COGNITION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La cognition désigne le processus par lequel des systèmes naturels (humains et animaux) ou artificiels (ordinateurs) acquièrent des informations sur leur monde, en construisent des représentations, les transforment en connaissances par des opérations spécifiques, puis les mettent en œuvre dans des activités, des comportements ou des fonctionnements.

L'héritage antique

En des termes différents, fondés sur l'observation et la réflexion, les discours des auteurs de l'Antiquité sur la pensée, la logique, la démonstration, la construction de la connaissance et de la science témoignent des premiers efforts dans ce domaine. Les hommes et les animaux ont en commun la sensation, la mémoire, le courage, l'appétit, le désir, le plaisir et la douleur, les traits de caractère (paisible, agressif, curieux, etc.) et sont capables d'intentions et de raisonnements. La mémoire combine toutes les expériences sensorielles et l'imagination les transforme en souvenirs imagés qui permettent à l'individu de se représenter des objets absents. Les exercices conservent la mémoire par la répétition. Si les animaux ont la faculté d'émettre des signaux et de chanter en articulant, seul l'homme a un langage et est capable de délibération.

À la Renaissance, la mécanique galiléenne, la pratique expérimentale et les nouvelles connaissances sur le corps humain préparent les révisions philosophiques du xviie siècle. Le mouvement mécanique mime celui des corps vivants qui sont des systèmes de rouages à l'image des automates. Le cerveau (matière) est le siège de l'esprit mais participe à la machine, comme un relais entre les sensations et les mouvements. La suite de la généalogie du concept moderne de cognition est fondée sur le dualisme esprit-matière, l'absence de conscience animale puis l'opposition entre les êtres-machi [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  COGNITION  » est également traité dans :

COGNITION INCARNÉE

  • Écrit par 
  • Rémy VERSACE
  •  • 1 274 mots

Pendant longtemps, les sciences de la cognition ont tenté de décrire les mécanismes à la base des comportements en privilégiant une approche modulariste décrivant le cerveau comme un ensemble de systèmes hautement spécialisés (des modules), impliquant différents niveaux de représentations internes, et inter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-incarnee/#i_46239

COGNITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Emmanuel BIGAND
  •  • 1 292 mots

Tout comme la couleur, la musique n’existe pas dans la nature. Elle résulte d’une construction de l’esprit. Cette construction repose sur des opérations psychologiques perceptives, intellectuelles, affectives et motrices. Le terme « cognition musicale » désigne l’ensemble de ces opérations. Leur étude scienti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-musicale/#i_46239

COGNITION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 024 mots

Si la psychologie sociale étudie la manière dont les pensées, les émotions et les comportements sont influencés par autrui et l’affectent, la cognition occupe une place tout à fait privilégiée dans la discipline. Mobilisant de façon intensive les modèles d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-sociale/#i_46239

GENRE ET COGNITION

  • Écrit par 
  • Michel HUTEAU
  •  • 1 133 mots
  •  • 1 média

Les différences entre le genre masculin et le genre féminin sont appréhendées par de nombreuses disciplines : anthropologie, sociologie, histoire, biologie, etc., et toutes les approches psychologiques ont quelque chose à dire sur ce sujet. L'une d'elles consiste à procéder à des comparaisons au moyen de procéd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genre-et-cognition/#i_46239

AGRESSION (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 899 mots

L’agression est définie comme un comportement qui vise à blesser intentionnellement un individu motivé à se soustraire à ce traitement. Les recherches conduites sur les formes et fonctions du comportement agressif ont mobilisé des méthodologies extrêmement variées (statistiques publiques judiciaires et policières, enquêtes de victimation ou de dél […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agression-psychologie-sociale/#i_46239

ANDERSON JOHN ROBERT (1947- )

  • Écrit par 
  • Denis ALAMARGOT
  •  • 372 mots

John Robert Anderson est né à Vancouver (Canada) en 1947. Après des études à l’université de la Colombie-Britannique, il obtient son Ph.D. en 1972 à l’université Stanford, sous la direction de G. Bower. D’abord professeur de psychologie à Yale de 1973 à 1977, il rejoint en 1978 l’université Carnegie-Mellon à Pittsburgh. John Anderson cherche à élab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-robert-anderson/#i_46239

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 804 mots

Dans le chapitre « L’ethnographie cognitive »  : […] L’ethnographie cognitive se veut une méthode d’investigation de la cognition en situation . Elle repose sur l’idée princeps selon laquelle la cognition est indissociable de l’environnement social et matériel avec lequel elle interagit en permanence. Trois courants théoriques au sein de ce nouveau paradigme peuvent être distingués : la cognition « s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-cognitive/#i_46239

APPRENTISSAGE DE LA PRODUCTION ÉCRITE DE TEXTES

  • Écrit par 
  • Denis ALAMARGOT, 
  • Lucile CHANQUOY
  •  • 1 910 mots

Sur le plan cognitif, l’activité de production de textes implique quatre processus qui transforment les connaissances d’un domaine en une trace écrite : – la planification permet la définition des buts, la génération des idées et l’organisation conceptuelle des contenus ; – la formulation assure la traduction linguistique des contenus ; – la révis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-de-la-production-ecrite-de-textes/#i_46239

ATTENTION

  • Écrit par 
  • Éric SIÉROFF
  •  • 1 924 mots

Dans le chapitre « Aperçu historique »  : […] Dès l’Antiquité, les philosophes ont noté que l’esprit permet de voir les choses plus clairement ou au contraire de ne plus les remarquer. De même, Descartes note qu’une idée apparaît plus claire et distincte quand l’attention se dirige vers elle. Au xix e  siècle, David Ferrier, un neurophysiologiste anglais, note le rôle des régions préfrontales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attention/#i_46239

ATTENTION TROUBLES DE L'

  • Écrit par 
  • Éric SIÉROFF
  •  • 1 021 mots

Dans le chapitre « Troubles neurodéveloppementaux, neuropsychiatriques et autres pathologies »  : […] Des difficultés d’apprentissage causées par des troubles de l’attention sont retrouvées dans le syndrome d’hyperactivité de l’enfant. Cette affection très fréquente prend des formes diverses, comme un trouble du contrôle, de l’orientation de l’attention ou de l’alerte, avec parfois des signes plus marqués d’inattention ou, au contraire, des signes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troubles-de-l-attention/#i_46239

BARSALOU LAWRENCE W. (1951- )

  • Écrit par 
  • Guillaume VALLET, 
  • Rémy VERSACE
  •  • 376 mots

Lawrence W. Barsalou, psychologue cognitiviste né en 1951 à San Diego (Californie), a occupé le poste de professeur dans différentes institutions et s’est établi à l’université Emory en 1997. Il jouit d’une renommée internationale en raison de ses travaux sur la nature des connaissances conceptuelles chez l’être humain et leurs implications import […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-w-barsalou/#i_46239

BATES ELIZABETH (1947-2003)

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 444 mots

Elizabeth Bates, nommée professeur de psychologie en 1983 à l’université de Californie à San Diego, est cofondatrice, en 1988, du premier département de sciences cognitives aux États-Unis. Elle y crée et dirige le prestigieux Center for Research in Language. En trente années, Liz Bates a produit une œuvre de pionnière dont la cohérence et l’enverg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-bates/#i_46239

BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

  • Écrit par 
  • Gilbert HOTTOIS
  •  • 7 814 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des questions nouvelles  »  : […] Voici deux ensembles de questions nouvelles associées à des avancées techno-scientifiques et à des mutations sociales en cours. Le premier gravite autour des TIC, de l’intelligence artificielle (IA), de la robotique et de la révolution numérique et algorithmique en général. Le second concerne la médecine d’amélioration et le transhumanisme. L’un e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioethique-ethique-biomedicale/#i_46239

CARAMAZZA ALFONSO (1946- )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 373 mots

Alfonso Caramazza obtient, en 1974, un doctorat en psychologie à l’université Johns-Hopkins (Baltimore, Maryland). Enseignant-chercheur dans cette université jusqu’en 1993, il occupe divers postes universitaires aux États-Unis ainsi qu’à l’étranger (Montréal, Rome, College Park, Dartmouth, Genève, Trieste) jusqu’à sa nomination, en 1995, au départe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-caramazza/#i_46239

CERVEAU ET ÉMOTION

  • Écrit par 
  • Patrik VUILLEUMIER
  •  • 1 618 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Aires cérébrales spécialisées pour les émotions ? »  : […] Historiquement, un premier modèle neuro-anatomique proposé par James Papez (1883-1958) postulait que toutes les émotions dépendent de régions cérébrales « primitives », impliquant les fonctions végétatives et endocriniennes de l’hypothalamus et du tronc cérébral , sous le contrôle du cortex cingulaire à la surface médiale des hémisphères (appelé lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-emotion/#i_46239

CONSCIENCE MORALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 1 163 mots

La faculté de formuler des jugements sur la valeur morale des actions humaines, ou conscience morale, a fait l’objet de développements importants en psychologie, notamment depuis la parution en 1932 de l’ouvrage Le Jugement moral chez l’enfant de Jean Piaget. Au moyen de protocoles d’observation, d’entretiens et de brèves histoires soumises à l’é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience-morale/#i_46239

DÉVELOPPEMENT COGNITIF ET CÉRÉBRAL EN CAS DE CÉCITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier COLLIGNON, 
  • Virginie CROLLEN
  •  • 1 998 mots
  •  • 1 média

Une question fondamentale des neurosciences cognitives est de savoir comment la génétique et l’expérience contribuent au développement des fonctions cognitives et cérébrales. Cependant, il n’est pas facile de distinguer les rôles respectifs des contraintes biologiques et de l’expérience dans ce développement, car la plupart des humains partagent l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-cognitif-et-cerebral-en-cas-de-cecite/#i_46239

DÉVELOPPEMENT DE LA CATÉGORISATION (psychologie)

  • Écrit par 
  • Agnès BLAYE
  •  • 1 129 mots

La catégorisation a une fonction adaptative essentielle : elle permet de faire des inférences sur les propriétés d’objets rencontrés pour la première fois. Catégoriser consiste à regrouper mentalement des objets considérés comme équivalents d’un certain point de vue. Ainsi, dès lors qu’un objet nouveau est identifié comme relevant d’une catégorie f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-de-la-categorisation/#i_46239

DÉVELOPPEMENT DU SOI

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 1 040 mots

Le soi n’est pas présent à la naissance, mais se développe tout au long de la vie de l’individu, et plus particulièrement chez le jeune dans le cadre d’une interaction entre l’évolution des capacités cognitives personnelles et l’influence des agents de socialisation (parents, institution scolaire…). Six grandes étapes de développement du soi ont é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-soi/#i_46239

DYSPRAXIE ou TROUBLES DE L'ACQUISITION DE LA COORDINATION

  • Écrit par 
  • Caroline HURON
  •  • 1 110 mots

Le terme « dyspraxie » a été abandonné par l’ensemble des experts internationaux à la fin d’une conférence de consensus, tenue à London (Canada) en 1994, au profit de l’appellation « trouble de l’acquisition de la coordination » (T.A.C.). Le T.A.C. se définit comme une diminution des performances dans les activités de tous les jours qui requièrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dyspraxie-troubles-de-l-acquisition-de-la-coordination/#i_46239

EMDR (eye movement desensitization and reprocessing)

  • Écrit par 
  • Cyril TARQUINIO
  •  • 2 812 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Qu’est-ce que la psychothérapie EMDR ? »  : […] Lorsque le plan de traitement a été clairement défini et que le patient est prêt à entamer le travail de désensibilisation et de retraitement, le praticien applique alors la procédure EMDR standard en onze points à chacune des cibles identifiées. Cette procédure s’intègre dans un processus psychothérapeutique global qui a conduit à déterminer que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emdr/#i_46239

DÉVELOPPEMENT DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • Sandrine GIL
  •  • 2 028 mots

Dans le chapitre « L’ontogenèse des émotions »  : […] Darwin est à la base de l’approche évolutionniste qu’il décrit dans son ouvrage L’Expression des émotions chez l’homme et les animaux (1872). Selon cette approche, certaines émotions dites basiques, fondamentales ou primaires seraient présentes dès la naissance et universelles. Ce petit groupe d’émotions – colère, peur, dégoût, tristesse et joie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-des-emotions/#i_46239

FESTINGER LEON (1919-1989)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 386 mots

Leon Festinger est une figure centrale de la psychologie sociale du xx e  siècle. Originaire de New York, titulaire d’un doctorat de l’université de l’Iowa sous la direction de Kurt Lewin, il a travaillé dans plusieurs universités prestigieuses, dont Stanford. De nombreuses distinctions ont émaillé la carrière de ce chercheur et théoricien hors nor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-festinger/#i_46239

GAUCHERIE

  • Écrit par 
  • Jacqueline FAGARD
  •  • 1 464 mots

Le terme « gaucherie » comporte plusieurs sens. Ce terme fait référence au choix de la main gauche pour écrire, mais il signifie également « manque d’adresse ». Les gauchers seraient-ils maladroits, par opposition aux droitiers ? Ou s’agit-il d’une stigmatisation sans fondement dont sont souvent victimes les minorités ? On dit d’une personne qu’el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaucherie/#i_46239

GÉNOME NÉANDERTALIEN

  • Écrit par 
  • Eva-Maria GEIGL, 
  • Thierry GRANGE, 
  • Bruno MAUREILLE
  •  • 3 256 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des gènes impliqués dans la cognition propres à l'Homme moderne ? »  : […] Les chercheurs du M.P.I. ont cherché ensuite à identifier les caractères spécifiquement humains qui ont fait l'objet d'une sélection positive après la séparation des Néandertaliens et qui conféreraient aux individus les portant un succès reproductif plus important. Ce dernier se manifeste par une réduction de la diversité allélique à cette positio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genome-neandertalien/#i_46239

ILLETTRISME

  • Écrit par 
  • José MORAIS
  •  • 965 mots

Le terme illettrisme, apparu il y a moins d’un demi-siècle en France, mais rarement utilisé dans les autres pays de langue française, est censé désigner l’état des personnes adultes qui ont quitté l’école en disposant de très faibles capacités de lecture et d’écriture ou qui sont devenues « illettrées » par manque de pratique. Plus récemment, sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/illettrisme/#i_46239

JUMEAUX (psychologie)

  • Écrit par 
  • Michèle CARLIER
  •  • 2 508 mots

Dans le chapitre « La gémellité : une relation sociale enrichissante »  : […] Comparée aux autres relations intrafratrie, la relation entre jumeaux se distingue par la durée et l’intensité du temps passé ensemble. En moyenne, les jumeaux MZ sont plus dépendants l’un de l’autre que les jumeaux DZ. Au-delà de ce constat, il faut s’interroger sur les conséquences de cette plus grande dépendance interpersonnelle des jumeaux. L’i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jumeaux-psychologie/#i_46239

LE CERVEAU ET LA PENSÉE (J.-F. Dortier)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BERTHELOT
  •  • 924 mots

La revue Sciences humaines s'efforce avec succès de mettre à la disposition d'un public cultivé les acquis des diverses sciences se réclamant de l'homme et de la société. La tâche n'est pas aussi simple qu'il y paraît. Si les disciplines concernées – philosophie, économie, histoire, sociologie, psychologie, linguistique, etc. – présentent pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-cerveau-et-la-pensee/#i_46239

MÉMOIRE DE TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Pierre BARROUILLET, 
  • Valérie CAMOS
  •  • 2 024 mots

Dans le chapitre « Les limitations de la mémoire de travail et ses sources »  : […] Ce qui frappe avant tout est l’aspect limité de la mémoire de travail, en termes tant de durée, quelques secondes, que de taille, quelques éléments seulement. Les raisons de ces limitations demeurent l’objet de vifs débats qui prennent leur source dans des options théoriques divergentes quant à la possibilité de distinguer la mémoire de travail de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-de-travail/#i_46239

MOTIVATION (psychologie)

  • Écrit par 
  • Céline DARNON
  •  • 1 051 mots

La motivation peut être définie comme le processus psychologique responsable du déclenchement, du maintien, de l’entretien ou de la cessation d’une conduite. Elle est en quelque sorte la force qui pousse à agir et penser d’une manière ou d’une autre. Ainsi, le recours au concept de motivation s’avère particulièrement utile pour comprendre les cogn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/motivation-psychologie/#i_46239

NEUROSCIENCES SOCIALES

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 3 146 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le champ d’application des neurosciences sociales »  : […] Longtemps, les neurosciences traditionnelles ont considéré le système nerveux comme une entité relativement isolée, et les chercheurs ont largement ignoré les influences de l’environnement social dans lequel les humains et les autres espèces animales vivent. Or, par définition, les espèces sociales créent des organisations au-delà de leurs propres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-sociales/#i_46239

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET THÉORIE DE L'ESPRIT

  • Écrit par 
  • Dana SAMSON
  •  • 1 321 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La gestion de ses propres états mentaux et ceux d’autrui »  : […] Lorsque nous traitons les états mentaux d’autrui, nous avons souvent nous-mêmes des états mentaux qui peuvent être différents. Cela nécessite donc des mécanismes qui permettent de découpler les points de vue et d’inhiber celui qui n’est pas pertinent lors de notre réflexion. Les données scientifiques actuelles mettent en évidence l’intervention du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-theorie-de-l-esprit/#i_46239

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Philippe PEIGNEUX
  •  • 1 393 mots

Le sommeil est souvent perçu comme un arrêt nécessaire de nos activités d’éveil, mettant le corps et le cerveau au repos. L’analogie au mode de veille passif d’un ordinateur est toutefois erronée. En effet, ce qui caractérise le cerveau « endormi » est avant tout un changement de son mode opératoire avec la mise en place de réseaux d’activité qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-sommeil/#i_46239

PSYCHOLOGIE DE L'ADOLESCENCE

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 1 023 mots

Dans le chapitre « Changements cognitifs et idéologiques »  : […] Les compétences cognitives des adolescents ont de multiples aspects et s’exercent dans de nombreux domaines. Elles se manifestent tout d’abord sur le plan idéologique. Pour beaucoup d’adolescents (pas tous), la société actuelle n’est qu’un possible parmi d’autres. Désormais, les discussions philosophiques peuvent s’enrichir du maniement de concepts […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-l-adolescence/#i_46239

PSYCHOLOGIE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Serge NICOLAS
  •  • 4 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La révolution cognitive »  : […] Les psychologues cognitivistes vont s’intéresser aux activités mentales complexes et au contenu de la « boîte noire » béhavioriste, c’est-à-dire aux étapes de traitement entre S et R. C’est dans ce cadre qu‘ils vont proposer les premiers modèles psychologiques majeurs du fonctionnement intellectuel. On peut citer parmi ces modèles celui du Britann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-psychologie/#i_46239

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DU COUPLE

  • Écrit par 
  • Nicolas FAVEZ
  •  • 1 692 mots

Dans le chapitre « La thérapie de couple »  : […] La thérapie de couple est une héritière du conseil conjugal, né à la fin des années 1920. Il s’agissait à l’époque de « bons conseils » pratiques portant sur la vie commune. À partir des années 1960, le conseil conjugal a également pris en compte les aspects émotionnels de la relation et s’est mué progressivement en thérapie. Un ensemble de traite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-du-couple/#i_46239

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 733 mots

Dans le chapitre « Le cognitivisme, cadre conceptuel précurseur  »  : […] La naissance de la psychologie cognitive, au cœur du xx e  siècle, résulte, dans une étape initiale, de la coalescence d'un certain nombre de courants qui ont participé, chacun à sa manière, à l'approche globale qui a été caractérisée comme le « cognitivisme ». Ce nouveau concept a précédé la reconnaissance du domaine disciplinaire qui devait par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/#i_46239

PSYCHOLOGIE DE LA CRÉATIVITÉ

  • Écrit par 
  • Maud BESANÇON, 
  • Todd LUBART
  •  • 1 264 mots

Dans le chapitre « Manifestations de la créativité »  : […] Les grands noms – comme Picasso, dans le domaine artistique, ou Einstein, dans le domaine scientifique – sont-ils les seuls à pouvoir être considérés comme créatifs en raison de l’impact majeur de leurs idées sur la société ? Certains auteurs qualifient leurs actes de Big C , qu’ils distinguent de la créativité dont tout individu peut faire preuve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-creativite/#i_46239

PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ

  • Écrit par 
  • Marilou BRUCHON-SCHWEITZER
  •  • 3 926 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Voies cognitives et comportementales  »  : […] Les croyances et cognitions des individus envers la santé en général et leur propre santé ont un effet sur l’adoption des comportements de santé (en population générale), l’utilisation des services de soins et l’adhésion thérapeutique (chez les patients). Elles permettent aussi aux soignants de mieux comprendre le point de vue des sujets malades. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-sante/#i_46239

PSYCHOLOGIE DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • David SANDER
  •  • 5 817 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’émotion est-elle une cognition ? »  : […] L’idée selon laquelle notre réponse émotionnelle est déclenchée par les valeurs que nous attribuons à telle ou telle situation remonte au moins à Aristote et a été soutenue par des philosophes tels que Spinoza. Plus récemment, la révolution cognitive en psychologie a constitué le fondement de théories cognitives des émotions qui considèrent que l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-des-emotions/#i_46239

RELATIONS INTERGROUPES

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 676 mots

L’étude des relations intergroupes s’intéresse aux aspects de l’interaction humaine qui impliquent des individus en tant qu’ils se perçoivent ou sont perçus comme membres d’une catégorie sociale. Cette dimension d’appartenance définit l’endogroupe, le groupe dont on est un membre, par opposition à l’exogroupe, le groupe auquel on n’appartient pas. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/relations-intergroupes/#i_46239

PSYCHOLOGIE DU SPORT

  • Écrit par 
  • Christophe GERNIGON
  •  • 1 571 mots

Dans le chapitre « La psychologie de la performance motrice ou sportive »  : […] Le développement d’une habileté motrice puis le succès de son expression dans un contexte de performance sportive résultent de nombreux processus qui concernent tant l’apprentissage que les conditions psychologiques du contrôle de cette habileté en conditions exigeantes. En ce qui concerne l’acquisition des habiletés motrices, deux approches s’oppo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-sport/#i_46239

TEST PSYCHOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques GRÉGOIRE
  •  • 7 013 mots

Dans le chapitre « Les formats de test »  : […] Les tests psychologiques peuvent prendre de nombreux formats, dont la variété s’étend avec l’apparition de nouvelles technologies. Afin de catégoriser ces différents formats, une première distinction peut être faite entre les tests mesurant des connaissances ou des compétences cognitives et ceux évaluant d’autres caractéristiques mentales, comme le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/test-psychologique/#i_46239

VIEILLISSEMENT COGNITIF

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 060 mots

La psychologie du vieillissement cognitif est cette partie de la psychologie qui cherche à comprendre comment évoluent nos capacités intellectuelles au fur et à mesure que nous avançons en âge. Les recherches essaient de caractériser le vieillissement dit « normal », mais aussi le vieillissement pathologique (par ex. la maladie d’Alzheimer). Les c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vieillissement-cognitif/#i_46239

VISUALISATION DE L'ACTIVITÉ DU CERVEAU

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 6 298 mots
  •  • 5 médias

Comment voir ce qui se passe dans le cerveau, lorsque nous ressentons, pensons ou agissons ? Jusqu’au début des années 1950, on devait se contenter des enregistrements de l’activité électrique du cerveau, comme les tracés d’électroencéphalographie . Depuis cette époque, de considérables progrès technologiques et le développement des recherches sci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visualisation-de-l-activite-du-cerveau/#i_46239

WARRINGTON ELIZABETH (1931- )

  • Écrit par 
  • Liliann MANNING
  •  • 341 mots

Elizabeth Warrington, figure marquante du courant de la neuropsychologie cognitive, est née en 1931 au Royaume-Uni. Elle est professeur émérite et membre du Groupe de recherche sur la démence à l’University College London (UCL). Elle est l’auteur de deux cent cinquante publications y compris dans la revue Nature . Son rayonnement international lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-warrington/#i_46239

ZAJONC ROBERT (1923-2008)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 395 mots

Figure centrale de la psychologie sociale expérimentale, Robert Zajonc a fortement marqué plusieurs champs de la psychologie, et appartient aux cent psychologues les plus fréquemment cités au xx e  siècle. Né en Pologne en 1923, il a éprouvé la tragédie de la Seconde Guerre mondiale en Europe au cours de laquelle il perdit ses parents, fut emprison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-zajonc/#i_46239

Voir aussi

Pour citer l’article

Raymond CAMPAN, Chrystel BESCHE-RICHARD, « COGNITION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition/