peut décemment écrire moins à propos de James Hubert, dit « Eubie », Blake. La verdeur de ses vieux jours lui rendit la célébrité. C'est de lui l'image que l'on gardera : un homme alerte, gouailleur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eubie-blake/#i_4300

BLUES

  • Écrit par 
  • Francis HOFSTEIN
  •  • 3 664 mots
  •  • 4 médias

Le blues prend forme vocale et instrumentale originale au sein de la population noire du sud des États-Unis d'Amérique dans la seconde moitié du xix e  siècle. Né de l'esclavage, où les Noirs étaient traités plus comme un capital d'exploitation fermier ou ouvrier que comme des êtres humains, nourri par le racisme, la ségrégation et la misère, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blues/#i_4300

COMÉDIE MUSICALE

  • Écrit par 
  • Laurent VALIÈRE
  •  • 6 023 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Origines et fusions »  : […] Aux États-Unis, le théâtre est dès son origine populaire et musical. Les opéras sont joués dans des théâtres traditionnels ; l'un des premiers, présenté en 1750 à New York, encore colonie britannique, est The Beggar's Opera de John Christopher Pepusch et John Gay, parodie britannique de l' opera seria . Au xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comedie-musicale/#i_4300

CRÉOLE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 2 027 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les formes »  : […] La musique d'origine ibérique a pénétré dans toute l'Amérique espagnole et portugaise. Le fandango espagnol, devenu le baile de pañuelos , s'appelle jarabe au Mexique, marinera au Pérou, zamacueca ou cueca au Chili et en Argentine. Au Mexique, les danses dérivées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-creole/#i_4300

DIXIELAND

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 075 mots

Style de jazz traditionnel, à la croisée des influences des fanfares et du blues, souvent attribué aux pionniers de La Nouvelle-Orléans, le dixieland est parfois distingué du style New Orleans proprement dit pour ne faire alors référence qu'aux styles affinés durant les années 1920 par les musiciens de Chicago. Le terme est également associé au style renouant avec le jazz traditionnel dans les a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dixieland/#i_4300

DOO-WOP

  • Écrit par 
  • Frederick Dennis GREENE
  • , Universalis
  •  • 921 mots

Style musical vocal hérité des negro spirituals, variante du rhythm and blues et du rock and roll populaire dans les années 1950 et 1960, le doo-wop est généralement interprété par de petits ensembles vocaux comportant un soliste ténor qui chante la mélodie tandis que trois ou quatre autres chanteurs produisent des harmonies en arrière-plan. Le terme doo-wop est une onomatopée évoquant les son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/doo-wop/#i_4300

DORSEY THOMAS ANDREW ou GEORGIA TOM (1899-1993)

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 1 090 mots

Gospel signifie en anglais Évangile. Les gospel songs sont donc, littéralement, des “chants évangéliques”. En réalité, cette expression en est venue à désigner un répertoire particulier de chansons religieuses interprétées dans les Églises noires des États-Unis. La diffusion de ces black gospels (il existe un gospel blanc, très p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsey-georgia-tom/#i_4300

DUKE AND PEACOCK RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 263 mots

Une décennie avant l'ascension de Motown, le label discographique afro-américain Duke and Peacock Records, né à Houston, est déjà une entreprise florissante. Don D. Robey, propriétaire de boîte de nuit soupçonné d'accointances avec la pègre, fonde Peacock Records en 1949 ; il va gérer sa firme d'une poigne de fer. En 1952, Don Robey s'associe à James Mattis, qui a créé Duke Records à Memphis quel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duke-and-peacock-records/#i_4300

DUNHAM KATHERINE (1909-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 533 mots

Danseuse et chorégraphe américaine, Katherine Dunham était connue pour ses interprétations innovantes des danses rituelles et ethniques mais également pour ses travaux d'anthropologie concernant la danse afro-américaine. Née le 22 juin 1909 à Glen Ellyn, en Illinois, Katherine Dunham s'intéresse très tôt à la danse. Durant ses études d'ethnologie à l'université de Chicago, elle fonde une troupe q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/katherine-dunham/#i_4300

ELLINGTON DUKE

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 1 844 mots
  •  • 2 médias

De 1927 à sa mort – le 24 mai 1974 –, Edward Kennedy, dit « Duke », Ellington , a été, avec Louis Armstrong, Charlie Parker et John Coltrane, un des créateurs les plus singuliers et les plus féconds de la musique afro-américaine. Il compte parmi les artistes du xx e  siècle auxquels une critique exigeante ne peut refuser le génie. Source d'inspira […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duke-ellington/#i_4300

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 475 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Régionalisme ou deuxième modernisme : l'entre-deux-guerres »  : […] Alors que les États-Unis ont fini par intervenir dans la guerre en Europe, l'immédiat après-guerre est marqué par un accès de chauvinisme qui affecte évidemment les arts, alors même que la prospérité qui dure jusqu'à la crise de 1929 pourrait laisser penser que l'inverse se produirait. Le nom que Stieglitz donne à sa nouvelle galerie en 1929 en est un symbole : elle devient Un lieu américain ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_4300

HERSKOVITS MELVILLE JEAN (1895-1963)

  • Écrit par 
  • Michel AGHASSIAN
  •  • 332 mots

Anthropologue américain, né dans l'Ohio, Melville J. Herskovits fut l'élève de Boas à l'université Columbia, à New York. C'est à la Northwestern University (Evanston, Ill.) qu'il fit presque toute sa carrière universitaire, de 1927 à sa mort. Il fut amené à effectuer des recherches sur le terrain en Guyane hollandaise (1928-1929), en Haïti (1934), à la Trinité (1939), au Brésil (Bahia, 1941-1942) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melville-jean-herskovits/#i_4300

HOOKER JOHN LEE (1917 ou 1921-2001)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 994 mots

Le chanteur, harmoniciste et guitariste américain John Lee Hooker, dont tant de superstars du rock se réclament, fut avant tout un des grands maîtres du blues de l'après-guerre. Hooker restera aussi comme le bluesman qui a enregistré le plus de disques durant une exceptionnelle carrière de plus de soixante ans ! Né un 22 août (sans doute 1917) près de Clarksdale (Mississippi), au cœur de la région […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lee-hooker/#i_4300

HUGHES LANGSTON (1902-1967)

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  •  • 730 mots

Phénomène littéraire en quelque sorte, Langston Hughes l'est non seulement parce qu'il a pratiqué tous les genres, y compris la comédie musicale, mais parce qu'il est l'un des premiers Noirs américains à avoir vécu de sa plume et, sans conteste, celui qui a le plus œuvré pour faire connaître les productions culturelles de ses congénères du monde entier par ses recueils, anthologies, traductions, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langston-hughes/#i_4300

HURSTON ZORA NEALE (1891-1960)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 559 mots

Folkloriste et écrivain américain associé au mouvement de la Renaissance noire, Zora Neale Hurston célébra la culture afro-américaine du Sud rural. Née le 7 janvier 1891 à Notasulga, en Alabama, Zora Neale Hurston prétend avoir vu le jour dix ans plus tard à Eatonville, en Floride. Sa famille a en réalité emménagé dans cette ville, la première du pays a avoir été peuplée uniquement de Noirs, alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zora-neale-hurston/#i_4300

JAZZ

  • Écrit par 
  • Philippe CARLES, 
  • Jean-Louis CHAUTEMPS, 
  • Michel-Claude JALARD, 
  • Eugène LLEDO
  • , Universalis
  •  • 10 989 mots
  •  • 24 médias

Le jazz est aujourd'hui universellement répandu. Ses plus célèbres noms – Louis Armstrong , Duke Ellington, Charlie Parker, John Coltrane, Miles Davis – figurent parmi les plus grands artistes du xx e  siècle. Réservé jusqu'aux années 1930 à une élite d'initiés à la ferveur jalouse, le jazz a gagné un public immense. Il constitue un des grands co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz/#i_4300

JAZZ À MASSEY HALL

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 270 mots

Afin de s'évader d'un art classique porté à sa perfection par les grands orchestres swing et accaparé par les Blancs, afin de protéger l'esprit du jazz de l'invasion rampante des romances commerciales, quelques jeunes musiciens noirs inspirés par les audaces du guitariste Charlie Christian inventent à New York, au milieu des années 1940, le be-bop, qui représente la première véritable révolution d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz-a-massey-hall/#i_4300

JOHNSON JAY JAY (1924-2001)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 042 mots

Dès ses premiers pas dans les rues de La Nouvelle-Orléans, le jazz confie au trombone un rôle fruste et rudimentaire, hérité de sa fonction dans les fanfares : ponctuer avec vigueur le rythme des marches et rugir en d'impressionnants glissandos. Le puissant Kid Ory (1886-1973) et le sinueux Honoré Dutrey (1894-1935), bien mieux que de simples comparses, commencent à attirer l'attention sur l’instr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jay-jay-johnson/#i_4300

JOHNSON JAMES P. (1894-1955)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 952 mots

Avec James P. Johnson débute la longue lignée des grands maîtres du piano jazz. Doté d'une très forte personnalité – il est notamment l'un des protagonistes de la Harlem Renaissance des années 1920 –, ce pianiste et compositeur afro-américain saura marier, avec une élégance innée, une profonde culture classique et la pulsation chaleureuse du swing. James Price Johnson naît à New Brunswick, dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-p-johnson/#i_4300

JOHNSON JAMES WELDON (1871-1938)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 452 mots

Écrivain afro-américain, né le 17 juin 1871, à Jacksonville (Floride), mort le 26 juin 1938 à Wiscasset (Maine). Enfant, James Weldon Johnson s'initie, entre autres disciplines, à la musique avec sa mère enseignante. Il obtient une licence (1894), puis une maîtrise de lettres (1904), à l'université d'Atlanta avant d'entrer à Columbia. Il dirige pendant plusieurs années la Stanton College Preparato […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-weldon-johnson/#i_4300

JONES LOIS MAILOU (1905-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 458 mots

Peintre et pédagogue noire américaine, Lois Mailou Jones maîtrise dans ses œuvres une grande variété de styles, qui vont de la peinture de paysage traditionnelle à l'abstraction inspirée de thèmes africains. Née le 3 novembre 1905 dans une famille de la classe moyenne de Boston, Lois Mailou Jones est élevée par des parents qui encouragent les talents et l'ambition dont elle fait montre très tôt. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lois-mailou-jones/#i_4300

Lead me on and on, GOLDEN GATE QUARTET

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 215 mots

Le Golden Gate Quartet commence sa carrière en Virginie en 1936, sous le nom de Golden Gate Jubilee Quartet. Ce quatuor vocal va faire circuler la bonne parole du gospel jusqu'en Europe. Son répertoire a cappella, très ouvert, reste toutefois ancré dans la musique religieuse: il est composé de negro spirituals, de gospels, de chansons populaires comprenant des imitations d'instruments dans la trad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lead-me-on-and-on-golden-gate-quartet/#i_4300

LEE HELTON JACKSON dit SPIKE (1957- )

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 3 291 mots

Spike Lee a sorti, dans les années 1980, le cinéma des Noirs américains du ghetto, tout en s'octroyant une place de choix dans l'industrie hollywoodienne. Il est le premier, et probablement le seul, metteur en scène afro-américain à gérer et concevoir une œuvre personnelle de grande audience, sans faire de concessions majeures au système des studios, grâce à sa maison de production, Forty Acres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lee-helton-jackson-dit-spike/#i_4300

LINCOLN ABBEY (1930-2010)

  • Écrit par 
  • John LITWEILER
  • , Universalis
  •  • 721 mots

Chanteuse, parolière, actrice, écrivain et poétesse, Abbey Lincoln a manifesté sa vie durant un engagement sans faille en faveur de la culture afro-américaine et des droits civiques. Née le 6 août 1930, à Chicago, dans l'Illinois, Anna Maria Wooldridge se produit d'abord dans des clubs du Michigan et de la Californie. Elle est remarquée en 1952, alors qu'elle chante à Hawaii, où elle s'était étab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbey-lincoln/#i_4300

LOCKE ALAIN LEROY (1885-1954)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 466 mots

Écrivain et philosophe américain, né le 13 septembre 1885 (et non 1886) à Philadelphie, mort le 9 juin 1954 à New York, célèbre « leader » et interprète du mouvement de la Renaissance de Harlem. Alain Locke fait des études de philosophie à l'université Harvard où il obtient son diplôme en 1907. Premier Noir récipiendaire d'une bourse Rhodes, il étudie à Oxford de 1907 à 1910, puis à l'université […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-leroy-locke/#i_4300

MAC KAY CLAUDE (1889-1948)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 451 mots

Né dans un petit village de montagne (Sunny Ville) de la province de Clarendon, en Jamaïque, Claude Mac Kay est le onzième et dernier enfant d'une famille de pauvres cultivateurs. Élevé dans une région profondément marquée par une tradition de résistance des Nègres marrons de l'époque esclavagiste, il s'enracine avec fierté dans une nature exaltante. Conseillé par un ami anglais, Walter Jekyll, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-mac-kay/#i_4300

MICHEAUX OSCAR (1884-1951)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 051 mots
  •  • 1 média

Oscar Micheaux est le seul cinéaste indépendant afro-américain à avoir pu développer une œuvre sur trente ans. Entre 1919 et 1948, il tourne et produit quarante films dont vingt-sept muets. Self-made-man et admirateur du penseur réformiste noir Booker T. Washington qui prône l'émancipation de son peuple par le travail et l'accès au savoir, Micheaux sera une des figures cardinales du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-micheaux/#i_4300

MINGUS CHARLIE (1922-1979)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 232 mots

Contrebassiste, compositeur, arrangeur, chef d'orchestre, Charles dit Charlie Mingus est considéré comme le grand classique des années soixante. Il réussit en effet le tour de force d'être l'un des plus puissants novateurs de sa génération sans se couper pour autant d'une tradition qui remonte aux origines du jazz. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-mingus/#i_4300

MITCHELL ARTHUR (1934-2018)

  • Écrit par 
  • Agnès IZRINE
  •  • 1 267 mots
  •  • 1 média

Tout premier danseur étoile noir américain, engagé par George Balanchine au New York City Ballet en 1955, Arthur Mitchell a marqué ce domaine artistique par son charisme, son élégance naturelle et sa présence scénique hors du commun . Balanchine ne lui avait pas caché que sa couleur de peau l’obligeait à être « plus parfait » que les autres. Arthur Mitchell a également été à l’initiative de la pre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-mitchell/#i_4300

MORRISON TONI (1931-2019)

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  • , Universalis
  •  • 1 140 mots

Toni Morrison , de son premier nom Chloe Antony Wofford, est née le 18 février 1931 à Lorain, Ohio. Romancière, elle a apporté, avec des romans comme La Chanson de Salomon ou Beloved , un ton nouveau à la littérature afro-américaine. Après des études aux universités Howard et Cornell, elle enseigne dans la section d'anglais de Texas Southern University, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toni-morrison/#i_4300

MUSIQUES AFRO-AMÉRICAINES ou MUSIQUES NOIRES AMÉRICAINES

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 011 mots

Les esclaves déportés sur le continent nord-américain mêlent à leurs chants ancestraux la musique de leurs maîtres, qu'ils acclimatent. De cette rencontre entre la tradition africaine et les musiques savantes, populaires et religieuses occidentales vont naître des formes d'expression nouvelles : le cake-walk, le blues, les negro spirituals, le ragtime et bientôt le jazz. En près de trois siècles, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiques-afro-americaines/#i_4300

NEGRO SPIRITUAL ET GOSPEL

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 3 169 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Aux origines : les spirituals »  : […] L' esclavage a signifié, pour les Africains enlevés et transbordés en Amérique du Nord, l'obligation de s'adapter aux conditions d'une société nouvelle, elle-même encore inachevée. D'origines très diverses, dispersés autant que faire se pouvait pour que ne se reforment pas des communautés homogènes, ils ont dû fusionner les survivances des civilisations où ils étaient nés pour inventer une sorte d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negro-spiritual-et-gospel/#i_4300

NOIRS AMÉRICAINS

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Daniel SABBAGH
  •  • 5 260 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La « grande migration » »  : […] D'un point de vue purement légal, la condition des Noirs changea fort peu pendant la première moitié du xx e  siècle, aucun effort n'ayant été tenté pour briser le carcan de la ségrégation inscrite dans les textes. Dans les faits, les changements sont cependant considérables. L'intérêt envers les Noirs et leurs problèmes devint plus manifeste. À l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noirs-americains/#i_4300

PHILADELPHIA INTERNATIONAL RECORDS

  • Écrit par 
  • Peter SILVERTON
  • , Universalis
  •  • 503 mots

Le « son » développé à Philadelphie dans les années 1970 se trouvait à mi-chemin entre la soul de Memphis et le disco international, d'une part, et, d'autre part, entre la pop de Detroit et le mouvement Hi-NRG (« haute énergie », dance music ultrarapide devenue populaire dans les clubs gay durant les années 1980). Label phare de cette époque, Philadelphia International Records se distingue par un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philadelphia-international-records/#i_4300

POLYGAMIE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 9 887 mots

Dans le chapitre « Polygynie sérielle des Afro-Américains »  : […] La dernière forme de polygynie est celle que l'on trouve chez les Afro-Américains et que M. Freilich a appelé la « polygynie sérielle » ; elle est liée à la famille matrifocale. La femme habite seule avec ses enfants et des concubins successifs, mais qui sont toujours considérés comme des étrangers ; chacun des deux partenaires sexuels est libre de changer, ou même d'avoir plusieurs partenaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polygamie/#i_4300

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 696 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La rock music dans les années 1980 »  : […] Les années 1980 se caractérisent par un ballet incessant des modes et des genres qui durent quelques mois avant d'être remplacés par d'autres, plus extravagants et tout aussi éphémères. Si, après le punk, la rock music connut une succession de phases novo , post-punk , puis froide et high tech , ou encore […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-music/#i_4300

RENAISSANCE DE HARLEM

  • Écrit par 
  • George HUTCHINSON
  • , Universalis
  •  • 8 930 mots

En tant que mouvement culturel noir américain surtout visible dans les activités créatives, la Renaissance de Harlem (1918 env.-1937) constitua le phénomène le plus riche d'influences de l'histoire littéraire noire américaine. Actifs dans le domaine de la littérature, de la musique, des arts du spectacle et des arts plastiques, ses membres tentèrent de repenser la conception du « Nègre » sans ten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance-de-harlem/#i_4300

ROBESON PAUL (1898-1976)

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 1 370 mots
  •  • 1 média

Paul Robeson aurait pu être tout à la fois Louis Armstrong, Ray « Sugar » Robinson et, avant l'heure, Sidney Poitier. Il fut effectivement un champion sportif, brillant joueur de base-ball, de basket-ball et, surtout, le premier Noir à avoir fait partie de la prestigieuse équipe des États-Unis de football américain (All-American Football Team) en 1917 et 1918. Chanteur, baryton-basse au timbre mag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-robeson/#i_4300

SHEPP ARCHIE (1937- )

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 1 579 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ballade en noir »  : […] Né en Floride – à Fort Lauderdale, le 24 mai 1937 – mais éduqué à Philadelphie où, à la fin des années 1950, de nombreux jeunes se passionnent avec lui pour une musique qui dessine leur avenir, Archie Vernon Shepp pratique plusieurs types de saxophone et le piano. Toutefois, c'est vers le théâtre qu'il s'oriente d'abord, comme acteur et auteur – il a écrit plusieurs pièces, parmi lesquelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archie-shepp/#i_4300

SOUL MUSIC

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 719 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Genèse »  : […] Le vocable soul (l'« âme », avec le prolongement implicite « noire » mais non formulé, comme à l'habitude, dans le langage sudiste de la ségrégation) fut, semble-t-il, d'abord employé dans le gospel noir puis dans le jazz avant d'apparaître à la fin des années 1950 sur des disques de Ray Charles , celui-ci devenant même le premier « Soul Brother », avant James Brown  ! À ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soul-music/#i_4300

SUN RA (1914/1915-1993)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 977 mots

Il a choisi de s'appeler Soleil, en américain (Sun) et en égyptien (Râ, dieu du Soleil). Le personnage est, il est vrai, singulier, excentrique. Éternellement affublé d'une défroque de mage oriental, il anime des spectacles monumentaux de style composite. Un sens aigu du théâtre qu'il faut découvrir derrière une science-fiction de pacotille, de splendides envolées free sous des tonnes de conventi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sun-ra/#i_4300

THE COLOR LINE. LES ARTISTES AFRICAINS-AMÉRICAINS ET LA SÉGRÉGATION

  • Écrit par 
  • Lamia DZANOUNI, 
  • Olivier MAHEO
  •  • 1 328 mots
  •  • 1 média

Présentée au musée du quai Branly du 4 octobre 2016 au 15 janvier 2017, The Color Line retrace à travers de très nombreuses œuvres, sculptures, peintures, dessins, gravures, films et musiques, les grandes étapes de l’histoire noire américaine, mettant en lumière le lien étroit entre combat pour l’émancipation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-color-line-les-artistes-africains-americains-et-la-segregation-exposition/#i_4300

WALKER KARA (1969- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 546 mots

Artiste américaine, Kara Walker explore, par ses silhouettes de papier découpé aux contours complexes, les relations entre les races et entre les sexes. Fille de Larry Walker, artiste et directeur du département artistique à l'université du Pacifique de Stockton, en Californie, Kara Walker naît le 26 novembre 1969, dans la même ville. Dès son plus jeune âge, elle montre des aptitudes artistiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kara-walker/#i_4300

WATERS ETHEL (1896-1977)

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 760 mots

Le critique Hugues Panassié considérait Ethel Waters comme « la plus grande de toutes les chanteuses de jazz » ; ce type de jugement prête, bien sûr, à discussion ; mais, lorsqu'on sait que Mahalia Jackson affirmait : « Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Sarah Vaughan, elles viennent toutes d'Ethel Waters », on ne peut plus douter de l'importance de sa place dans l'art vocal afro-américain et de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethel-waters/#i_4300

WEST DOROTHY (1907-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 543 mots

L' écrivain américain Dororthy West explora dans nombre de ses ouvrages les aspirations de la classe moyenne afro-américaine et les conflits qui la hantent. Elle était l'une des dernières survivantes de l'importante communauté d'artistes, d'écrivains et de musiciens afro-américains qui fleurit dans le quartier new-yorkais de Harlem à l'époque de la Renaissance noire. Née le 2 juin 1907 à Boston, D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorothy-west/#i_4300

WESTON RANDY (1926-2018)

  • Écrit par 
  • John LITWEILER
  • , Universalis
  •  • 738 mots

Au cours d’une vie partagée entre les États-Unis et l’Afrique, le pianiste et compositeur américain de jazz Randy Weston n’a eu de cesse de mettre à profit sa connaissance des musiques et des rythmes africains. Randolph Edward Weston naît le 6 avril 1926 à Brooklyn, dans l'État de New York. D'origine jamaïquaine, son père se passionne pour la culture africaine et il emmène le jeune Randy écouter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/randy-weston/#i_4300


Affichage 

Paul Robeson

photographie

Londres, 1938 Dans le cadre de l'exposition d'art allemand du XXe siècle présentée aux New Burlington Galleries, l'artiste noir américain Paul Robeson (1898-1976) chante au profit d'artistes chassés de leur pays par les nazis 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Paul Robeson
Crédits : Hulton Getty

photographie