GOSPEL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Version discographique des negro spirituals, le gospel prend son essor aux États-Unis dans les années 1930. Il est à l'origine de nombreuses musiques vocales noires américaines comme le doo-wop et la soul.

Dans les pratiques musicales des esclaves, le shout*, survivance vivace des traditions africaines, occupe une place centrale. Après l'office, on se retrouve pour un rituel gestuel et musical qui contourne l'interdiction de danser (on ne croise jamais les jambes). Cette pratique entretient le lien social en perpétuant une partie des rites ancestraux. Dès la fin de la guerre de Sécession, des ensembles vocaux comme les Fisk University Jubilee Singers de l'université noire Fisk, de Nashville (Tennessee), vont largement diffuser le répertoire vocal afro-américain composé de negro spirituals et de chants profanes.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GOSPEL  » est également traité dans :

NEGRO SPIRITUAL ET GOSPEL

  • Écrit par 
  • Denis Constant MARTIN
  •  • 3 169 mots
  •  • 2 médias

Leschants évangéliques noirs des États-Unis, les gospel songs (de Gospel, Évangile), constituent le domaine le plus authentiquement populaire de la musique afro-américaine. Chaque dimanche, les temples méthodistes, baptistes, pentecôtistes, sanctifiés résonnent de millions de voix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negro-spiritual-et-gospel/#i_25768

BROWN JAMES (1928 ou 1933-2006)

  • Écrit par 
  • George LIPSITZ
  •  • 1 169 mots

Dans le chapitre « « I'm Black and I'm Proud » »  : […] Né à Barnwell, en Caroline du Sud, le 3 mai 1933 (selon ses dires, mais en 1928, d'après certains de ses biographes), James Joseph Brown grandit à Augusta, en Georgie, dans un Sud rural où la ségrégation raciale fait rage. Il est si pauvre qu'il sera renvoyé de l'école primaire pour « insuffisance vestimentaire », expérience qu'il n'oubliera jamais et qui peut expliquer son penchant, à l'âge adul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-brown/#i_25768

BURKE SOLOMON (1936 env.-2010)

  • Écrit par 
  • Robert D. PRUTER
  • , Universalis
  •  • 442 mots

En mêlant, au début des années 1960, le gospel des églises afro-américaines avec le rhythm and blues, le chanteur américain Solomon Burke s'est affirmé comme l'un des pionniers de la musique soul. Il est l'auteur des mythiques Everybody Needs Somebody to Love (1964), immédiatement repris par les Rolling Stones, et Got to Get You Off My Mind (1965) – écrit après la mort de son ami Sam Cooke, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solomon-burke/#i_25768

COOKE SAM (1931-1964)

  • Écrit par 
  • David RITZ
  • , Universalis
  •  • 443 mots

Chanteur, compositeur et producteur américain, né le 22 janvier 1931 à Clarksdale (Mississippi), mort le 11 décembre 1964 à Los Angeles (Californie). Sam Cooke (de son vrai nom Samuel Cook) est une figure majeure de la musique populaire américaine et, avec Ray Charles, l'une des voix noires les plus marquantes de l'après-guerre. Si ce dernier incarne la soul pure et dure ( raw soul ), Cooke symbo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sam-cooke/#i_25768

DUKE AND PEACOCK RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 263 mots

Une décennie avant l'ascension de Motown, le label discographique afro-américain Duke and Peacock Records, né à Houston, est déjà une entreprise florissante. Don D. Robey, propriétaire de boîte de nuit soupçonné d'accointances avec la pègre, fonde Peacock Records en 1949 ; il va gérer sa firme d'une poigne de fer. En 1952, Don Robey s'associe à James Mattis, qui a créé Duke Records à Memphis quel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/duke-and-peacock-records/#i_25768

ÉVANGÉLISME ET ÉGLISES ÉVANGÉLIQUES

  • Écrit par 
  • Sébastien FATH
  •  • 3 778 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Marché musical, O.N.G., megachurches »  : […] L’évangélisme, dont le succès s’appuie sur une expérience religieuse émotionnelle placée sous le signe de la foi en Jésus-Christ, ne se réduit cependant pas à une machine à convertir. Il a des effets sociaux, anthropologiques, culturels qui dépassent le cadre de l’adhésion à son message. La musique gospel en est un bon exemple. Depuis que les « fils de la Réforme » ont popularisé le chant choral, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evangelisme-et-eglises-evangeliques/#i_25768

FRANKLIN ARETHA (1942-2018)

  • Écrit par 
  • David RITZ
  • , Universalis
  •  • 965 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les années de recherche »  : […] Aretha Franklin naît le 25 mars 1942 à Memphis, dans le Tennessee. Sa mère, Barbara, est chanteuse de gospel et pianiste. Son père, Clarence L. Franklin, qui préside la New Bethel Baptist Church de Detroit, dans le Michigan, est un pasteur dont l'influence s'étend à l'ensemble des États-Unis. Lui-même chanteur, il est réputé pour ses sermons brillants, dont un grand nombre ont été enregistrés par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aretha-franklin/#i_25768

GREEN AL (1946- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 538 mots

De son vrai nom Albert Greene. Chanteur et auteur-compositeur américain, l'interprète le plus populaire de soul music des années 1970. En transformant encore davantage des relations entre le sacré et le profane dans la soul music, Green a suivi la voie spirituelle de son grand inspirateur, Sam Cooke. Au sommet de son succès commercial, Green a toutefois sacrifié sa renommée afin de se consacrer e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-green/#i_25768

HAINES CONNIE (1921-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 326 mots

La voix de l'Américaine Connie Haines, à l'apparence frêle mais vocaliste puissante, est inséparable de Frank Sinatra, au côté duquel elle se produisit au sein des grands orchestres swing de Harry James et de Tommy Dorsey. Par ailleurs, durant sa carrière solo, elle grava plus de deux cents disques, dont vingt-cinq se vendront rapidement à plus de cinquante mille exemplaires, chiffre considérable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/connie-haines/#i_25768

JACKSON MAHALIA (1911-1972)

  • Écrit par 
  • Alain GERBER
  •  • 179 mots

Disciple de Bessie Smith, mais, contrairement à cette dernière, fermée à l'inspiration profane, Mahalia Jackson, qui a surtout chanté dans les églises baptistes, a cependant été connue du grand public grâce à ses enregistrements ( Silent Night , 1950, In the Upper Room , 1952). Elle est non seulement la plus grande chanteuse qu'ait révélée l'art du gospel song, mais une des vocalistes les plus dou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahalia-jackson/#i_25768

JARREAU AL (1940-2017)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 520 mots

Le chanteur américain Al Jarreau est parvenu à la célébrité grâce à son inventivité vocale et à une très large tessiture qui le rendait aussi à l’aise dans le style crooner que dans le scat. Sa musique était influencée à la fois par le jazz, le rhythm and blues, la soul et le gospel, sans appartenir précisément à aucun de ces genres. Alwyn Lopez Jarreau, de son nom complet, naît le 12 mars 1940 à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/al-jarreau/#i_25768

JOHNSON BLIND WILLIE (1902 env.-env. 1950)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 377 mots

Interprète afro-américain de gospels, Blind Willie Johnson, emblématique du holy blues (« blues sacré ») acquiert la notoriété dans les États du Sud des États-Unis par sa façon de vociférer les sermons plus qu'il ne les chante, tout en s'accompagnant de manière très particulière à la guitare : adepte du knife style , il joue de son instrument en faisant glisser un canif sur les cordes. Né vers 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blind-willie-johnson/#i_25768

Lead me on and on, GOLDEN GATE QUARTET

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 215 mots

Le Golden Gate Quartet commence sa carrière en Virginie en 1936, sous le nom de Golden Gate Jubilee Quartet. Ce quatuor vocal va faire circuler la bonne parole du gospel jusqu'en Europe. Son répertoire a cappella, très ouvert, reste toutefois ancré dans la musique religieuse: il est composé de negro spirituals, de gospels, de chansons populaires comprenant des imitations d'instruments dans la trad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lead-me-on-and-on-golden-gate-quartet/#i_25768

OKOSUN SONNY (1947-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 235 mots

Le musicien nigérian Sonny Okosun défendit dans ses textes la cause pan-africaine et soutint les réformes sociales et politiques en Afrique. Ses chansons, interprétées en anglais et dans diverses langues nigérianes ( ishan , ibo , yoruba ), créèrent un style musical unique, mêlant reggae, pop, rock, calypso et musique traditionnelle nigériane. Né le 1 er  janvier 1947, à Enugu ou à Benin City, Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonny-okosun/#i_25768

PICKETT WILSON (1941-2006)

  • Écrit par 
  • David RITZ
  •  • 477 mots

Né le 18 mars 1941, à Prattville, dans l'Alabama, aux États-Unis, Wilson Pickett est un chanteur et auteur-compositeur américain, dont le style explosif a contribué à définir la musique soul des années 1960. Pickett est un produit de l'Église noire du Sud, et le gospel est au cœur de son style musical et de son personnage sur scène. C'est davantage un témoin qu'un chanteur, un prédicateur qu'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilson-pickett/#i_25768

SOUL

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 535 mots
  •  • 1 média

Issue du gospel, du blues et du rhythm and blues, la soul music fait connaître les grandes voix de la communauté noire américaine, comme Ray Charles , Otis Redding et Aretha Franklin. C'est à l'église que la plupart des chanteurs noirs de l'après-Seconde Guerre mondiale ont appris les rudiments de la technique vocale. Les racines de la soul music sont les ring* shouts, les negro spirituals et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soul/#i_25768

SOUL MUSIC

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 1 719 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Genèse »  : […] Le vocable soul (l'« âme », avec le prolongement implicite « noire » mais non formulé, comme à l'habitude, dans le langage sudiste de la ségrégation) fut, semble-t-il, d'abord employé dans le gospel noir puis dans le jazz avant d'apparaître à la fin des années 1950 sur des disques de Ray Charles , celui-ci devenant même le premier « Soul Brother », avant James Brown  ! À ce moment, la lutte pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soul-music/#i_25768

Voir aussi

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « GOSPEL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gospel/