ANTHROPOLOGIE URBAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Chicago, 1929

Chicago, 1929
Crédits : Chicago History Museum/ Getty Images

photographie

Schéma des « aires concentriques » d’Ernest Burgess

Schéma des « aires concentriques » d’Ernest Burgess
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


L’anthropologie urbaine est une branche de l’anthropologie qui a pour objet l’étude des villes et de leurs sociétés. Elle s’est d’abord développée dans des pays ayant connu une urbanisation accélérée, principalement à la fin du xixe et au début du xxe siècle, comme les États-Unis, le Royaume-Uni, mais également l’Afrique australe minière sous domination britannique, avant d’émerger en France beaucoup plus tardivement, dans les années 1980. Il s’agissait notamment de comprendre comment l’urbanisation, alors en passe de devenir un phénomène planétaire, produisait un mode de vie particulier et quels bouleversements sociaux et culturels elle provoquait ; questions auxquelles l’anthropologie a tenté d’apporter une réponse singulière, marquée par l’ethnographie, mais aussi par des emprunts à d’autres disciplines, comme la sociologie et la géographie. S’est ainsi progressivement construit depuis plus d’un siècle un regard à la fois spécifique et pluriel sur les sociétés urbaines, leur fonctionnement et leur évolution. Ce regard n’a pas été sans faire débat au sein même de la discipline anthropologique, tout en contribuant à ouvrir celle-ci à l’analyse de nos mondes contemporains globalisés et désormais majoritairement urbanisés.

Les origines d’un regard singulier sur la ville : de Berlin « Großstadt » à Chicago, ville mosaïque

La grande ville ou métropole comme phénomène de civilisation émerge en Europe du Nord et aux États-Unis à la charnière des xixe et xxe siècles, et d’abord en Allemagne, où elle prend une ampleur particulière. Faisant jeu égal avec l’Angleterre industrielle, l’Allemagne connaît un développement urbain sans précédent. En quelques décennies, le pays passe d’un mode de vie globalement rural à un mode de vie majoritairement urbain. Un nouveau type de ville apparaît, la « métropole » (Großstadt), dont Berlin constituait alors la forme la plus aboutie. Capitale de la Prusse et de l’Allemagne réunies, Berlin devient la plus grande v [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Écrit par :

  • : anthropologue, maître de conférences à l'université de Lyon-II-Lumière

Classification


Autres références

«  ANTHROPOLOGIE URBAINE  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élisabeth COPET-ROUGIER, 
  • Christian GHASARIAN
  •  • 16 099 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Problèmes contemporains »  : […] Résultat des efforts critiques et des rencontres théoriques, l'anthropologie moderne représente une force de réflexion vers laquelle se tournent de nombreuses disciplines, car c'est bien là son nouveau paradoxe que d'avoir recentré son objet et affirmé sa perspective holiste en décloisonnant les domaines habituels et en optant pour l' interdisciplinarité. Les travaux actuels s'orientent tous vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie/#i_56970

COMMERCES URBAINS ET MIGRATIONS

  • Écrit par 
  • Lucine ENDELSTEIN
  •  • 1 096 mots

Avec la confection et l’artisanat, le commerce de détail est une activité associée de longue date aux migrations, au point que Georg Simmel déclarait dès 1908 que « l’étranger fait partout son apparition comme commerçant, et le commerçant comme étranger » (Simmel, 1990). Les réseaux de solidarité entre compatriotes, les obstacles liés au manque de maîtrise de la langue du pays d’accueil et la pos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerces-urbains-et-migrations/#i_56970

Voir aussi

Pour citer l’article

Thierry BOISSIÈRE, « ANTHROPOLOGIE URBAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-urbaine/