BLUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Trois gammes de blues

Trois gammes de blues
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Bessie Smith

Bessie Smith
Crédits : Franck Driggs Collection / Archive Photos

photographie

Mississippi John Hurt

Mississippi John Hurt
Crédits : Bernard Gotfryd / Archive Photos

photographie

B.B. King

B.B. King
Crédits : TDC Photography/ Shutterstock.com

photographie


Le blues prend forme vocale et instrumentale originale au sein de la population noire du sud des États-Unis d'Amérique dans la seconde moitié du xixe siècle. Né de l'esclavage, où les Noirs étaient traités plus comme un capital d'exploitation fermier ou ouvrier que comme des êtres humains, nourri par le racisme, la ségrégation et la misère, il en porte la douleur et en exprime le climat d'affliction, mais témoigne aussi de la vitalité de ses inventeurs.

Plus parole que musique, malgré une structure harmonique bientôt définie, il est une chronique autobiographique et poétique qui, toujours entre humour et mélancolie, métaphore et lucidité, inscrit dans l'universel la joie et le malheur, l'espoir et la souffrance d'un groupe d'individus, et lui donne statut.

Ainsi, assimilant tous les folklores, se développant parallèlement aux autres formes musicales que sont les spirituals, la musique country et le jazz, le blues marquera-t-il de son empreinte toutes les musiques populaires qui ont émergé au xxe siècle.

Origine et définition

Lorsque les chants, les musiques et les langues des terres africaines razziées par les marchands d'esclaves, mais coupés de leur fonction rituelle, sociale et culturelle, fragmentés par l'oubli, déformés par l'interdit et le refoulement, rencontrent les sons, danses, chants et musiques des terres américaines, langues anglaise, française, allemande, berceuses, comptines, hymnes, chansons et ballades, gavotte, valse, quadrille ou polka, les œuvres classiques ou populaires du répertoire orchestral européen, commence la lente genèse du blues, musique qui n'a pas vraiment d'origine, mais qui, moyen de communication, de reconnaissance et d'ascension sociale, comme l'atteste la plus-value donnée aux musiciens dans les ventes d'esclaves, signe l'inscription du Noir dans sa nouvelle société.

Viennent d'abord : les chants de travail, les cris et les appels, qui rythment le labeur aux champs ou sur les [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BLUES  » est également traité dans :

BLUES, en bref

  • Écrit par 
  • Stéphane KŒCHLIN
  •  • 639 mots

Né du contact entre les différentes musiques des esclaves noirs du sud des États-Unis d'Amérique dans la seconde moitié du xixe siècle et la culture occidentale, le blues va exercer une influence majeure sur de nombreux courants musicaux du xxe siècle. Il est caractérisé par une structure de douze mesures compo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blues-en-bref/

37th Chamber, PINE (Courtney)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 339 mots

Britannique d'origine jamaïcaine, Courtney Pine est l'homme de toutes les rencontres et de toutes les fusions. Né à Londres le 18 mars 1964, ce saxophoniste ténor et soprano commence par jouer dans des groupes de reggae et de funk, puis fait ses premières incursions dans le jazz au sein de différents collectifs. Dans les années 1980, il fonde l'ass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/37th-chamber-pine-courtney/#i_4178

ALLISON LUTHER (1939-1997)

  • Écrit par 
  • Francis HOFSTEIN
  •  • 760 mots

Dans ce mouvement perpétuel où s'inscrit, entre langue vernaculaire et culture de masse, une musique noire américaine toujours entre disparition et renaissance, les générations se chevauchent, et coexistent tous les styles. De son appartenance à la troisième génération, prise entre blues d'avant sa naissance et blues de sa maturité, Luther Allison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luther-allison/#i_4178

ARMSTRONG LOUIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 710 mots

4 août 1901 Louis Armstrong naît à La Nouvelle-Orléans. Plusieurs autres dates ont été avancées, parmi lesquelles le 4 juillet 1900, jour de la fête nationale américaine (Independence Day) ; la date du 4 août 1901 semble désormais avérée. 1913-1914 À cause d'un coup de feu tiré en l'air le 31 décembre 1912, cet enfant des rues est envoyé dans une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armstrong-reperes-chronologiques/#i_4178

ATLANTIC RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 417 mots

Fondée à New York, en septembre 1947, par deux fans de jazz, Ahmet Ertegun, fils d'un diplomate turc, et Herb Abramson, ancien directeur artistique chez National Records, la firme discographique Atlantic Records va, jusqu'à la fin des années 1960, s'imposer comme le plus important des labels indépendants dédiés au jazz, au rhythm and blues et à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atlantic-records/#i_4178

BLIND BLAKE (1890 env.-env. 1933)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 404 mots

Qui était Blind Blake ? On ne possède de lui qu'une photographie publicitaire, celle d'un grand Noir aveugle, de larges mains semblant écraser sa guitare, un sourire figé, la trentaine... Mais on ne connaît ni ses lieux ni ses dates de naissance et de mort, ni même son véritable nom : Arthur Phelps ? Arthur Blake ? Il semble avoir vécu entre la Flo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blind-blake/#i_4178

Blues Walk, LAGRENE (Bireli)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 265 mots

Né en 1966 dans une famille gitane alsacienne, le guitariste Bireli Lagrene est un enfant prodige qui marche rapidement sur les traces de Django Reinhardt, dont il est capable, à onze ans, de jouer certains chorus note pour note. À la fin des années 1980, il s’inscrit dans le sillage du jazz fusion, multipliant les rencontres guitaristiques avec Jo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blues-walk-lagrene-bireli/#i_4178

BOOGIE-WOOGIE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

Style de piano blues très percutant, le boogie-woogie se caractérise par des riffs (courtes phrases mélodico-rythmiques jouées plusieurs fois de suite et syncopées) exécutés à la main droite, opposés à des figures répétitives à la main gauche (ostinato qui peut adopter la forme dite « walking bass » ou encore celle qui est surnommée « eight-to-the […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boogie-woogie/#i_4178

BROONZY WILLIAM LEE CONLEY BROONZY dit BIG BILL (1893 ou 1898-1958)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 948 mots

En se produisant en Europe dans les années 1950 seul avec sa guitare, Big Bill Broonzy a ouvert au blues les oreilles et les yeux du public international, jouant un rôle déterminant dans l'émergence du blues revival, l'avènement du folk boom et la genèse du rock anglais. Mais, avant cela, il fut d'abord – et surtout – une des grandes vedettes du C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/broonzy/#i_4178

BROWN CHARLES (1922-1999)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 594 mots

Un des grands créateurs du blues californien, ou West Coast blues, le pianiste et chanteur Charles Brown a connu une énorme popularité entre 1945 et 1954. Voix mourante, insinuante, chagrinée jusqu'au désespoir, piano et guitare tissant un subtil mais solide canevas, compositions sophistiquées jusqu'à l'affectation : la musique de Charles Brown et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-brown/#i_4178

BROWN CLARENCE GATEMOUTH (1924-2005)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 401 mots

Rival du guitariste texan T-Bone Walker dans les années 1947-1954, Clarence « Gatemouth » Brown a été encore plus influencé par le jazz et le western swing que son prestigieux concurrent. En fait, « Gatemouth » n'est pas seulement un maître de la guitare au jeu expressif ; swinguant, rapide et précis, il pratique aussi avec la même dextérité le fid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clarence-gatemouth-brown/#i_4178

BRUCE JACK (1943-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 645 mots

Musicien, auteur-compositeur et interprète britannique, Jack Bruce fut le bassiste et le chanteur du célèbre trio Cream, aux côtés du guitariste Eric Clapton et du batteur Ginger Baker. Mêlant blues, rock psychédélique et jazz, ce groupe britannique, réputé pour son sens de l’improvisation, a notamment préfiguré la naissance du hard rock. Les con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-bruce/#i_4178

CARR LEROY (1905-1935)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 238 mots

Musicien influent, chanteur de blues, pianiste et compositeur de chansons réputées pour leurs textes personnels et originaux ; plusieurs d'entre elles sont depuis longtemps devenues des classiques. Né le 27 mars 1905 à Nashville, dans le Tennessee, Carr grandit à Indianapolis et apprend seul à jouer du piano dans un style de blues balancé et moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leroy-carr/#i_4178

CHARLES RAY (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 941 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aux racines de la soul »  : […] Ray Charles Robinson naît le 23 septembre 1930 à Albany, en Georgie, dans une famille misérable. Élevé à Greenville, en Floride, il perd la vue à l'âge de sept ans, à la suite d'un glaucome, non traité, contracté vers l'âge de cinq ans ; il étudie dans une institution pour aveugles, où il apprend la musique et devient un pianiste confirmé. À la mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-charles/#i_4178

CHESS RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 314 mots

En 1947, les frères Leonard et Philip Chess s'associent à Charles et Evelyn Aron et fondent la firme Aristocrat Record Company. Les frères Chess avaient créé plusieurs clubs dans le South Side de Chicago, le dernier en date et le plus célèbre étant le Mocamba Lounge. Désireux d'enregistrer un des chanteurs qui se produisent dans leurs boîtes de nu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chess-records/#i_4178

CLAPTON ERIC (1945- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 632 mots

Le Britannique Eric Clapton fut un guitariste de rock très influent à la fin des années 1960 et au début des années 1970, puis est devenu un grand chanteur et auteur-compositeur de chansons. Eric Patrick Clapp naît le 30 mars 1945 à Ripley, dans le Surrey, en Angleterre. Il est élevé par ses grands-parents après avoir été abandonné par sa mère à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-clapton/#i_4178

COCKER JOE (1944-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 668 mots
  •  • 1 média

Le Britannique Joe Cocker, chanteur à la voix puissante et rocailleuse, fut un interprète de blues rock très populaire à partir de la fin des années 1960. John Cocker naît le 20 mai 1944 dans un quartier ouvrier de Sheffield, une cité sidérurgique du nord de l'Angleterre. Au début des années 1960, il s'initie au rock and roll, mais surtout se pass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joe-cocker/#i_4178

COLLINS ALBERT (1932-1993)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 464 mots

Guitariste texan peu orthodoxe, le bluesman Albert Collins n'en est pas moins ancré dans la tradition de son État natal : il a en effet joué très jeune dans l'orchestre du chanteur de country blues de Dallas Frankie Lee Sims. Son style, très personnel, est instantanément reconnaissable : Collins favorise le jeu en accord ouvert, place son capodastr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-collins/#i_4178

COUNTRY, musique

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du country-blues au rock and roll »  : […] Le country se teinte de blues avec Jimmie Rodgers (1897-1933), archétype de l'artiste country and western, qui affectionne les thématiques liées aux voyages et aux trains ; ce chanteur maîtrise parfaitement le yodle, technique vocale qui consiste à passer rapidement de la voix de gorge à la voix de tête. Notons que ce mode de production sonore est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/country-musique/#i_4178

CRAWFORD HANK (1934-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 416 mots

Le jazzman et bluesman américain Bennie Ross Crawford, Jr., naît à Memphis (Tennessee), le 21 décembre 1934. Il étudie le piano dès l'âge de neuf ans puis apprend le saxophone alto. Il fait rapidement la connaissance de Phineas Newborn, Jr., de Booker Little, de George Coleman. À Memphis, il accompagne des bluesmen locaux : B. B. King, Bobby Bland […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hank-crawford/#i_4178

CRAY ROBERT (1953- )

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 512 mots

Au début des années 1980, deux albums remarquables, Who's Been Talkin' (Tomato, 1980) et, surtout, Bad Influence (Hightone, 1983), magistralement produits par Bruce Bromberg, ont brusquement révélé Robert Cray. Une voix grasseyante digne des grands chanteurs de soul (Sam Cooke notamment), un jeu de guitare expressif, précis et fluide dont chaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-cray/#i_4178

DIXON WILLIE (1915-1992)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 840 mots

Willie Dixon fut certainement le compositeur le plus prolifique du blues de l'après-guerre et nombre de ses chansons sont devenues des standards du blues avant d'être reprises par les plus importants groupes de rock britanniques et américains : Spoonful , The Red Rooster , You Shook Me , I Can't Quit You Baby , Hoochie Coochie Man , I Am a Man , B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willie-dixon/#i_4178

DOWN HEARTED BLUES (B. Smith)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 288 mots
  •  • 1 média

Le blues naît dans le sud des États-Unis lorsque, après l'émancipation des esclaves et la fin de la guerre de Sécession, les Noirs prennent véritablement conscience de la dureté de leur condition. L'art du conteur vient d'Afrique ; l'accompagnement rudimentaire à la guitare ainsi que les structures harmoniques – quelques accords altérés par ces fam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/down-hearted-blues/#i_4178

DUKE AND PEACOCK RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 263 mots

Une décennie avant l'ascension de Motown, le label discographique afro-américain Duke and Peacock Records, né à Houston, est déjà une entreprise florissante. Don D. Robey, propriétaire de boîte de nuit soupçonné d'accointances avec la pègre, fonde Peacock Records en 1949 ; il va gérer sa firme d'une poigne de fer. En 1952, Don Robey s'associe à Ja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duke-and-peacock-records/#i_4178

DUPREE CHAMPION JACK (1910-1992)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 689 mots

Le pianiste et chanteur de blues Champion Jack Dupree laisse une œuvre importante pleine de verve, de swing et d'humour. Bien qu'il ait accompli l'essentiel de sa carrière à New York puis en Europe, son jeu de piano puissant et percussif, riche de multiples décrochements rythmiques, est très représentatif de la tradition du blues de La Nouvelle-Orl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champion-jack-dupree/#i_4178

Easy Rider Blues, DAVIS (Jimmie)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 741 mots

Chanteur de country-blues puis de gospel, Jimmie Davis (de son vrai nom James Houston Davis) naît le 11 septembre 1899 (et non pas 1902, comme il l'a longtemps affirmé) à Beech Springs, en Louisiane. Il est très influencé à ses débuts par Jimmie Rodgers (1897-1933), un cheminot qui avait su s'inspirer du blues des vagabonds pour devenir la première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/easy-rider-blues-davis-jimmie/#i_4178

EDWARDS HONEYBOY (1915-2011)

  • Écrit par 
  • Martin L. WHITE
  • , Universalis
  •  • 532 mots

La vie du bluesman américain Honeyboy Edwards – chanteur, guitariste et harmoniciste – est intimement mêlée à l'histoire du blues, et plus particulièrement à celle du Delta blues. David « Honeyboy » Edwards naît le 28 juin 1915 près de Shaw, dans le Mississippi, au sein d'une famille de métayers qui s'établit en 1927 dans une plantation de coton si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/honeyboy-edwards/#i_4178

ERTEGUN AHMET (1923-2006)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 721 mots

Pendant plus de deux décennies, Ahmet Ertegun fut l'une des figures centrales de l'industrie phonographique américaine de l'après-guerre. Le personnage, haut en couleur et doté d'un insatiable appétit pour tous les plaisirs de la vie, cachait sous un sens aigu du commerce et un tempérament dominateur un raffinement rare dans le monde des affaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmet-ertegun/#i_4178

ESTES SLEEPY JOHN (1899 ou 1904-1977)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 627 mots

Si le blues se juge à la force du message chanté, Sleepy John Estes est au premier rang des bluesmen. Il a en effet composé nombre de pièces extraordinaires qui, partant d'une aventure personnelle ou d'un fait divers, aboutissent, grâce à un sens aigu de l'observation et à un humour caustique, à une description puissamment évocatrice du Sud ségréga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sleepy-john-estes/#i_4178

FRANKLIN ARETHA (1942-2018)

  • Écrit par 
  • David RITZ
  • , Universalis
  •  • 965 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les années de recherche »  : […] Aretha Franklin naît le 25 mars 1942 à Memphis, dans le Tennessee. Sa mère, Barbara, est chanteuse de gospel et pianiste. Son père, Clarence L. Franklin, qui préside la New Bethel Baptist Church de Detroit, dans le Michigan, est un pasteur dont l'influence s'étend à l'ensemble des États-Unis. Lui-même chanteur, il est réputé pour ses sermons brill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aretha-franklin/#i_4178

FULLER BLIND BOY (1907-1941)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 536 mots

Dans une œuvre riche et dense, Blind Boy Fuller a rassemblé divers courants musicaux qui s'étaient développés dans les vallées du piémont des Appalaches et les a synthétisés en un style particulier qui a fini par dominer tous les États de la côte atlantique. Grâce à l'énorme succès commercial de nombre de ses disques ( Step It up and Go , I'm a Ra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blind-boy-fuller/#i_4178

Good morning, little schoolgirl, WILLIAMSON (Sonny Boy)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 581 mots

Au début de sa carrière, John Lee Williamson, né le 30 mars 1914 à Jackson, dans le Tennessee, se produit dans son État natal à l'occasion de spectacles ambulants – les medicine shows –, où il joue de l'harmonica; il est surnommé «Sonny Boy» en raison de son jeune âge. Il éprouve une grande admiration pour «Sleepy» John Estes (John Adams Estes, 189 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/good-morning-little-schoolgirl-williamson-sonny-boy/#i_4178

GUY BUDDY (1936- )

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 612 mots

Buddy Guy, qui apparaît aujourd'hui comme un des maîtres du blues-rock et un des modèles pour les nombreux guitaristes de ce courant, a mené en fait une carrière de bluesman riche et complexe. George Guy naît le 30 juillet 1936 à Lettsworth, en Louisiane. Il fait ses classes avec l'orchestre de Raful Neal (le père de Kenny Neal, un bluesman importa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buddy-guy/#i_4178

HALL ADELAIDE (1904-1993)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 431 mots
  •  • 1 média

Le jazz ne fut qu'une flamboyante parenthèse dans sa vie. C'est pour avoir un jour de 1927 rencontré un magicien nommé Duke Ellington et enregistré avec lui deux titres qui comptent parmi les premiers coups d'éclat discographiques de l'orchestre qu'elle entre dans l'histoire. Née de la comédie musicale, elle y retournera très vite sans pour autant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adelaide-hall/#i_4178

HANDY WILLIAM CHRISTOPHER (1873-1958)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 348 mots

Le compositeur afro-américain W. C. Handy a véritablement changé le cours de la musique populaire en intégrant, au tout début du xx e  siècle, le langage du blues dans le ragtime, alors fort en faveur. Parmi ses œuvres les plus connues figurent les classiques Memphis Blues , St. Louis Blues et Beale Street Blues . Fils et petit-fils de pasteurs, W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-christopher-handy/#i_4178

HARD ROCK

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 634 mots

Issu du blues urbain, du rock britannique et du British blues, le hard rock a pour groupes précurseurs Led Zeppelin et Deep Purple. Le heavy metal, plus brut et répétitif, emprunte parfois des thématiques satanistes. Ces courants sont à l'origine d'une constellation de styles, parmi lesquels le thrash metal, le speed metal ou, à l'opposé, le hard F […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hard-rock/#i_4178

HARMONICA, en bref

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 225 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Styles musicaux »  : […] Si quelques compositeurs comme Darius Milhaud ( Suite anglaise , pour harmonica et orchestre, 1942), Ralph Vaughan Williams ( Romance , pour harmonica, piano et cordes, 1952), Arthur Benjamin ( Concerto pour harmonica , 1953), Malcolm Arnold ( Concerto pour harmonica , 1954), Heitor Villa-Lobos ( Concerto pour harmonica , 1956) ou Henry Cowell ( Co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harmonica-en-bref/#i_4178

HARVEY POLLY JEAN dit PJ (1969- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un style violent et sensuel »  : […] Les talents de Polly Jean Harvey se manifestent très tôt. Remarquée à la fin des années 1980 par le guitariste et percussionniste John Parish, qui devient son mentor, la jeune femme se fait connaître dès l’album Rid of M e (1993), enregistré chez Island Records en trio avec le batteur et claviériste Rob Ellis et le bassiste Steve Vaughan. Le succ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harveypolly-jean-dit-pj/#i_4178

HERMAN WOODY (1913-1987)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 304 mots
  •  • 1 média

Enfant, Woodrow (Woody) Charles Herman manifeste si peu d'attirance pour la musique que ses parents doivent user de quelque contrainte pour la lui apprendre. Auraient-ils deviné que leur obstination vaudrait à leur fils une carrière longue de plus de cinquante ans et une célébrité planétaire ? Woodrow Charles Herman naît le 16 mai 1913 à Milwaukee […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/woody-herman/#i_4178

HODES ART (1904 env.-1993)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 652 mots

Le pianiste américain Art Hodes est considéré par de nombreux critiques comme le plus grand interprète blanc de blues ; il fut également un historien du jazz. Arthur W. Hodes naît à Nikoliev, en Russie (aujourd'hui Nikolaïev, ou Mykolaïv, en Ukraine), probablement un 14 novembre, en 1904, 1905 ou 1906. Art Hodes est encore un nourrisson lorsque sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-hodes/#i_4178

HOLIDAY BILLIE (1915-1959)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 949 mots
  •  • 1 média

« Alors que sa technique est celle d'une diseuse, son art du phrasé et de la mise en place, très proche de celui du saxophoniste Lester Young, exhibe au premier plan l'effort qui le produit au lieu d'en gommer la trace. Il n'est pas travaillé mais constamment en travail, résistance admirable de l'esthétique africaine où importe non pas l'œuvre ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/billie-holiday/#i_4178

Hollow log blues, PETWAY (Robert)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 210 mots

On sait peu de choses sur la vie de Robert Petway, un bluesman à qui l'on doit la première version gravée du standard Catfish Blue . Dans cet enregistrement de Hollow Log Blues , la sonorité clinquante des guitares à cordes métalliques rappelle encore le banjo. L'accompagnement rythmique, qui marque les temps, est contenu. La paume de l'instrumenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hollow-log-blues-petway-robert/#i_4178

HOOKER JOHN LEE (1917 ou 1921-2001)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 994 mots

Le chanteur, harmoniciste et guitariste américain John Lee Hooker, dont tant de superstars du rock se réclament, fut avant tout un des grands maîtres du blues de l'après-guerre. Hooker restera aussi comme le bluesman qui a enregistré le plus de disques durant une exceptionnelle carrière de plus de soixante ans ! Né un 22 août (sans doute 1917) près […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lee-hooker/#i_4178

HOPKINS SAM dit LIGHTNIN' (1911 ou 1912-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 939 mots

Originaire d'une région fertile du nord de Houston, « Lightnin' » Hopkins, « Poor Lightnin' », comme il aimait à s'appeler lui-même à la troisième personne, a été un grand innovateur du Texas blues, un explorateur de la guitare électrique, un compositeur puissant, un magnifique bluesman d'une étonnante créativité. Bluesman-type par bien des aspects […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hopkins-sam-dit-lightnin/#i_4178

HOUSE SON (entre 1892 et 1902-1988)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 452 mots

Un des grands créateurs du Delta blues, Son House (de son véritable nom Eddie James House, Jr., né à Riverton, dans le Mississippi) enregistre en studio en 1930, grâce à Charlie Patton : trois blues-sermons seulement, en deux parties chacun ( My Black Mama , Dry Spell Blues et Preachin' the Blues ), mais qui demeurent parmi les exemples les plus a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/son-house/#i_4178

HOWLIN' WOLF (1910-1976)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Né le 20 juin 1910 à West Point, dans le Mississippi, le chanteur et compositeur américain de blues Howlin' Wolf, de son véritable nom Chester Arthur Burnett, est l'un des plus grands interprètes du blues urbain de Chicago. Burnett est élevé dans une plantation de coton ; la musique qu'il entend se compose des airs traditionnels de la région. Il c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/howlin-wolf/#i_4178

HUNTER ALBERTA (1897-1984)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 502 mots

Aux États-Unis, la frontière entre deux genres, bien distincts en Europe : le jazz et la chanson populaire, n'a jamais été bien nette. Aussi, jusqu'à une époque récente, était-il inconcevable qu'un orchestre pût se présenter devant son public sans vocaliste. Ces chanteurs et chanteuses, refusant toute spécialité, passaient sans difficulté de la ren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alberta-hunter/#i_4178

HURT MISSISSIPPI JOHN (entre 1892 et 1894-1966)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 618 mots

Bluesman et folksinger, Mississippi John Hurt fut un superbe musicien et raconteur des traditions sudistes (songster), un troubadour qui a su enchanter ses contemporains au long d'une carrière de plus de soixante ans et l'une des grandes vedettes du folk boom des années 1960. John Smith Hurt naît à Teoc, dans le Mississippi, probablement le 3 juill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mississippi-john-hurt/#i_4178

(I CANT GET NO) SATISFACTION (The Rolling Stones)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 328 mots
  •  • 1 média

Enregistré le 11 mai 1965 alors que le groupe est en tournée aux États-Unis, (I Cant Get No) Satisfaction figure au panthéon de la pop music comme la chanson emblématique d'une génération. En dépassant leurs influences majeures – le blues et la soul américaine –, les Rolling Stones enfantent d'une sorte de mètre étalon du rock moderne et font ains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/i-cant-get-no-satisfaction/#i_4178

JAMES ELMORE (1918-1963)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 406 mots

Le bluesman Elmore James est l'un des compagnons et l'un des principaux émules de Robert Johnson. Né le 27 janvier 1918 à Richland, dans le Mississippi, Elmore James, qui a appris la guitare sous l'influence de musiciens hawaiiens, fréquente les bars du Delta et se lie avec Robert Johnson, Robert Jr. Lockwood, Sonny Boy Williamson (Rice Miller), Ho […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elmore-james/#i_4178

JAMES SKIP (1902-1969)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 393 mots

Avec sa voix de tête, son apparence fragile et son jeu de guitare irrégulier, florilège de notes saccadées, d'arpèges sur des rythmes brisés, Skip James apparaît comme un des plus étranges stylistes du Delta blues. Sa personnalité sombre et mélancolique se reflète dans des compositions bouleversantes comme Hard Time Killin' Floor Blues – le meille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/skip-james/#i_4178

JAZZ

  • Écrit par 
  • Philippe CARLES, 
  • Jean-Louis CHAUTEMPS, 
  • Michel-Claude JALARD, 
  • Eugène LLEDO
  • , Universalis
  •  • 10 989 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le traitement sonore »  : […] Né, pour l'essentiel, du folklore du blues et du spiritual, le jazz instrumental a tendu, tout naturellement, à transposer les inflexions et la souplesse de l'art vocal afro-américain. L'instrument y est moins étudié en fonction de ses données spécifiques que de ses possibilités expressives. D'où, en général, des techniques non orthodoxes par rapp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz/#i_4178

JEFFERSON BLIND LEMON (1893-1929)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 519 mots

Blind Lemon Jefferson est généralement considéré comme le père fondateur du blues du Texas, bien que son style se soit sans doute inspiré d'autres musiciens antérieurs qui n'ont pas été enregistrés. Jefferson est en tout cas un des premiers bluesmen solistes à graver des disques. Ses éléments biographiques demeurent imprécis. D'après le chercheur B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blind-lemon-jefferson/#i_4178

JOHNSON LONNIE (1894-1970)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 722 mots

Lonnie Johnson, un des grands créateurs de la guitare moderne jazz et blues, jouée note par note avec un plectre, a influencé la majorité des guitaristes de blues, de jazz et de country music, de Robert Johnson et T-Bone Walker à Buddy Guy et Stevie Ray Vaughan en passant par B. B. King et Eric Clapton. L'œuvre enregistrée, très abondante, de Lonni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lonnie-johnson/#i_4178

JOHNSON ROBERT LEROY (1911-1938)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 045 mots

Désormais considéré comme un des plus grands artistes du xx e  siècle, inspirateur de la plupart des rock stars des années 1960 et 1970, Robert Johnson a, durant sa vie, d'abord été un bluesman du Delta du Mississippi parmi d'autres, inscrit dans la stricte mouvance de son mentor Son House. Sa courte œuvre enregistrée n'a guère eu d'impact commerci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-leroy-johnson/#i_4178

JOHNSON TOMMY (1896 env.-1956)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 355 mots

Avec Charlie Patton, Tommy Johnson peut être considéré comme le principal fondateur du Delta blues. Il sait, comme nul autre, porter ce genre difficile à des sommets de poésie et de perfection : intensité dramatique, chant qui utilise le falsetto, textes aux allégories marquantes, jeu de guitare aux basses syncopées. Il n'a que très peu enregistré  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tommy-johnson/#i_4178

JOPLIN JANIS (1943-1970)

  • Écrit par 
  • Gillian G. GAAR
  • , Universalis
  •  • 484 mots

Janis Lyn Joplin, née le 19 janvier 1943 à Port Arthur (Texas), connaît une enfance difficile dans une famille de la classe moyenne installée dans le sud-est du Texas. Elle étudie au Lamar State College of Technology, puis entre à l’université du Texas à Austin. En 1963, elle abandonne ses études, préférant chanter du folk et, surtout, du blues da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/janis-joplin/#i_4178

KING ALBERT (1923 ou 1924-1992)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 637 mots

Tandis qu'à partir du début des années 1960 le blues connaît une forte éclipse auprès des communautés noires américaines au profit d'autres formes de chanson populaire, Albert King est un des seuls bluesmen à s'imposer dans les hit-parades de musique noire, pénétrés de soul puis de disco. De son vrai nom Albert Nelson, ce géant taciturne tirant sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-king/#i_4178

KING RILEY BEN KING dit B. B. (1925-2015)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 818 mots
  •  • 1 média

Le chanteur et guitariste B. B. King est sans conteste un des principaux bluesmen de l'après-guerre par sa popularité, qui ne s'est jamais démentie au cours de sa carrière, par son œuvre prolifique et, surtout, par l'influence considérable qu'il a exercée dans les domaines du chant et de la guitare sur ses innombrables épigones, émules et successeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/king-riley-ben-king-dit-b-b/#i_4178

LEAD BELLY, HUDDIE WILLIAM LEDBETTER dit (1889-1949)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 036 mots

Folk singer et bluesman, archétype du barde noir, « roi » de la guitare à douze cordes, Lead Belly (« ventre de plomb », parfois orthographié Leadbelly) est une des plus importantes figures de la musique populaire américaine. Son itinéraire extraordinaire – des pénitenciers du Texas et de la Louisiane jusqu'aux scènes de Washington, de New York et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lead-belly/#i_4178

LITTLE WALTER (1930-1968)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 640 mots

Il y a sans conteste dans l’histoire de l'harmonica blues un avant Little Walter et un après Little Walter. Avant, c'est John Lee « Sonny Boy » Williamson, le premier modèle de Little Walter, de son véritable nom Marion Walter Jacobs. Né le 1 er  mai 1930 à Marksville, en Louisiane, Little Walter est maltraité par son beau-père et s'enfuit, enfant, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/little-walter/#i_4178

McDOWELL MISSISSIPPI FRED (1904-1972)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 395 mots

Bien qu'il apparaisse aujourd'hui comme un des très grands noms du Delta blues, avec son chant tendu et passionné dérivé des field hollers et sa guitare au bottleneck incisif, « Mississippi » Fred McDowell (né à Rossville, dans le Tennessee, le 12 janvier 1904) n'a été découvert que tardivement, en 1959, par l'ethnomusicologue Alan Lomax. Fred dev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mississippi-fred-mcdowell/#i_4178

McGHEE BROWNIE (1915-1996) et TERRY SONNY (1911-1986)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 859 mots

Le blues a connu plusieurs duos importants – comme les très influents Leroy Carr et Scrapper Blackwell ou Tampa Red et Big Maceo – mais aucun n'a connu la longévité et la célébrité de celui que formèrent Brownie McGhee et Sonny Terry. Tous deux ont enregistré plusieurs centaines de titres en trente ans de collaboration, joué à travers le monde enti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mcghee-terry/#i_4178

MAGIC SAM (1937-1969)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 417 mots

Principal créateur, avec Willie Dixon, du West Side sound, le guitariste Magic Sam laisse une œuvre courte mais flamboyante, une des plus parfaites de l'histoire du blues. De son véritable nom Samuel Maghett, il naît à Grenada, dans le Mississippi, le 14 février 1937. Venu très jeune à Chicago, Magic Sam est pris en charge par son oncle, l'harmonic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magic-sam/#i_4178

MEMPHIS MINNIE (entre 1894 et 1900-1973)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 584 mots

Avec une carrière de musicienne professionnelle qui dure plus de cinquante ans, Lizzie Douglas (née un 3 juin, en 1894, 1896, 1897 ou 1900, à Algiers, en Louisiane), dite Memphis Minnie – d'après la petite souris de Walt Disney – demeure comme l’une des plus importantes artistes de l'histoire du blues. Avec Joe McCoy, son premier mari, lui-même un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memphis-minnie/#i_4178

MEZZROW MEZZ (1899-1972)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 225 mots

S'étant initié au jazz en prison, le clarinettiste Milton « Mezz » Mezzrow (de son véritable nom Mesirow) joue dans diverses formations de Chicago, avant de diriger lui-même plusieurs groupes à New York, puis en Europe. Présenté par le critique français Hugues Panassié comme le plus grand jazzman blanc, il est plus généralement considéré comme un s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mezz-mezzrow/#i_4178

MILBURN AMOS (1926-1980)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 450 mots

Chanteur au timbre velouté, pianiste puissant et virtuose, aussi à l'aise dans les ballades tendres, les blues à l'atmosphère mourante ou les boogie-woogies endiablés, Amos Milburn, né le 1 er  avril 1926 à Houston (Texas), a connu à partir de 1946 une décennie de célébrité. Il accumule alors succès sur succès auprès du public noir californien. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amos-milburn/#i_4178

MONTGOMERY LITTLE BROTHER (1906-1985)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Grand artiste de blues afro-américain, Little Brother Montgomery fut aussi un remarquable pianiste et chanteur de jazz. Il a coécrit The Forty-Fours , composition complexe pour piano qui est une œuvre fondamentale du répertoire du blues. Eurreal Wilford Montgomery est né le 18 avril 1906, à Kentwood, en Louisiane. Musicien autodidacte issu d'une fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/little-brother-montgomery/#i_4178

MUDDY WATERS (1915-1983)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 445 mots

Tout en ayant su garder les tenaces couleurs du sud des États-Unis, la voix de Muddy Waters a réussi à étendre son influence bien au-delà des côtes de l'Amérique et des frontières de ce monde clos qu'est le blues. Muddy Waters — de son véritable nom McKinley Morganfield — naît le 4 avril 1915 à Rolling Fork (Mississippi). Fils de paysans, il joue t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muddy-waters/#i_4178

NEGRO SPIRITUAL ET GOSPEL

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 3 169 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La naissance du gospel moderne »  : […] Il n'y a donc pas de faille entre la pratique congrégationnelle et les formes plus organisées de chant religieux. La première imprègne les secondes et sert de conservatoire (à la fois mémoire et école) à la communauté. Les compositeurs d'hymnes et de cantiques s'inspirent des polyphonies spontanées pour continuer à fournir les services en matériau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negro-spiritual-et-gospel/#i_4178

PATTON CHARLIE ou CHARLEY (1881 ou 1891-1934)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 677 mots

Généralement considéré comme le fondateur du Delta blues, Charlie Patton est en tout cas l'un des premiers bluesmen à s'être imposé hors de cette région du Mississippi. Son abondante œuvre enregistrée prouve son succès et tous ceux qui l'ont vu ou côtoyé ont été fortement marqués par la force de sa musique et par son charisme. Il a exercé une influ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patton-charlie-ou-charley/#i_4178

PERKINS PINETOP (1913-2011)

  • Écrit par 
  • Martin L. WHITE
  •  • 575 mots

Légendaire pianiste (et, à l'occasion, vocaliste) américain de blues, Pinetop Perkins a accompagné les plus grands, de Robert Nighthawk (Robert Lee McCollum, ou Robert Lee McCoy), à Sonny Boy Williamson n o  2 (Aleck Ford, ou Rice Miller) en passant par Muddy Waters, avant d'entamer une carrière de leader dans les années 1980. Né le 7 juillet 1913 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pinetop-perkins/#i_4178

PRODUCTEUR DE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Florent MAZZOLENI
  •  • 7 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les débuts du rhythm and blues et l’apparition du 45-tours »  : […] Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la musique noire américaine s’appuie sur les rythmes séculaires du blues, avec un son plus chaud et plein, dû au fait que les musiciens jouent ensemble dans une même pièce. Ce nouveau style s’appuie sur une culture urbaine en plein essor et les ambiances de bars, de clubs et de rues. Le rhythm and blues – te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/producteur-de-musique/#i_4178

RAINEY MA (1886-1939)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 351 mots

La chanteuse américaine, Ma Rainey, surnommée la « Mère du blues », est reconnue comme la première grande chanteuse noire professionnelle de blues. Gertrude Malissa Nix Pridgett est née le 26 avril 1886, à Columbus, en Georgie. Elle se produit pour la première fois en public vers l'âge de quatorze ans dans un concours de jeunes talents « Bunch of B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ma-rainey/#i_4178

REED JIMMY (1925-1976)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 664 mots

Le bluesman Jimmy Reed (de son véritable nom Mathis James Reed) naît à Leland, dans le Mississippi, le 6 septembre 1925. D'abord métayer sur une plantation dans son État natal, Jimmy Reed gagne en 1943 Chicago avec son ami le guitariste Eddie Taylor pour travailler dans une aciérie. Son chant paresseux qui mange les mots, son jeu de guitare très si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jimmy-reed/#i_4178

RENAISSANCE DE HARLEM

  • Écrit par 
  • George HUTCHINSON
  • , Universalis
  •  • 8 930 mots

Dans le chapitre « Le patrimoine noir et la culture américaine »  : […] L'apparition de l'intérêt pour le patrimoine noir coïncida avec les efforts visant à définir une culture américaine distincte de celle de l'Europe, et qui serait caractérisée à la fois par un pluralisme ethnique et par une philosophie démocratique. Le concept de pluralisme culturel (terme forgé par le philosophe Horace Kallen en 1915) inspira une i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/renaissance-de-harlem/#i_4178

RODGERS JIMMIE (1897-1933)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 002 mots

Durant une courte mais prolifique carrière discographique (1927-1933), Jimmie Rodgers a connu un énorme succès commercial qui a fait de lui un des grands créateurs de ce que l'on n'appelait alors pas encore country music. James Charles Rodgers naît le 8 septembre 1897, près de Meridian, un important nœud ferroviaire de l'État du Mississippi. Son pè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jimmie-rodgers/#i_4178

ROGERS JIMMY (1924-1997)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 528 mots

Né le 3 juin 1924 à Ruleville, dans le Mississippi, et venu à Chicago au début des années 1940 via Atlanta et Saint Louis, Jimmy Rogers (de son véritable nom James A. Lane) commence à jouer de la guitare et de l'harmonica sur le marché aux puces de Maxwell Street, véritable creuset du nouveau Chicago blues. Memphis Minnie l'embauche pour jouer derr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jimmy-rogers/#i_4178

RUSH OTIS (1934-2018)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 577 mots

Le West Side sound , qui marie des éléments du gospel au Chicago blues électrique, est un des styles dominants du blues de Chicago ; il est caractérisé par un chant déclamatoire, une utilisation fréquente du mode mineur, des solos de guitare très expressifs. Avec Magic Sam et Buddy Guy, Otis Rush en a été l'un des grands créateurs. Otis Rush naît […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otis-rush/#i_4178

SHINES JOHNNY (1915-1992)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 503 mots

Un des grands maîtres du Delta blues et un des créateurs du Chicago blues électrique, Johnny Shines ne connaîtra que tardivement la notoriété. Il naît à Frayser, dans le Tennessee, le 26 avril 1915. Guitariste et chanteur de rues dans le Delta puis à Memphis, Shines est durant deux ans associé avec Robert Johnson, en compagnie duquel il parcourt l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johnny-shines/#i_4178

Sit down, THARPE (Sister Rosetta)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 206 mots

Fille d'une évangéliste, Katie Bell Nubin, Rosetta Nubin (1921-1973) adopte en 1943 pour nom de scène Sister Rosetta Tharpe. Cette star du gospel se produira notamment, comme chanteuse et guitariste, à l'Apollo Theatre de Harlem, au Cotton Club de Harlem dans les revues de Cab Calloway ainsi que sur la scène du prestigieux Carnegie Hall de New York […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sit-down-tharpe-sister-rosetta/#i_4178

SLIM HARPO (1924-1970)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 567 mots

Si les Rolling Stones ont choisi le nom de leur formation en hommage à Muddy Waters, leur premier vrai succès fut I'm A King Bee (dans l'album The Rolling Stones , 1964, où Mick Jagger jouait la partie d'harmonica), une reprise note à note d'un blues créé par Slim Harpo en 1957. James Moore naît le 11 janvier 1924 dans un bayou louisianais, près d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slim-harpo/#i_4178

SMITH ELIZABETH dite BESSIE

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 211 mots
  •  • 1 média

Disciple de Ma Rainey à ses débuts, la chanteuse Bessie Smith ne tarda pas à être sacrée « impératrice du blues », tant sa personnalité, artistique et humaine, en imposait à ceux qui l'approchaient, même à ses plus glorieux accompagnateurs (James P. Johnson, Louis Armstrong, Tommy Ladnier). Elle fut la première chanteuse noire à connaître le succès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smith-elizabeth-dite-bessie/#i_4178

SMITH ELIZABETH dite BESSIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 630 mots

15 avril 1894 (ou 1895 ?) Elizabeth (Bessie) Smith naît à Chattanooga, dans le Tennessee. 1912-1920 Ma Rainey – la « mère du blues » – la prend sous son aile ; Bessie Smith se produit dans des spectacles itinérants, les minstrel shows, participe à de nombreux spectacles et revues dans le Sud, le Middle West et la côte Ouest et finit par conquérir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/smith-reperes-chronologiques/#i_4178

Sobbin'Hearted blues, SMITH (Bessie)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 262 mots

Bessie Smith commence sa carrière dans les minstrel shows et la poursuit dans les revues après la Seconde Guerre mondiale. Jusqu'à la crise de 1929, elle est la plus grande chanteuse de blues en activité, vendant dix millions de disques enregistrés entre autres aux côtés de Coleman Hawkins, de Louis Armstrong et de Fletcher Henderson. Faisant le li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sobbin-hearted-blues-smith-bessie/#i_4178

SOUL

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 535 mots
  •  • 1 média

Issue du gospel, du blues et du rhythm and blues, la soul music fait connaître les grandes voix de la communauté noire américaine, comme Ray Charles , Otis Redding et Aretha Franklin. C'est à l'église que la plupart des chanteurs noirs de l'après-Seconde Guerre mondiale ont appris les rudiments de la technique vocale. Les racines de la soul music […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soul/#i_4178

SOUL MUSIC

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 719 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Genèse »  : […] Le vocable soul (l'« âme », avec le prolongement implicite « noire » mais non formulé, comme à l'habitude, dans le langage sudiste de la ségrégation) fut, semble-t-il, d'abord employé dans le gospel noir puis dans le jazz avant d'apparaître à la fin des années 1950 sur des disques de Ray Charles , celui-ci devenant même le premier « Soul Brother » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soul-music/#i_4178

St Louis Blues, ARMSTRONG (Louis)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 561 mots

Louis Armstrong (1901-1971) a révolutionné l'histoire du jazz en contribuant largement à transformer le contrepoint improvisé, hérité de la musique de parade de La Nouvelle-Orléans, en une musique plus organisée. Avec lui, le soliste se détachera de la masse orchestrale, faisant ainsi entendre distinctement son art. Louis Armstrong quitte en 1924 l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/st-louis-blues-armstrong-louis/#i_4178

TAMPA RED (entre 1900 et 1908-1981)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 605 mots

L'importance de Tampa Red dans l'histoire du blues est considérable. Il est, avec Big Bill Broonzy, un des concepteurs du Chicago blues orchestral. Son œuvre, abondante (plus de 200 titres), s'étend sur quatre décennies et nombre de ses compositions sont devenues des standards du blues ou du rock ( Don't Lie to Me , Sugar Mama , Anna Lee , Sweet L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tampa-red/#i_4178

TAYLOR KOKO (1928-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 457 mots

La carrière de la chanteuse américaine de blues Koko Taylor – surnommée « Queen of the Blues » (« Reine du blues ») ou, de manière plus précise, « Chicago Blues Queen » – s'étend sur près d'un demi-siècle. Née le 28 septembre 1928 à Bartlett, près de Memphis, dans le Tennessee (elle fera longtemps croire qu'elle était née sept ans plus tard, le 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/koko-taylor/#i_4178

Terraplane blues, JOHNSON (Robert)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 524 mots

Pendant longtemps, les détails de la vie du maître du blues du Delta, Robert Johnson (1911-1938), sont restés imprécis. On sait maintenant que, dès son plus jeune âge, le créateur du célèbre Sweet Home Chicago , dont la paternité lui a cependant été contestée, travaille la terre et que ses premiers instruments sont la guimbarde et l'harmonica. Malg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terraplane-blues-johnson-robert/#i_4178

THE ROLLING STONES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 691 mots

20 juin 1937 Le bluesman Robert Johnson réalise à Dallas (Texas) l'enregistrement historique d'une de ses compositions, Love In Vain  ; cette œuvre sera reprise en 1969 par les Rolling Stones dans leur album Let it Bleed . 24 octobre 1936 Bill Wyman (William George Perks), bassiste des Rolling Stones, naît à Lewisham (Londres). 2 juin 1941 Charl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rolling-stones-reperes-chronologiques/#i_4178

Tobacco Road, SPOOKY TOOTH

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 410 mots

Le groupe britannique Spooky Tooth, une des formations les plus influentes du courant blues-rock anglais de la fin des années 1960, devient populaire aux États-Unis avec l’album Spooky Two (1968), qui comprend notamment le morceau Better by you, Better than me , composé par son chanteur et organiste, Gary Wright. Le groupe évolue ensuite vers un s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tobacco-road-spooky-tooth/#i_4178

TURNER JOSEPH VERNON dit BIG JOE (1911-1985)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 475 mots

Marqué par les grands orchestres de swing des années 1930, Joseph Vernon Turner, né à Kansas City (Missouri) le 18 mai 1911, est cireur de chaussures, vendeur de journaux puis garçon de café dans sa ville natale. Dans l'exercice de tous ces métiers, il attire les clients en chantant d'une voix puissante. Quand il décide de faire équipe avec Pete Jo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turner-joseph-vernon-dit-big-joe/#i_4178

VEE JAY RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 292 mots

Propriétaires d'un magasin de disques, Vivian Carter (« Vee ») et James C. Bracken (« Jay ») fondent en 1953 le label discographique Vee Jay Records (la firme utilisera également les graphies VJ ou Vee-Jay). Avec l'aide de Calvin Carter, frère de Vivian, pour la production, et d'Ewart Abner, en charge de la promotion, Vee Jay devient le label diri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vee-jay-records/#i_4178

WALKER JOE LOUIS (1949- )

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 396 mots

Souvent comparé à Robert Cray, avec qui il a lancé dans les années 1980 le courant qualifié de « blues contemporain », Joe Louis Walker, né à San Francisco le 25 décembre 1949, est en fait bien plus ancré que son rival dans la tradition du blues profond, ayant été influencé par « Mississippi » Fred McDowell tout autant que par Albert Collins. Après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joe-louis-walker/#i_4178

WELLS JUNIOR (1934-1998)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 428 mots

Amos Blackmore Wells naît à Memphis, dans le Tennessee, le 9 décembre 1934. À peine âgé de dix ans, Junior Wells joue de l'harmonica dans les rues de sa ville natale, à l'instar de son idole, John Lee « Sonny Boy » Williamson, qu'il rencontre lorsqu'il s'installe à Chicago en 1946. Avec Little Walter et Big Walter Horton, Junior Wells est un des ha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/junior-wells/#i_4178

WHITE JOSH (1915-1969)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 935 mots

Josh White est avec Blind Blake un des grands fondateurs du blues de la côte est, ou Piedmont blues. Son jeu de guitare, qui mêle avec bonheur l'influence évidente de Lonnie Johnson avec le fingerpicking de sa Caroline natale, est remarquable, caractérisé par un son cristallin et un splendide vibrato. Certaines de ses pièces –  Jesus Gonna Make up […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josh-white/#i_4178

WILLIAMS BIG JOE (1899 ou 1903-1982)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 770 mots

Durant sa très longue carrière – plus de soixante ans ! –, le légendaire Big Joe Williams aura été un des principaux acteurs, en même temps que le témoin, de tous les bouleversements de l'histoire du blues et du rock. Un des grands créateurs du Delta blues, Big Joe a aussi été une importante figure du blues de Saint Louis d'avant guerre puis a part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/big-joe-williams/#i_4178

WILLIAMSON ALECK FORD ou RICE MILLER dit SONNY BOY (1890, 1899 ou 1901-1965)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 950 mots

Dans le blues, il est fréquent qu'un musicien clame sa filiation à son maître ou à son idole en lui empruntant son nom : les Muddy Waters Jr., B. B. King Jr., Jimmy Reed Jr. ou Howlin' Wolf Jr. abondent ! Mais le cas de Rice Miller est tout autre : il a emprunté l'identité de John Lee « Sonny Boy » Williamson en affirmant qu'il était, lui, l'origin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/williamson-aleck-ford-ou-rice-miller-dit-sonny-boy/#i_4178

WILLIAMSON JOHN LEE dit SONNY BOY (1914-1948)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 666 mots

L'œuvre de John Lee « Sonny Boy » Williamson est une des plus importantes de l'histoire du blues. Harmoniciste novateur, il installe définitivement ce petit instrument dans le blues orchestral. Nombre de titres de ce compositeur prolifique vont devenir des classiques du genre, repris dans le blues et le rock. Enfin, celui qui fut l’un des créateurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-lee-williamson/#i_4178

WINTER JOHNNY (1944-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 627 mots
  •  • 1 média

Le chanteur et musicien américain Johnny Winter fut un virtuose de la guitare blues-rock. Ce Texan albinos, au corps longiligne couvert de tatouages, faisait sensation sur scène grâce à son jeu flamboyant sur sa guitare Gibson Firebird et à sa voix éraillée. Johnny Winter est né le 23 février 1944 à Beaumont (Texas). Ses parents, musiciens et mélom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johnny-winter/#i_4178

Voir aussi

Pour citer l’article

Francis HOFSTEIN, « BLUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/blues/