ANTHROPOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Problèmes contemporains

Résultat des efforts critiques et des rencontres théoriques, l'anthropologie moderne représente une force de réflexion vers laquelle se tournent de nombreuses disciplines, car c'est bien là son nouveau paradoxe que d'avoir recentré son objet et affirmé sa perspective holiste en décloisonnant les domaines habituels et en optant pour l'interdisciplinarité. Les travaux actuels s'orientent tous vers ce dépassement des contradictions développées par le débat anthropologique. La distinction classique de plusieurs domaines – anthropologie politique, anthropologie religieuse, anthropologie économique – subsiste en raison d'une commodité qui permet de désigner d'avance l'orientation privilégiée du traitement des données. Il n'en reste pas moins que l'analyse du fait dépasse les catégories occidentales. La notion de fait social total est encore à l'œuvre, qui montre par exemple comment, de l'analyse de la parenté comme système de descendance et d'alliance, on passe au fait politique (système lignager), au fait économique (organisation de la production), au fait idéologique (représentation de la consanguinité et de l'alliance, de l'hérédité, du corps et du monde). De nouvelles catégories se dégagent, capables de rendre compte dans un ensemble signifiant des diversités culturelles. Les études sur la parenté ont fait de grands progrès depuis les débuts de l'ethnologie. Si l'extrême diversité des systèmes de parenté a pu être réduite à quatre grands types et si les logiques de fonctionnement des systèmes d'alliance ont été découvertes grâce notamment aux moyens informatiques, il reste que la signification de ces lois et de ces structures s'ordonne autour du fait massif de la prohibition de l'inceste. Ainsi, la symbolique de l'inceste et son efficacité sont étudiées par rapport à deux catégories supposées universelles, celles de l'identique et du différent. Mais elle rejoint d'autres manifestations symboliques, celle des mythes, celle des systèmes rituels et des systèmes de représentations. L'efficacité symbolique [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANTHROPOLOGIE  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE RÉFLEXIVE

  • Écrit par 
  • Olivier LESERVOISIER
  •  • 3 441 mots

L'anthropologie réflexive consiste en la restitution et en l'analyse critique des conditions de production d'un savoir anthropologique. Elle s'intéresse aussi bien aux modalités de réalisation de l'enquête de terrain qu'aux contextes académiques et institutionnels dans lesquels évoluent les chercheurs, ainsi qu'aux enjeux politiques et éthiques de la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-reflexive/#i_370

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

L'anthropologie politique poursuit un projet fort ancien orientant déjà la réflexion d'Aristote dans sa Politique : la définition de l'homme en tant qu'être « naturellement » politique. Elle apparaît, sous sa forme moderne, comme une discipline de constitutio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-politique/#i_370

ANTHROPOLOGIE ÉCONOMIQUE

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 5 144 mots

L'anthropologie économique en tant que branche spécialisée des recherches anthropologiques devint possible et nécessaire au début du xxe siècle avec la découverte par Boas et Malinowski du potlatch des Indiens Kwakiutl et du kula ring des Mélanési […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-economique/#i_370

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 804 mots

L’objet de l’anthropologie cognitive est de documenter et de mieux comprendre ce que la culture fait à la cognition. Depuis ses premiers tâtonnements au milieu du xxe siècle jusqu’à ses développements les plus contemporains, cette sous-discipline de l’anthropologie occupe une position ambiguë. Son intérêt pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-cognitive/#i_370

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

L’anthropologie de la communication s’intéresse aux rapports entre le langage, la culture et la société. Elle emploie les méthodes de l’enquête ethnographique pour étudier les échanges langagiers et, de manière plus générale, les pratiques de communication. Elle envisage le langage comme une ressource culturelle dont les usages sont régis par des norme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-la-communication/#i_370

ANTHROPOLOGIE URBAINE

  • Écrit par 
  • Thierry BOISSIÈRE
  •  • 4 895 mots
  •  • 2 médias

L’anthropologie urbaine est une branche de l’anthropologie qui a pour objet l’étude des villes et de leurs sociétés. Elle s’est d’abord développée dans des pays ayant connu une urbanisation accélérée, principalement à la fin du xixe et au début du xxe siècle, comme les États-Unis, le Royaume-Uni, mais éga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-urbaine/#i_370

ANTHROPOLOGIE DE L'ART

  • Écrit par 
  • Brigitte DERLON, 
  • Monique JEUDY-BALLINI
  •  • 3 610 mots
  •  • 3 médias

L’anthropologie de l’art désigne le domaine, au sein de l’anthropologie sociale et culturelle, qui se consacre principalement à l’étude des expressions plastiques et picturales. L’architecture, la danse, la musique, la littérature, le théâtre et le cinéma n’y sont abordés que marginalement, ces genres issus de techniques très différentes relevant pour la plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-l-art/#i_370

ANTHROPOLOGIE DU PATRIMOINE

  • Écrit par 
  • Cyril ISNART
  •  • 4 694 mots
  •  • 2 médias

Le rapport que les sociétés européennes et nord-américaines ont entretenu avec les monuments et le souvenir du passé s’est fondé sur la mise en relation d’un héritage pensé comme collectif et des groupes nationaux identifiés et légitimés. Ce cadre a promu des modèles de sélection, de gestion, de sauvegarde et de transmission de ce que l’on entend aujourd’hui par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-du-patrimoine/#i_370

ACCULTURATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 8 291 mots

Formé à partir du latin ad, qui exprime le rapprochement, le terme acculturation a été proposé dès 1880 par les anthropologues nord-américains. Les Anglais lui préfèrent celui de cultural change (moins chargé de valeurs ethnocentriques liées à la colonisation : Malinowski), les Espagnols celui de transculturation (F. Ortiz), et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acculturation/#i_370

ALAIN ÉMILE CHARTIER, dit (1868-1951)

  • Écrit par 
  • Robert BOURGNE
  •  • 4 551 mots

Dans le chapitre « L'anthropologie réflexive et poétique »  : […] Critique radicale de la positivité des sciences humaines bornées par le psychologisme commun, la métaphysique est chez Alain au fondement de l'anthropologie philosophique. Si la science est hypothétique, l'anthropologie philosophique, rejoignant dans l'homme l'existence inconditionnée, ne peut être que réflexive  ; c'est dire qu'elle ne repose point sur l'objectivité de simpl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain/#i_370

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

Dans le chapitre « De Hegel à Marx »  : […] Ce qui a préparé de loin cette greffe, c'est le caractère éminemment créateur de l'aliénation ; dans le système hégélien, l' Entäusserung , avec sa négativité propre, est un instrument de rationalité ; à tous les niveaux du système elle assure le passage de l'immédiat au médiat ; elle introduit dans l'indivision et la confusion initiales les médiations grâce à quoi les contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alienation/#i_370

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Anthropologie de l'alimentation

  • Écrit par 
  • Dominique FOURNIER
  •  • 6 082 mots
  •  • 3 médias

Au regard de ce qu'il a toujours représenté, pour les sociétés opulentes comme pour les groupes les moins favorisés, il est permis de se demander pourquoi les anthropologues ont tellement tardé à s'intéresser de près au fait alimentaire. Était-ce parce que, tout à leur souci de constituer leur discipline en science véritable, ils jugeaient un sujet aussi trivial indigne de leurs savantes analyses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-comportement-et-pratiques-alimentaires-anthropologie-de-l-alimentation/#i_370

ANIMISME

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 087 mots

Dans le chapitre « L'animisme et l'anthropologie contemporaine »  : […] Depuis la Seconde Guerre mondiale environ, le concept d'animisme est abandonné par les anthropologues. Relayées, en effet, par des discussions sur d'autres concepts (notamment ceux de « magie » ou de « sacré », avec E. Durkheim et B. Malinowski), les théories de Tylor et de Frazer n'ont pas résisté aux études et monographies de terrain des représentants de l'anthropologie sociale britannique, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animisme/#i_370

ARCHIVES DES ETHNOLOGUES

  • Écrit par 
  • Eric JOLLY
  •  • 973 mots

L’intérêt pour les archives des ethnologues débute aux États-Unis vers le milieu des années 1980, dans le prolongement des études postmodernes sur l’écriture anthropologique. En France, il faut toutefois attendre la fin de la décennie suivante pour que les ethnologues commencent à prendre conscience de l’importance scientifique et historique des documents produits au cours de leur vie professionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archives-des-ethnologues/#i_370

ART CONTEMPORAIN (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Brigitte DERLON, 
  • Monique JEUDY-BALLINI
  •  • 833 mots

En anthropologie, la notion d’art contemporain prise dans une acception chronologique englobe les créations récentes dans le monde : qui est sa propre fin mais aussi les productions rituelles, populaires et artisanales. Cette conception fut mise en avant par l’exposition Magiciens de la terre (Paris, 1989). Dans une intention œcuménique, mais qui excluait de fait et l’artisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-contemporain-anthropologie/#i_370

BINFORD LEWIS (1931-2011)

  • Écrit par 
  • Karen SPARKS
  • , Universalis
  •  • 600 mots

L' archéologue américain Lewis Binford inaugura au milieu des années 1960 un mouvement qui allait être baptisé New Archaeology et qui cherchait à rendre sa discipline plus rigoureuse en prônant une méthode déductive qui se rapprochait de celle des sciences expérimentales. Né le 21 novembre 1931 à Norfolk, en Virginie, Lewis Roberts Binford obtient une licence de sciences à l'université de Caroline […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lewis-binford/#i_370

BIOLOGISME

  • Écrit par 
  • Sébastien LEMERLE, 
  • Carole REYNAUD-PALIGOT
  •  • 2 767 mots

Dans le chapitre « Quelques repères historiques »  : […] Les xviii e et xix e  siècles se caractérisent par un essor de la pensée scientifique, certaines sciences telles que la médecine et les sciences naturelles connaissent un grand dynamisme. À une époque où les explications rationnelles sont préférées aux préceptes religieux, ces sciences incarnent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biologisme/#i_370

CANNIBALISME

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Bernard THIS
  •  • 4 177 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cannibalisme institué »  : […] Dans les sociétés qui le pratiquent, le cannibalisme est toujours un acte rituel qui présente une structure sacrificielle. Mais il faut se garder, d'une part, de le confondre avec le sacrifice humain – dans lequel la victime, au lieu d'être un animal ou une chose, est une personne –, d'autre part, de le ramener à un simple « désir » de manger de l'homme, car, s'il existe dans les sociétés canniba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cannibalisme/#i_370

CASSIRER ERNST (1874-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 2 345 mots

Dans le chapitre « Une symbolique des activités humaines »  : […] L'évolution de la pensée de Cassirer est inscrite dans cette biographie, surtout dans les différents volumes des principaux ouvrages d'un esprit universellement curieux : Le Problème de la connaissance dans la philosophie et la science contemporaines et La Philosophie des formes symboliques . On pourrait caractériser ainsi cette grande œuvre : en ce dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-cassirer/#i_370

CHASSE ET CUEILLETTE

  • Écrit par 
  • Alain TESTART
  •  • 2 200 mots
  •  • 1 média

Un peuple qui ne pratique ni agriculture ni élevage assure son alimentation en exploitant exclusivement des ressources naturelles spontanées : chasse, cueillette, pêche, ramassage de mollusques, collecte du miel des abeilles sauvages, etc. L'origine du mode de vie fondé sur la chasse et la cueillette se confond avec les débuts de l'humanité. C'est seulement il y a une dizaine de millénaires qu'ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chasse-et-cueillette/#i_370

CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 115 mots

Dans le chapitre « La recherche d'un concept scientifique »  : […] L'histoire du mot « civilisation » montre que, tout d'abord, conformément d'ailleurs à l'étymologie, il a désigné ce qui pouvait séparer les peuples les plus évolués des autres. La civilisation est, en somme, la caractéristique de ceux qui emploient ce mot, qui en ont la conception. Il a donc tout naturellement été employé dans un contexte colonialiste, voire impérialiste, pour désigner la culture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation/#i_370

CLASSES D'ÂGE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Denise PAULME
  •  • 2 279 mots
  •  • 1 média

Toute société connaît une division tripartite entre enfants, adolescents nubiles et couples mariés. Partout, l'âge autant que le sexe définit la position, les droits et les devoirs de l'individu. Seuls les vieillards peuvent accéder à l'autorité dans les sociétés n'ayant pas une hiérarchie politique bien dessinée. Des trois groupes, celui des adolescents est souvent le plus apparent, que ce soit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-d-age-anthropologie/#i_370

COPPET DANIEL DE (1933-2002)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 172 mots

Anthropologue français. Fils d'un gouverneur général de la France d'outre-mer, Daniel de Coppet grandit à Madagascar, où il découvre la variété des peuples et des cultures. Il s'initie à l'anthropologie à Paris, sous l'égide de Lévi-Strauss entre autres, avant de consacrer deux années à l'étude des Aré'aré des îles Salomon. De cette enquête scientifique sur le terrain naîtra, en 1978, l'ouvrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-de-coppet/#i_370

CORPS - Données anthropologiques

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 251 mots

Dans les sociétés occidentales, on estime couramment que le corps humain est un objet relevant seulement de la biologie ou de la physiologie, par exemple, et que sa réalité matérielle doit être pensée d'une façon indépendante des représentations sociales. En vertu de la longue tradition philosophico-religieuse de la séparation de l'âme et du corps, ce dernier ressortit au domaine de la connaissanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-donnees-anthropologiques/#i_370

CORPS - Les usages sociaux du corps

  • Écrit par 
  • Luc BOLTANSKI
  •  • 2 595 mots

Dans le chapitre « Corps et culture »  : […] La diversité des pratiques corporelles entre les sociétés et, à l'intérieur d'une même société, entre les différents groupes sociaux (entre les sexes, les générations, les classes sociales, etc.) n'est ni « conditionnée » par des mécanismes héréditaires et fatals (que suppose l'explication par la « race » ou, aujourd'hui, par le « patrimoine génétique ») ni même « déterminée » de façon directe, pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-les-usages-sociaux-du-corps/#i_370

CULTURE - Nature et culture

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 880 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La leçon de l'anthropologie sociale et de la bio-anthropologie »  : […] La séparation entre l'étude de la nature et l'étude de la culture et, plus précisément, l'abandon du recours à des explications biologiques des variations culturelles semblent s'être produits vers la fin du xix e  siècle et au début du xx e , comme une conséquence de la prise en considération de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-nature-et-culture/#i_370

CULTURE - Sociologie de la culture

  • Écrit par 
  • Vincent DUBOIS
  •  • 4 264 mots

Dans le chapitre « L'émergence d'un champ de recherche »  : […] La plupart des fondateurs de la discipline sociologique ont abordé les questions artistiques et culturelles. Même si leurs œuvres n'y renvoient souvent que de manière allusive (chez Émile Durkheim) ou ponctuelle (comme la sociologie de la musique de Max Weber), leurs apports sont décisifs pour la constitution ultérieure de ce domaine de recherche. L'exemple le plus évident en est donné par la so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-sociologie-de-la-culture/#i_370

DESCOLA PHILIPPE (1949- )

  • Écrit par 
  • Frédéric KECK
  •  • 961 mots
  •  • 1 média

Spécialiste de l' Amazonie, Philippe Descola est titulaire de la chaire d' anthropologie de la nature au Collège de France. Son parcours scientifique l'a conduit de la philosophie à l'anthropologie, en passant par l'observation de terrain intensive. Le « scandale logique » suscité par sa rencontre avec des sociétés dont les représentations du monde diffèrent radicalement des nôtres a été le déclen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-descola/#i_370

DES DIFFICULTÉS AVEC LA PHILOSOPHIE DE L'HISTOIRE (O. Marquard)

  • Écrit par 
  • Francis AFFERGAN
  •  • 893 mots

La philosophie de l'histoire est un poison qu'il importerait, d'urgence, d'épargner au monde. Tels sont les premiers mots du livre d'Odo Marquard, Des difficultés avec la philosophie de l'histoire (Éditions de la Maison des sciences de l'homme, Paris, 2002), dont la radicalité n'entame en rien une érudition d'autant plus originale qu'elle se soutient de citations d'œuvres d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-difficultes-avec-la-philosophie-de-l-histoire/#i_370

DUCHET MICHÈLE (1925-2001)

  • Écrit par 
  • Georges BENREKASSA
  •  • 771 mots

Le projet central de l'œuvre de Michèle Duchet s'est formé à une époque et en un lieu – l'Algérie, avant 1954 –, où sa carrière d'enseignante dans ses débuts l'avait conduite. Il s'est pleinement réalisé dans son ouvrage essentiel, paru, significativement, chez Maspero en 1971. Anthropologie et Histoire au siècle des Lumières reste le livre fondamental pour comprendre la nai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michele-duchet/#i_370

DUMONT LOUIS (1911-1998)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 942 mots

Si Homo Hierarchicus (1967) et Homo Aequalis (t. I, 1977, t. II, 1991) comptent parmi les ouvrages qui auront le plus marqué l'histoire des idées de ce demi-siècle, l'apport de Louis Dumont ne se limite pas à ces deux contributions à la connaissance des liens qui unissent l'homme à la société : aux différents domaines de l'anthropologie, le savant indi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-dumont/#i_370

DURKHEIM (ÉCOLE DE)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 2 534 mots

Dans le chapitre « La filiation durkheimienne »  : […] La pensée du véritable maître que fut Durkheim a rayonné bien au-delà de sa mort relativement prématurée, à 59 ans, en 1917. Jusqu'en 1940, ce qu'on a pu appeler l'« école durkheimienne » a régné sur la sociologie française. Encore en 1965, Jean Duvignaud pouvait écrire qu'il « n'existe pour ainsi dire pas de sociologue français qui ne se rattache de près ou de loin à Durkheim, même pour le critiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/durkheim-ecole-de/#i_370

ENFANCE (Les connaissances) - La socialisation

  • Écrit par 
  • Philippe MALRIEU
  •  • 5 482 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les théories »  : […] De ce double processus, les théories de la socialisation soulignent tel ou tel aspect, en fonction des idéologies qui leur sont sous-jacentes, mais aussi en raison des méthodes qu'elles privilégient. Ainsi a-t-on relevé la tendance des Anglo-Saxons à souligner dans la socialisation les relations interpersonnelles, la recherche par les individus de l'utile et du plaisir, tandis que les sociologues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-la-socialisation/#i_370

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La philosophie

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 6 285 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le langage de la pensée »  : […] Les États-Unis d'Amérique ont été aussi le théâtre d'un essor significatif des sciences sociales, de la réflexion politique, de l'ethnologie et de la linguistique. À côté des tendances qui se sont imposées en psychologie et en sociologie, dans un esprit essentiellement expérimental et fortement empreint des besoins et des travers de la société industrielle, il faut tenir compte des travaux orient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-philosophie/#i_370

ETHNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Loup AMSELLE
  •  • 3 853 mots

C'est un truisme d'affirmer que la question de l'ethnie est au cœur de l'anthropologie et qu'elle est constitutive de sa démarche. Pourtant, il est aisé de constater que cet objet d'investigation n'a pas suscité, jusqu'à une période récente, un enthousiasme exagéré de la part de la majorité des anthropologues. On a, en effet, le sentiment, en parcourant la littérature, que le traitement du problèm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnie/#i_370

ETHNOCENTRISME

  • Écrit par 
  • Yves SUAUDEAU
  •  • 1 744 mots

Attitude collective à caractère anthropocentrique, l'ethnocentrisme correspond aux différentes formes que prend le refus de la diversité des cultures. « Phénomène naturel, résultant des rapports directs ou indirects entre les sociétés » – telle est la définition qu'en donne Claude Lévi-Strauss dans Anthropologie structurale II  –, une telle diversité correspond à la distribut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnocentrisme/#i_370

ETHNOLOGIE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Daryll FORDE, 
  • Patrick MENGET
  •  • 2 777 mots

E ncouragés par le succès des théories évolutionnistes en biologie, la plupart des premiers ethnologues ont tenté de retracer l'évolution sociale et culturelle de l'humanité. Ils étaient gênés par le caractère fragmentaire et restreint du matériel dont ils disposaient, mais, surtout, ils interprétaient souvent de manière erronée les principes évolutionnistes qui avaien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-vue-d-ensemble/#i_370

ETHNOLOGIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Geza de ROHAN-CSERMAK
  •  • 5 066 mots

Chaque science possède, en fait, deux principales sphères d'activité superposées : travaux expérimentaux ou documentaires, d'une part, travaux comparatifs et analytiques, d'autre part, se fondant sur les premiers. Il en est ainsi pour les sciences exactes et naturelles comme pour la philosophie et les sciences humaines. L' anthropologie, ou plus exactement l'anthropologie physique dans son sens un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnographie/#i_370

ETHNOLOGIE - Ethnoarchéologie

  • Écrit par 
  • Anick COUDART
  •  • 4 860 mots

Le terme ethnoarchaeology apparaît pour la première fois en 1900, dans un rapport rédigé par l'archéologue, anthropologue et naturaliste américain, Jesse Walter Fewkes, directeur du Bureau de l'ethnologie de la Smithsonian Institution. Celui-ci estimait que la connaissance des sociétés indiennes du sud-ouest des États-Unis constituait une bonne préparation aux fouilles et é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnoarcheologie/#i_370

ETHNOLOGIE, DISCIPLINE UNIVERSITAIRE

  • Écrit par 
  • Marie MAUZÉ
  •  • 240 mots

La nomination de Franz Boas à la première chaire d'anthropologie de l'université Columbia en 1899 marque un tournant majeur dans l'histoire de la jeune discipline. Les thèses évolutionnistes sont alors dominantes, avec Lewis Morgan aux États-Unis et, en Grande-Bretagne, Edward Tylor qui occupe depuis 1875 la première chaire d'anthropologie, à Oxford. Le diffusionnisme défendu par Boas va les détrô […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-discipline-universitaire/#i_370

EXPOSITIONS UNIVERSELLES

  • Écrit par 
  • Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE
  •  • 3 593 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une appropriation du monde »  : […] Cosmopolites par la diversité d’origine des exposants et des visiteurs, les expositions se sont très vite transformées en d’extraordinaires fenêtres ouvertes sur toutes les terres lointaines, entraînant l’imaginaire de leurs visiteurs à la découverte d’autres horizons et d’autres peuples. Offrant ou prétendant offrir « le tour du monde en un jour » (pour reprendre le slogan de l’Exposition interna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expositions-universelles/#i_370

FRAZER JAMES GEORGE (1854-1941)

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT
  •  • 3 467 mots

L'époque est venue de donner à l'œuvre de James George Frazer sa juste place. La gloire qui fut la sienne de son vivant précéda un discrédit excessif partagé par les anthropologues des générations suivantes. Si, en effet, les théories sur lesquelles Frazer s'appuie, en particulier l'évolutionnisme, ne sont plus recevables, il faut reconnaître à son œuvre un premier mérite : c'est d'avoir donné à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-george-frazer/#i_370

GEERTZ CLIFFORD (1926-2006)

  • Écrit par 
  • Thierry BOISSIÈRE
  •  • 721 mots

Anthropologue américain, Clifford Geertz a enseigné aux universités de Berkeley, Chicago, et enfin Princeton, à la School of Social Science, qu'il contribua à fonder en 1970. Comme penseur, théoricien mais aussi ethnographe, il a exercé une influence déterminante sur sa discipline, participant à son renouvellement, notamment dans l'étude de la culture en tant que système symbolique. Né à San Fran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clifford-geertz/#i_370

GESSAIN ROBERT (1907-1986)

  • Écrit par 
  • Joëlle ROBERT-LAMBLIN
  •  • 1 003 mots

Professeur au Muséum national d'histoire naturelle, ancien directeur du musée de l'Homme, Robert Gessain était à la fois médecin, ethnologue, psychanalyste et explorateur. Ces multiples appartenances ont contribué à la richesse et à l'originalité toute particulière de sa vie et de son œuvre. Né à Clermont-Ferrand, fils de magistrat, il fit ses études de médecine à la faculté de Paris d'où il sorti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-gessain/#i_370

GLUCKMAN MAX (1911-1975)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 254 mots

Spécialiste sud-africain de l'anthropologie sociale, Max Gluckman est connu pour ses contributions à l'anthropologie politique et juridique, en particulier pour ses analyses des dimensions culturelles et sociales du droit et de la politique chez les peuples africains. Il envisagea notamment le rapport que les querelles et les conflits entretiennent avec l'évolution culturelle dans l'ouvrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-gluckman/#i_370

GOODY JACK (1919-2015)

  • Écrit par 
  • Alain GARRIGOU
  •  • 1 403 mots

Dans le chapitre « Premières leçons »  : […] Né en 1919, Jack Goody a vingt ans quand, jeune étudiant en lettres et communiste venu fêter les 150 ans de la Révolution française à Paris, il est saisi par la Seconde Guerre mondiale qui fait de lui un officier de l'armée britannique. Capturé en Cyrénaïque, il séjourne dans un camp de prisonniers en Italie. Évadé, il se cache dans les Abruzzes puis à Rome. Repris, il finit la guerre dans un stal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-goody/#i_370

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Anthropologie des groupes sociaux »  : […] Les anthropologues, par l'objet même de leurs études « de terrain », se placent dans une situation en apparence privilégiée. Ils considèrent généralement des sociétés de petite taille, dont certaines ne dépassent pas le stade de la bande – comme c'est le cas chez les Amérindiens du Sud. Ils conduisent, tout au moins durant la phase initiale et ethnographique de la recherche, une investigation to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_370

HADDON ALFRED CORT (1855-1940)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 399 mots

Anthropologue anglais, né le 24 mars 1855 à Londres, Alfred Cort Haddon fait ses études supérieures au Christ's College de l'université de Cambridge, où il brille en anatomie comparée et en zoologie, et devient professeur de zoologie au Royal College of Sciences de Dublin en 1880. Son premier ouvrage, Introduction to the Study of Embriology , paraît en 1887 et est suivi d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-cort-haddon/#i_370

HÉRAN FRANÇOIS (1953- )

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 1 165 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une conception universaliste des sciences sociales »  : […] La formation de François Héran, celle d’un normalien agrégé de philosophie, né à Laon (Aisne) en 1953, l’inscrit dans la filière classique de la sociologie française, ouverte par Émile Durkheim à la fin du xix e  siècle. Son regard est celui d’un moderne. Il donne le primat à la raison, outil d’investigation universel posant ses exigences : formal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-heran/#i_370

HÉRITIER FRANÇOISE (1933-2017)

  • Écrit par 
  • Salvatore D'ONOFRIO
  •  • 1 493 mots
  •  • 1 média

Spécialiste des systèmes de parenté dans les sociétés africaines, Françoise Héritier a occupé la chaire d’anthropologie du Collège de France de 1982 à 1998, où elle a succédé à Claude Lévi-Strauss. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francoise-heritier/#i_370

HISTOIRE (Domaines et champs) - Anthropologie historique

  • Écrit par 
  • André BURGUIÈRE
  •  • 3 164 mots
  •  • 1 média

Le succès rencontré par l'anthropologie historique depuis les années 1970 chez les historiens conduit à s'interroger sur le choix de cette nouvelle appellation comme sur le projet historiographique qu'elle recouvre. Faut-il voir dans l'anthropologie historique le fruit d'une alliance des historiens avec l'anthropologie contractée au moment où le structuralisme de Lévi-Strauss procurait à celle-ci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-domaines-et-champs-anthropologie-historique/#i_370

HISTOIRE APOLOGÉTIQUE SOMMAIRE, Bartolomé de Las Casas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Nestor CAPDEVILA
  •  • 934 mots
  •  • 1 média

La Historia apologética sumaria est une œuvre essentielle pour comprendre le sens du combat de Las Casas en faveur du droit des Indiens. Cette lutte politique concrète rend inséparable la rédaction de récits historiques ( Historia de los Indias, Brevísima relación de la destrucción de las Indias ), celle de traités théologico-politiques ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-apologetique-sommaire/#i_370

HOMME MUSÉE DE L', Paris

  • Écrit par 
  • Arnaud HUREL
  •  • 1 886 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le musée d’ethnographie des origines »  : […] Le musée ethnographique des Missions scientifiques, créé lors de l’Exposition universelle de Paris de 1878, devient l’année suivante le musée d’Ethnographie du Trocadéro (M.E.T.). Son parti est d’étudier l’Homme à travers ses productions matérielles, comme être pensant, producteur et agissant sur le monde, c’est-à-dire comme satisfaisant au dessein cartésien de rendre les hommes « maîtres et poss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-de-l-homme-paris/#i_370

HOMO HIERARCHICUS, Louis Dumont - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 069 mots

Une enquête approfondie menée en 1949-1950 en pays tamoul, suivie de recherches conduites entre 1954 et 1958 dans la plaine du Gange, et une thèse de doctorat sur une sous-caste de l'Inde du Sud (1957) ont précédé la publication, en 1966, de l'étude longuement mûrie sur « Le Système des castes et ses implications » –  Homo hierarchicus  –, qui a fait de Louis Dumont (1911-199 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homo-hierarchicus/#i_370

HOMO JURIDICUS. ESSAI SUR LA FONCTION ANTHROPOLOGIQUE DU DROIT (A. Supiot)

  • Écrit par 
  • Grégoire BIGOT
  •  • 1 026 mots

C'est à une réflexion sur les fondements juridiques de l'humanité, qui livrent la manière tout occidentale de faire société, que nous convie Alain Supiot dans ce remarquable essai, paru au Seuil en 2005 dans la collection La Couleur des idées. Homo juridicus , dont le titre sonne comme une réplique adressée à l' homo œconomicus triomphant aujourd'hui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homo-juridicus-essai-sur-la-fonction-anthropologique-du-droit/#i_370

HURSTON ZORA NEALE (1891-1960)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 559 mots

Folkloriste et écrivain américain associé au mouvement de la Renaissance noire, Zora Neale Hurston célébra la culture afro-américaine du Sud rural. Née le 7 janvier 1891 à Notasulga, en Alabama, Zora Neale Hurston prétend avoir vu le jour dix ans plus tard à Eatonville, en Floride. Sa famille a en réalité emménagé dans cette ville, la première du pays a avoir été peuplée uniquement de Noirs, alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zora-neale-hurston/#i_370

IDENTITÉ

  • Écrit par 
  • Annie COLLOVALD, 
  • Fernando GIL, 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Pierre TAP
  •  • 13 233 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Anthropologie »  : […] Pour l'anthropologie, l'identité ne constitue pas un concept véritablement spécifique ; elle apparaît au détour d'autres problématiques concernant, par exemple, l'ethnicité, l'appartenance lignagère, la personne ou les rituels de passage (qui marquent les life - cycles ou les life - crisis ). Malgré la grande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/identite/#i_370

INDIVIDU & SOCIÉTÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 4 488 mots

Dans le chapitre « Inné et acquis »  : […] Acceptons que, chez un individu, ce qui relève du biologique soit inné, l'acquis relevant du culturel. Force est de constater que le biologique et le social ne fonctionnent jamais isolément. Comment, dès lors, distinguer opérationnellement la part de l'hérédité et celle du milieu humain ? Peut-on validement se tourner vers ces cas que nous offre la nature sous la forme des enfants-loups, dont le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/individu-et-societe/#i_370

INTERDIT

  • Écrit par 
  • Claude RABANT, 
  • Pierre SMITH
  •  • 6 123 mots
  •  • 1 média

Dans toute société, dans toute culture, on peut repérer de très nombreux interdits portant sur des domaines fort divers. Ce sont notamment les interdits juridiques, moraux, sociaux, sanitaires, linguistiques ou rituels. À ce niveau très général, les interdits ne sont le plus souvent, dans chacun de ces domaines, que l'envers de règles positives dont ils ne peuvent être séparés de manière à const […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interdit/#i_370

JUMEAUX (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 3 343 mots

Dans toutes les sociétés, la naissance de jumeaux est considérée comme un événement singulier, au même titre que d'autres modalités de l'accouchement, telles que la présentation par le siège ou par les pieds (N. Belmont a montré, pour le fonds indo-européen, la relation de cette dernière présentation avec la gémellité) ou la naissance des enfants « coiffés ». La gémellité a donné lieu à des élabo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jumeaux-anthropologie/#i_370

LA PLURALITÉ DES MONDES. VERS UNE AUTRE ANTHROPOLOGIE (F. Affergan) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BERTHELOT
  •  • 1 062 mots

L'anthropologie est cette discipline qui, partie à la découverte de l'Autre, nous en révèle les grands traits : culture, règles d'échange, règles de parenté, lignage, clan, tribu… Un lexique, des modèles, une méthode, voire une mystique – le « terrain » ! – se sont au fil des ans élaborés dans la légitimité d'une scientificité rudement conquise. Or cet acquis est doublement remis en cause par Fran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-pluralite-des-mondes-vers-une-autre-anthropologie/#i_370

LATOUR BRUNO (1947- )

  • Écrit par 
  • Pascal RAGOUET
  •  • 1 180 mots

Fondée à Beaune voici plus de deux siècles, la maison Latour figure parmi les négociants-éleveurs les plus réputés de Bourgogne. C'est là, au sein d'une famille typique de la bourgeoisie provinciale, que Bruno Latour a vu le jour en 1947. Ce philosophe de formation, aujourd'hui internationalement reconnu pour ses écrits en anthropologie et en sociologie des sciences, a suivi un itinéraire dont l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno-latour/#i_370

LEAGUE OF THE HO-DE-NO-SAU-NEE, OR IROQUOIS, Lewis Henry Morgan - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre BOUSQUET
  •  • 846 mots
  •  • 1 média

Paru en 1851 à Rochester (État de New York), le livre League of the Ho-de-no-sau-nee, or Iroquois est considéré comme le premier ouvrage scientifique en anthropologie. Il pose les jalons de démarches devenues classiques dans la discipline, en particulier l'analyse des systèmes de parenté et des organisations politiques. Son auteur, Lewis Henry Morgan (1818-1881), est reconnu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/league-of-the-ho-de-no-sau-nee-or-iroquois/#i_370

LES ANNÉES FOLLES DE L'ETHNOGRAPHIE. TROCADÉRO 28-37 (ouvrage collectif) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Frédéric KECK
  •  • 1 192 mots

Coordonné par André Delpuech, directeur du musée de l’Homme, Christine Laurière, spécialiste de l’histoire de l’anthropologie au CNRS, et Carine Peltier-Caroff, responsable de l’iconothèque du musée du quai Branly, Les Années folles de l’ethnographie. Trocadéro 28-37 (Publications scientifiques du MNHN, 2017) bouscule les datations concernant l’histoire des musées d’anthrop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-annees-folles-de-l-ethnographie-trocadero-28-37/#i_370

LÉVI-STRAUSS CLAUDE (1908-2009)

  • Écrit par 
  • Pierre SMITH, 
  • Emmanuel TERRAY
  •  • 2 704 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Structuralisme et anthropologie »  : […] Au cours de la période suivante, l'audience et les perspectives de l'œuvre s'élargissent considérablement. En témoigne d'abord, après Race et histoire (1952), réflexion brève et généreuse sur la diversité des cultures, un grand livre aux tonalités littéraires et philosophiques, Tristes Tropiques (1955), qui est un journal de bord ethnographique, une au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-levi-strauss/#i_370

LIGNAGE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 2 483 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'apport de l'anthropologie sociale »  : […] En anthropologie sociale, le lignage est un ensemble d'individus se réclamant d'un même ancêtre, en vertu d'une règle de filiation. Le lignage est reconnu comme entité distincte par la société et peut avoir le caractère de groupe solidaire. Ainsi, le lignage est dit patrilinéaire chaque fois que seule la ligne agnatique est prise en considération, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lignage/#i_370

LINNÉ CARL VON

  • Écrit par 
  • Georges GUSDORF
  •  • 2 435 mots

Dans le chapitre « L'anthropologie de Linné »  : […] On peut dire que l'histoire naturelle de l'homme commence avec Linné. L'inventaire systématique de la création ne serait pas complet si l'homme n'y figurait pas à sa place. Cette place est une place d'honneur, la première de toutes, mais c'est une place parmi les autres : l'espèce humaine doit se soumettre à la même curiosité qui soumet à sa juridiction toutes les autres espèces vivantes. La périp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-von-linne/#i_370

MALADIE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Marc AUGÉ
  •  • 3 776 mots

Il en est aujourd'hui de l' anthropologie « médicale » comme il en a été naguère de l'anthropologie « politique » ou de l'anthropologie « économique » : elle tente de se faire reconnaître comme une partie constituante de l'anthropologie sociale en général, tout en marquant la spécificité de son domaine, de ses points de vue et de ses méthodes. On peut donc imaginer qu'elle risque de connaître un a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-anthropologie/#i_370

MALINOWSKI BRONISLAW (1884-1942)

  • Écrit par 
  • Jean POIRIER
  •  • 1 652 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une analyse culturelle originale »  : […] L'œuvre de Malinowski est originale à de nombreux points de vue. En dehors du fait que le chercheur a rendu compte des données fondamentales de l'organisation sociale des peuples mélanésiens chez qui il a vécu (aspects socio-économiques, appareil juridique, relations de parenté, vie familiale, mythes, rituels, système des valeurs) en les interprétant selon une méthode neuve, le « fonctionnalisme  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bronislaw-malinowski/#i_370

MAQUILLAGE

  • Écrit par 
  • Dominique PAQUET
  •  • 5 300 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un impensé anthropologique  »  : […] Longtemps, le maquillage a été associé ou confondu avec le masque et n'a fait l'objet que d'inventaires, de notations dispersées dans les journaux de voyage des explorateurs, hommes politiques ou des colonisateurs, sans lien avec des théogonies, des systèmes symboliques ou des rituels précis. On ne parle d'ailleurs pas de maquillage en anthropologie, mais plutôt de peinture ou de dessin sur le co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maquillage/#i_370

MÉDIAS (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 1 391 mots

Longtemps ignorés par l’anthropologie, les médias se sont imposés comme l’un des nouveaux objets d’étude de la discipline au cours des années 1990. Les anthropologues ont pris la pleine mesure du fait que les terrains les plus isolés étaient désormais marqués par la présence de médias de toutes sortes, qu’il s’agisse des médias de masse traditionnels (presse écrite, radio, cinéma, télévision) ou d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medias/#i_370

MODE, sociologie

  • Écrit par 
  • Philippe BESNARD, 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 673 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Arrière-plan anthropologique de la mode »  : […] Peut-être faut-il rechercher l'origine de la mode au-delà même de toute vie sociale. En tout état de cause, la psychobiologie du comportement paraît en mesure d'éclairer aussi bien le comportement qui consiste à suivre la mode que le choix des objets sur lesquels il s'investit. Ainsi, en l'absence de toute régulation sociale, on observe chez les singes anthropoïdes, comme d'ailleurs chez les très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-sociologie/#i_370

MORGAN LEWIS HENRY (1818-1881)

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 3 677 mots

Considéré comme le « fondateur » de la science anthropologique, admiré par G. Bandelier, J. W. Powell, L. Fison, A. W. Howitt, pionniers à des titres divers de l'ethnographie américaine et australienne, loué par Marx et Engels pour avoir redécouvert les principes fondamentaux du matérialisme historique, rejeté avec violence par F. Boas, B. Malinowski, W. Koppers et R. Lowie pour avoir fourvoyé l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lewis-henry-morgan/#i_370

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 608 mots
  •  • 7 médias

Phénomène climatique saisonnier, la mousson (terme dérivé du mot arabe mausim , « saison ») entraîne d'importantes modifications dans la circulation générale de l'atmosphère. Cette particularité climatique s'observe dans la zone tropicale de chaque hémisphère, comprise entre 10 et 30 degrés de latitude. La présence de la mousson modifie profondément la physionomie des saison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousson/#i_370

MYTHE - Épistémologie des mythes

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 8 612 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La mémoire de l'oreille »  : […] Depuis la fin des années 1960, après les travaux de Havelock et dans le prolongement des enquêtes de Parry, une nouvelle problématique tend à s'imposer qui analyse, dans le monde grec, l'émergence progressive de l'écriture au-dedans d'une civilisation traditionnelle. Havelock a montré de manière décisive que l'épopée homérique, dont Parry avait reconnu l'appartenance à l'oralité, ne pouvait plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-epistemologie-des-mythes/#i_370

NAISSANCE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 652 mots

Toutes les sociétés se sont représenté symboliquement le processus apparemment naturel de la naissance et l'ont organisé rituellement. Autour de cet événement dont dépend leur continuité même, autour de ce moment extrêmement important où l'organisation sociale se rencontre avec une existence singulière, elles ont élaboré des conceptions et des pratiques qui ont fait l'objet, de la part des anthro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-anthropologie/#i_370

NILOTIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 637 mots

Le terme de nilotique porte clairement la marque de son origine géographique. Il désigne des populations qui habitent la vallée du Nil ou en sont originaires. En fait on ne l'a jamais utilisé que pour certains groupes situés entre le 12 e parallèle nord et le lac Victoria (que traverse l'équateur) et qui, d'ouest en est, s'étendent sur une région qui déborde largement la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nilotiques/#i_370

NOM

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 080 mots

Dans le chapitre « Le sens, la référence et le nom propre »  : […] Logiciens et anthropologues ont diversement traité la question du nom propre dans son rapport au sens et à la référence, les linguistes s'en trouvant détournés par la clôture saussurienne sur la relation, immanente au signe lui-même, du signifiant au signifié. Le nom propre des logiciens ne coïncide sans doute que partiellement avec le nom propre de la langue naturelle et avec l'anthroponymie et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nom/#i_370

OBSERVATION (sciences sociales)

  • Écrit par 
  • Laurent WILLEMEZ
  •  • 1 075 mots

L’observation, qu’elle soit ou non participante, fait désormais partie des méthodes canoniques des sciences sociales, transmises aux étudiants dans les enseignements de sociologie et d’anthropologie et utilisées dans un grand nombre de recherches et sur une multiplicité de terrains. En France, cette généralisation des usages de l’observation renvoie à ce que l’on pourrait appeler un « tournant et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/observation-sciences-sociales/#i_370

ŒUVRES (C. Lévi-Strauss)

  • Écrit par 
  • Simina LAZAR
  •  • 991 mots

Dans l'histoire de l'anthropologie française, l'entrée de Claude Lévi-Strauss à l'Académie française en 1973 marque une date importante : il était le premier anthropologue à y être admis. L'année 2008, qui a fêté la centième année du grand penseur, a été marquée par la parution du volume Œuvres dans la collection de la Pléiade, aux éditions Gallimard (Paris). Cet important […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvres-c-levi-strauss/#i_370

PARENTÉ SYSTÈMES DE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 8 724 mots
  •  • 5 médias

En français, le mot « parenté », d'après Littré, peut avoir deux sens différents : il désigne, d'une part, la consanguinité, d'autre part, « collectivement, tous les parents et alliés d'une même personne » . En anthropologie sociale, l'étude de la parenté vise essentiellement les phénomènes sociaux qui marquent les relations de consanguinité aussi bien que d'affinité (ce qui veut dire alliance, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-de-parente/#i_370

PAULME DENISE (1909-1998)

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 867 mots

Denise Paulme est restée jusqu'au terme de sa vie au service d'une discipline – l'anthropologie et son illustration muséographique – et d'un africanisme de terrain qui ne céda jamais au désenchantement. Le musée de l'Homme, l'Afrique occidentale, l'École des hautes études en sciences sociales (E.H.E.S.S.) ont jalonné son parcours intellectuel, les étapes de son activité scientifique et les moments […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denise-paulme/#i_370

PERSONNE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 549 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le problème de l'individuation »  : […] Dès les travaux de Maurice Leenhardt sur le sujet (1947), un premier niveau de contraste avec la pensée occidentale s'est manifesté à propos de l'individuation : chez les Mélanésiens – mais aussi dans bien d'autres sociétés –, la catégorie de la personne ne fournit pas un schéma individuant de l'être humain. L' individu en tant que tel est dépourvu de pertinence : l'être humain ne se définit que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personne/#i_370

PITT-RIVERS JULIAN (1919-2001)

  • Écrit par 
  • Dominique FOURNIER
  •  • 1 131 mots

C'est sans doute autant à ses origines familiales qu'aux aléas de son histoire personnelle que Julian Pitt-Rivers doit d'être devenu un défricheur de concepts originaux dans les sciences humaines, et l'un des pionniers des recherches en anthropologie du monde méditerranéen. Julian Pitt-Rivers naît à Londres en 1919. Il est l'arrière-petit-fils du général Pitt-Rivers, qui fut l'un des premiers arch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julian-pitt-rivers/#i_370

POSITIVISME

  • Écrit par 
  • Angèle KREMER-MARIETTI
  •  • 5 246 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le positivisme et l'évolution de la science positive »  : […] C'est à Descartes, auquel il associe Francis Bacon et Galilée, que Comte fait remonter les principes de la philosophie positive : « L'époque où [les sciences] ont commencé à devenir vraiment positives doit être rapportée à Bacon, qui a donné le premier signal de cette grande révolution ; à Galilée, son contemporain, qui en a donné le premier exemple, et enfin à Descartes, qui a irrévocablement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/positivisme/#i_370

POSITIVISME, notion de

  • Écrit par 
  • Jean LECLERCQ
  •  • 1 379 mots

Dans le chapitre « Une pensée de la totalité »  : […] Pour Auguste Comte, c'est théoriquement et pratiquement que l'homme prend possession du monde (déjà déterminé par la relation vitale qu'il construit avec lui). D'où la priorité (notamment par rapport aux mathématiques, reconduites à leur fonction de science modélisant le passage du concret à l'absolu) accordée à l'astronomie : outre qu'elle est une appréhension théorique du réel, celle-ci revendi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/positivisme-notion-de/#i_370

PSYCHIATRIE COMPARÉE

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 5 771 mots
  •  • 1 média

Emil Kraepelin a introduit en 1904 l'expression de « psychiatrie comparée » pour désigner l'ensemble des études de psychopathologie différentielle, que ce soit entre les groupes culturels, entre les couches sociales, ou même entre les espèces animales. Dans une perspective plus restreinte, en 1906, Eric Wittkower a créé, à l'université McGill de Montréal, un centre et une revue de recherches psyc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie-comparee/#i_370

RADCLIFFE-BROWN ALFRED REGINALD (1881-1955)

  • Écrit par 
  • Raymond ECHES
  •  • 1 865 mots

Il est sans doute trop tôt pour tenter d'évaluer ce qui survivra de l'œuvre, relativement dédaignée aujourd'hui, de Radcliffe-Brown. Celui qui fut l'un des plus prestigieux chefs de file de l'école anthropologique britannique entre les deux guerres mondiales a subi, de son vivant, des critiques extrêmement sévères qui n'ont fait que s'amplifier depuis sa mort. Non seulement ses constructions théo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-reginald-radcliffe-brown/#i_370

RELATIVISME

  • Écrit par 
  • Hervé BARREAU, 
  • Tobie NATHAN
  •  • 3 931 mots

Dans le chapitre « Culture et personnalité »  : […] C'est à l'aube du xx e  siècle que le relativisme culturel trouvera à s'exprimer d'une manière particulièrement dynamique, au confluent de notions tant théoriques que politiques. La culture des sociétés industrielles était alors travaillée par trois questions de fond : les conflits sociaux et la montée en puissance des syndicats et des conceptions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relativisme/#i_370

SANSOT PIERRE (1928-2005)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 179 mots

Anthropologue et écrivain français. Normalien, docteur ès lettres, agrégé de philosophie, Pierre Sansot inaugure, en 1973, sa carrière d'enseignant à l'université des sciences sociales de Grenoble, où il dirige, jusqu'en 1982, l'Institut de philosophie et de sociologie. À partir de 1986, il est professeur d'anthropologie à l'université Paul-Valéry de Montpellier. Outre sa thèse sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-sansot/#i_370

SCIENCES HUMAINES

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 244 mots
  •  • 2 médias

L'expression « sciences humaines » est, en France, une façon usuelle de nommer les études de psychologie et de sociologie. Depuis la Seconde Guerre mondiale, elle a remplacé l'ancienne appellation de « sciences morales ». En 1942, l'ouvrage de Wilhelm Dilthey sur les sciences de l'esprit ( Geisteswissenschaften ) a été traduit en français sous le titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-humaines/#i_370

STOCKING GEORGE (1928-2013)

  • Écrit par 
  • David C. HAYES
  •  • 286 mots

Historien américain des sciences sociales, George Stocking faisait figure d’autorité sur l’histoire de l’anthropologie socioculturelle américaine et de l’anthropologie sociale britannique. Ses vastes recherches et ses nombreux écrits, en particulier sur les préjugés raciaux et ethnocentristes que nourissent les anthropologues, influencèrent fortement l’anthropologie contemporaine. George Ward St […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-stocking/#i_370

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Le structuralisme en anthropologie »  : […] Près d'un demi-siècle après la publication des Structures élémentaires de la parenté de Claude Lévi-Strauss (1949), traiter de l'anthropologie structuraliste appelle une remarque liminaire. Le terme « structuralisme » a fait en France l'objet d'emplois si divers qu'il convient en effet de préciser que les tenants du structuralisme en anthropologie , et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme/#i_370

STRUCTURE (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Lucien SCUBLA
  •  • 1 429 mots

Au milieu du xx e  siècle, la notion de structure a eu tendance à supplanter, en anthropologie, les notions plus anciennes de système et d'organisation, de forme et de type d'organisation. Trois spécialistes des systèmes de parenté faisaient paraître, coup sur coup, des ouvrages aux titres révélateurs, qui allaient devenir des classiques de la di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structure-anthropologie/#i_370

TATOUAGE

  • Écrit par 
  • Catherine GROGNARD, 
  • Dominique PAQUET
  •  • 6 782 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Signes culturels codifiés »  : […] Pratique attestée dès le paléolithique – le premier exemple retrouvé sur un défunt, en Italie, date de 5300 avant J.-C. –, le tatouage est une marque corporelle formant des motifs graphiques, réalisée grâce à une encre indélébile instillée sous la peau, et chargée de significations identitaires et symboliques. Il semble qu'il ait eu aussi une visée prophylactique, bien qu'il soit difficile de démê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatouage/#i_370

THÉÂTRE OCCIDENTAL - Théâtre et sociétés

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PRADIER
  •  • 9 668 mots

Dans le chapitre « Un trait fondateur de l'espèce »  : […] Nous avons dit que les pratiques performatives humaines étaient des maquettes anthropologiques privilégiées où se retrouvent étroitement emmêlés les traits fondateurs des sociétés et les fruits de leur capacité d'invention. Elles associent en effet corporéité et symbolisation. La plupart combinent la totalité des activités somatopsychiques – musique, danse, oralité. Qu'il s'agisse d'évoquer les di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatre-occidental-theatre-et-societes/#i_370

TODD EMMANUEL (1951- )

  • Écrit par 
  • Fabrice BOUDJAABA
  •  • 1 119 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Todd historien des mentalités et commentateur de l’actualité »  : […] L’approche choisie par Emmanuel Todd doit sans doute beaucoup à sa formation initiale. Diplômé de Sciences-Po, il a rédigé une thèse d’histoire à Cambridge sous la direction de Peter Laslett (celui-ci a établi une typologie des ménages qui porte son nom et qui sert encore aujourd’hui de référence aux historiens de la famille). Ce travail comparait déjà les structures familiales de sept régions fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-todd/#i_370

TOMASELLO MICHAEL (1950- )

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 447 mots

Michael Tomasello, né en 1950, est un psychologue américain. Après des études de psychologie (université Duke à Durham ; université de Georgie, Ph.D. 1980), il enseigne la psychologie et l’anthropologie à l’université Emory (Atlanta) tout en exerçant comme chercheur associé au Yerkes Primates Center (1980 à 1998). Depuis 1998, il dirige le département de psychologie développementale et comparative […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomasello-michael-1950/#i_370

TOURISME (anthropologie)

  • Écrit par 
  • Anne DOQUET
  •  • 1 100 mots

Perçu par les institutions internationales dans les années 1960 comme un facteur de développement puis comme une solution salvatrice pour les pays du Tiers Monde, le tourisme est longtemps resté prisonnier d’une appréhension économiste qui l’analysait uniquement en termes de flux financiers sans prendre en compte les dimensions culturelles du processus. Les géographes, en particulier ceux de l’He […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tourisme-anthropologie/#i_370

TRANSFERTS CULTURELS

  • Écrit par 
  • Michel ESPAGNE
  •  • 4 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Mémoires culturelles »  : […] La théorie des transferts culturels trouve de nombreux terrains d’application. L’un d’entre eux est l’histoire du livre. En effet, même lorsqu’il n’y a pas déplacement de médiateurs, les livres qui circulent peuvent permettre la constitution d’une référence étrangère. Certaines bibliothèques comme celle de Göttingen depuis le xviii e  siècle se so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transferts-culturels/#i_370

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 198 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Violence, État et société »  : […] D'autres approches de la violence la rapportent non plus à la situation intersubjective mais aux relations entre des êtres sociaux formant, plus ou moins difficilement, des communautés. Dans son Léviathan (1651) Thomas Hobbes interprète l'état de nature comme une situation instable. Ce n'est pas que l'homme y soit irrémédiablement l'ennemi de son prochain. Mais l'absence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_370

WILSON ALAN CHARLES (1934-1991)

  • Écrit par 
  • Pascal PICQ
  •  • 1 035 mots

Les travaux d'Alan Wilson, spécialiste de la biologie moléculaire et technicien talentueux, ont bousculé les conceptions des anthropologues sur la place de l'homme dans la nature et sur l'origine de l'homme moderne. Co-inventeur du principe de l'horloge moléculaire, qui rythme de ses mutations la séparation des espèces, et de l'« Ève mitochondriale », qui aurait cédé, il y a deux cent mille ans, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alan-charles-wilson/#i_370

ZOOS HUMAINS (ouvrage collectif) et L'ÉCRAN ET LE ZOO (O. Razac) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Mona CHOLLET
  •  • 997 mots

« Entre “eux” et “nous”, une barrière infranchissable. » Si toute civilisation élabore une représentation de l'autre qui lui permet de se valoriser elle-même, jamais cette construction n'a été poussée aussi loin qu'en Occident, où elle a accompagné et justifié les conquêtes coloniales : « Jusqu'au xix e  siècle, ces représentations de l'altérité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoos-humains-ouvrage-collectif-l-ecran-et-le-zoo/#i_370

Voir aussi

Pour citer l’article

Élisabeth COPET-ROUGIER, Christian GHASARIAN, « ANTHROPOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/